Berne

Berne Située sur les rives de l'Aare, la capitale de la Suisse est l'une des capitales les plus petites d'Europe. D'emblée, elle étonne par son cadre médiéval champêtre et bucolique qui lui a valu d'être inscrite au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Cela contraste singulièrement avec sa fonction politique. On se croirait en pleine campagne. Aucune infrastructure urbaine ou politique de renom ne permet de justifier l'appellation de capitale.

L'exemple le plus criant est la suppression du Consulat Général de France en juillet 2005.

De même, les animations proposées (qu'elles soient culturelles, sportives?) ne sont pas à la hauteur de ce qu'on pourrait attendre d'une métropole. Malgré cela, Berne tente depuis quelques années de rattraper Zurich ou Genève. Les musées, encore peu nombreux, se développent et les monuments sont joliment mis en valeur. Le soir, les activités tendent à se diversifier, notamment en périphérie.

Histoire de Berne

Berne a été fondée en 1191 par le duc Berthold V de Zähringen. La légende raconte qu'il aurait nommé ainsi la cité après avoir tué un ours, « Bär » en allemand. Il l'appela « Bärn » qui devint par la suite « Bern » (Berne en français).

En 1353, Berne devient le huitième canton de la Confédération helvétique. Après l'incendie de 1405, la ville est totalement reconstruite en molasse. Elle garde toujours les traces de cette reconstruction.

Du XIVème au XVIème siècle, la ville mène une adroite politique d'expansion. Bien que Berne soit une ville de Suisse alémanique, c'est grâce à cette politique d'expansion et à ses liens étroit avec la langue française que la Suisse est aujourd'hui en partie francophone. A la même époque, la cité joue un rôle prépondérant au sein de la Confédération.

Au XVème siècle, la conquête de l'Argovie lui permet de s'étendre jusqu'à la Reuss inférieure. Après l'annexion du pays de Vaud et de Gruyères, Berne se place en tête des cantons suisses.

En 1848, suite à la défaite du Sonderbund, la nouvelle constitution fédérale choisit Berne comme capitale. Il faudrait, en réalité, parler de « ville fédérale ». Berne devient seulement la capitale politique. Dans un système fédéraliste, une seule ville ne peut détenir tous les pouvoirs.

En savoir plus : Retrouver la ville de Berne sur le site de l'Office de Tourisme de la Suisse !

VOYAGE À BERNE

Transports

L'aéroport de Belp, à 9 km au sud de Berne, dessert les principales villes de Suisse. Il propose également des correspondances internationales à partir de Paris et Nice, entre autres. A noter qu'un service de navette entre la gare et l'aéroport est disponible.

En train

Si vous souhaitez partir de France en train, il vous faudra impérativement prendre une correspondance dans une ville suisse. Il est utile de savoir que la gare de Berne propose des lignes directes vers Lausanne-Fribourg, Thoune, Zurich, Bienne et Neuchâtel.

Par la route, plusieurs possibilités sont offertes :

Il est possible de prendre les autoroutes de Genève et Lausanne via Fribourg, Thoune, Zurich et l'autoroute de Lucerne via Soleure, Bienne, Morat. Si vous choisissez de prendre l'autoroute, n'oubliez pas d'acheter la vignette à coller sur votre pare-brise dans les douanes. Elle coûte 40 CHF (environ 26 euros) mais elle permet de circuler sur les autoroutes suisses pour une distance illimitée. Cela peut-être avantageux. Sa validité est de 14 mois.

Points forts

  • Vieille ville - les maisons en grès, ruelles, fontaines et le décor médiéval rendent cette vieille ville exemplaire.
  • Les Arcades - ces galeries couvertes qui s’étendent à travers toutes la ville permettent de faire ses achats à l’abri des éléments.
  • Centre Paul Klee - la plus importante collection au monde d’œuvres de l’artiste Paul Klee ; ce centre culturel dessiné par l’architecte italien Renzo Piano est constitué de trois bâtiments en forme de vague.
  • Fosse aux ours - le célèbre emblème de la ville vit comme un pacha, nourri de carottes par les visiteurs.
  • Siège du gouvernement - le Palais fédéral est un autre emblème de Berne et le siège du Parlement suisse.

