Fernando Alonso : la biographie du double champion du monde de F1

Fernando Alonso : la biographie du double champion du monde de F1 FERNANDO ALONSO. Le pilote espagnol est l'une des légendes de la Formule 1 et fera son grand retour à la compétition en 2021.

Biographie courte de Fernando Alonso - Né le 29 juillet 1981 à Oviedo (Espagne), à seulement 3 ans il se familiarise avec le karting, et se fait remarquer par ses talents de pilote. Il gagne sa première course à 7 ans et remporte les championnats d'Espagne et d'Italie. Il commence en Formule 1 à partir des années 2000 et devient deux fois Champion du monde, puis trois fois vice-champion. Après sa retraite de la F1, l'Espagnol compte bien remporter les 500 miles d'Indianapolis, pour compléter la Triple Couronne.

Les débuts chez Minardi et l'entrée chez Renault d'Alonso

Grâce à son père, Fernando Alonso commence dès son plus jeune âge le karting. Ainsi, en 1993, 1994, 1995 et 1996, il remporte le championnat d'Espagne de karting junior. Puis il gagne la Coupe du Monde Junior en 1993. L'année suivante, il obtient la première place aux championnats Inter-A d'Espagne et d'Italie. En 1998, il est vice-champion d'Europe Inter-A. En 1999, accédant enfin à la monoplace, il remporte le titre du championnat de Formule Nissan. Grâce à cela, il peut effectuer un test en Formule 1, au volant d'une Minardi. En 2000, Alonso accède ensuite au championnat international de Formule 3000.

Ses bons résultats en F3000 ne passent pas inaperçus. Il est recruté par le directeur sportif de Benetton, Flavio Briatore. Le trouvant trop jeune, celui-ci préfère le faire évoluer dans l'équipe Minardi. Alonso est alors le troisième plus jeune pilote de Formule 1 à être aligné sur la grille de départ. En 2003, il devient titulaire chez Renault. En s'imposant en Hongrie, il devient le plus jeune pilote de l'histoire à monter sur la première marche du podium. Il termine la saison à la sixième place du classement mondial. En 2005, il est sacré champion du monde au volant de sa Renault, à l'âge de 24 ans, et remporte le titre une deuxième fois en 2006. C'est la première fois qu'un Espagnol réalise cette performance. En 2007, il rejoint l'écurie McLaren. Cette saison est marquée par les tensions palpables entre Alonso et son jeune coéquipier, Lewis Hamilton. La tension est telle qu'il revient chez Renault dès l'année suivante. Il y reste deux saisons, mais n'est pas satisfait du rendement de sa voiture, ce qui le pousse à signer chez Ferrari.

Fernando Alonso part chez Ferrari

En 2010, Fernando Alonso intègre donc Ferrari. Cependant, il a une saison en dents de scie. Il débute difficilement, ne remportant pas le Grand Prix national, le Grand Prix de Turquie et le Grand Prix du Canada. Puis Alonso se remet de ses défaites en gagnant le Grand Prix d'Allemagne, grâce à son coéquipier Felipe Massa et ensuite la seconde place au Grand Prix de Hongrie. Après une sortie de piste au Grand Prix de Belgique, il obtient le Grand Prix d'Italie avec une première pole position et le Grand Prix de Singapour, ce qui lui permet d'être à la seconde place du championnat du monde. Il atteint la première place grâce à sa victoire au Grand Prix de Corée du Sud. Mais ses performances diminuent. Après une troisième place au Brésil, il finit à la septième place au Grand Prix d'Abou Dabi. C'est Sebastian Vettel qui remporte le championnat du monde 2010. Grâce à ses points, Fernando Alonso devient donc vice-champion. La saison 2011 est une saison compliquée mais correcte pour Alonso. Il ne remporte pas de victoires et finit souvent à la troisième ou quatrième place. Pour sa saison 2012, il possède une monoplace aux performances moyennes mais il est tout de même à la tête du championnat. Il remporte très peu de courses et se dispute souvent les places avec Mark Webber et Sebastian Vettel. Il finit vice-champion du monde, derrière ce dernier. Il effectue un bon démarrage lors de la saison 2013, en remportant le Grand Prix de Chine pour son deux centième départ au championnat du monde de F1, le 14 avril 2013. De plus, c'est la trente et unième victoire de sa carrière, il obtient ainsi cette année-là le quatrième rang au palmarès des vainqueurs de Grands Prix de championnat du monde. Le reste de la saison, il se dispute souvent la première place avec son rival allemand, terminant le plus souvent derrière lui. Il finit deuxième du championnat, devenant une nouvelle fois vice-champion du monde. 

