Gand

Gand Bâtie au confluent de quatre rivières (l'Escaut, la Lys, la Lieve et la Moere), Gand constitue le second port de Belgique, après Anvers. Son centre historique, parcouru par un réseau de canaux, représente son principal intérêt touristique. Outre les musées, dont le SMAK s'avère le plus renommé, la ville, et ses ruelles pavées, forment une dentelle architecturale, quelque peu assombrie par l'austère Château des Comtes.Plusieurs événements font, par ailleurs, la renommée de Gand.

La ville bénéficie en effet d'une reconnaissance européenne pour ses fêtes gantoises (juillet) où musique, théâtre de rue et spectacles de marionnettes sont au rendez-vous.

De même, Gand, parfois surnommée « la ville fleurie », organise ces Floralies tous les cinq ans. Il s'agit d'un événement majeur du monde horticole.

Enfin, l'automne donne lieu au Festival international du film de Flandre.

Histoire de la ville

D'abord siège des Comtes de Flandres, puis plus grande ville drapière européenne, Gand connaît, sous la domination bourguignonne au XVe siècle, une grande prospérité économique.

La localité, ou plus exactement les Gantois, sont d'ailleurs connus pour leur lutte contre quelque pouvoir que ce soit : les riches marchands drapiers au XIIIe siècle d'abord, puis les Ducs de Bourgogne au XVe siècle, Charles Quint au XVIe siècle, la France au XVIIIe siècle, et enfin les Pays-bas jusqu'au rattachement de Gand à la Belgique, rendue indépendante en 1830.

Sa situation géographique lui a permis de devenir un des premiers centres de commerce et d'exportation, notamment vers la mer du Nord. Toutefois, les activités de Gand sont désormais davantage orientées vers le secteur tertiaire. La ville représente par ailleurs un grand pôle universitaire pour la Belgique.

VOYAGE À GAND

Météo / Quand partir

Climat et Météo

Si vous allez à Gand en été, vous serez parfois surpris par de forts changements climatiques. Il peut aussi bien faire 30°C que 11°C. Le temps est en effet instable et pluvieux, ce qui explique de telles variations.

Les hivers y sont, quant à eux, plutôt doux. Les températures s'échelonnent alors de 0°C à 10°C.

Transports

Se rendre à Gand

En voiture

En tant que chef-lieu de la Flandre occidentale, Gand est bien desservie par le réseau autoroutier. Elle se situe, en effet, à la croisée des deux autoroutes européennes E17 et E40, ce qui facilite son accès en voiture. Si vous venez directement de France, il vous faudra prendre l'E17, direction Anvers. Mais si vous passez par Bruxelles avant de venir à Gand, vous devrez emprunter l'E40 qui, par ailleurs, conduit à Bruges.

De quoi vous faire hésiter entre aller à la découverte de la "Venise Verte" (Bruges) ou du "Diamant des Flandres" (Anvers) après votre séjour à Gand !

En train

Gand dispose par ailleurs de deux gares ferroviaires : Gent-Sint-Pieters (Saint-Pierre) et Dampoort. Toutes deux assurent des liaisons Thalys vers différentes villes belges et européennes. Vous pourrez donc vous y rendre depuis Paris avec toutefois une correspondance à Lille ou Bruxelles.

À noter : Gand ne possède pas d'aéroport international. Pas la peine d'essayer de trouver un vol Paris-Gand.

Bons plans

A faire

  • Visiter la ville de nuit

Gand se prête très bien aux promenades nocturnes. Les illuminations des maisons et des monuments, réalisées avec soins, donnent lieu à une découverte féerique de la ville.

Outre les éclairages, la cité flamande bénéficie d'une activité nocturne pétillante. Bars branchés et restaurants originaux abondent dans le vieux centre, notamment dans le Patershol.

  • Circuler en bateau

Située au confluent de quatre rivières (l'Escaut, la Lys, la Lieve et la Moere), Gand se présente comme une ville d'eau. La municipalité propose d'ailleurs de parcourir son réseau de canaux à bord de bateaux. Depuis Graslei ou Korenlei, vous longerez les vieilles façades de maisons flamandes, passerez sous les ponts qui font la fierté de la ville et pourrez apercevoir les principaux monuments dont la cathédrale St Bavon et le Beffroi.

A ne pas faire

  • Circuler en voiture

La municipalité de Gand cherche à dissuader les automobilistes de circuler dans la ville. Le centre historique est, en effet, fermé à la circulation automobile. Votre voiture ne vous sera de toute façon d'aucune utilité dans la mesure où la plupart des monuments et musées se concentrent dans le centre historique. Vous aurez donc tout intérêt à laisser votre voiture sur un parking et à visiter Gand à pied ou en bateau.

Carte d'identité

Gand en quelques chiffres

Gand, ou Gent en flamand, se situe dans la province de « Flandre orientale».

Nombre d'habitants : 230 951

Superficie : 156 km²

Densité : 153 hab. / km²

Région : Flandre. Les habitants de Gand sont donc néerlandophones.

Principales activités : commerce portuaire (sidérurgie), horticulture.

Préfixe téléphonique : 00 32 09

Code postal : 9000

Trouver un hotel

QUE VOIR À GAND

Monuments

Ville fortifiée, Gand se distingue par ses trois tours : le Beffroi et les clochers de St.-Niklaaskerk (église St Nicolas) et de la cathédrale Saint Bavon.

Petite astuce pour avoir l’œil sur tous les monuments de la ville : rendez-vous sur St.-Michielbrug (pont St Michel). Depuis celui-ci, vous pourrez admirer les trois tours de Gand, St.-Michielskerk (église St Michel), au pied du pont, le Château des Comtes ainsi que Korenlei (quai au blé) et les façades de Graslei (quai aux herbes).

