Andy Murray : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE ANDY MURRAY - Andy Murray est né le 15 mai 1987 à Glasgow (Écosse).

Biographie courte de Andy Murray - Né le 15 mai 1987 à Glasgow, Andy Murray est un joueur de tennis professionnel. Il remporte à l'âge de 12 ans son premier titre, l'Orange Bowl, et devient professionnel en 2005. Grâce à quelques wildcards, il dispute ses premiers tournois, comme celui de Wimbledon, et termine l'année à la 65e place du classement.

L'année 2006 débute avec son premier titre sur le circuit ATP à l'Open de San José, où il bat Lleyton Hewitt en finale. Il conservera ce titre l'année suivante. Sa régularité dans les différents tournois fait accéder Andy Murray au club très fermé du top 10 des meilleurs joueurs mondiaux le 16 avril 2007. 2008 est marquée par des victoires lors de cinq tournois, dont l'Open de Dubaï où il bat Roger Federer, et par sa première finale en Grand Chelem à l'US Open de Flushing Meadows. Murray se classe alors 4e à l'ATP.

Fort de ses six titres remportés en 2009, Andy Murray conforte sa place de 4e joueur mondial au début de la saison 2010, qui commence par une finale à l'Open d'Australie. Mais les mois suivants s'avèrent compliqués. Attendu dans de nombreux tournois comme favori, le joueur peine à s'imposer et ne remporte au final que deux tournois du Masters 1000. En 2011, il atteint à nouveau la finale de l'Open d'Australie et, malgré quelques blessures, ajoute cinq tournois à son palmarès. En 2012, Andy Murray remporte son premier titre du Grand Chelem, Flushing Meadows, ainsi que la médaille d'or aux Jeux olympiques de Londres, puis Wimbledon en 2013.

En 2014, Amélie Mauresmo devient son entraîneuse pour travailler les tournois sur herbe. Mais, il subit une période difficile. Il revient sur le devant de la scène en 2015, lors de la finale de l'Open d'Australie où il s'incline face à Novak Djokovic. En 2016, il ne parvient toujours pas à battre "Djoko" lors des finales de l'Open d'Australie et de Roland-Garros. En revanche, il remporte Wimbledon face au canadien Milos Raonic.