Mireille Mathieu : 50 ans de carrière et des chansons sans frontières... Biographie

Mireille Mathieu : 50 ans de carrière et des chansons sans frontières... Biographie MIREILLE MATHIEU - Mireille Mathieu, née en 1946 à Avignon, est l'une des ambassadrices de la musique française les plus célèbres à travers le monde.

Mireille Mathieu est une chanteuse française de renommée internationale née à Avignon, dans le Vaucluse, le 22 juillet 1946. Depuis le début de sa carrière en 1965, elle parcourt le monde entier pour interpréter des chansons en onze langues différentes. Son succès est colossal et la demoiselle d'Avignon, comme on la surnomme parfois, aurait vendu plus de 200 millions de disques aux quatre coins de la planète en cinquante ans de carrière.

Issue d'un milieu modeste, Mireille Mathieu est l’aînée d'une famille de quatorze enfants, dont le père est tailleur de pierres. Il gagne peu d'argent et la famille vit dans des conditions parfois difficiles. Mireille Mathieu commence à travailler à l'usine à quatorze ans, mais baigne déjà dans le monde de l'opéra, grâce à son père, chanteur à ses heures. Lorsqu'elle décide de devenir chanteuse, elle s'inscrit à plusieurs concours locaux, avant d'être finalement repérée grâce au télé-crochet "Le jeu de la chance" le 21 novembre 1965.

Elle signe ensuite de très grands succès comme "Mon credo", "La Paloma Adieu" ou "La Première étoile" et devient une véritable ambassadrice mondiale de la chanson française. Mireille Mathieu s'est aussi illustrée par les nombreux duos qu'elle a réalisés au cours de sa carrière, notamment avec Paul Anka, Frank Sinatra, mais aussi Charles Aznavour et Claude François. Elle a toujours été une fervente admiratrice d'Edith Piaf, à qui elle a rendu hommage dans un album sorti en 1993, et sa réédition en 2003. Cette artiste qui se plait à chanter l'amour et la joie sait transmettre ses émotions au public d'une manière saisissante. La vie de Mireille Mathieu a été marquée par des succès et des tragédies.

Mireille Mathieu en chansons

La discographie de Mireille Mathieu est colossale. En plus de cinquante ans de carrière, on ne compte plus les titres de la chanteuse à être devenus des tubes et à avoir traversé les âges. Chantées en plusieurs langues à travers le monde, ses chansons les plus emblématiques ont fait d'elle l'une des artistes françaises les plus célèbres de la planète. Parmi elles, on notera bien sûr "Mon credo", morceau sorti en 1966 et écoulé à plus de 500 000 exemplaires, puis, la même année, "Paris en colère", écrite par Maurice Vidalin pour le film "Paris brûle-t-il ?" de René Clément. L'année suivante, le titre "La dernière valse" lui ouvre les portes de l'Angleterre, où elle se produira de nombreuses fois durant sa carrière. "J'ai gardé l'accent" en 1968 et "La première étoile" en 1969 entretiennent ce succès, tout comme "Pardonne-moi ce caprice d'enfant" en 1970, la chanson allemande "Acropolis Adieu" en 1971 ou encore "La Paloma adieu" en 1973.

Mireille Mathieu, l'histoire de "Paris en colère"

Parmi les titres les plus célèbres de la carrière de Mireille Mathieu, comment ne pas citer l'un de ses tout premiers tubes : "Paris en colère" ? Écrite par Maurice Vidalin sur la musique de Maurice Jarre (le père de Jean-Michel Jarre) et sortie en 1966, la chanson est la bande-originale du film sorti la même année : "Paris brûle-t-il", de René Clément. On estime que le titre, qui s'est emparé de la première places des charts en France, a été vendu à quelque 400 000 exemplaires. Le morceau chanté par Mireille Mathieu en 1966 se retrouvera par ailleurs dans une autre musique de film, celle de "La vie est un long fleuve tranquille", réalisé par Étienne Chatiliez, sorti en 1988. 52 ans et de multiples tubes et albums plus tard, Mireille Mathieu levait le voile sur son quarantième disque, baptisé "Mes classiques" et qui avait pour elle une signification toute particulière.

Mireille Mathieu, un ultime album pour sa mère décédée

Le 20 mars 2016, la mère de Mireille Mathieu disparaissait à 94 ans. Le souvenir de Marcelle-Sophie Mathieu, sa fille le perpétue depuis. Mais la douleur du deuil reste. En 2018, la chanteuse, invité de Touche pas à mon poste sur C8, revenait sur la douleur de cette disparition et expliquait qu'elle lui dédiait son dernier disque, "Mes classiques", sorti en 2018. "J'ai dédié ce CD, ce double vinyle, à ma petite maman. Avant que ma maman ne parte, je lui ai chanté des chansons, elle savait que j'allais faire un CD classique et donc, là où elle est j'espère qu'elle m'entend et qu'elle est heureuse", confiait Mireille Mathieu face à Cyril Hanouna. "Maintenant, c'est moi qui suis l'aînée, donc je suis auprès de toute ma famille. Nous sommes 14 enfants. Je sais qu'ils nous regardent ce soir mes frères et mes sœurs et toute ma famille", a-t-elle ajouté, avant de conclure sur son vœu le plus cher : "Que ma maman qui est au ciel avec mon papa soit heureuse."

Les Présidents, compagnons de Mireille Mathieu

Si dans sa longue carrière Mireille Mathieu s'est produite devant des publics du monde entier, la chanteuse fait également régulièrement parler d'elle pour ses relations de longue date avec plusieurs présidents. Parmi eux, le leader russe Vladimir Poutine, qui lui voue une admiration toute particulière. Le président russe avait d'ailleurs souhaité son 70ème anniversaire avec une lettre. "Recevez toutes mes félicitations les plus chaleureuses à l'occasion de votre anniversaire. Tout au long de ces années, vous avez offert généreusement au public vos chansons magnifiques et la chaleur de votre âme et votre cœur", écrivait-il. Il faut dire que Mireille Mathieu a toujours été très populaire en Russie. En parlant de Vladimir Poutine, l'Avignonnaise avait également beaucoup fait parler d'elle en 2008, quand elle avait chanté à l'Élysée devant le leader russe controversé et Kadhafi, dictateur lybien.

La chanteuse s'était d'ailleurs embourbé dans une vaste polémique après avoir qualifié de "sacrilège" l'action des féministes anti-Poutine, les Pussy Riots, à la télévision russe. Deux ans plus tard, elle avait été décorée de l'Ordre de l'Amitié, une haute distinction en Russie. En France, Mireille Mathieu a également croisé la route de plusieurs présidents de la République : en 1999, elle se voit remettre par Jacques Chirac les insignes de chevalier de la Légion d'Honneur.

Autour du même sujet