Que faire dans les Pouilles

Entre mer et montagne, la région des Pouilles dispose de nombreux sites touristiques et espaces naturels à découvrir le temps d'un voyage dans cette région du Sud-Est de l'Italie.

Grottes de Castellana

16€ la visite

Cet ensemble de cavités souterraines, situé dans la région de Bari, est à voir ! Les grottes de Castellana sont accessibles toute l'année, en visite guidée. Durant la haute saison, plusieurs départs ont lieu tous les jours, dans plusieurs langues dont le français. Vous pouvez réserver en ligne votre visite, pour être certain d'avoir une place (les groupes se remplissent vite l'été) et pour éviter la file d'attente assez longue pour acheter son billet (un guichet spécial est prévu au milieu des caisses, pour récupérer son ticket). Les visites en français sont à 11h et 16h tous les jours l'été. Comptez 16€ par personne pour la visite complète (qui dure 1H30 - 2h environ). Site officiel des grottes de Castellana
Crédit : Elena Schweitzer / 123RF

Parc du Gargano

Randonnée

Situé au nord des Pouilles, le parc national du Gargano est le plus grand d'Italie. Vous pouvez commencer la visite par la ville de Manfredonia, la porte d'entrée du parc, qui rassemble plusieurs lieux d'intérêt (son château, sa cathédrale et sa basilique, notamment), puis Vieste, à l'est du promontoire. Les randonneurs apprécieront la Foresta Umbra, une réserve naturelle feuillue (vous pouvez acheter une carte des différents sentiers au centre des visiteurs pour quelques euros) et les amateurs d'histoire aimeront Vico del Gargano, un village médiéval aux maisons de pierre, où le calme règne.
Crédit : freeartist / 123RF

Iles Tremiti

Nature préservée

Archipel situé au large des Pouilles, face au parc du Gargano, les îles Tremiti offrent de magnifiques paysages terrestres et maritimes. Vous pourrez embarquer sur le ferry depuis le port de Termoli (le trajet dure environ 1h15, comptez une vingtaine d'euros par personne). Vous aurez ensuite l'embarras du choix : l'archipel compte cinq îles, San Domino, San Nicola, Capraia, Cretaccio et Pianosa. La première est la plus grande de l'archipel, avec une belle plage de sable fin (mais souvent bondée en été). L'archipel mérite un séjour de quelques nuits, pour profiter de cette nature préservée !
Crédit : giodilo / 123RF

Parc national Alta Murgia

Randonnée

D'une superficie de plus de 650 km2, le beau parc national Alta Murgia se situe à la limite entre les Pouilles et le Basilicate, à mi-chemin entre Bari et Matera. Cette belle réserve naturelle est une invitation à la randonnée et aux balades en vélo. Il est possible d'y visiter le château Castel del Monte et de se promener dans la forêt Mercadante Cassano.
Crédit : vololibero / 123RF

Grotte Zinzulsa

5€ la visite

Située à côté de la ville de Castro, la grotte Zinzulsa se visite depuis la mer ou à pied, au choix. Vous pouvez y accéder facilement depuis le parking tout proche (payant), ou en réservant une balade en bateau, ce qui permet de découvrir l'ensemble des zones de la grotte, de l'intérieur. On voit alors la grotte calcaire " transpirer " et former des stalactites (zinzuli signifie "chiffons pendants" en salentin). Pour le tour en bateau, comptez 5€ par adulte, pour une promenade d'une demi-heure environ.
Crédit : giuseppemasci / 123RF

Torre Sant Andrea

Randonnée

Situé entre Lecce et Otrante, au sud des Pouilles, le site Torre Sant Andrea est connu pour son littoral découpé, ses pinèdes et ses eaux azur. Il n'y a pas vraiment de plage ici, mais il est possible de se poser sur les rochers, pour profiter de la vue et de se baigner dans la crique, en descendant via un escalier de pierre. Pour y accéder, vous pourrez vous garer sur un grand parking à proximité. Idéal pour profiter d'un superbe paysage ou pour faire du snorkeling.
Crédit : Alessandro Pinto / 123RF

