Dictionnaire français

augurant

participe présent
Chargement de votre vidéo
"L'astuce du champion : Le son [g] - g, gu ou gg"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
augurant , participe présent
synonymes de augurant Voir aussi : 10
  • Un oiseau de mauvais augure Sens : Un signe défavorable. Variante de cette expression : oiseau de malheur. Origine : A Rome, les augures étaient des devins chargés d'observer le ciel et d'en communiquer les présages aux autorités. La politique dépendait uniquement de ces présages, et aucune décision n'était prise sans consultation des augures. Il en existait d'ailleurs deux types. D'un côté, les auspices, chargés d'observer le vol et le chant des oiseaux, et de l'autre, les augures, qui devaient lire dans la mise à mort puis dans les entrailles des volatiles. Selon ce qu'on pouvait y voir, on parlait d'un oiseau de bon ou de mauvais augure. Aujourd'hui encore, on emploie ce terme pour désigner un événement ou une personne qui ne laisse rien pressentir de bon.Lire la suite
  • De bon augure Sens : Qui a un caractère avantageux. Origine : Son sens premier remonte à la période de l'antiquité où le mot "augure" désignait un prêtre qui pouvait interpréter les signes du ciel. Aujourd'hui le sens du mot "augure" est donc à prendre au sens de "présage".Lire la suite
  • Laisser augurer une réaction Sens : Laisser présager une réponse, une réplique.
  • Augurer bien ou mal de quelque chose Sens : Prévoir l'issue d'une situation. Origine : L'expression tient ses racines de la religion romaine. Dans cette dernière, l'augure était un prêtre en charge d'interpréter les phénomènes naturels pour en tirer des présages. Par extension, la formulation signifie donc être capable de prévoir une issue favorable, ou non, à une situation.Lire la suite
  • Être de bon ou de mauvais augure Sens : Prévoir une bonne ou une mauvaise issue. Origine : Dans la culture romaine, l'augure est un prêtre de l'observation qui peut, selon certains signes, prévoir les événements à venir. Si l'augure a disparu à l'époque impériale, les siècles suivants en ont fait une expression. "Etre de bon ou de mauvais augure" signifie donc interpréter une issue heureuse ou malheureuse, en fonction des signes.Lire la suite
  • 21 janvier 1949 Première révolution Miles Davis. ... enregistrer « Birth of the Cool ». Et c'est en effet la naissance du jazz cool qu'il augure ainsi. Des rythmes plus souples, un accent mis sur la couleur musicale plutôt que sur la virtuosité assurent ...
  • 14 novembre 1992 Les coqs croqués à domicile par les Pumas ... à Buenos Aires n'était plus à prouver, cette victoire à l'extérieur est plutôt de bon augure pour les Argentins. Toutefois, malgré des victoires dans des matches amicaux, ils ne parviendront pas de ...
  • 20 mai 526 La couronne de l'Orient détruite par un séisme ... l'on nommait sous Rome la "Couronne de l'Orient" et qui fut par la suite une des premières grandes villes chrétiennes entre dans le Moyen-Âge sous de mauvais augures.
  • 29 juin 1950 La patrie du foot foulée aux pieds par les Yankees ... une défaite aux sujets de la reine. Perdre 1-0 face à une équipe mineure n'est guère de bon augure. Il reste alors à espérer que l'Espagne se pliera comme le Chili. Mais c'est une nouvelle défaite ...

Mots proches recherchés

nom masculin
verbe transitif
adjectif, nom masculin
abréviation, article
locution adverbiale
locution prépositionnelle
locution conjonctive
locution adverbiale
locution adverbiale

Mots du jour

adjectif
adjectif, nom féminin
adjectif, nom
nom féminin
nom féminin
adjectif, nom
adjectif, nom féminin
adjectif, nom