Avant de faire un contrat, se poser les bonnes questions

© piksel / 123rf.com
Vous éprouvez des difficultés à parler d'argent ? Il va pourtant falloir vous y mettre. Avant même d'aller prendre conseil auprès d'un notaire, il est recommandé de discuter avec votre futur époux : comment souhaitez-vous organisez vos dépenses quotidiennes (courses, logement, etc.) ? Souhaitez-vous que certains biens vous restent propres ? Ou au contraire, désirez-vous tout partager ? Ayez à l'esprit que, quel que soit le régime matrimonial pour lequel vous penchez, vous devrez respecter le "régime primaire". Il se caractérise par l'obligation de se devoir fidélité notamment, mais aussi de contribuer aux charges du mariage en proportion de vos facultés respectives. Les époux sont également solidaires des dépenses liées à l'entretien du ménage et à l'éducation des enfants. Sachez que ce régime primaire interdit la vente du logement de la famille sans le consentement des deux époux.
Suggestions de contenus