Jean-Jacques Bourdin : biographie du journaliste de RMC et BFM TV

"Jean-Jacques Bourdin : biographie du journaliste de RMC et BFM TV"

Jean-Jacques Bourdin : biographie du journaliste de RMC et BFM TV BIOGRAPHIE DE JEAN-JACQUES BOURDIN. Jean-Jacques Bourdin est un journaliste connu pour ses interviews et interventions sur RMC et BFM TV.

Biographie de Jean-Jacques Bourdin - Né en 1949 à Colombes, en région parisienne, Jean-Jacques Bourdin est un animateur télé et un présentateur radio. Il a pris pour habitude de chahuter quelque peu ses invités politiques dans sa matinale diffusée sur RMC et BFM TV. Cévenol de cœur, Jean-Jacques Bourdin fait une rencontre heureuse en 1976 : celle de Raymond Castans, alors secrétaire général des programmes de RTL. Conscient des talents du jeune Jean-Jacques Bourdin en matière de sports, celui-ci le fait entrer sur la station de radio comme stagiaire. De journaliste sportif, Jean-Jacques Bourdin devient reporter puis présentateur de journaux. Il grimpe ainsi les échelons jusqu'à obtenir le poste de rédacteur en chef en 1991. De 1996 à 2000, il anime une émission d'un nouveau genre, "Les auditeurs ont la parole".

Jean-Jacques Bourdin, intervieweur vedette de RMC et BFM TV

Appelé en 2001 par Alain Weill, nouveau président de la radio RMC, Jean-Jacques Bourdin prend les clés de la matinale "Bourdin & Co" en 2004. Du lundi au vendredi, de 7h à 11h, l'animateur commente l'actualité politique et économique. Il met un point d'honneur à faire participer les auditeurs et à titiller ses invités avec des questions pièges. Ce sera sa marque de fabrique. De 2007 à 2020, son interview "Bourdin Direct" est diffusée en simultané sur BFM TV. En 2010, il s'essaie à une nouvelle émission sur les arnaqueurs, "Abus de confiance" (TF1), mais le succès n'est pas au rendez-vous. La même année, il reçoit le prix Philippe Caloni du meilleur intervieweur. Depuis la rentrée 2020, il ne présente que l'interview politique de 8h35, sur RMC et BFM TV.

Pourquoi Jean-Jacques Bourdin a-t-il quitté RMC ?

Le 30 juin 2020, Jean-Jacques Bourdin a annoncé qu'il ne présentera plus la matinale de RMC en réponse à une question d'un auditeur. La nouvelle a été confirmée par la suite par voie de communiqué de presse par BFMTV, RMC et RMC Découverte. L'approche de l'élection présidentielle et sa volonté de couvrir l'événement par des interviews politiques justifient ce choix. Depuis la rentrée 2020, le journaliste ne se consacre plus qu'à l'émission politique "Bourdin Direct", sur BFM TV et RMC à 8h35, mais aussi à l'émission politique La France dans les yeux.

Qui est Anne Nivat, la femme de Jean-Jacques Bourdin ?

C'est au cours de l'émission Bourdin Direct que Jean-Jacques Bourdin rencontre sa future compagne, Anne Nivat, grand reporter de presse écrite, avec laquelle il aura un fils en 2006. Auparavant, Jean-Jacques Bourdin a été marié à Marie-Laure Bourdin, avec qui il a eu deux filles.

Bourdin accusé de tentative d'agression sexuelle, le point sur l'affaire

Jean-Jacques Bourdin est accusé, depuis janvier 2022, de tentative d'agression sexuelle par une ancienne collègue de BFM TV et RMC. On apprendra en février 2022, un mois plus tard, que la plaignante est la journaliste Fanny Agostini. Selon Le Parisien, la plaignante affirme que le journaliste de 72 ans l'a "saisie par le cou et tenté de l'embrasser à plusieurs reprises" alors qu'elle était dans une piscine lors d'un déplacement en Corse en 2013. Au moment des faits, elle était âgée de 25 ans. Le journaliste de BFM et RMC lui aurait ensuite envoyé pendant plusieurs mois des mails et SMS insistants, que la plaignante aurait gardés. Fanny Agostini a porté plainte contre Bourdin, qui a démenti les accusations. Le 18 janvier 2022, le parquet de Paris a annoncé ouvrir une enquête contre le journaliste et analyser le dossier. Elle a été classée sans suite le 7 avril 2022.

Une deuxième plainte contre Jean-Jacques Bourdin

Le Parisien révèle le 17 février 2022 que Jean-Jacques Bourdin est visé par une deuxième plainte. Déposée le 16 février 2022, cette plainte accuse le présentateur star de BMFTV-RMC d'"agression sexuelle", de "harcèlement" et d'"exhibition sexuelle" pour des faits qui seraient survenus il y a 36 ans. Alors qu'elle travaillait comme standardiste dans une entreprise de communication à Neuilly-Plaisance en 1988, celle que Le Parisien nomme Marie (le nom a été changé à sa demande) rencontre Jean-Jacques Bourdin. Selon son récit, elle aurait ensuite reçu des appels quotidiens pendant près de deux semaines. Le journaliste lui aurait ensuite proposé de visiter, en sa compagnie, les locaux de RTL.

En voiture, "il s'est garé dans une petite rue [...] m'a regardée d'une façon très intense et tout s'est déroulé rapidement. Il a ouvert la braguette de son pantalon et a fait apparaître son sexe en érection. Il était comme entré en transe. Il avait comme un nouveau visage, une double face. Il m'a dit : Je sais que toi aussi tu en as envie." Jean-Jacques Bourdin aurait ensuite proposé à la jeune femme d'être payée pour des faveurs sexuelles. "Il m'a dit qu'il adorait faire ça en payant [...] Il m'a demandé de jouer la p***, la sal***." Dans les colonnes du Parisien, on apprend que la plaignante se souvient avoir entendu le journaliste lui dire "que si je faisais ce qu'il voulait il y en aurait d'autres, de chèques." C'est alors que Jean-Jacques Bourdin aurait tenté de l'embrasser. "Il a attrapé ma main gauche avec sa main droite et l'a dirigée vers son sexe toujours en érection." La plaignante aurait ensuite réussi à s'échapper du véhicule. Dans sa plainte déposée à Paris, Marie explique avoir vécu d'autres outrages de ce genre sur son lieu de travail. "Après les rendez-vous, il passait par les toilettes qui étaient en face du standard […] Il coinçait la porte avec son pied et se masturbait en me regardant. Je faisais mine de ne pas le voir." La plaignante, quant à elle, n'aurait jamais alerté sa hiérarchie de peur d'être licenciée. 

Présentateur