Locorotondo

Village typique

Village situé non loin de Martina Franca, Locorotondo mérite un arrêt de quelques heures ! Son nom, "lieu rond", lui vient de la forme de son centre historique, complètement circulaire (et fermé aux voitures). Vous pouvez donc vous garer (assez facilement) à l'extérieur, pour rejoindre à pied le charmant centre-ville et ses petites ruelles. Les murs sont blancs, à la chaux, et les maisons de ville rectangulaires (les "cummerse") se suivent. En sortant du centre-ville, vous aurez une très belle vue sur la vallée d'Itria, tout autour. L'église de Saint-Georges et l'église romane de la Madonna della Greca méritent également une visite lors de votre balade.
Crédit : gonewiththewind / 123RF

Parc naturel Porto Selvaggio

Randonnée

À seulement quelques kilomètres de Nardo, leparc naturel Porto Selvaggio est facilement accessible en voiture, puis à pied. Mieux vaut prévoir de bonnes chaussures pour se promener en bord de mer, car il y a beaucoup de rochers. Vous pouvez vous garer sur le parking officiel, mais il est un peu loin du rivage, ou près de la villa Tafuri, qui est à environ 15 minutes à pied de la crique. Idéal pour une journée en famille, au bord de l'eau, dans un cadre idyllique. Attention, l'été, les lieux peuvent être bondés.
Crédit : vololibero / 123RF

Château de Copertino

5€ la visite

Au sud ouest de Lecce, le château de Copertino, construit au XVIe siècle, est l'occasion d'une belle visite. L'entrée est ouverte tous les jours de 8h30 à 13h30, sauf le dimanche. Comptez 5 euros par personne. À voir : son portail, ses colonnes, sa chapelle couvert de fresques, ainsi que ses chambres dédiées aux familles nobles y résidant. La visite du château de Copertino n'est pas très longue, mais elle est agréable.
Crédit : milla74 / 123RF

Zoosafari Fasanolandia

28€ l'entrée

Tout proche de la ville de Fasano, ce parc d'attraction et zoo peut être une bonne alternative aux visites et à la plage, surtout avec des enfants. Le zoo compte près de 1.700 animaux, tandis que le parc d'attractions revendique une vingtaine d'attractions (grande roue, bouées, train fantôme, montagnes russes…). L'entrée pour Zoosafari Fasanolandia est en revanche assez chère : 28€ par personne pour le zoo et il faudra ensuite payer 2€ par personne et par attraction dans le parc. Site officiel de Zoosafari Fasanolandia
Crédit : Alexey Kuznetsov / 123RF

Visite

En quelques jours ou en plusieurs semaines, les Pouilles peuvent être visitées de bien des façons. Voici nos idées d'itinéraires pour découvrir la région des Pouilles au Sud-Est de l'Italie.

Visiter les Pouilles en 5 jours

Villes et villages

JOUR 1. Commencez par visiter Bari, avec sa basilique, sa cathédrale, son château et ses innombrables ruelles. N'oubliez pas de passer par la " rue des Orecchiette ", dédiée à ces petites pâtes en forme d'oreilles, typiques de cette région, où l'on voit des femmes italiennes, sur le pas de leur porte, réaliser des pâtes fraîches…
JOUR 2. Direction Alberobello et ses superbes trulli ! Passez la journée à déambuler dans les deux quartiers de la ville où ces petites maisonnettes coniques se trouvent, et à repérer leurs symboles, païens et chrétiens, peints sur les toits. Profitez de la fin d'après-midi pour découvrir Locorotondo ou Martina Franca.
JOUR 3.  En chemin pour Lecce, arrêtez-vous à Ostuni, pour une journée de promenades dans ses rues aux maisons toutes blanches et son centre historique charmant. La vue sur les alentours et la mer au loin est superbe. Vous pouvez visiter sa cathédrale, son musée archéologique et sa piazza della Liberta.
JOUR 4. C'est un incontournable ! Visitez la très belle ville baroque de Lecce, sa piazza del Duomo, sa basilique, son amphithéâtre et ses ruelles typiques. La ville regorge également de musées et d'églises à découvrir.
JOUR 5. Descendez jusqu'à Torre Sant'Andrea et profitez d'une journée en bord de mer, avec une vue superbe sur l'Adriatique, dans la nature. Il vous faudra ensuite près de trois heures de voiture, pour rejoindre Bari, une heure pour Brindisi, et vous préparer au retour…
Crédit : milla74 / 123RF