Fernando Alonso chez Ferrari
Fernando Alonso et son équipe Ferrari en 2014 © Luca Bruno/AP/SIPA

Toutefois, en octobre 2013, avec 1571 points, il devient le pilote qui a inscrit le plus de points en championnat du monde. Il devance ainsi Michael Schumacher qui à son époque a obtenu 1566 points. Mais il est à noter que les règles d'attribution étaient différentes. Lors de la saison 2014, il ne remporte pas de victoires, et annonce lors du Grand Prix des Etats-Unis, le 2 novembre 2014, son départ de chez Ferrari. Le 11 décembre 2014, il annonce officiellement son transfert chez McLaren-Honda, pour un contrat de trois ans, et ayant pour coéquipier Jenson Button. Au sujet de son transfert, il déclare au magazine F1i par auto-moto : "Je n'ai jamais caché ma profonde admiration pour Ayrton Senna, qui était mon pilote favori et mon idole sur la piste, ma référence. Je me rappelle, quand j'étais petit, les posters qui étaient sur ma garde-robe, mes voitures miniatures avec lesquelles je rêvais que j'imiterais un jour Ayrton, et le kart que mon père avait construit pour ma grande sœur, un kart dont j'avais fini par tomber amoureux. Ce kart avait la livrée de l'une des associations les plus légendaires de l'histoire de la Formule 1, McLaren-Honda, la voiture pilotée par Ayrton, le même partenariat que j'ai l'honneur de rejoindre aujourd'hui. Je rejoins ce projet avec énormément d'enthousiasme et de détermination, sachant que cela prendra un certain temps pour atteindre les résultats que nous voulons obtenir, ce qui n'est pas un problème pour moi. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour obtenir les résultats escomptés pour notre équipe, en me basant sur une formule qui a toujours fonctionné pour moi : efforts, sacrifices, persévérance et foi. Nous avons le temps, nous avons les espoirs et nous avons les ressources nécessaires. Laissons la légende revenir, c'est notre défi".

La fin de carrière de Fernando Alonso chez McLaren

Pour rappel, Fernando Alonso n'a fait qu'une seule saison chez McLaren en 2007. Il y revient en 2015 mais le retour commence mal avec un accident. Le 22 février 2015, lors des essais hivernaux sur le Circuit de Catalunya, il fait une sortie de pistes entre les virages 3 et 4. Victime d'une commotion, il est évacué par hélicoptère et reste 3 nuits à l'hôpital. Il est déclaré forfait pour le Grand Prix à Melbourne et est donc remplacé. Il remporte son premier point qu'à la neuvième course, au Grand Prix de Grande-Bretagne. Il termine la saison 2015 à la dix-septième position, avec 11 points. C'est le plus mauvais résultat depuis ses débuts en 2001. Lors de la saison 2016, il est de nouveau victime d'un accident. Pendant le Grand prix inaugural 2016 à Melbourne, il tente de dépasser Esteban Gutiérrez mais touche la roue arrière de celui-ci, tape le mur sur la gauche, décolle et enchaîne sur des tonneaux. Malgré ce choc, il réussit à s'extraire tout seul de la voiture. Les médecins de la Fédération Internationale de l'automobile ne l'autorisent pas à concourir au prochain Grand Prix. Il termine la saison 2016 à la dixième place.

La saison 2017 débute par une multitude d'abandon, lié à des problèmes techniques. Il renonce à sa participation au Grand Prix de Monaco, au profit des 500 miles d'Indianapolis. Fernando Alonso souhaite en effet remporter la Triple couronne. Celle-ci regroupe le Grand Prix de Monaco de Formule 1 (qu'il a obtenu en 2006 et 2007), les 500 miles d'Indianapolis en indy car et les 24 Heures du Mans en sport-prototype. Seul Graham Hill l'a obtenu. Ainsi, il se retrouve le 28 mai 2017 sur le circuit ovale de l'Indianapolis motor speedway et est dans le groupe de tête pendant toute la course. Il mène même pendant le 27 tours. Cependant, il doit abandonner pour cause de casse moteur. Ayant apprécié l'expérience, il annonce qu'il tentera de nouveau sa chance. Alonso termine le championnat de F1 et finit à la quinzième place. Le 19 octobre, McLaren annonce que le contrat d'Alonso est prolongé. En décembre, il est honoré par le Temple de la renommée de la FIA. La saison 2018 en Formule 1 débute bien pour Alonso. Toutefois le 14 août 2018, il annonce qu'il arrête la Formule 1. Il subit ensuite deux problèmes : d'abord un accident au Grand Prix de Belgique. Nico Hülkenberg rate son freinage et percute l'arrière de la voiture d'Alonso, celle-ci est projeté dans les airs et touche le haut du cockpit de Charles Leclerc. Puis il a un problème technique et doit abandonner au Grand Prix d'Italie. Son dernier Grand Prix est à Abou Dabi, le 15 novembre 2018, où il finit onzième et termine également onzième au championnat du monde. Lewis Hamilton et Sébastian Vettel l'honore par un tour d'honneur à trois de front, puis dans la ligne droite des stands, ils terminent par une série de donuts.

