Punaise diabolique, verte et américaine : comment s'en débarrasser ?

Punaise diabolique, verte et américaine : comment s'en débarrasser ? PUNAISE DIABOLIQUE - Les punaises diaboliques, les punaises américaines et les punaises vertes ou des bois cherchent à trouver refuge dans les habitations pour hiberner, même à Paris. Comment s'en débarrasser ? Quels sont les risques ?

[Mis à jour le 15 novembre 2018 à 17h47] La France fait face à une invasion de punaises ! Avec la baisse des températures et l'hiver qui approchent, les punaises diaboliques mais aussi les punaises américaines et les punaises vertes ou des bois cherchent des températures plus clémentes pour hiberner. Ainsi les encadrements de fenêtres, les façades des maisons et même les intérieurs deviennent des lieux de choix. Les punaises peuvent alors se regrouper en masse et devenir une véritable gêne au quotidien car elles sont très invasives. Elles sont particulièrement présentes cette année notamment à Paris et dans sa banlieue pour la punaise diabolique et dans le Beaujolais pour la punaise américaine, au corps plus allongé.

Pas de panique cependant car les punaises diaboliques, tout comme les punaises américaines du pin et les punaises vertes ou des bois ne sont pas dangereuses pour l'homme et elles ne le piquent pas. Elles se nourrissent en effet seulement de végétaux au potager et dans les vergers pour les punaises diaboliques et vertes et des graines des conifères pour les punaises américaines. La véritable gêne se trouve dans leur système de défense qui dégage une forte odeur quand elles se sentent en danger. Cela peut éventuellement provoquer des allergies chez l'homme et l'animal lorsqu'elles sont en nombre. 

Punaise diabolique : odeur, piqûre, danger...

La punaise diabolique n'est pas foncièrement différente des punaises vertes ou des punaises des bois que nous connaissons le plus. Elle présente une couleur brune-grise avec des points sombres et une taille assez importante comprise entre 12 et 17 mm. Son corps est constitué d'une partie coriace et d'une partie molle et ses antennes sont de couleur foncée et présentent des anneaux. Vous pourrez la retrouver principalement sur les végétaux car c'est un insecte piqueur suceur qui se nourrit de la sève des plantes. La punaise diabolique apprécie particulièrement les arbres fruitiers, les plantes ornementales et les fruits rouges.
Présente en France depuis 2012, elle est redoutée dans les vergers et potagers. A l'automne, elle cherche un endroit pour hiverner et c'est ainsi qu'elle cherche à rentrer dans les habitations pour profiter de la chaleur. Si la punaise diabolique n'est pas dangereuse et ne pique pas l'homme, elle peut en revanche provoquer des allergies y compris chez les animaux domestiques lorsqu'elle déclenche son mécanisme de défense.

Punaise diabolique Halyomorpha halys
Photo d'une punaise diabolique Halyomorpha halys © Saratm - stock.adobe.com

Punaise américaine des pins : piqûre, odeur, quel danger ?

La punaise américaine dite des pins est assez différente de la punaise diabolique et de la punaise des bois. originaire de la côte Ouest des Etats-Unis et découverte en France pour la première fois en Corse en 2005, elle se caractérise par de longue pattes et des antennes et peut mesurer jusqu'à 2 cm. La punaise leptoglossus occidentalis ne s'attaque pas à l'homme et ne pique donc pas. Elle se nourrit seulement de végétaux et notamment de conifères dans le cas de cet espèce et n'est donc pas dangereuse pour l'homme même si son invasion en nombre peut représenter une gêne. Pour s'en débarrasser, il faudra éviter de l'écraser sous peine de souffrir de son sa mauvaise odeur, un mécanisme de défense lorsqu'elle se sent en danger.

Photo punaise américaine
Photo d'une punaise américiane © Bumann - stock.adobe.com

Punaise verte ou punaise des bois : odeur, piqûre, danger...