Visiter les Pouilles en une semaine

Randonnée et détente

JOUR 1. Commencez votre séjour par une belle journée dans le parc national de Gargano, pour découvrir ses villages, sa réserve naturelle et réaliser de belles randonnées.
JOUR 2. Une visite de Bari s'impose ! L'occasion d'avoir un premier aperçu des villes des Pouilles, de leurs ruelles et de leurs nombreuses églises, toutes plus belles les unes que les autres !
JOUR 3. Profitez d'une journée entre plage et animation dans l'agréable ville de Monopoli, en bord de mer. Vous pouvez aussi vous arrêter en route à Polignano a Mare, connue pour ses superbes falaises longeant la mer.
JOUR 4. Il est temps de découvrir les trulli d'Alberobello ! Promenez-vous dans ces jolies ruelles toutes blanches et profitez de l'atmosphère du village. Direction ensuite Locorotondo pour le déjeuner et une balade dans son centre-ville tout rond, puis passez la soirée dans l'élégante Martina Franca.
JOUR 5. Ostuni et son centre-ville tout en hauteur mérite bien entendu un arrêt et une journée de promenade. Prenez le temps de faire le tour des remparts, pour découvrir la très belle vue aux alentours
JOUR 6. Lecce demeure un incontournable, prenez donc le temps de vous promener dans la ville et de visiter ses principaux monuments, dont la superbe piazza del Duomo.
JOUR 7. Plusieurs options s'offrent à vous en ce dernier jour : une journée en bord de mer, à l'est de Lecce, la visite du château de Copertino, tout proche, ou pousser au sud-ouest, jusqu'à l'agréable ville portuaire de Gallipoli et son centre-ville situé sur une île. Dans tous les cas, ce sera un beau souvenir !
Crédit : freeartist / 123RF

Visiter les Pouilles en 10 jours

Villes, villages et parcs

JOUR 1. Direction Monopoli, pour bien commencer les vacances en bord de mer, dans une ville agréable et animée en soirée ! Vous apprécierez ses plages et sa cathédrale. Et si vous êtes en famille, un aquapark s'y trouve également. Ou visiter les très belles grottes de Castellana.
JOUR 2. Entrez dans les terres, pour une journée à Alberobello, l'occasion de découvrir les traditions des habitants de la région et ses fameux " trulli " coniques. Rendez-vous ensuite à Locorotondo, pour une promenade dans son centre-ville tout en cercle.
JOUR 3. Une journée répartie entre Ostuni et Martina Franca sera idéale pour saisir l'esprit des petites villes de la région, avec leurs centres-villes piétons, leurs belles églises et leurs délicieux restaurants ! À Ostuni, prenez le temps de découvrir la vue en hauteur, depuis les remparts.
JOURS 4 et 5. Il serait dommage de ne pas profiter à fond de Lecce, pour visiter chacun de ses splendides monuments, peut-être un musée et de se promener dans ses magnifiques ruelles. On ne l'appelle pas " la Florence du sud " pour rien…
JOUR 6. Direction Torre Sant'Andrea, pour une journée de nature et de mer, avec une superbe vue. Vous pouvez ensuite descendre jusqu'à Otrante, pour continuer à profiter de la vue sur la mer Adriatique.
JOUR 7. Une matinée à Gallipoli est idéale pour visiter son centre-ville, situé sur une petite île, son château et ses ruelles tortueuses. Vous pouvez aussi profiter de sa plage. Remontez ensuite jusqu'à Tarente, au moins pour la visite de son magnifique musée archéologique.
JOUR 8. Petit détour hors des Pouilles qui en vaut la peine : rendez-vous à Matera, capitale européenne de la culture en 2019, pour découvrir ses " sassi ", maisons creusées dans la roche et ses très beaux monuments.
JOUR 9. Une journée au parc national du Gargano vous permettra au choix de visiter ses villages, réaliser une belle randonnée, dans la nature et/ou en bord de mer.
JOUR 10. Cette dernière journée peut être dédiée à Bari, notamment à sa cathédrale et sa basilique, ainsi que ses délicieuses orecchiette !
Crédit : Ionut David / 123RF

