en porte-Ă -faux

locution adverbiale
en porte-Ă -faux , locution adverbiale instable Approfondir avec :

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : les noms se terminant par euil, cueil, gueil"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
Questions réponse sur en porte-à-faux
  • Pourquoi dit-on porte-Ă -faux ?

    L'expression porte-à-faux vient du terme architectural qui désigne une partie d'ouvrage qui n'est pas à l'aplomb par rapport à son point d'appui. L'élément n'est soutenu que par une partie, elle-même au-dessus du vide. La construction est alors prête à s'effondrer, déséquilibrée, ou semble peu solide. Par extension, on utilise ce terme pour décrire quelque chose d'instable ou qui ne tient pas la route.
  • Comment Ă©crire en porte-Ă -faux ?

    Porte-à-faux peut s'écrire avec ou sans tiret, selon l'Académie française. Le terme est invariable, et ne prend donc pas de -s au pluriel. Il s'emploie principalement comme une locution adjective et adverbiale pour désigner une façon d'être ou de se comporter. On dit alors en porte-à-faux. Par exemple, on peut parler d'une travée en porte-à-faux.