Socrate : biographie courte du philosophe condamné à mort

Socrate : biographie courte du philosophe condamné à mort BIOGRAPHIE DE SOCRATE - Philosophe grec, Socrate est considéré comme le père de la philosophie morale. Il fut le maître de Platon et de Xénophon. Il est condamné à mort pour impiété et boit la ciguë pour mettre fin à ses jours.

Biographie courte de Socrate - Né vers 470 av. J.-C. à Athènes d'un père sculpteur et d'une mère sage-femme, Socrate acquiert son savoir littéraire auprès d'Anaxagore et ses connaissances dialectiques auprès des sophistes. Lors de la guerre du Péloponnèse, il participe aux combats, notamment lors de la bataille de Potidée, vers -430. Grand orateur à l'affût de toute sorte de débat, il diffuse son savoir à de nombreux jeunes Athéniens. Ses principaux élèves, Platon et Xénophon, produiront plusieurs écrits sur ses enseignements. Socrate est un penseur plein d'humour, confiant envers la nature humaine et s'appuyant tout particulièrement sur la morale. Son discours et son manque d'implication dans la vie politique finissent par éveiller les méfiances. En -399, il est accusé de corruption de la jeunesse et de non respect des divinités athéniennes. On le condamne alors à boire la ciguë.

Socrate et Platon

Considéré comme le père de la philosophie morale, Socrate fut également le maître de Platon, mais aussi de Xénophon, Antisthène, Euclide de Mégare ou Aristippe de Cyrène. Platon et d'autres disciples de Socrate, souhaitant diffuser une bonne image de leur mentor, le mettent en scène dans nombre de leurs oeuvres. Ils utilisent pour cela les dialogues socratiques, un genre littéraire où des personnages de fiction débattent de sujets philosophiques. Ce style d'écriture rappelle la façon dont Socrate à débuter sa carrière de philosophe, en enseignant, debout, dans la rue. Il questionnait son auditoire afin d'entamer un dialogue de philosophie.

La mort de Socrate

Condamné pour impiété et corruption de la jeunesse vers 399 av. J.-C., Socrate boit la ciguë après avoir passé ses dernières heures à disserter avec ses amis. Interdit d'enseignement sous le Régime des Trente, Socrate s'était attiré la haine en remettant en cause certaines traditions religieuses. Lors de sa condamnation, il eu la possibilité de proposer une peine alternative à la mort afin de laisser ses juges choisir laquelle serait la plus appropriée. Refusant de compromettre ses idées, il demande à être honoré par la cité. De même, il n'accepte pas de s'enfuir, jugeant la soumission à la loi comme un fondement de la justice. Considéré comme le père de la philosophie, Socrate sera rapidement réhabilité et honoré après sa mort tandis que ses accusateurs seront exilés. Sa pensée et son acceptation de la mort au nom de la loi marqueront les esprits pendant des siècles.

Socrate : dates clés

470 av. J.-C. : Naissance de Socrate
Socrate naît à Athènes en Grèce vers 470 av. J.-C.
423 av. J.-C. : Aristophane s’attaque à Socrate
Aristophane, dont les comédies satiriques sont célèbres, compose "Les Nuées". Dans cette pièce, il s'en prend aux sophistes et plus particulièrement à Socrate, dont l’un des personnages porte le nom. Platon venge son maître en -385 dans "Le Banquet". Il y décrit un homme ridicule, du nom d’Aristophane, qui est pris de hoquet dès qu’il veut s'exprimer. Socrate n’est pas la seule victime d’Aristophane puisque ce dernier s’attaque aussi à Euripide dans "Thesmophories" en -411 et les "Grenouilles" -405.
399 av. J.-C. : Socrate boit la ciguë
Vers 399 av. J.-C., Socrate est condamné à mort à Athènes.

Philosophe de l'Antiquité

Socrate : biographie courte du philosophe condamné à mort

Sommaire Biographie de Socrate Socrate et Platon La mort de Socrate Socrate : dates clés Citations de Socrate Biographie courte de Socrate - Né vers 470 av. J.-C. à Athènes d'un père sculpteur et d'une mère sage...

Je gère mes abonnements push