Jérôme Bosch : biographie de l'artiste du Jardin des délices

BIOGRAPHIE JÉRÔME BOSCH - Peintre hollandais du XVe siècle, Jérôme Bosch est connu pour ses œuvres atypiques empreintes de religion comme Le Jardin des délices ou Le Jugement dernier.

Biographie courte de Jérôme Bosch - Jérôme Bosch, de son vrai nom Jheronimus Van Aken, est un peintre néerlandais né vers 1450 à Bois-le-Duc une commune des Pays-Bas. On sait peut de chose sur son parcours mis à part qu'il n'était rattaché à aucune école artistique. Toutefois, on pense qu'il est issu d'une famille modeste, et que son père, lui-même peintre, l'aurait fortement influencé. Jérôme Bosch entre dans l'aristocratie par son mariage en 1478 avec la fille d'une famille de notables de Bois-le-Duc. Son implication dans la confrérie de Notre-Dame, une puissante association religieuse locale dont il devient le peintre attitré, lui procure alors les finances nécessaires pour créer en toute sérénité.

Ses œuvres, à forte connotation mystique se caractérisent par la mise en scène de figures satiriques inspirées des bestiaires du Moyen Âge. Parmi les plus marquantes, on retient Le Jugement dernier, un triptyque sur la confrontation christique de l'enfer et du paradis, et Le Portement de Croix, vraisemblablement exécutée à la fin de sa vie. Quelques œuvres, comme Les sept péchés capitaux, Le Chariot de foin et Le Jardin des délices, sont conservées au musée du Prado à Madrid. Si son univers, à la fois réaliste et symbolique, tranche nettement avec celui de la plupart de ses contemporains renommés, comme Van Eyck, Dürer ou Léonard de Vinci, il inspire plusieurs artistes, comme Bruegel. Son style est repris par les surréalistes du XXe siècle. Jérôme Bosch meurt vers 1516 à Bois-le-Duc. 

Les œuvres de Jérôme Bosch : quand le grotesque rencontre le religieux

On attribue aujourd'hui à Jérôme Bosch près d'une vingtaine de peintures et une dizaine de croquis. La plupart de ses tableaux traitent de thèmes religieux voire mystiques. Plus précisément, il dépeint une vision très pessimiste de l'être humain, qu'il considère foncièrement mauvais et dont les vices sont à l'origine de la plupart des maux de l'humanité. Il fait également de nombreuses références à l'Enfer, mais aussi à l'alchimie ou encore la sorcellerie. L'œuvre artistique de Jérôme Bosch a fait l'objet d'études de plusieurs historiens de l'art réputés comme Wilhelm Fraenger ou Hans Belting. Un documentaire est sorti en 2016 intitulé "Jérôme Bosch, touché par le diable" afin de célébrer les 500 ans de la mort de ce peintre fasciné par le Mal.

Parmi ses peintures les plus célèbres, on peut citer Le Jardin des délices (1505), un triptyque exposé au musée du Prado qui dépeint la vision que se fait le peintre du Paradis, des vices de l'Humanité et de l'Enfer. Un autre triptyque, La Tentation de saint Antoine (1501), présente les difficultés du moine éponyme à résister à l'influence néfaste du Mal, présenté sous la forme de monstres et de démons censés rappeler les sept péchés capitaux. Dans Le Jugement dernier (1482), Jérôme Bosch représente une figure divine omnisciente et omnipotente chargée de rendre la justice sur les âmes humaines. Enfin les Visions de l'au-delà (1505-1515), qui consistent en une série de quatre panneaux symbolisant la descente aux Enfers (pour les deux premiers) et l'ascension vers le Paradis grâce à un tunnel de lumière (pour les deux derniers).

Le Jardin des délices, un exemple du style de Jérôme Bosch

Le Jardin des délices a été vraisemblablement réalisé par Jérôme Bosch entre 1494 et 1505. Chaque panneau du triptyque représente une scène distincte. A gauche le Paradis, un endroit idyllique où l'harmonie semble régner, avec l'union des premiers êtres humains Adam et Eve, sous la supervision de Dieu. Au centre le monde terrestre, dépeint par l'auteur comme un lieu décadent où l'humanité emplie de vices et de péchés se livre à des pratiques étranges aux côtés d'animaux réels aux dimensions insolites. Enfin à droite l'Enfer, qui est dépeint comme un lieu cauchemardesque où d'autres humains expient leurs crimes et subissent des tortures insolites aux côtés d'animaux monstrueux.

Jérôme Bosch : dates clés

Vers 1450 : Naissance de Jérôme Bosch
Jheronimus van Aken naît vers 1450 dans la ville de Bois-le-Duc dans le Brabant-Septentrional (Pays-Bas bourguignons). Fils du peintre Anthonius van Aken, il a vraisemblablement appris auprès de ce dernier en même temps que son frère aîné Goessen.
9 août 1516 : Décès du peintre Jérôme Bosch
Jérôme Bosch décède en août 1516 dans la ville qui l'a vu naître, sans aucune descendance. Des hommages sont rendus aux Pays-Bas en 2016 pour célébrer les 500 ans de sa mort.

Peintre