Frederik De Klerk : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE FREDERIK DE KLERK - Président de l'Afrique du Sud de 1989 à 1994, Frederik De Klerk est né le 18 mars 1936 à Johannesburg (Afrique du Sud). Il s'est battu pour l'abolition de l'Apartheid.

Biographie courte de Frederik De Klerk - Frederik Willem De Klerk naît en Afrique du Sud, au sein d'une famille politiquement influente. Très tôt, il intègre le Parti national avant d'intégrer le gouvernement de Pieter W. Botha. D'abord conservateur et partisan de la cause afrikaner, il mise ensuite sur le libéralisme et le progrès pour prendre le pouvoir et offrir au pays un meilleur avenir.

Président de la République en 1989, il amorce la suppression des mesures de l'apartheid avant d'abolir totalement ce régime en 1991. Au terme des négociations qu'il entreprend avec Nelson Mandela, il est convenu de mettre en place un gouvernement multiracial. Les premières élections ont lieu en avril 1994, donnant la victoire à Nelson Mandela. De Klerk devient alors vice-président. Les deux hommes ont obtenu auparavant le prix Nobel de la paix.

Frederik De Klerk : dates clés

29 septembre 1978 : Pieter W. Botha au pouvoir
Suite à la démission du Premier ministre Balthazar Johannes Vorster, Pieter Willem Botha prend la tête du gouvernement. Partisan de l’apartheid, il entreprend de réformer la Constitution. Il permet ainsi aux Métis et aux Indiens de réintégrer en partie la vie politique, maintenant toutefois ses positions d’exclusion vis-à-vis des Noirs. Une telle inégalité ne peut que raviver les tensions des populations noires et les oppositions. Président de la République détenant un pouvoir exécutif en 1984, il démissionnera finalement en 1989 pour laisser la place à Frederik De Klerk.
1 septembre 1989 : De Klerk président de la République sud-africaine
Au lendemain de la démission de Pieter W. Botha, Frederik De Klerk est élu à la présidence de la République sud-africaine. Il amorce immédiatement l’abandon du régime de l’apartheid. Entre les révoltes de plus en plus fréquentes des populations noires, les sanctions économiques de nombreux pays et les critiques virulentes de l’opposition vis-à-vis de Botha, la suppression de l’apartheid était devenue inéluctable. L’apartheid sera officiellement aboli en juin 1991.
1 juin 1991 : Abolition de l’apartheid
Frederik De Klerk abolit définitivement l’apartheid. Les négociations sont amorcées entre différents partis politiques sud-africains, dont l’ANC avec Nelson Mandela à sa tête. Au terme de discussions agitées, le Parti national et l’ANC s’accordent pour mettre en place un gouvernement multiracial et démocratique.
15 octobre 1993 : Prix Nobel de la paix pour Mandela et De Klerk
Les deux Sud-africains reçoivent le prix Nobel de la paix pour leurs actions en faveur du démantèlement de l'apartheid en Afrique du Sud et de l'égalité raciale. Libéré par De Klerk en 1990 après 27 ans de prison, Mandela est récompensé pour son combat en faveur de la démocratie. Le plus célèbre des détenus politiques deviendra président de l'Afrique du Sud le 27 avril 1994.
27 avril 1994 : Mandela président
Lors des 1ères élections démocratiques d'Afrique du Sud, Nelson Mandela est élu président. En 1964, le leader de l'African National Congress (ANC) avait été condamné à la prison à vie. Il était alors devenu l'un des prisonniers politiques les plus célèbres du monde et de nombreuses campagnes avaient été menées pour sa libération. En 1990, après 27 ans de captivité, il avait été libéré par le président De Klerk, avec lequel il était parvenu à s'accorder sur l'instauration d'un régime démocratique. Après les élections, De Klerk occupera le poste de vice-président jusqu'en 1996.

Autour du même sujet