catharsis

nom féminin
catharsis , nom féminin

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : les noms se terminant par euil, cueil, gueil"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
Questions réponse sur catharsis
  • Comment utiliser le mot catharsis ?

    La catharsis, qui est originellement un concept philosophique aristotélicien qui désigne la purification des passions, revêt une autre signification aujourd’hui : elle désigne une sorte de thérapie qui va permettre à un sujet d’extérioriser ses traumatismes du passé en vue d’une guérison physique et psychologique. L’âme est ainsi délivrée de ses passions, de ses peines et de tout élément négatif et nocif qui freine le développement du sujet au quotidien.
  • Comment se manifeste la catharsis ?

    Chez le philosophe grec Aristote, la catharsis se manifeste essentiellement au théâtre, lors d’une représentation dramatique : le spectateur libéré de ses passions va subitement être envahi par un double sentiment de pitié et de crainte, deux sentiments que son corps va ensuite rejeter et expulser pour provoquer ce que l’on appelle la catharsis. S’ensuivra une période d’introspection et de distanciation.
  • Qu’est-ce que la catharsis au théâtre ?

    Au théâtre grec classique, la catharsis désigne un processus mental et psychique par lequel le spectateur va extérioriser, rejeter et purger ses passions pendant la représentation théâtrale. Son âme sera ainsi purifiée de toute passion, et assainie par la crainte et la pitié grâce au dénouement de la tragédie grecque à laquelle il assiste, le conduisant ainsi vers un chemin plus vertueux, plus moral.
  • Qu’est-ce qu’un effet cathartique ?

    Un effet cathartique n’est rien d’autre qu’un effet purgatif et purificateur pour une personne sujette à la catharsis. Au sens propre, il se rattache donc à l’effet provoqué par un processus de catharsis et d’extériorisation des traumatismes vécus. Au sens figuré, l’effet cathartique est déclenché par certains médicaments purgatifs tels que les laxatifs.