Son retour chez Alpine F1 en 2021

À la surprise générale et un peu comme l'avait fait Michael Schumacher à l'époque, Fernando Alonso fait son grand retour dans le monde de la Formule 1 en 2021 et retrouve Renault, son premier amour, désormais passé sous le nom d'Alpine F1 Team. 

Les 24 Heures de Fernando Alonso

Fernando Alonso participe et remporte sa première course en Championnat du monde d'endurance FIA 2018-2019, aux 6 Heures de Spa-Francorchamps, avec l'écurie Toyota Gazoo Racing, le 5 mai 2018. Puis il remporte avec la même écurie, les 24 Heures du Mans, le 16-17 juin 2018 et gagne ainsi le Championnat d'endurance de 2018. Il ne lui manque plus qu'une victoire aux 500 miles d'Indianapolis pour remporter la Triple couronne. La même année, il participe aux 24 Heures de Daytona, avec l'écurie américaine United Autosports et termine à la treizième position. L'année suivante, il remporte une nouvelle fois les 24 heures du Mans et le Championnat d'endurance avec Toyota. Puis Alonso termine premier aux 24 Heures de Daytona, avec l'écurie américaine Konica Minolta Cadillac DPi-V.R, le 27 janvier 2019. A partir de septembre 2019, il se prépare au Rallye Dakar, en participant au rallye Lichtenburg 400 en Afrique du Sud, avec une Toyota Hilux et participe également au Rallye du Maroc du 3 au 9 octobre 2019, terminant à la vingt-sixième place. Enfin, le 24 octobre, il annonce qu'il participe au Rallye Dakar. 

Fernando Alonso réalise le Rallye Dakar 2020

Du 5 au 17 janvier 2020, Fernando Alonso participe au Rallye Dakar 2020, pour la première fois. Avec son coéquipier Marc Coma, ils terminent à la treizième place. En février 2020, Alonso annonce via ses réseaux sociaux qu'il  participeaux 500 Miles d'Indianapolis, toujours dans le but de remporter la Triple couronne, concourant avec l'écurie Arrow McLaren SP, sans parvenir à l'emporter.

Fernando Alonso avec Toyota
Fernando Alonso et Marc Coma pour le Dakar 2020 avec Toyota © Jaanus Ree/Red Bull Content Pool

Les scandales à propos d'Alonso

Le parcours de Fernando Alonso est jonché d'incidents et de polémiques. Tout d'abord en 2006, au Grand Prix de Hongrie, il a été sanctionné par la FIA pour s'être rabattu brutalement devant Robert Doornbos, risquant de provoquer un accident. La Fédération lui ajoute deux secondes à son meilleur temps. L'année suivante, lors du même Grand Prix, pour comportement anti-sportif, la FIA sanctionne Alonso de cinq places sur la grille. Lors du championnat du monde de Formule 1 de 2007, Fernando Alonso, en partenariat avec l'écurie McLaren, est mêlé à une affaire d'espionnage. En effet, son écurie aurait utilisée des données techniques confidentielles de l'écurie Scuderia Ferrari et certains pilotes les auraient utilisé en ayant connaissance de la fraude. Cependant Alonso n'est pas sanctionné, grâce à sa collaboration lors de l'enquête, mais son écurie est déclassée du championnat des constructeurs et ont une amende de 100 millions de dollars. Pendant le Grand Prix de Singapour 2013, la course terminée, le pilote automobile Mark Webber, ayant abandonné au dernier tour, interpelle Alonso sur la piste pour que celui-ci le ramène jusqu'au stand avec sa monoplace. Cependant cet arrêt a failli provoquer une collision avec Lewis Hamilton au volant de sa Mercedes et Webber a manqué de se faire renverser par Nico Rosberg

La femme de Fernando Alonso

Fernando Alonso est en couple avec Linda Morselli depuis 2016. Mannequin reconnue en Europe, la jeune femme a aussi été la compagne de Valentino Rossi. Fiancé mais pas encore marié, le couple pourrait bien franchir le pas à la fin de la carrière de Fernando Alonso. Il fut précédemment marié à Raquel del Rosario, la chanteuse du groupe El Sueño de Mofeo, de 2006 à 2011.

Quel est le salaire d'Alonso ?

En 2017, d'après Forbes le revenu de Fernando Alonso s'élève à 36 millions de dollars, ce qui le place au vingtième rang dans le classement, le premier étant Lewis Hamilton et le second Sebastian Vettel. 

Palmarès du "Taureau des Asturies"

La carrière de Fernando Alonso est remplie de succès. Avec trois écuries, et Toyota après l'arrêt de sa carrière en F1, il est par deux fois Champion du monde et trois fois vice-champion du monde. En ce qui concerne les Grands Prix, il totalise 312 participations, 22 pole positions, 23 meilleurs tours, 97 podiums, 5 hat tricks, 32 victoires, 67 abandons et 1899 points. Il remporte deux fois les 24 Heures du Mans en 2018 et 2019 et remporte les 24 Heures de Daytona en 2019. Il est également champion du monde d'endurance en 2018-2019.