Equateur : que faire, que visiter, villes, visa, plages, météo, Covid, le guide

Equateur : que faire, que visiter, villes, visa, plages, météo, Covid, le guide

Petit pays d'Amérique du Sud à l'incroyable richesse naturelle et culturelle, l'Équateur répond présent sur tous les plans : des plages enchanteresses du Pacifique à la nature luxuriante de l'Amazonie, sans oublier l'héritage des Incas sur les hauts plateaux. Voici notre guide de voyage gratuit de l'Equateur.

Que faire en ce moment en Équateur ?

Les Équatoriens portent en eux la joie de vivre. Dans tout le pays, les célébrations ont un caractère spontané vous invitant à vous mêler tout naturellement aux festivités.

Carnaval de Guaranda

Du 26 février au 1er mars 2022

Le week-end précédant le mercredi des Cendres, les habitants de Guaranda envahissent les rues pour célébrer un carnaval haut en couleur. Si vous pouvez y admirer de superbes défilés, avec des chars impressionnants et des artistes juchés sur d'immenses échasses, les carnavals équatoriens sont surtout connus pour transformer la ville en une immense aire de jeux. Traditionnellement, tout le monde s'asperge d'eau. Aujourd'hui, l'eau est souvent remplacée par des bombes à mousse. La Fiesta Mayor de Guaranda connaît un grand succès pour une si petite ville : prévoyez vos hébergements suffisamment tôt.
Crédits : Fotos593/Shutterstock

Inti Raymi à Otavalo

21 juin 2022

Chaque année, la grande communauté indigène d'Otavalo organise de grandes célébrations pour le solstice d'été, que les Kichwas nomment Inti Raymi. À cette occasion, on rend hommage au soleil et à la divinité de la terre, en se réunissant au son de la musique andine pour faire des offrandes à la Pachamama. Cet événement captivant est à ne pas manquer si vous souhaitez vivre un fragment bien vivant de la culture andine.
Crédits : JOSS ART01/Shutterstock

Que faire en Équateur ?

Flâner sur la plage, randonner sur les hauts plateaux, partir à l'aventure dans la jungle… Votre cœur balance ? Par chance, l'Équateur est un condensé de tout cela.

Parc national Cotopaxi

À 60 kilomètres de Quito

Culminant à presque 6 000 mètres d'altitude, le volcan Cotopaxi est visible sur des centaines de kilomètres. Mais pour admirer de près ses paysages d'altitude, rien de tel qu'une randonnée dans le parc national Cotopaxi. Le parc est situé à 60 kilomètres de Quito. Des tours guidés sont organisés pour faciliter l'accès au parc, où vous trouverez un refuge et un petit musée. Vous pouvez randonner en autonomie autour de la Laguna de Limpiopungo et sur le Sendero Páramo. En revanche, si vous souhaitez tenter une ascension, préparez-vous à l'escalade sur glace et n'hésitez pas à prévoir un guide.
Crédits : Ecuadorpostales/Shutterstock

Nariz del Diablo

Chemin de fer

La voie de fer qui unit Quito à Guayaquil va de la cordillère des Andes à la côte pacifique. La montagne Nariz del Diablo trône en plein milieu du chemin. Cette section ferroviaire mythique est devenue une attraction touristique renommée. Les passagers peuvent ainsi découvrir les somptueux décors andins depuis le confort d'un train pittoresque. De nombreux opérateurs touristiques proposent une expédition de quelques heures sur la boucle d'Alausí à Sibambe.
Crédits : MarinaaaniraM/Shutterstock

Laguna Quilotoa

Lac volcanique

Cette lagune est lovée dans le cratère d'un volcan éteint, à quelque 3 000 mètres d'altitude. Les berges du lac sont très agréables pour une journée de farniente… qui se mérite ! La descente est raide et la montée harassante, mais les habitants ne manqueront pas de vous proposer l'aide de leurs mules. De nombreuses randonnées sont réalisables dans les paysages spectaculaires de la région. Depuis Latacunga, prenez le bus pour la Laguna Quilotoa (environ 2 heures de trajet).
Crédits : mbrand85/Shutterstock

Volcan Chimborazo

À 1 h 30 de Riobamba

Culminant à 6 263 mètres d'altitude, ce volcan est le plus haut point de l'Équateur. Sa réserve naturelle abrite une population de vigognes (petits lamas), que vous verrez probablement gambader dans les paysages d'altitude lors de vos randonnées. Des refuges sommaires sont proposés au pied du volcan et sur ses flancs. Si certains sentiers sont accessibles en autonomie, n'hésitez pas à demander aux habitants de vous servir de guide pour d'autres itinéraires.
Emiliano Barbieri/Shutterstock

