Sébastien Loeb : la bio express du champion du monde de rallye

Sébastien Loeb : la bio express du champion du monde de rallye De ses débuts en tant que pilote amateur au nonuple champion du monde de rallye que l'on connaît aujourd'hui, retour sur la biographie de ce pilote automobile légendaire et altruiste.

Biographie courte de Sébastien Loeb

Sébastien Loeb est né le 26 février 1974 dans le Bas-Rhin à Haguenau. Dès son plus jeune âge, le jeune Sébastien se passionne pour la gymnastique, une discipline rigoureuse dans laquelle il atteint la cinquième place en championnat de France. À 18 ans, le jeune homme obtient le permis et s'offre sa toute première voiture : une Renault Super 5 GT Turbo. Très vite, il participe à des courses sauvages organisées dans la ville d'où il est originaire. En 1995, Sébastien Loeb participe à sa première compétition automobile, Volant Rallye Jeunes, à laquelle il décroche la seconde place. S'ensuivent plusieurs années de rencontres et de succès qui le poussent, en 1999, à consacrer sa carrière à l'automobile. Cette même année, il remporte le Trophée Citroën Saxo Kit Car, le premier d'une longue série.

Au début des années 2000, Sébastien Loeb signe avec l'écurie Citroën. Il se distingue en championnat de France de rallye avant de participer au WRC (Championnat du monde des rallyes). Pour ce dernier championnat, le pilote alsacien effectue 180 départs pour 79 victoires, au cours de sa carrière. En l'espace de 10 saisons, il décroche 9 titres de champion du monde. À partir de 2012, il entame une reconversion dans le monde du sport automobile et s'éloigne progressivement des compétitions de rallye. Il s'essaye, entre autres, à la Formule France et amorce une carrière en WTCC (Championnat du monde des voitures de tourisme) dès 2014. Il décroche 6 victoires et 20 podiums pour 47 départs dans ce domaine. À la fin des années 2010, Sébastien Loeb se concentre sur le rallycross et le rallye-raid. Il renoue également avec le WRC lors de participations partielles au cours des saisons 2019 à 2021.

En parallèle, Sébastien Loeb est l'ambassadeur de deux associations : Tout le monde chante contre le cancer et Rêves. Il propose régulièrement de vendre ses équipements personnels au profit d'associations telles que Sport sans frontières ou Téléthon et participe parfois au concert des Enfoirés pour les Restos du Cœur.

Sébastien Loeb, entre rallye et autres sports automobiles

Les premières années de la carrière de Sébastien Loeb sont principalement consacrées aux compétitions sur circuit. En 2001, il obtient le titre de champion de France et du monde junior et le titre de vice-champion du monde en 2003. En 2005, le Français pulvérise tous les records en s'imposant pour la troisième fois consécutive au rallye Monte-Carlo et en enchaînant dix victoires au cours de la même saison. En WRC, Sébastien Loeb comptabilise 79 victoires et 119 podiums pour un total de 180 courses disputées et neuf titres de champion du monde. Il s'est également distingué au 24 heures du Mans de 2006, où il termine second. En 2013, année de transition entre rallye et autres sports automobiles, le pilote alsacien se classe quatrième en FIA GT Series. Au cours des saisons 2014 et 2015, il participe au Championnat du monde des voitures de tourisme où il termine troisième pour ces deux années consécutives.

Sébastien Loeb et le Rallye Dakar

En 2016, la carrière de Sébastien Loeb prend un tournant lorsqu'il décide de se réorienter vers le rallye-raid et le rallycross avec Peugeot. Alors qu'il participe à la 38e édition du Dakar, il est tout de suite remarqué grâce à sa place en haut du classement au bout d'une semaine. La saison suivante est marquée par sa participation au Dakar où, à bord d'une Peugeot 3008 DKR, il atteint la deuxième place du podium. En 2018, il est contraint d'abandonner la course suite à de nombreux problèmes mécaniques et crevaisons. Il remporte la même année le rallye de Catalogne.

En 2019, alors que Peugeot Sport se retire du Dakar, Sébastien Loeb décide de participer à la course au dernier moment, en rejoignant l'équipe privée PH Sport. Il parvient à obtenir deux podiums à Val Thorens et au Stade de France au cours du trophée Andros. En janvier 2021, le pilote est à nouveau contraint d'abandonner le Rallye Dakar à cause de multiples crevaisons en plein désert.

Le palmarès de Sébastien Loeb

La carrière de Sébastien Loeb se distingue par un palmarès des plus remarquables. Avec quatre places en podium en 2001, trois places en podium en 2002 et huit places en podium en 2003, dont trois en première position, le pilote commence sa carrière sur les chapeaux de roues. S'ensuivent des dizaines et des dizaines de podiums, dont de nombreuses premières places, qui le transportent au rang de premier pilote mondial à de multiples reprises. Au total, le pilote ne compte pas moins de neuf titres de champion du monde de rallye (WRC). Son palmarès s'agrémente de deux podiums en championnat du monde des voitures de tourisme, ainsi que d'une seconde et d'une troisième place, respectivement pour les éditions 2017 et 2019 du Rallye Dakar.

Qui est la femme de Sébastien Loeb ?

Côté vie privée, le pilote rencontre celle qui deviendra sa future femme en 1996, au cours de la finale de Volant Rallye Jeunes. Séverine Meny, fille d'un concessionnaire automobile de Toul en Meurthe-et-Moselle, tombe immédiatement sous le charme de Sébastien Loeb. Mais ce n'est que trois ans plus tard, en 1999, que tous deux entament véritablement leur relation. Ils déménagent en 2003 dans le Canton de Vaud, en Suisse, et se marient deux ans plus tard, le 10 septembre 2005. En 2007 naît leur fille Valentine, le lendemain de la victoire du pilote lors du rallye d'Irlande. En 2019, le couple divorce et, quelques mois plus tard, Sébastien Loeb présente sa nouvelle compagne au cours du rallye du Haut Var. Il s'agit de Laurène Godey, sa copilote, originaire elle aussi des Vosges.

Biographie