Jacques Dutronc : une vie en chansons, avec Françoise Hardy ou Johnny... Biographie

Jacques Dutronc : une vie en chansons, avec Françoise Hardy ou Johnny... Biographie JACQUES DUTRONC - Jacques Dutronc est né le 28 avril 1943 et a offert à la chanson française de nombreuses chansons cultes.

"Il est cinq heures, Paris s'éveille". Jacques Dutronc, comme plusieurs artistes de sa génération, a marqué la chanson française de façon indélébile. Né le 28 avril 1943 à Paris, il fait carrière dans la musique, avant de se lancer dans le cinéma. Son goût pour la chanson lui vient de son père, guitariste amateur. Dès son plus jeune âge, il s'adonnera au piano et au violon. À l'âge de 15 ans, il fait la rencontre de Johnny Hallyday et d'Eddy Mitchell, qui deviendront par la suite des amis et des compagnons de route. Un an après, il forme le groupe "Les Tritons" avec sa "bande du square de la Trinité". Johnny Hallyday rencontre le succès qu'on lui connaît, ce qui l'incite à poursuivre sa carrière musicale.

Dans un premier temps, en plein dans l'époque yéyé, Jacques Dutronc devient le guitariste du groupe "El Toro et les Cyclones". C'est le début d'une carrière marquée de tubes tels que les titres "Et moi, et moi, et moi", "Les Cactus", "J'aime les filles" et "Il est cinq heures, Paris s'éveille". Plus récemment, en novembre 2014, Jacques Dutronc était sur la scène de Bercy avec Eddy Mitchell et Johnny Hallyday pour le spectacle des Vieilles Canailles

La biographie de Jacques Dutronc ne saurait être complète sans évoquer la deuxième passion de l'artiste : le monde du cinéma. En 1973, il est à l'affiche de son premier film "Antoine et Sébastien". Alternant entre la scène et les plateaux de tournage, Jacques Dutronc montre son talent dans "L'Important c'est d'aimer" (1975), "Sauve qui peut (la vie)" (1980) ou encore "Van Gogh" (1991) qui lui vaut un César. Dans les années 2000, il s'illustre dans les comédies populaires avec "Embrassez qui vous voudrez", en 2007 et les drames dans "C'est la vie", en 2001. 

Dutronc et Hardy, un couple mythique

Dès 1967, Jacques Dutronc rencontre la chanteuse Françoise Hardy et s'installe avec elle. "Un jour, dans son bureau, j'ai aperçu un garçon affreux, qui avait des lunettes avec des verres de myope très épais et qui, en plus, était plein de boutons. Donc, j'ai à peine fait attention à lui !", se souvenait Françoise Hardy du jours de sa rencontre avec Jacques Dutronc dans les colonnes du Parisien. Et d'ajouter, après avoir recroisé à plusieurs reprises celui qui deviendra son époux : "Je l'ai retrouvé quand je faisais de la scène (…) Il était pas mal, là, il commençait à être bien..." Malgré plusieurs rencontres, entre les deux artistes, tout n'aura pas été simple. "Nous avions si peur l'un de l'autre (...) Je m'enivrais pour la première fois de ma vie. Lui, qui s'exprime si peu, me parla pendant des heures, et tout se termina sur l'oreiller. Mais mon degré d'ébriété était tel que je ne me souviens de rien !", avait-elle raconté à Marc-Olivier Fogiel dans l'émission Le Divan. Ensemble à partir de 1967, ils deviendront l'un des couples les plus emblématiques de l'époque. Jacques Dutronc et Françoise Hardy ont un fils, Thomas, né le 16 juin 1973 et se marient en 1981.

Après plusieurs années passées au nord de la Corse, sur les hauteurs de Monticello, un charmant village près d'Île-Rousse, le couple se sépare, mais ne divorce pas. Depuis, s'ils ont chacun une relation avec quelqu'un d'autres, ils restent inséparables. "À l'âge que nous avons, avec nos problèmes de santé et le peu de temps qu'il nous reste à vivre, ce n'est pas le moment de couper les ponts !", résumait Françoise Hardy chez Marc-Olivier Fogiel.

Thomas Dutronc, tel père tel fils

Thomas est le fils unique de Françoise Hardy et Jacques Dutronc. Né à Paris en 1973, il marche rapidement dans les pas de son père. À peine adulte, il se passionne pour la guitare et fait ses gammes dans le jazz manouche, s'essayant après de musiciens au marché aux puces de Saint-Ouent. Plusieurs fois dans sa carrière, qui dure depuis 1995, Thomas Dutronc collabore avec son père. Comme lui, il s'essaie également au cinéma et joue notamment dans "Confession d'un dragueur" d'Alain Soral ou "Le Derrière" de Valérie Lemercier. Outre ses quatre albums studio, sortis entre 2007 et 2018, Thomas Dutronc intègre la troupe des Enfoirés en 2009. Cette année-là, l'artiste avait été récompensé d'une Victoire de la musique pour son titre "Comme un manouche sans guitare".

Jacques Dutronc, Vieille Canaille

Avec Eddy Mitchell et Johnny Hallyday, Jacques Dutronc est l'un des piliers des Vieilles Canailles. Ce trio rassemble les trois monstres de la chanson française, d'abord en 2014 lors d'une série de six concerts à Bercy, à Paris, puis en 2017 lors d'une tournée en France, en Suisse et en Belgique. Une tournée qui sera d'ailleurs la dernière de Johnny Hallyday avant sa mort en décembre 2017. Le projet des Vieilles Canailles a germé dans la tête du producteur Valéry Zeitoun, qui a soumis l'idée à Eddy Mitchell, avant d'évoquer l'idée avec les managers des trois artistes. En 2017, c'est à l'initiative de Johnny Hallyday que le trio se reforme pour une tournée, malgré l'annonce de son cancer dès le mois de mars. Au total, Eddy Mitchell, Jacques Dutronc et Johnny Hallyday se sont produits lors de 17 concerts. L'un d'eux, en juin 2017, est sorti en CD et DVD. C'est la dernière fois que Johnny a été filmé sur scène.

Jacques Dutronc réagit à la mort de Johnny

La tournée des Vieilles Canailles aura été sa dernière. Le 6 décembre 2017, Johnny Hallyday s'éteint dans sa maison à Marne-la-Coquette, en banlieue parisienne. Dès l'annonce de sa mort, dans la nuit, les hommages sont innombrables. Pourtant, un artiste manque à l'appel : Jacques Dutronc. Un silence remarqué, surtout lors des obsèques du Taulier, et qui a suscité bon nombre d'interrogations. Ce qui l'aura poussé à se justifier dans les colonnes du Parisien. "Je n'aime pas trop la nostalgie, cela attire les larmes. C'est salé, ce n'est pas très bon. Je n'aime pas les enterrements, je ne suis même pas sûr d'aller au mien. Mais si je ne suis pas allé aux obsèques de Johnny, c'est surtout parce que c'était trop loin d'ici. J'aurais été à Paris, j'y serais allé avec Eddy".

Variété française