La Mitad del Mundo

Entrée 5 $

Nombreux sont les explorateurs à avoir essayé de déterminer l'endroit exact de la séparation entre les deux hémisphères. L'emplacement de La Mitad del Mundo a été déterminé au 18e siècle. Le monument est légèrement décalé par rapport aux coordonnées GPS actuelles, mais l'endroit est tout de même une curiosité à visiter. Comptez 5 $ pour l'accès au site et la visite du musée. Ouvert tous les jours de 9 h à 17-18h, avec différentes activités culturelles. Tél. : (+593) – 2-239-4803 EXT. 102
Depuis Quito, prenez le bus depuis la gare nord (Ofelia). Le trajet dure 1 h à 1 h 30.
Crédits : Fotos593/SHutterstock

Termas de Papallacta

Tarif 9 $

À environ 1 heure de Quito, les sources chaudes de Papallacta sont un véritable spa de plein air. Après un grand voyage, c'est l'idéal pour se détendre dans un cadre enchanteur. L'accès au Balneario vaut 9 $ par adulte (4,5 $ pour les enfants de 4 à 11 ans et les séniors). Ouvert tous les jours de 6 h à 22 h 30 (dernière entrée : 21 h). Tél. : (593-2) 398 0900
Crédits : SL-Photography/Shutterstock

Site précolombien d'Ingapirca

À 1 h 30 de Cuenca

Les ruines d'Ingapirca sont l'équivalent équatorien du Machu Picchu, en bien moins fréquenté. Si le site est accessible en bus, vous préférerez peut-être le rejoindre grâce à un trek de 3 jours sur le chemin de l'Inca. La randonnée part d'Achupallas (à proximité d'Alausí) et s'étend sur une quarantaine de kilomètres. Préparez bien votre itinéraire, car le chemin n'est pas toujours bien visible. L'entrée sur le site d'Ingapirca vaut environ 6 $.
Crédits : Ammit Jack/Shutterstock

Le téléphérique de Mindo

Traversée : 5 $

Entre Quito et Esmeraldas, la bourgade de Mindo est située dans un cadre naturel éblouissant. C'est l'endroit idéal pour y faire de la tyrolienne et du rafting en eaux vives, ou tout simplement pour observer les oiseaux. La curiosité de Mindo est son téléphérique manuel, que vous actionnerez vous-même pour faire avancer votre nacelle suspendue à 150 mètres au-dessus de la forêt tropicale. La traversée vaut 5 $. Du grand spectacle, mais mieux vaut ne pas avoir le vertige !
Crédits : Danita Delimont/Shutterstcok

Isla Corazón

10-15 $ : visite de 2 h

Depuis la belle ville de Bahía de Caráquez, partez à la découverte d'Isla Corazón pour tenter d'apercevoir les oiseaux de la mangrove. Ce petit bijou ornithologique est aisément accessible en bus ou en taxi. Les tours guidés proposés incluent l'entrée à Isla Corazón : 10-15 $ pour une visite de 2 heures, 20 $ pour la visite complète (4 heures). Le site est le fruit d'un projet d'écotourisme communautaire.
Crédits : Alina Kazbekova/Shutterstock

Parc national Machalilla

Perle du littoral

Sur le littoral de l'Équateur, le parc national Machalilla est un petit coin de paradis alliant plages de sable fin, massifs coralliens, forêt tropicale et forêt d'altitude. De juin à septembre, on peut même y observer les baleines à bosse. L'accès au parc est gratuit. On peut aussi y visiter la communauté indigène d'Agua Blanca (à partir de 5 $), avec son musée archéologique et ses bains de boue médicinale.
Crédits : Alberto Loyo/Shutterstock

La réserve Jatun Sacha

30 km de Tena

La réserve se trouve à une trentaine de kilomètres de l'agréable ville internationale de Tena, réputée pour le rafting en eaux vives. La fondation qui gère le site prend très au sérieux son rôle de gardienne de la biodiversité. Lors de vos promenades, laissez-vous surprendre par l'incroyable diversité de la faune et de la flore amazonienne. Venez pour une balade en autonomie, une excursion guidée ou même quelques semaines de bénévolat.
Crédits : Dr Morley Read/Shutterstock

Îles Galapagos

Unesco

Célèbre pour sa population de tortues, l'archipel abrite une faune se comportant en maîtresse des lieux. Otaries, iguanes et oiseaux en tous genres : les Galapagos ne manquent pas de curiosités naturelles. Des vols sont assurés régulièrement depuis Quito et Guayaquil. Vous devrez payer un droit d'entrée au parc national de 100 $ (50 $ pour les moins de 12 ans) à votre arrivée. L'archipel est souvent visité en décembre/janvier, pendant la période de Pâques ou de juin à août. En dehors de ces périodes, l'atmosphère est plus calme et les prix plus doux.
Crédits : Rene Holtslag/Shutterstock

Quelles sont les plus belles villes en Équateur ?

Si l'Équateur est plus connu pour l'opulence de sa biodiversité que celle de ses villes, certaines vous réservent de captivantes visites culturelles. D'autres sont d'excellents points de départ pour vos excursions.

