Platon : biographie du philosophe antique, auteur du Banquet

Platon : biographie du philosophe antique, auteur du Banquet BIOGRAPHIE DE PLATON - Philosophe de la Grèce antique et disciple de Socrate, Platon est retenu par l'histoire comme le fondateur de la philosophie. Il est l'auteur de La République et du Banquet.

Biographie courte de Platon - La vie de Platon n'est pas connue avec certitude, la première biographie lui étant consacrée datant du IIe siècle après Jésus-Christ. C'est pourquoi les informations sur sa vie doivent être prises avec des pincettes. Né à Athènes entre 428 et 427 avant Jésus-Christ, peu après la mort de Périclès, dans la grande aristocratie athénienne, Platon semble promis dans ses jeunes années à une carrière politique, ce qui est alors la plus digne et la plus respectable fonction au sein de la cité. Au fil de son éducation, il se consacre à la poésie, écrit des tragédies et des vers lyriques, s'initie à la peinture et s'essaie à la musique. Il aurait été l'élève de Théodore de Cyrène, le précepteur de Socrate, qui lui aurait enseigné les mathématiques.

Platon, disciple de Socrate

Âgé de vingt ans, Platon fait la rencontre de Socrate, aux alentours de 407 av. J.-C. Platon se détourne alors du chemin qui lui était destiné et s'oriente vers la philosophie. Passionné par l'approche philosophique de Socrate, il adopte la dialectique. Pendant neuf années, de 407 à 399 av. J.-C., Platon devient le disciple de Socrate et apprend à ses côtés. Pendant cette période, il commence à rédiger ses dialogues, dont Hippias mineur et Ion, qui constituent l'intégralité de son œuvre. Mettant en scène Socrate dans la quasi-totalité de ses dialogues, Platon transmet ainsi la philosophie oratoire de Socrate, qui n'a jamais rien écrit de son vivant. En 399 av. J.-C., Socrate est condamné à mort par un tribunal athénien pour "corruption de la jeunesse". Enfermé en prison, où ses amis et disciples lui rendent visite (c'est à cette période que Platon écrit Criton et Phédon), il meurt un mois plus tard. Malade, Platon ne peut assister aux derniers instants de son maître.

Les œuvres de Platon

Suite à la perte de son maître, Platon voyage en Méditerranée et notamment à Syracuse. S'il a abandonné la politique, celle-ci reste un de ses sujets fétiches comme en témoigne La République ou encore Les Lois. C'est d'ailleurs l'une des raisons de sa présence auprès du tyran de Syracuse Denys I en 387 av. J.-C. Il tente de persuader le tyran d'adopter des réformes d'inspiration philosophique, mais échoue. Platon se brouille avec Denys I, qui le réduit en esclavage pour le vendre. Reconnu par Annikéris, un ancien disciple de Socrate, Platon est racheté et recouvre sa liberté. Il retourne à Athènes où il fonde l'Académie en 387 av. J.-C. Organisée comme une université moderne, il y est enseigné la philosophie et bien d'autres matières. Aristote y rentre à l'âge de 17 ans, en 366 av. J.-C., pour vingt années d'études. Outre son enseignement et ses nombreux ouvrages, parmi lesquels Le Ménon, Le Banquet ou encore Le Protagoras, Platon fait de nouveaux séjours agités à Syracuse auprès de Denys le Jeune en 366 et en 361 av. J.-C.

Le platonisme, héritage de la pensée de Platon

De 360 av. J.-C. jusqu'à sa mort, Platon continue d'enseigner à l'Académie. Il y dispense un enseignement plus pythagorique. Il continue d'écrire ses dialogues, termine Le Timée, mais la mort ne lui laisse pas le temps d'achever Les Lois. Platon meurt à Athènes aux alentours de 347 av. J.-C., au cours d'un repas de noces. Son corps est inhumé à l'Académie. L’œuvre de Platon, riche et dense, permet l'étude du platonisme. En essayant de rendre sa philosophie accessible à tous et en usant de propos imagés, comme l'allégorie de la caverne, Platon a inspiré et inspire encore d'innombrables réflexions philosophiques. Rompant avec "l'interdit" de l'écriture de Socrate, il est considéré comme le fondateur de la philosophie.