Visiter les Pouilles sans voiture

Train ou bus

Si louer une voiture dès votre arrivée à l'aéroport est la solution la plus simple pour visiter la région des Pouilles, il est néanmoins possible de réaliser la plupart de ces trajets en transports en commun. Vous pouvez ainsi prendre le bus depuis Bari jusqu'à Alberobello (1h30 de bus en moyenne), Martina Franca (2h de bus), les grottes de Castellana (1h20)… Pour aller à Lecce, comptez 1h20 de train depuis la gare de Bari. Ensuite, depuis Lecce, vous pourrez facilement prendre le bus jusqu'à la plupart des points d'intérêt du Salento. Pour aller de Lecce à Gallipoli, comptez par exemple une cinquantaine de minutes en bus. Pour réaliser vos trajets, vérifiez bien les horaires de vos trains et bus ! Pour les trains, mieux vaut regarder en avance le prix, les trains les plus rapides sont aussi les plus chers…  Par exemple, pour rejoindre Lecce depuis Bari en 1h20, comptez 22€ par personne. En 1h40, avec un train régional, le prix tombe à 10€. À vous de voir, selon votre budget et vos visites.
Crédit : emicristea / 123RF

Visiter les Pouilles en camping car

Location dès 800€ la semaine

En faisant le tour des Pouilles en camping car, vous pourrez découvrir la région sans payer le prix fort vos logements, en particulier durant l'été. Le budget location est en revanche un peu élevé : comptez au moins 800€ par semaine. Vous pourrez ensuite facilement trouver des campings et aires de stationnement réservées, avec des prix raisonnables (5 à 20€ par jour pour l'emplacement, selon le camping). Pour visiter les différentes villes des Pouilles, pas de galères en vue dans les ruelles : la plupart des centres-villes sont piétons. Il ne vous restera qu'à garer votre véhicule dans les parkings ou les rues attenantes aux centres historiques, et profiter ensuite de la balade !
Crédit : milacroft / 123RF

Trouver un vol avec Liligo

Villes

Les villes des Pouilles ont toutes plusieurs points communs : leurs centres historiques difficilement accessibles en voiture, leurs innombrables églises, et bien sûr, leur pause après le déjeuner. Mieux vaut ne pas prévoir trop de visites entre 14h et 17h, car beaucoup de lieux sont fermés ! Retrouvez notre sélection des plus belles villes des Pouilles.

Bari

Ville côtière

La ville de Bari est le chef-lieu des Pouilles ! Commencez par le centre historique de la ville, le Bari Vecchia, composé de petites ruelles tortueuses et étroites, où l'on peut se perdre avec délice. La basilique Saint-Nicolas est un must-see, tout comme la cathédrale San Sabino.  À voir également : le château normand-souabe, belle forteresse du XIIIe siècle, le château Suevo et le superbe théâtre Petruzzelli (si vous avez l'occasion d'y rentrer pour un concert, c'est un lieu magnifique).
Crédit : Jacek Sopotnicki / 123RF

