Julia Roberts : Pretty Woman, Oscar, mari... tout sur la star planétaire

Julia Roberts : Pretty Woman, Oscar, mari... tout sur la star planétaire BIOGRAPHIE DE JULIA ROBERTS - Julia Roberts est une actrice et productrice américaine. Révélée dans la comédie romantique Pretty Woman, elle s'est ensuite imposée comme une comédienne incontournable.

Biographie de Julia Roberts - Julia Roberts est une actrice et productrice américaine. Après avoir été révélée dans Pretty Woman en 1990, elle devient une comédienne majeure à l'international, tournant dans de nombreuses comédies romantiques et des drames. Julia Roberts remporte en 2001 l'Oscar de la meilleure actrice pour Erin Brockovich, seule contre tous.

Jeunesse et débuts

Née à Atlanta aux Etats-Unis le 28 octobre 1967, Julia Roberts ne se prédestinait pas à devenir l'une des comédiennes les plus populaires de son époque. Voulant tout d'abord devenir vétérinaire, puis se lançant dans des études de journalisme, Julia Roberts se décide à tenter une carrière d'actrice après les petits succès au cinéma de son frère, le comédien Eric Roberts. Les débuts ne sont pas forcément très faciles, mais elle apparaît toutefois rapidement dans quelques petites productions, comme la gentille romance Mystic Pizza (1988) qui rencontre un joli succès, et la comédie dramatique Potins de femmes (1990) qui lui permet d'être nommée à L'Oscar du Meilleur second rôle et de remporter son premier Golden Globe.

Pretty Woman, Le Mariage de mon meilleur ami... l'ère des comédies romantiques

Cette petite notoriété permet à Julia Roberts de décrocher le rôle qui va véritablement lancer sa carrière : celui dans Pretty Woman, où elle in carne une prostituée dont tombe follement amoureux le personnage de Richard Gere. Le succès planétaire de cette comédie romantique la propulse directement au rang de star. Julia Roberts est tête d'affiche de L'Expérience interdite (1991), joue ensuite une mutine Fée Clochette dans Hook de Steven Spielberg, essaie de provoquer les rires dans Les Complices (1994) ou les frissons dans Mary Reilly (1996). Mais tous ces films sont des échecs : sa seule performance notable en terme de notoriété fut sa participation tordante en "Susie la culotte", l'ancienne copine d'école de Chandler dans Friends, 2ème saison. Julia Roberts décide donc de privilégier le filon qui l'a fait connaître : la comédie romantique, sous toutes ses formes. Que ce soit chez Woody Allen avec Tout le monde dit I love you (1996) ou face à Cameron Diaz dans Le Mariage de mon meilleur ami (1997), Julia Roberts retrouve peu à peu le succès. L'un de ses meilleurs rôles dans l'univers de la comédie romantique reste d'ailleurs Coup de foudre à Notting Hill (1999), où elle incarne une star de cinéma courtisée par un simple libraire anglais.

L'Oscar pour Erin Brockovich

Sa carrière prend ensuite un tournant différent avec Steven Soderbergh. Elle accepte d'incarner pour lui la courageuse Erin Brockovich (2000), un rôle en or de femme gouailleuse qui lui permet de remporter l'Oscar de la Meilleure actrice. On la retrouve ensuite dans l'univers de cette famille artistique qui comprend George Clooney, Brad Pitt : l'actrice joue ainsi la femme très courtisée de Danny Ocean dans Ocean's eleven (2001) et sa suite (2004). N'ayant pas peur des rôles plus difficiles, elle incarne une historienne d'art féministe dans Le Sourire de Mona Lisa (2003), une photographe trompée dans le brûlant Closer (2004) ou une femme mondaine dans La Guerre selon Charlie Wilson (2007). L'année suivante, elle retrouve Clive Owen dans Duplicity, un film d'espionnage qui vaut à Julia Roberts une nomination au Golden Globes de la meilleure actrice.

Plusieurs films depuis 2010

En 2010, elle participe à la comédie romantique Valentine's Day réunissant un panel d'acteurs hollywoodiens impressionnants, et notamment sa nièce Emma Roberts. La même année, elle a le premier rôle de l'adaptation du roman Mange, prie, aime mise en scène par Ryan Murphy. La critique reste cependant de glace devant la performance de Roberts jugée loin d'être convaincante. En 2011, Tom Hanks réalise et joue dans son second long-métrage, Il n'est jamais trop tard, une comédie romantique avec la comédienne. Un an plus tard, Roberts est choisie pour incarner la maléfique belle-mère de Blanche-Neige dans le film du même nom, dirigé par Tarsem Singh.

En 2014, l'actrice renoue avec les Oscars, treize ans après s'être emparée de la statuette : elle est nommée dans la catégorie Meilleure actrice de second rôle pour son interprétation dans Un Été à Osage County. Depuis, Julia Roberts se fait plus rare sur les écrans : on a pu la voir dans le drame Aux yeux de tous, le film Joyeuse fête des mères, mais également les drame Wonder en 2017 et Ben is Back l'année suivante. Depuis 2018, elle incarne le premier rôle de la série Homecoming sur Amazon Prime Vidéo

Qui est son mari Daniel Moder ?

Julia Roberts a eu plusieurs hommes dans sa vie. En 1987, elle fréquente l'acteur Liam Neeson, de 16 ans son aîné. Ils se séparent après un an d'idylle. Elle aura également une relation avec l'acteur Dylan McDermott, Matthew Perry, Jason Patric, Benjamin Bratt, Matthew Perry et Kiefer Sutherland, avec qui elle a été brièvement fiancée. Ils se séparent quelques jours avant leur mariage. Julia Roberts épouse le chanteur de country Lyle Lovett le 27 juin 1993. Ils divorcent cependant à l'amiable après 21 mois de mariage. Depuis 2001, Julia Roberts semble vivre le parfait amour avec le directeur de la photographie Daniel Moder, qu'elle épouse l'année suivante. Ils ont eu trois enfants ensemble.

Hollywood