tendre

adjectif, verbe transitif
"Tendre"
tendre , adjectif tendre , verbe transitif affectueux Approfondir avec :
tend , mot de 4 lettres tendit , mot de 6 lettres tendre , mot de 6 lettres en cliquant ici Contribuez et ajoutez votre définition des mots-croisés :
Conjuguer tendre (verbe du 3ième groupe) Indicatif
Présent
  • je tends
  • tu tends
  • il tend
  • nous tendons
  • vous tendez
  • ils tendent
Passé composé
  • j'ai tendu
  • tu as tendu
  • il a tendu
  • nous avons tendu
  • vous avez tendu
  • ils ont tendu
Imparfait
  • je tendais
  • tu tendais
  • il tendait
  • nous tendions
  • vous tendiez
  • ils tendaient
Plus-que-parfait
  • j'avais tendu
  • tu avais tendu
  • il avait tendu
  • nous avions tendu
  • vous aviez tendu
  • ils avaient tendu
Passé simple
  • je tendis
  • tu tendis
  • il tendit
  • nous tendîmes
  • vous tendîtes
  • ils tendirent
Passé antérieur
  • j'eus tendu
  • tu eus tendu
  • il eut tendu
  • nous eûmes tendu
  • vous eûtes tendu
  • ils eurent tendu
Futur simple
  • je tendrai
  • tu tendras
  • il tendra
  • nous tendrons
  • vous tendrez
  • ils tendront
Futur antérieur
  • j'aurai tendu
  • tu auras tendu
  • il aura tendu
  • nous aurons tendu
  • vous aurez tendu
  • ils auront tendu
Subjonctif
Présent
  • que je tende
  • que tu tendes
  • qu'il tende
  • que nous tendions
  • que vous tendiez
  • qu'ils tendent
Passé
  • que j'aie tendu
  • que tu aies tendu
  • qu'il ait tendu
  • que nous ayons tendu
  • que vous ayez tendu
  • qu'ils aient tendu
Imparfait
  • que je tendisse
  • que tu tendisses
  • qu'il tendît
  • que nous tendissions
  • que vous tendissiez
  • qu'ils tendissent
Plus-que-parfait
  • que j'eusse tendu
  • que tu eusses tendu
  • qu'il eût tendu
  • que nous eussions tendu
  • que vous eussiez tendu
  • qu'ils eussent tendu
Conditionnel
Présent
  • je tendrais
  • tu tendrais
  • il tendrait
  • nous tendrions
  • vous tendriez
  • ils tendraient
Passé
  • j'aurais tendu
  • tu aurais tendu
  • il aurait tendu
  • nous aurions tendu
  • vous auriez tendu
  • ils auraient tendu
Impératif
Présent
  • tends
  • tendons
  • tendez
Passé
  • aie tendu
  • ayons tendu
  • ayez tendu
Participe
Présent
  • tendant
Passé
  • tendu
Infinitif
Présent
  • tendre
Passé
  • avoir tendu
Gérondif
Présent
  • en tendant
Passé
  • en ayant tendu
  • Tendre l'autre joue Sens : Ne pas se défendre contre une attaque ou une humiliation pour se montrer le plus fort. Origine : Cette expression est une référence directe à la Bible, dans laquelle Jésus, selon l'évangile de Matthieu, déclare que face à une humiliation, il faut tendre l'autre joue. Concrètement, cela signifie qu'il ne faut pas répondre à la violence par la violence. "Tendre l'autre joue" sous-entend qu'il ne faut pas avoir peur de subir une humiliation supplémentaire puisque le fait de ne pas riposter est une forme de supériorité face à un adversaire.
  • Tendre l'oreille Sens : Etre attentif. Origine : Ici, l'être humain est comparé à un animal tel que le chien dont les oreilles bougent en fonction des bruits qu'il perçoit. Ainsi, il peut dresser les oreilles de différentes manières si les signaux sonores lui évoquent de bonnes ou de mauvaises choses. "Tendre l'oreille" signifie donc que l'on est attentif à un son en particulier.
  • OEil tendre Sens : Regard attendri.