Platon : dates clés

428 ou 427 av. J.-C. : Naissance de Platon
La vie de Platon n'est pas connue avec certitude, ainsi, les dates de sa vie ne sont que supposées. Il naît à Athènes, aux alentours de 428 ou 427 av. J.-C., peu après le décès de Périclès. Au sein d'une famille de la grande aristocratie, il reçoit une éducation de qualité, et se tourne peu à peu vers la philosophie.
407 av. J.-C. : Platon devient le disciple de Socrate
Âgé de vingt ans, Platon rencontre Socrate, et devient son élève. Pendant neuf ans, il apprend la philosophie à ses côtés, et commence la rédaction de ses dialogues. Platon y met en scène Socrate, montrant l'impact que le maître eut sur l'élève, et transmettant par la même occasion la pensée de Socrate, qui s'adonnait à la philosophie uniquement à l'oral, n'ayant laissé aucun écrit. 
399 av. J.-C. : Mort de Socrate et voyage initiatique
En 399 av. J.-C., Socrate est condamné à mort par un tribunal athénien pour "corruption de la jeunesse". Enfermé en prison, il meurt un mois plus tard, condamné à boire la ciguë, un poison létal. Malade, Platon ne peut assister aux derniers instants de son maître. Craignant d'être lui aussi arrêté, Platon se réfugie à Mégare, et entame peu après un voyage pour découvrir le monde grec.
388 av. J.-C. : Platon se rend auprès de Denys I
Après la condamnation et la mort de Socrate, son plus fidèle élève décide de quitter Athènes pour parcourir la Grèce. Le parcours de Platon l'amène en Sicile, à Syracuse, où il entre dans la cour de Denys. Comme il le démontre plus tard dans La République, Platon est convaincu que seul le savoir et l'amour de la vérité doivent gouverner. Il espère alors former le tyran pour en faire l'équivalent de ce qu'on appela au XVIIIe siècle un "despote éclairé". C'est la célèbre thèse du "philosophe-roi", dont la légitimité vient de sa connaissance et non de la force. Mais ce premier séjour à Syracuse est un échec, de même que les prochains séjours qu'il entreprend dans cette cité. Pour Platon, seule la connaissance peut guider l'homme vers le bien, mais ce trajet est long et difficile, ce qu'évoque en partie l'allégorie de la caverne. Aussi, la possibilité d'un "philosophe-roi" s'amenuise au fil de son expérience.
387 av. J.-C. : Platon fonde l'Académie, première école de philosophie
Platon crée à Athènes ce qui semble être la toute première école philosophique, l'Académie. Elle est ainsi nommée car les élèves étaient réunis au cœur du jardin d'Académos, un héros mythique de l'Attique. Inspiré par le pythagorisme, les mathématiques y sont enseignées, au même titre que la rhétorique. En 529, Justinien Ier ordonne la fermeture de l'école, qu'il considère comme "païenne". C'est à l'Académie qu'Aristote reçu son enseignement. Lui-même fonde plus tard sa propre école, le Lycée.
347 ou 346 av. J.-C. : Mort de Platon
Platon meurt à Athènes en 347 ou 346 av. J.-C., au cours d'un repas de noces. Son corps est inhumé à l'Académie, où il écrivait et enseignait toujours au moment de sa mort. L'œuvre de Platon, si riche et si dense, nourrit encore les recherches et études philosophiques, plus de deux millénaires après sa mort.

Platon : biographie du philosophe antique, auteur du Banquet

Sommaire Biographie courte de Platon Platon, disciple de Socrate Les œuvres de Platon Le platonisme, héritage de Platon Platon : dates clés Citations de Platon Biographie courte de Platon - La vie de Platon n'est...

Je gère mes abonnements push