Visite de la ville

Rien de mieux que de débuter votre visite par le cœur historique de Gand : Sint-Baafsplein (place St Bavon). Là se tient la cathédrale St Bavon, datant du XIIIe siècle.

N'hésitez pas à y entrer, ne serait-ce que pour admirer le Polyptique de "l'Adoration de l'Agneau mystique", peint par Jan Van Eyck.

A l'autre bout de Sint-Baafsplein se dresse le Beffroi. De son sommet, vous aurez une vue panoramique sur la ville. Au pied de cet édifice, sur Emile Braunplein, se trouve St-Niklaaskerk. Le clocher de cette église, aux décorations baroques, constitue la troisième tour de Gand.

Gagnez ensuite St-Michielbrug (pont St Michel). Il vous mènera jusqu'à St.-Michielskerk. D'ici vous pourrez longer Korenlei et ainsi avoir le meilleur point de vue sur les façades de Graslei.

Au bout de Korenlei, empruntez le pont pour regagner Graslei. Allez voir les façades de plus près ou poursuivez votre visite en direction de Groenten Markt, où des produits artisanaux sont vendus chaque week-end.

D'ici, vous pourrez traversez la Lys par le Vleeshuisbrug. Vous tomberez nez à nez avec l'imposant Château des Comtes, entièrement restauré après ses différents remaniements et dégradations.

Et, pour terminer cette promenade en toute décontraction, empruntez Kraanlei (quai de la grue) jusqu'au Patershol, où terrasses de cafés et restaurants s'offrent à vous.

Musées

Plusieurs musées, consacrés à l'art, donnent le ton à Gand. Le plus renommé, bien que parfois décrié, demeure le musée d'art contemporain, dit SMAK. Il s'attache à présenter des artistes belges autant qu'internationaux, reconnus ou en passe de le devenir.

Le SMAK se situe face au musée des Beaux-Arts, lui aussi référence de la vie culturelle gantoise.

En proposant une rétrospective de l'histoire de l'art, flamand notamment, les deux établissements forment le havre artistique de la ville.

Un musée des arts décoratifs et du design présente, quant à lui, des mobiliers flamands des XVIe et XVIIe siècles, de même que des collections d'objets Art nouveau et Art déco.

Riche de traditions, Gand possède également un musée du folklore, installé dans la chapelle gothique de l'hospice des Enfants Alyn et plusieurs maisons voisines, donnant sur le Kraanlei. Il dépeint la vie gantoise au début du XXe siècle à travers des reconstitutions de boutiques, d'intérieurs et d'ateliers d'artisans marionnettistes.

De même, le musée d'Archéologie Industrielle et du Textile (MIAT), établi dans une ancienne filature de coton, témoigne du patrimoine industriel de la ville.

Enfin, plus délirant, le musée du Dr Guislan, installé dans un ancien asile, constitue sans doute l'établissement le plus surprenant et le plus singulier de Gand. Il évoque la psychiatrie primitive.

QUE FAIRE À GAND

Shopping

Shopping

Les grands magasins se concentrent dans la zone piétonnière de Gand, sur Veldstraat et le Langemunt.

Pour trouver des boutiques de mode plus luxueuses, il faudra vous rendre dans le Brabantdam, la Mageleinstraat et les environs de la Koestraat.

Les amateurs d'antiquités et d'objets rares ne seront pas en reste. Le quartier de l'église St Jacques et la Burgstraat regorgent de brocanteurs.

Les fous de produits exotiques trouveront leur bonheur dans la Jan Breydelstraat.

Le Vrijdagmarkt, ou marché du vendredi, est une véritable institution à Gand. Hebdomadaire par le passé, il se tient désormais chaque vendredi et samedi. Vous y trouverez toute sorte de produits dont quelques spécialités locales : bière, genièvre, sucreries aux noms imprononçables pour les francophones (Zaffelare, Bassevelde, Schellebelle).

D'autres marchés se tiennent le reste de la semaine à Gand : le marché de produits artisanaux sur Groentenmarkt ainsi que le marché aux fleurs sur le Kouter.

Sortir

La ville de Gand possède une sélection de bars et restaurants. Les plus plaisants se concentrent dans le secteur des « Trois Tours » : Groentenmarkt, Sint-Baafsplein et Patershol. Ce dernier quartier, très ancien, fut réhabilité dans les années 80 et constitue aujourd'hui un des endroits les plus agréables pour sortir à Gand. Vous y croiserez les artistes et étudiants gantois.

Les environs de Sint-Pietersplein et Overpoortstraat constituent deux autres pôles de la vie nocturne estudiantine.

Pour poursuivre votre soirée jusque tard dans la nuit, rendez-vous dans le Zuidkwartier (le quartier Sud). Là se trouve la plus grande concentration de clubs de nuit, avec concerts et orchestres.

Gand organise, par ailleurs, plusieurs festivals de cinéma chaque année : le festival du film d'animation, du court-métrage, du clip vidéo, etc. Le plus connu, le festival international du film de Flandre, se tient à la mi-octobre depuis 1974. Il promeut « l'impact de la Musique au Cinéma » à travers des films étrangers ou non, tout en privilégiant une programmation flamande et belge. Si vous vous trouvez dans la ville à cette époque de l'année, n'hésitez pas à y faire un tour.

De même, les fêtes gantoises, qui ont lieu chaque année à la mi-juillet, raviront les amateurs de festivités folkloriques.

Autour du même sujet

Annonces Google