  • Âge tendre Sens : Désigne la petite enfance, voire l'adolescence. Origine : Le premier sens de l'adjectif tendre désignait au XIe siècle ce qui est jeune et plein de fraîcheur. L'expression âge tendre est apparue au XVIe siècle en même temps que celle de tendre enfance, et désigne la jeunesse au sens large.
  • Tendre la perche à quelqu'un Sens : Présenter une solution à quelqu'un pour l'aider à se sortir d'une situation difficile. Origine : L'expression "tendre la perche à quelqu'un" repose sur l'emploi figuré du verbe "tendre", qui signifie littéralement "soumettre (une chose) à une traction, la tirer de telle sorte qu'elle devienne droite, qu'elle soit tendue", ainsi que sur l'emploi figuré du terme "perche", qui désigne littéralement une longue tige en bois (encore appelée "gaule") que l'on tend à une personne en situation de se noyer, pour qu'elle l'attrape. La locution s'utilise donc de façon métaphorique pour signifier "présenter une solution à quelqu'un pour l'aider à se sortir d'une situation difficile", par extension "venir en aide à quelqu'un en situation délicate".
  • Tendre le cou Sens : S'offrir en victime, admettre son état d'impuissance dans une situation délicate. Origine : L'expression "tendre le cou" s'utilise de façon métaphorique pour signifier, de la part d'une personne en situation difficile, "s'offrir en victime, admettre son état d'impuissance". La locution repose sur le sens figuré, moral, du verbe tendre, signifiant ici "se soumettre à une traction plus forte que soi", ainsi que sur le sens figuré du terme "cou", dont l'étymologie "col" renvoie à une partie du corps (située entre la tête et la colonne vertébrale) à laquelle une personne n'a pas accès par elle-même, qui la rend par conséquent vulnérable aux agressions extérieures.
  • Tendre le dos Sens : S'inquiéter sur son devenir, s'attendre à devoir supporter les lourdes conséquences d'une situation néfaste. Origine : L'expression "tendre le dos" (ou "tendre l'échine") s'utilise au sens figuré pour signifier, de la part d'une personne en situation délicate, "s'inquiéter quant à son devenir, s'attendre à devoir supporter les lourdes conséquences d'une situation néfaste, se sentir piégé par une situation à laquelle on ne peut rien". Notons le sens métaphorique de cette locution : le dos (siège de la colonne vertébrale, de la solidité du corps) doit nécessairement être tendu pour supporter un poids si lourd. On dit aussi "tendre l'échine".
  • Tendre les bras à quelqu'un Sens : Accueillir quelqu'un avec joie, chercher à apporter du réconfort à quelqu'un. Origine : L'expression "tendre les bras à quelqu'un" s'utilise de façon métaphorique pour signifier aussi bien "accueillir quelqu'un avec joie" que "chercher à apporter du réconfort à quelqu'un". Dans les deux cas, la locution exprime la bienveillance, la sincérité. L'expression puise son origine dans la religion chrétienne, où "tendre les bras" signifie "épouser les enseignements de Dieu, en venant en aide à son prochain".
  • Tendre la main à quelqu'un Sens : Aider quelqu'un dans le besoin. Traduction anglais : reach out to someone Origine : Origine inconnue pour cette expression
  • "Je suis une grosse larve dans un cocon qui cherche à tendre vers le papillon." José Garcia
  • "La rêverie... une jeune femme merveilleuse, imprévisible, tendre, énigmatique, provocante, à qui je ne demande jamais compte de ses fugues." André Breton
  • "Beaucoup de réflexion et non beaucoup de connaissances, voilà à quoi il faut tendre." Démocrite
  • "Corps femenin, qui tant es tendre, - Poly, souef, si precieulx . . ." François Villon
  • "Crois-tu qu'on puisse être bien tendre lorsqu'on manque de pain?" Abbé Prévost
  • "Dès mon âge le plus tendre, la raison exerça sur moi un puissant empire." Anatole France
  • "Deux pigeons s'aimaient d'amour tendre." Jean de La Fontaine
  • "Durant l'âge tendre, l'habitude à une grande importance." Virgile
  • "Elle haussa vers lui son visage tendre et disgracié." Jean-Paul Sartre
  • "Etre conscient de son ignorance, c'est tendre vers la connaissance." Benjamin Disraeli
citations avec tendre Voir aussi : 42
citations avec tendre