Vie pratique

Ambassade de France

Schosshaldenstrasse 6

Depuis le 1er juillet 2005, le Consulat Général de France à Berne a fermé ses portes. Si vous résidez dans le canton de Berne, vous devez vous adresser au Consulat Général de France à Zurich.

Consulat de France à Zurich

Signaustrasse 1

Office de Tourisme

Dans la gare ferroviaire, au-dessus de l'escalator central.

Ouverture : de juin à septembre, ouvert tous les jours de 9h à 20h30.

Le reste de l'année, l'office de tourisme est ouvert du lundi au samedi de 9h à 18h30 et le dimanche de 10h à 17h.

Aéroport de Berne

Flughafen Bern - Belp

Gare ferroviaire centrale

Bahnhofplatz

Il existe de nombreuses gares secondaires. Se renseigner auprès de la gare centrale.

Comment circuler ? En bus ou en tram.

Berne dispose d'un réseau de transport en commun très développé. Les transports circulent, en moyenne, de 6h à minuit. Les vendredi et samedi, des bus de nuit sont au départ de la gare centrale.

Différents titres de transport sont proposés dont la carte touristique. Vous pouvez l'utiliser dans tous les bus et trams de la ville. Son prix est de 7 CHF (4,5 euros) pour une journée, 11 CHF (7 euros) pour deux jours et 15 CHF (9,5 euros) pour trois jours.

En vélo

Il y a beaucoup de cyclistes à Berne. Il est possible d'emprunter un vélo gratuitement pour une durée de 24 heures. Pour cela, il faudra vous munir d'une pièce d'identité et d'une caution de 20 CHF (13 euros). Vous pourrez emprunter un vélo à la gare centrale et sur la Waisenhausplatz et Loeb-Egge de mai à octobre de 7h30 à 21h30.

Carte d'identité

Nombre d'habitants : 127 220 habitants (en 2005).

Superficie : 52 km².

Altitude : 542 mètres.

Densité : 2446 hab. / km².

Région : canton de Berne.

Préfixe téléphonique : 031 (enlever le 0 de l'étranger ; l'indicatif téléphonique de la Suisse est le 41).

Code postal : 3000.

Habitants : les Bernois.

Langue : allemand.

Trouver un hotel

QUE VOIR À BERNE

Monuments

Quand on visite Berne, on est immédiatement saisi par le cadre bucolique et majestueux de la vieille ville. On pense apercevoir des monuments à chaque angle de rue. Mais détrompez-vous ! La capitale de la Suisse ne possède que peu de monuments étincelants. Alors, pourquoi a-t-on l'impression de déambuler dans un immense monument de plusieurs kilomètres carrés ? Parce que la vieille ville de Berne est un modèle d'architecture et d'adaptation aux conditions géologiques. Il s'agit d'une des plus belles villes de Suisse. Tout ici est chargé d'histoire : le caractère de ses bâtiments, ses ruelles qui s'entrelacent, ses jardins en terrasses qui dominent la rivière.? La vieille ville de Berne est d'ailleurs inscrite au patrimoine mondial pour l'humanité depuis 1983.

Il existe, bien entendu, quelques monuments prédominants. Mais ils sont surtout renommés pour le rôle qu'ils ont tenu dans l'Histoire, plus que par leur valeur architecturale. En vous promenant dans la ville, vous ne risquez pas de les manquer.

Visite de la ville

Commencez votre promenade au coeur de la vieille ville par la Bundesplatz. A gauche de cette esplanade historique, observez le Palais Fédéral qui abrite le gouvernement suisse.