Lecce

Ville d'art

Lecce est surnommée la "Florence du Sud", et c'est largement mérité. Comme la plupart des villes des Pouilles, le centre-ville de Lecceest essentiellement piéton, de quoi prévoir de belles balades, à pied, pour découvrir toutes ses merveilles. La première : le pizza del Duomo, très belle place baroque, regroupant le Duomo de Lecce (la cathédrale Santa Maria Assunta), le Campanile et le Palais du Séminaire. La basique Santa Croce mérite également le détour, tout comme le bel amphithéâtre, construit au IIe siècle par les Romains. La ville est aussi connue pour ses artisans, spécialisés dans le papier mâché.
Crédit : giuseppemasci / 123RF

Brindisi

Ville historique

C'est à Brindisi que le gladiateur Spartacus tenta de fuir, avant d'être rattrapé par les légions de Crassus. Une ville légendaire, donc, qui se révèle agréable à visiter, pour son port, sa colonne signifiant la fin de la via Appia, qui rejoint Rome à travers le pays, son " Château rouge ", ainsi que son église San Giovanni al Sepolcro. Le musée archéologique Francesco Ribezzi attirera les amoureux d'histoire. Une journée devrait suffire à découvrir Brindisi, avant de repartir à la découverte du reste des Pouilles.
Crédit : Eunika Sopotnicka / 123RF

Alberobello

Village typique

La petite commune d'Alberobello est devenue très touristique, mais elle n'en demeure pas moins charmante. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, le village est célèbre pour ses "trulli", maisonnette circulaires en pierre blanche, avec leur toit conique (et iconique) et leurs symboles, magiques et religieux, censés protéger les familles qui y habitent. Situé au cœur de la vallée d'Itria et de ses champs d'oliviers, Alberobello mérite largement le voyage. Le village compte 1600 trulli, il est possible d'y déjeuner ou même d'y dormir. Une belle expérience ! À voir également : le Trullo Sovrano, le plus grand trulli d'Alberobello, l'église San Antonio et le musée du territoire.
Crédit : Josef Skacel / 123RF

Ostuni

Ville blanche

Surnommée "la ville blanche" (la cita bianca), Ostuni est l'un des plus beaux arrêts dans un road trip dans les Pouilles. Son centre historique, avec ses maisons blanchies à la chaux et ses rues étroites, est très beau et rempli de petites boutiques artisanales et de cafés. En grimpant, on aperçoit la mer Adriatique et les campagnes tout autour de la ville. La cathédrale, au sommet de la colline, est à voir, pour ses fresques et son plafond décor, tout comme le palais épiscopal. La grande piazza della Liberta est aussi très agréable pour une promenade. Là aussi, le centre-ville se fait à pied, vous pouvez vous garer dans le reste d'Ostuni (en s'éloignant de quelques centaines de mètres, il est aisé de trouver une place gratuite pour stationner).
Crédit : stevanzz / 123RF

Gallipoli

Ville côtière

Dans le Salento, Gallipoli se dresse au bord de la mer, avec son château et son charmant port. Si le reste de la ville n'a que peu d'intérêt, le centre-ville historique, situé sur une île, est à voir, composé de petites ruelles et de passages étriqués. Le castello Angioini, restauré, se visite et offre une très belle vue sur les environs (entrée : 7€ par adulte). Longez ensuite les remparts, pour une agréable promenade en bord de mer. Il y a aussi des plages, situées toutes proches de la vieille ville.
Crédit : Steve Estvanik / 123RF

Tarente

Ville historique

Chef lieu de sa province, Tarente est une ville avant tout industrielle, on le voit en s'en approchant. Si son centre peut paraître délabré, et sans doute moins touristique que dans les autres villes des Pouilles, Tarente reste "dans son jus", avec un charme tout particulier. Son centre-ville, avec son château et sa cathédrale, sont beaux, surtout le soir. Et le musée archéologique (le MARTA) mérite vraiment le détour, grâce à sa très riche collection. C'est l'un des musées les plus intéressants des Pouilles, remontant à des millénaires en arrière et retraçant au travers de ses objets l'histoire de la région et du pays. Prévoyez au moins deux heures pour le visiter.
Crédit : Russo Daniele / 123RF

