Étoile Polaire : comment trouver l'étoile qui indique le nord ?

Étoile Polaire : comment trouver l'étoile qui indique le nord ? ÉTOILE POLAIRE. Point de repère des navigateurs depuis des siècles, l'étoile Polaire est bien connue mais souvent confondue avec l'étoile du Berger. Focus sur une étoile autour de laquelle semblent tourner toutes les autres.

[Mis à jour le 26 juillet 2022 à 16h26] Les 5, 6 et 7 août prochains, vous aurez l'occasion d'admirer le ciel nocturne sous toutes ses coutures grâce à la Nuit des étoiles. C'est la période de l'année la plus propice à l'observation des multiples astres qui parsèment la voûte céleste. Vous pourrez ainsi admirer les cratères de la Lune, chasser les étoiles filantes, observer le ballet des planètes Saturne et Jupiter, mais également partir à la découverte des étoiles les plus connues du ciel et des constellations qu'elles composent.

Parmi tous ces astres qui ornent le ciel, une des étoiles les plus célèbres est l'étoile Polaire. Fameux astre qui indique le nord, souvent assimilée à tort à la planète Vénus, Polaris est une étoile remarquable par sa position immobile. Étoile incontournable de la constellation de la Petite Ourse, l'étoile Polaire est utilisée par les Hommes comme point de repère géographique depuis des millénaires.

Comment trouver l'étoile Polaire ?

La position de l'étoile Polaire a beau être fixe dans le ciel, elle n'est pas toujours facile à repérer pour autant. Cet astre ne doit pas sa notoriété à sa brillance, mais davantage au fait qu'il permet de s'orienter géographiquement sans boussole. Pour trouver l'étoile Polaire, le plus simple est donc de se servir d'une célèbre constellation bien plus lumineuse : la Grande Ourse. Il suffit de repérer les deux étoiles situées au bout du récipient et de prolonger ce segment 5 fois vers le haut de la casserole. Vous tomberez ainsi sur l'étoile Polaire sans difficulté.

étoile polaire
Trouver l'étoile Polaire grâce à la Grande Ourse. © dekay - 123RF

Quelle est la particularité de l'étoile Polaire ?

L'étoile Polaire est la seule étoile de la voûte céleste à rester fixe dans le ciel nuit après nuit. Elle est située dans le prolongement de l'axe de rotation de la Terre et apparaît donc toujours au même endroit du ciel depuis l'hémisphère nord. "Si l'on regarde le ciel à différentes heures de la nuit et à différents moments de l'année, on verra quasiment toujours l'étoile Polaire au même endroit, tandis que les autres auront bougé", explique Audrey Coutens, astronome adjointe au sein de l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP) dans le magazine Geo.

Quelle direction indique l'étoile Polaire ?

L'étoile Polaire a la particularité de se trouver approximativement dans le prolongement de l'axe de rotation de la Terre. C'est pour cette raison que cette étoile est visible toute l'année dans l'hémisphère nord. Elle indique la direction du nord et a notamment servi aux navigateurs au cours de l'Histoire pour s'orienter lors de leurs voyages à travers les mers et les océans.

Quelle est la symbolique de l'étoile Polaire ?

Les différents peuples qui se sont succédés ont observé l'étoile Polaire et ont interprété à leur manière cet astre dont l'immobilité nuit après nuit fascine. Ainsi, les Lapons envisagent le monde comme un grand drap dont le mât passe par l'étoile Polaire. En Sibérie, les Yakoutes voient l'étoile Polaire comme le "nombril" du monde. Dans de nombreuses autres civilisations, l'étoile Polaire est avant tout un repère qui permet aux navigateurs de trouver le nord. C'est pourquoi elle porte le nom de "Stella Maris", l'étoile de la mer, chez les Assyriens.

L'étoile Polaire est-elle plus brillante que les autres ?

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'étoile Polaire n'est pas plus brillante que les autres. Malgré sa notoriété, elle se place en 48e position des étoiles les plus brillantes du ciel. Par exemple, l'étoile Sirius, la plus lumineuse de la voûte céleste est bien plus brillante qu'elle. De la même manière, de nombreuses étoiles qui composent les constellations du Grand Chien, d'Orion ou encore de la Grande Ourse sont plus lumineuses que l'étoile Polaire.

Quel est le nom de l'étoile Polaire ?

