Comment déduire les frais quand on est VRP ?

Comment déduire les frais quand on est VRP ? Si la déduction forfaitaire de 10% ne suffit pas à couvrir l'intégralité de vos frais professionnels, vous avez la possibilité de les déduire pour leur montant réel.

Vous êtes représentant de commerce ou VRP ? Il est légitime que vous vous interrogiez sur la déduction de vos frais professionnels. Vos très nombreux déplacements vous ont conduit à dépenser fortement pour les besoins de votre activité professionnelle, à tel point que l'abattement forfaitaire de 10% qui s'applique à défaut ne suffit pas. Vous avez donc la possibilité de déduire tous vos frais pour leur montant réel. Attention, si votre employeur vous verse une allocation, vous devrez ajouter celle-ci à votre revenu imposable en case 1AJ du formulaire 2042, avant de pouvoir déclarer vos frais réels en case 1AK à 1DK. 

Pour vos frais réels, comme n'importe quel autre contribuable, vous devrez recenser tous vos frais pour inscrire le montant global dans votre déclaration. Le formulaire de la déclaration de revenus n'est pas détaillé : il n'y a pas de case spécifique à chaque frais. Vous devez donc être méthodique : 

  • Les frais de transport : si vous possédez un véhicule, vous avez la possibilité de déduire vos frais d'utilisation via le barème kilométrique.
  • Pour vos frais de repas, vous avez sans doute été amenés à déjeuner au restaurant : si vous avez conservé toutes vos notes de frais, vous pouvez les déduire. "Le montant des frais supplémentaires est égal à la différence entre le prix du repas payé et le montant défini chaque année par l'administration pour un repas pris à domicile", précise-t-on sur la page dédiée de l'administration fiscale. "Si vous n'avez pas de justificatif détaillé, les frais supplémentaires sont évalués au prix défini par l'administration pour un repas pris à domicile".
  • Les frais pour conserver votre clientèle : invitations au restaurant, café... Ont un caractère professionnel, estime le Bulletin officiel des Finances publiques. "Mais ces dépenses ne doivent être admises en déduction que dans la mesure où elles sont en rapport avec la nature et l'importance des opérations effectuées", insiste-t-on. 
  • Concernant les frais vestimentaires, en revanche, vous ne pourrez pas les déduire. Sur ce point, l'administration fiscale est catégorique : les vêtements doivent être spécifiques à la profession (exemple : vêtements de danse, bleu de travail, robe de magistrat...). 

Chaque dépense doit être engagée pour votre activité professionnelle et uniquement celle-ci. Conservez tous les justificatifs, sans exceptions, en cas de contrôle fiscal. 

Frais réels