Nardo

Ville charmante

Cette petite ville du Salento, très baroque, mérite un arrêt d'une demi-journée en route. La piazza Salandra, au centre de la commune, est très agréable pour une promenade. Sa cathédrale, construite autour de l'an 1000, est riche et belle, tout comme l'église San Domenico, érigée lors de la Renaissance. Nardo rassemble plusieurs églises. En revanche, vous aurez fait le tour de la ville assez rapidement, en quelques heures.
Crédit : tupungato / 123RF

Matera

Ville troglodyte

Matera n'est pas dans les Pouilles, mais dans la région voisine, le Basilicate. Cependant, elle n'est située qu'à une heure de route de Bari ou de Tarente, faisant de cette très belle ville nommée capitale européenne de la culture en 2019 une étape fortement recommandée lors d'un séjour dans les Pouilles. Construite dans la roche, Matera est splendide, surtout de nuit, avec ses sassi, des habitations troglodytes érigées dans la montagne. Les points de vue sur le centre-ville sont innombrables et tous superbes. La cathédrale de Matera et le petit musée archéologique compléteront la visite.
Crédit : Ionut David / 123RF

Martina Franca

Ville d'art

Belle ville située dans les terres, Martina Franca est située sur une colline, en hauteur. Sa vieille ville est élégante et riche en belles visites : la piazza Roma, l'hôtel de ville et la cathédrale San Martino sont impressionnants. Comme dans les autres villes de la région des Pouilles, le centre historique est surtout accessible à pied, mieux vaut garer sa voiture à l'extérieur, pour profiter de la promenade sans encombre, dans un labyrinthe de ruelles.
Crédit : Sergio Monti / 123RF

Plages

Familiales, sauvages, calmes, touristiques... Retrouvez notre sélection des plus belles plages des Pouilles où vous baigner ou profiter du soleil.

Cala Porto

Crique

Cala Porto est l'une des plages les plus photographiées et instagrammées de la région des Pouilles : cette petite bande de sable, située à Polignano a Mare, est en réalité une crique, entourée de falaises et de maisons se dressant sur la roche. Idéal pour les citadins, qui ont envie de piquer une tête avant de repartir en visite. Attention, Cala Porto est bondée l'été.
Crédit : Valerio Mei

Porto Selvaggio

Plage tranquille

Située non loin de Nardo, la plage de Porto Selvaggio fait partie d'une réserve naturelle et demeure l'une des plus belles plages des Pouilles. Depuis le parking, une navette vous emmènera en bord de mer. En sortant un peu des sentiers battus, vous pourrez trouver de superbes criques plus isolées. L'eau est bleu azur et transparente.
Crédit : cesareantonio / 123RF

Baia dei Turchi

Plage sauvage

Superbe plage proche d'Otranto, la Baia dei Turchi possède des eaux turquoise et un large banc de sable. Cachée derrière une petite forêt, elle est sauvage, mais bien connue, et souvent couverte de parasols au mois d'août ! À noter que la parking coûte tout de même 5€ pour la voiture.
Crédit : Leonardo Briganti / 123RF

Torre Lapillo

Plage familiale

Tout en longueur, Torre Lapillo est une autre jolie plage des Pouilles,. Elle est très aménagée, avec des bars et restaurants, ainsi que la possibilité de louer des transats, et l'on peut facilement entrer dans le village à pied pour déjeuner ou faire un achat. Là aussi, l'eau est limpide, toute la famille peut facilement se baigner.
Crédit : Tomas Anderson / 123RF