De là, remontez vers la Bärenplatz afin de découvrir l'un des endroits les plus vivants de la ville : Die Front. Vous pourrez faire une halte à la terrasse d'un café tout en regardant une partie d'échec sur un échiquier géant. En traversant la Bärenplatz, empruntez la Tour de la prison sur Marktgasse pour rejoindre la Tour de l'horloge au bout de la rue. Il s'agit de l'un des monuments les plus atypiques de la ville.

Poursuivez sur Kramgrasse et arrêtez-vous au 49. Ici, se situe la maison d'Einstein aujourd'hui transformée en musée. Non loin de là, sur la Münsterplatz, admirez la cathédrale de Berne qui date de 1421.

Enfin, continuez sur la Junkerngasse et passez sur l'autre rive de l'Aare, à l'Est. Vous arrivez à la fosse aux ours. Depuis la fin du XVème siècle, la fosse abrite quelques ours qu'il est possible de nourrir. La seule interruption de cette tradition remonte à 1789 lorsque les Français ramenèrent les ours avec le butin de la ville à Paris.

Musées

La capitale politique de la Confédération est avant tout renommée pour son architecture médiévale pittoresque. A la différence de villes comme Genève ou Zurich, Berne n'est pas reconnue comme une place fondamentale de la culture en Suisse. Cela explique, en partie, le peu de musées de portée internationale présents dans la ville.

Néanmoins, Berne peut se targuer d'avoir enfanter l'un des plus importants artistes du XXème siècle : Paul Klee. Il fut, avec Kandinsky, l'un des membres les plus éminents du groupe « Der blaue Reiter », le cavalier bleu. Jusqu'en 2004, la grande majorité des oeuvres de Paul Klee étaient visibles au musée des Beaux-arts. En juin 2005, la ville de Berne a inauguré un bâtiment à la hauteur du talent de l'artiste : le centre Paul Klee. Il s'agit d'un musée et d'un centre de recherche exclusivement consacré à la vie et l'oeuvre de Paul Klee.

D'autres personnalités internationalement reconnues sont également issues de Berne (ou y ont séjourné quelques temps) comme Ferdinand Hodler ou Albert Einstein. Mais leur présence n'a pas eu d'impact sur la création de lieux de diffusion culturelle.

Malgré cela, la ville de Berne présente quelques musées très intéressants et uniques en Suisse. Par exemple, il est possible de visiter la collection suisse du théâtre, le musée de la Communication ou le musée Alpin. Tous trois forts différents, ils se singularisent par leur approche atypique du sujet qu'ils traitent. C'est l'occasion d'envisager une nouvelle manière de visiter un lieu culturel.

QUE FAIRE À BERNE

Sortir

Il faut bien l'avouer, Berne n'est pas la ville la plus animée de Suisse. Ce n'est pas pour autant une ville ennuyeuse qui n'offrirait aucune possibilité de distraction. La capitale suisse propose quelques endroits sympathiques dans lesquels il fait bon se relaxer. La particularité de ces lieux, c'est qu'ils sont géographiquement disposés de deux manières. Soit les lieux nocturnes sont concentrés dans la vieille ville, soit ils sont disséminés en périphérie de la ville, sans être regroupés.

Si vous décidez de sortir dans la vieille ville de Berne, attendez-vous à croiser beaucoup de touristes. Le charme bucolique du quartier historique attire inexorablement les visiteurs. Promenez-vous autour de Kramgasse ou de Bundesgasse. De nombreux bars et lieux de restauration n'attendent que vous. Les ambiances très diverses (feutrées ou festives) sauront combler vos envies.

Si vous préférez éviter les endroits touristiques, sortez en périphérie de la ville. Le côté Ouest de Berne, du Nord au Sud, est particulièrement généreux en clubs, dancings, salles de concert et autres endroits plus underground. Pour la plupart, ce sont d'anciens bâtiments réhabilités en lieux de vie. Ils ferment généralement plus tard que les bars de la ville et sont souvent méconnus du grand public.

Autour du même sujet

Annonces Google