Sénèque : biographie du dramaturge, auteur de la tragédie "Thyeste"

Sénèque : biographie du dramaturge, auteur de la tragédie "Thyeste" BIOGRAPHIE DE SÉNÈQUE - Philosophe, dramaturge et homme politique latin, Sénèque fut le précepteur de Néron. Ses livres philosophiques et ses tragédies latines ont fait de lui une figure de l'Empire romain.

Biographie courte de Sénèque - Sénèque (parfois appelé Sénèque Le Jeune, pour le distinguer de Sénèque le Vieux, son père) naît entre l'an 4 avant J.-C. et l'an 1 dans le sud de l'Espagne, d'une famille en provenance d'Italie du Nord qui part ensuite s'installer à Rome. Dans son enfance, il poursuit une éducation rigoureuse auprès du savant pythagoricien Sotion. Atteint d'une grave maladie pendant son adolescence, il passe un certain temps en Égypte afin d'y être soigné. De retour à Rome en 31, Sénèque reprend sa formation et intègre l'ordre de la magistrature romaine. Homme d'État, il sert principalement en tant que conseiller à la cour impériale de Caligula. En 41, il est cependant condamné à s'exiler en Corse sous les ordres de l'empereur Claude, car accusé d'adultère avec une sœur de Caligula, Julia Livilla, connue pour son opposition à la politique de l'Empire.

Thyeste, une tragédie de Sénèque

Sénèque est rappelé à Rome en 49. Il devient alors le précepteur de Néron, fils de l'empereur Claude et de sa nouvelle épouse Agrippine. Aux alentours de l'an 50, le philosophe se marie avec Paulina, à qui il dédie son traité De la brièveté de la vie. Néron accède au trône le 13 octobre 54, et Sénèque en devient alors l'un des plus proches conseillés. Le philosophe écrit pour son empereur des discours. En 55, il devient magistrat principal. À cette époque, l'homme d'État est l'une des plus grandes fortunes de l'Empire romain. Dramaturge central du théâtre latin, il écrit plusieurs tragédies, dont seulement dix traversent les âges pour nous parvenir. Thyeste, l'une ses pièces, conte la violente rivalité opposant deux frères, Atrée et Thyeste. Dans cette sombre tragédie, Atrée se venge de son frère en lui faisant manger ses propres enfants. Sénèque a écrit d'autres pièces, comme Médée, Phèdre, ou encore Œdipe.

Livres et œuvres de Sénèque

En 58, on tente de diffamer Sénèque, mais sans effet. En éloignant Agrippine de son fils et en la discréditant aux yeux de l'empereur romain, Sénèque pousse plus ou moins directement Néron à ordonner l'assassinat de sa mère. Sénèque tombe finalement en disgrâce en 62, et se retire de la vie politique, ses relations avec Néron devenant de plus en plus tendues. Ce dernier tente en vain de le faire empoisonner. L'année suivante, Sénèque est impliqué, supposément à tort, dans la Conjuration de Pison, un complot pour tuer Néron. L'empereur condamne alors Sénèque à mort par suicide, et celui-ci s'exécute en s'ouvrant les veines le 12 avril 65. Prolifique de son vivant, Sénèque a écrit de nombreux livres et traités, comme De la vie heureuse, ainsi qu'une correspondance abondante, dont sont issues les Lettres à Lucilius. Figure de la philosophie stoïcienne, Sénèque prônait l'usage de la raison pour permettre l'élévation de l'âme, en allant à la recherche du "bien moral" tout en se détachant des biens terrestres.

Philosophe de l'Antiquité

Sénèque : biographie du dramaturge, auteur de la tragédie "Thyeste"
Sénèque : biographie du dramaturge, auteur de la tragédie "Thyeste"

Sommaire Biographie courte de Sénèque Thyeste, tragédie de Sénèque Livres et œuvres de Sénèque Citations de Sénèque Biographie courte de Sénèque - Sénèque (parfois appelé Sénèque Le Jeune, pour le distinguer de Sénèque le...