Particulièrement friande d'aubergines, de poivrons et de tomates, la punaise verte est assez commune dans le jardin et son identification peut être compliquée en raison de sa couleur verte qui se fond parfaitement avec les plantes. Elle change cependant de couleur en automne et en hiver pour devenir brune. La punaise verte ou des bois présente une forme assez plate avec un léger bombé au centre. Comme la punaise diabolique, elle se nourrit de la sève des plantes grâce à un rostre qui lui permet de perforer le végétal. La punaise verte est célèbre pour l'utilisation de ses glandes odoriférantes comme moyen de défense.

Punaise verte
Photo d'une punaise verte © Vpardi - stock.adobe.com

Les punaises sont-elles dangereuses ?

Tout comme les punaises vertes ou punaises des bois, les punaises américaines et les punaises diaboliques sont absolument inoffensives pour l'homme, mais peuvent causer des dégâts dans les jardins et potagers. Elles ont comme inconvénients majeurs de rentrer très souvent dans les intérieurs des maisons et de sentir très mauvais si l'on en écrase une par mégarde. La punaise diabolique est particulièrement nuisible pour les cultures, elle peut provoquer des dégâts considérables dans les vergers de fruits, mais aussi dans les vignes, et dans les champs de maïs ou de soja. Dans les pays où l'insecte est déjà présent, notamment en Italie, les incidences économiques pour les cultures maraîchères sont considérables.

Ainsi s'il est facile de remettre une punaise dehors en la prenant simplement sur une feuille de papier et en prenant bien soin de ne surtout pas l'écraser, les choses deviennent plus difficiles si une colonie a envahi un encadrement de fenêtre ou une façade de maison exposée au soleil. Impossible de les écraser au prix de voir leur odeur persister longtemps. Il existe toutefois plusieurs moyens de se débarrasser de ces hôtes malvenus de façon naturelle.

Pourquoi la punaise sent-elle mauvais lorsqu'on l'écrase et comment lutter contre l'odeur ?

C'est bien connu, les punaises ont une odeur plutôt désagréable. C'est parce que la punaise emploie ses glandes odoriférantes pour se défendre des attaques extérieures. C'est un moyen de survie. La seule façon de lutter contre son odeur est de ne surtout pas l'écraser ! Attention également si vous possédez une lampe à ultra-violet pour éradiquer les moustiques et autres insectes, car si une punaise se fait prendre au piège, elle dégagera, là aussi, son odeur bien spécifique.

Comment se débarrasser des punaises diaboliques et des autres punaises ?

L'installation de punaises américaines ou de punaises diaboliques pourrait constituer un vrai problème en France à moyen terme, car il n'existe pas encore de moyens radicaux d'empêcher leur prolifération. "Pour l'instant nous sommes démunis face à l'invasion et une certaine passivité des décideurs", écrit le chercheur Romain Garrouste dans Ouest France.

Il existe toutefois plusieurs moyens pour se débarrasser localement des punaises diaboliques, des punaises américaines et des punaises vertes ou des bois. Puisqu'elles ne piquent pas, les punaises peuvent être manipulées à la main (en utilisant une feuille de papier par exemple) pour les faire sortir. Il existe aussi des insecticides d'intérieur, mais ces produits chimiques ont d'importants inconvénients, à commencer par les risques d'intoxication. Il est possible de concocter quelques mélanges naturels pour les éloigner. Ces remèdes de grand-mère sont efficaces et évitent de tuer les punaises et d'être exposés à leur odeur désagréable et tenace :

  • mélanger 400 ml d'eau avec 4 cuillères à thé d'ail en poudre. Pulvériser sur les rebords de fenêtres ou tout autre endroit où les punaises sont présentes. L'odeur de l'ail les fera fuir.
  • mettre 10 gouttes d'huile essentielle de menthe dans 500 ml d'eau et pulvériser. Tout comme l'ail, la menthe fera fuir vos hôtes indésirables.

Autour du même sujet

Eliminer les nuisibles

Annonces Google