Dictionnaire français

église

nom féminin
église , nom féminin

En savoir plus

En vidéo : le mot du champion Comment écrire le son [g] ? Guillaume Terrien, champion de France d'orthographe, vous donne plusieurs astuces pour ne plus vous tromper.
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
synonymes de église Voir aussi : 11
  • garder l'église au milieu du village Sens : Faire preuve de la plus grande précision qui soit, ou s'attacher aux convenances. Origine : Expression que l'on rencontre dans différents pays européens et qui ne traduit pas la même idée. En Belgique, elle signifie garder la tête froide. En Suisse, elle s'attache à décrire avec la plus grande exhaustivité et précision quelque chose à quelqu'un qui ne comprend pas. Enfin, en Alsace, elle traduit un respect des traditions.Lire la suite
  • Église arménienne Sens : Eglise arménienne désigne une église d'Orient qui se déclare apostolique, et remonterait notamment des apôtres Thaddée et Barthélémy. Origine : Cette expression désigne une religion qui date au moins du IIIe siècle, mais elle-même est plus récente, bien qu'il soit difficile de préciser son époque d'apparition. Il se pourrait qu'elle ait commencé à être employée aux alentours du Xe siècle. Cette église est le plus souvent connue sous le nom d'église apostolique arménienne.Lire la suite
  • Église copte Sens : Eglise copte (ou église copte orthodoxe), désigne l'une des églises des trois conciles, et fait donc partie des églises orthodoxes orientales. Elle est particulièrement présente sur le sol égyptien. Origine : Cette expression, qui désigne une religion datant de l'époque apostolique, a pu être employée dès la naissance de celle-ci, mais ce n'est pas avéré ; d'autant que l'église copte porte quatre autres noms (dont celui d'église copte d'Alexandrie), et on ne s'accorde pas sur le nom originel.Lire la suite
  • Église éthiopienne Sens : Eglise éthiopienne désigne une religion faisant partie des églises des trois conciles et qui se caractérise notamment par l'utilisation du rite abyssinien ; ce dernier exige, entre autres, que les églises soient rondes. Origine : L'expression, qui désigne cette religion (laquelle fait partie des plus anciennes), semble être employée à partir du début du Moyen Age, puisque c'est à compter de cette époque qu'on en trouve des mentions dans divers textes.Lire la suite
  • Église gallicane Sens : Eglise gallicane désigne une doctrine religieuse ayant une portée politique et qui défend l'idée d'une autonomie par rapport au pape. Origine : Cette expression a vu le jour au cours du XIVe siècle, après que la nécessité d'une séparation des pouvoirs temporel et spirituel se soit fait sentir. L'église gallicane, autrement nommée gallicanisme, ne reconnait au pape qu'un unique pouvoir spirituel.Lire la suite
  • Église maronite Sens : Eglise maronite désigne une église catholique d'Orient, laquelle comprend environ trente prières, mais dont la moitié seulement sont encore récitées. Origine : L'origine de cette église remonte aux environs de l'an 400, mais l'expression utilisée pour la désigner date, quant à elle, du Xe siècle ; c'est-à-dire après que les maronites se soient installés sur le sol libanais, où ils vécurent leur religion en toute autonomie.Lire la suite
  • Docteur de l'Église Sens : Spécialiste de la religion chrétienne. Origine : Cet érudit, spécialiste de la foi chrétienne, a pour principale fonction d'enseigner cette religion aux autres, d'interpréter et de rendre compréhensibles pour tous les points les plus délicats. D'où l'appellation "docteur de l'Eglise", le latin "doctor" pouvant se traduire par "celui qui enseigne".Lire la suite
  • Fille aînée de l'Église Sens : Surnom donné à la nation française. Origine : Cette expression est dérivée de "fils aîné de l'Église", attribut utilisé pour désigner les rois de France successeurs de Clovis. Son pendant féminisé est apparu au XIXe siècle, lorsque les papes en place ont fait appel aux différents régimes pour préserver leurs intérêts temporels. L'expression est pour la première fois employée par le père Henri-Dominique Lacordaire le 14 février 1841 pour évoquer le lien unissant le roi de France en exil Louis XIX et l'Église catholique.Lire la suite
  • Retrancher quelqu'un de l'Eglise Sens : Excommunier quelqu'un. Origine : Cette expression tire sa signification du verbe "retrancher" pris ici au sens de "supprimer, ôter entièrement". Ainsi, il est donc question ici de supprimer, de retirer totalement quelqu'un de l'Eglise, c'est-à-dire de l'excommunier.Lire la suite
expressions avec église Voir aussi : 13
citations avec église Voir aussi : 44
événements avec église Voir aussi : 251

Mots proches recherchés

locution adjectivale
verbe pronominal
adjectif, nom
adverbe
nom féminin
nom masculin
verbe transitif
verbe transitif
nom féminin
nom féminin

Mots du jour

verbe transitif
adjectif, nom féminin
adjectif
nom féminin
adjectif
adjectif, nom
adjectif
adjectif