Le régime universel, idéal pour vos vieux jours

© Mark Bowden / 123rf.com
Vous êtes tenté par l'idée de mettre tous vos biens en commun avec votre futur époux ? Attention, qui dit communauté universelle dit que tous les biens sont mis en commun, mais les dettes aussi. Autrement dit, si l'un des époux a contracté un prêt et rembourse des mensualités pendant le mariage, ces dettes devront être compensées à l'autre partie en cas de divorce. "Je conseille rarement ce régime pour un premier mariage, c'est plutôt un régime matrimonial que l'on utilise pour changer de régime", explique Stéphanie Gaillard à BFM Business. Ce régime est particulièrement adapté aux époux retraités. Si l'un des époux décède, ce régime matrimonial garantit un cadre et un niveau de vie, puisque la moitié du patrimoine lui revient en présence d'héritiers (la totalité en leur absence). Vous pouvez ajouter une clause d'attribution de l'intégralité de la communauté au conjoint survivant pour que celui-ci obtienne la totalité du patrimoine.
Suggestions de contenus