Comme de nombreuses autres étoiles, l'étoile Polaire porte plusieurs noms. Elle est couramment appelée de cette manière, car elle se trouve dans le prolongement du pôle de l'hémisphère nord mais son nom officiel est Polaris ou α Ursae Minoris. Cette dernière dénomination fait référence au fait qu'il s'agit de l'étoile la plus brillante de la constellation de la Petite Ourse (Ursae Minoris en latin).

Est-ce que Vénus est l'étoile Polaire ?

Bien que la confusion soit courante, Vénus et l'étoile Polaire sont deux astres différents. Vénus est surnommée l'étoile du Berger, mais il s'agit bel et bien d'une planète. De son côté, l'étoile Polaire est une étoile, moins brillante que Vénus.

Quelle est la différence entre l'étoile du berger et l'étoile Polaire ?

Malgré son nom, l'étoile du Berger n'a rien d'une étoile, si ce n'est son apparence vue de la Terre. Il s'agit en réalité de la planète Vénus, qui, selon les périodes, apparaît avant toutes les étoiles le soir ou disparaît après que toutes les étoiles soient devenues invisibles au petit matin. Sa luminosité peut induire en erreur, mais il ne s'agit pas d'une étoile.

En revanche, l'étoile Polaire est réellement une étoile. Elle n'est pas particulièrement brillante mais reste fixe dans le ciel. Sa position au-dessus de l'axe de rotation de la Terre en fait un repère parfait pour trouver le nord depuis l'hémisphère nord.

Pourquoi les étoiles tournent autour de l'étoile Polaire ?

Depuis la Terre, si vous observez le ciel étoilé, vous aurez effectivement l'impression que l'ensemble des étoiles tourne autour de l'étoile Polaire. En réalité, c'est la Terre qui tourne sur elle-même, provoquant cette impression de mouvement des étoiles dans le ciel. C'est ce qu'on appelle le "mouvement apparent" : les étoiles ne bougent pas réellement, mais la rotation de notre planète donne cette impression.

L'étoile Polaire, pour sa part, ne semble pas bouger dans le ciel, contrairement aux autres étoiles. Elle est située dans le prolongement de l'axe de rotation de la Terre. C'est pour cette raison que depuis la Terre, elle reste fixe dans le ciel alors que les autres étoiles semblent tourner autour d'elle.

En combinant plusieurs photos, on visualise le mouvement apparent des étoiles autour de l'étoile Polaire © 23AM - stock.adobe.com

Qui a découvert l'étoile Polaire ?

L'étoile Polaire est connue depuis la Préhistoire, mais l'étoile désignée sous ce nom n'a pas toujours été la même selon les époques. En effet, la Terre tourne sur elle-même selon un axe qui oscille légèrement. Or, l'étoile Polaire est une étoile qui se situe dans le prolongement de cet axe. Ainsi, ce dernier, en oscillant, a pointé successivement plusieurs étoiles depuis le début de l'histoire de la Terre et en pointera d'autres dans le futur de notre planète. L'étoile Polaire que nous connaissons, Polaris, a endossé ce rôle vers 450 après J.-C. Elle restera notre étoile polaire jusqu'en 3100 environ, date à laquelle l'axe de rotation de la Terre aura tellement bougé que Polaris ne sera plus dans son alignement et n'indiquera plus le nord. Elle ne pourra donc plus prétendre au titre d'"étoile polaire". Par le passé, il y a donc eu d'autres étoiles polaires, et il y en aura d'autres dans le futur, dont certaines seront certainement invisibles à l'œil nu.

Concernant Polaris, l'étoile Polaire que nous connaissons, elle est en réalité constituée d'un système de trois étoiles distinctes qui tournent autour les unes autour des autres. Ces trois étoiles sont Polaris Aa, Polaris B et Polaris Ab. Depuis la Terre, il est impossible de les distinguer à l'œil nu.

Quel est l'équivalent de l'étoile Polaire dans l'hémisphère sud ?

Le fait que l'étoile Polaire se trouve dans le prolongement de l'axe de rotation de la Terre dans l'hémisphère nord relève du hasard. Dans l'hémisphère sud, il n'existe pas d'étoile qui occupe cette position avec autant de précision. Celle qui se trouve la plus proche du pôle céleste de cet hémisphère est σ Octantis, mais elle est trop peu brillante pour servir de repère géographique. C'est pour cette raison que l'on considère aujourd'hui que la constellation de la Croix du Sud reste le meilleur repère céleste pour trouver le sud puisqu'elle pointe cette direction.

Astronomie