Cala Matano

Plage sauvage

Située dans les îles Tremiti et plus sauvage, la Cala Matano promet une belle journée, au calme, dans un cadre idyllique. Il est possible d'y louer des transats et des parasols dans un petit kiosque, en revanche, les prix sont élevés (30€ la journée). La plage est accessible en 20 minutes à pied du port, en revanche, il faut prévoir des chaussures de marche, car il faut traverser un petit bois et quelques rochers pour y arriver.
Crédit : buffy1982 / 123RF

Baia di Vignanotica

Plage de galets

Dans les Pouilles, la sublime plage Baia di Vignanotica est bordée par de grands rochers blancs. Le parking coûte 5€ pour la journée. Prévoyez des sandales, car c'est une plage de galets. À noter que des bateaux d'excursion peuvent venir déposer des touristes sur la plage, surtout si vous êtes en haute saison. Pour être tranquille, privilégiez les extrémités de la plage, où vous serez plus tranquille !
Crédit : tupungato / 123RF

Aéroport

Arriver en avion dans les Pouilles est la façon la plus simple de démarrer votre voyage : comptez 2h20 de vol de Paris à Bari. La compagnie la moins chère restera sans doute Ryanair, mais vous devrez vous rendre à l'aéroport de Beauvais (comptez 17€ par personne et par trajet de Porte Maillot à l'aéroport, pour la navette). Air France dessert également cette destination, sur la même durée, depuis l'aéroport Paris-CDG. Alitalia et Lufthansa proposent également des vols, mais souvent avec escale. Vous pouvez aussi atterrir à l'aéroport de Brindisi, à vous de voir ce qui est le plus pratique pour votre voyage. Si vous êtes prêt à vous rendre dans les Pouilles hors saison, vous pouvez obtenir de très bons prix, notamment avec Ryanair (par exemple, un aller-retour pour une semaine en février, pris cinq mois à l'avance ne coûtera qu'une quarantaine d'euros). Pour partir en plein été, comptez plutôt 150 à 250€ par personne.

Climat

Quand partir dans les Pouilles ? Avec son climat très doux et son beau soleil toute l'année, la région des Pouilles est un bel endroit où poser ses valises, quelle que soit la saison. Bien entendu, si vous voulez profiter des plages et de l'animation estivale, la meilleure période pour partir dans les Pouilles se situe entre mai et fin septembre. Vous aurez beau temps, avec un mercure rarement au-dessous des 20°C. Attention, août est le mois le plus touristique dans la région, vous risquez donc de ne pas être les seuls sur la plage à ce moment ! En juillet, il fait chaud, autour de 30°C en journée. Prenez garde en début d'après-midi, le soleil tape ! Consultez l'ensoleillement, la température moyenne et les jours de pluie mois par mois dans le tableau de la météo dans les Pouilles ci-dessous.

Mois Ensoleillement Température moyenne Température de l'eau Jours de pluie Note
Janvier 5h/jour 9°C 14°C 8 **
Février 7h/jour 9,5°C 14°C 8 **
Mars 8h/jour 11°C 14°C 8 ***
Avril 9h/jour 14°C 15°C 7 ***
Mai 12h/jour 18°C 18°C 6 ****
Juin 12h/jour 22°C 23°C 5 *****
Juillet 12h/jour 24°C 25°C 3 *****
Août 11h/jour 24°C 26°C 4 ****
Septembre 10h/jour 21°C 25°C 6 *****
Octobre 8h/jour 17°C 21°C 7 ****
Novembre 6h/jour 13,5°C 18°C 7 **
Décembre 6h/jour 10°C 15°C 9 **

Pour ceux qui redoutent les chaleurs estivales, le printemps est aussi un bon moment pour découvrir les environs, avec des températures clémentes, du soleil et beaucoup moins de monde, à partir de début avril. L'automne devient plus pluvieux à partir de la mi-octobre, mais vous profiterez tout de même de belles journées. Et enfin, pour ceux qui souhaitent vraiment être tranquilles, l'hiver demeure doux, avec des températures tournant autour de 10°. Les quelques journées pluvieuses seront l'occasion de visiter les beaux musées de la région !

Autour du même sujet