Quito

Capitale

Perchée à 2 850 mètres d'altitude, l'ancienne capitale du nord de l'Empire inca a bien changé, mais sans perdre de sa superbe. Sa vieille ville est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Une balade dans le centre historique vous permettra d'admirer la Plaza Grande, la cathédrale ou encore le Palacio del Gobierno. Parmi la flopée de musées de Quito, ne manquez pas les collections d'art du Museo nacional. Après un tour de téléphérique pour contempler le panorama, rejoignez le quartier de La Mariscal pour faire la fête.
Crédits : alessandro pinto/Shutterstock

Guayaquil

Métropole équatorienne

Surnommée la Perle du Pacifique, Guayaquil fourmille d'activités. Après une promenade au bord de l'eau sur le Malecón 2000, filez en direction du MAAC (musée d'anthropologie et archéologie). Profitez de votre visite à Guayaquil pour faire un saut sur l'Isla Santay, réserve sereine dans la mangrove.
Crédits : Jess Kraft/Shutterstock

Cuenca

Ville d'art et d'architecture

Dans le sud de l'Équateur, la très belle ville de Cuenca jouit d'une atmosphère calme et d'une architecture flamboyante. C'est un plaisir de déambuler dans ses rues propres : vous découvrirez ainsi la cathédrale El Sagrario et la promenade du Río Tomebamba. Cuenca dispose d'une grande offre culturelle, agrémentée de nombreux petits cafés accueillants pour ses visiteurs internationaux. Réservez une journée pour randonner dans le parc national Cajas.
Crédits : MindStorm/Shutterstock

Saraguro

165 km au sud de Cuenca

À 165 kilomètres au sud de Cuenca, près de Loja, cette petite ville est une excellente destination pour la journée ou pour une nuit de repos. Les habitants sont les Saraguros, communauté indigène originaire du mythique lac Titicaca, au Pérou. Votre balade en ville sera égayée par leurs beaux costumes traditionnels, portés avec un mélange de fierté et de nonchalance. Profitez de vos emplettes au marché pour engager la conversation.
Crédits : Glenn R. Specht-grs photo/Shutterstock

Otavalo

À 2 h de Quito

Petite ville des Andes à majorité indigène, Otavalo est célèbre pour son immense marché. Tous les samedis, les fabuleux étals des habitants envahissent la ville avec des articles d'artisanat en tous genres. C'est l'endroit incontournable où acheter vos ponchos, kenas (flûtes andines) et autres souvenirs. Malgré la foule, vous en aurez des étoiles dans les yeux.
Crédits : Olga Kot Photo/Shutterstock

Ibarra

À deux pas de la Colombie

Dans le nord de l'Équateur, la belle ville d'Ibarra jouit d'une architecture coloniale riche et sophistiquée. Dans le Centro cultural, vous pourrez observer des reliques archéologies et des accessoires emblématiques des fêtes locales : masques, costumes, etc. C'est l'étape idéale pour un temps de repos avant de franchir la frontière colombienne.
Crédits : Boyd Hendrikse/Shutterstock

Baños

3 heures de Quito

À 3 heures de Quito, la merveilleuse Baños a tout pour plaire : montagnes verdoyantes, cascades, sources thermales… Entre randonnée, VTT ou encore baignade, votre séjour sera très actif. Pour couronner le tout, la proximité de la jungle vous permet d'organiser facilement une excursion en Amazonie.
Crédits : Gert Olsson/SHutterstock

Mompiche

Littoral équatorien

Ce petit village de pêcheurs est aussi une station balnéaire de luxe : entre cabane ou hôtel, à vous de choisir votre option préférée. L'atmosphère sereine et les plages de Mompiche en font un séjour particulièrement agréable, avec au programme : farniente et surf.
Crédits : Elisa Locci/Shutterstock

Montecristi

Ville des panamas

C'est dans cette petite ville située à côté de Manta, sur le littoral équatorien, que sont produits les fameux panamas ; car ces chapeaux de paille de renommée internationale sont bien réalisés ici, à Montecristi, en paja toquilla (feuille de palme locale). La finesse du tissage varie selon les modèles, mais c'est à Montecristi que vous obtiendrez la meilleure qualité aux prix les plus avantageux.
Crédits : Bryan Franco Hats/Shutterstock

Montañita

Station balnéaire

Pour les surfeurs, c'est à Montañita que l'on trouve les plus belles vagues du pays. Si vous préférez votre serviette de plage à la planche de surf, les belles étendues de sable de Montañita feront votre bonheur. Son air de village de vacances tropical en fait l'une des destinations favorites de la côte, prisée par les Équatoriens et les voyageurs du monde entier.
Crédits : Diana Zuleta/Shutterstock

Que visiter en Équateur ?

Destination aux multiples facettes enchanteresses, l'Équateur s'adapte à tous ses visiteurs. Les courtes distances vous permettent de parcourir facilement le pays entre ses trois grandes régions : l'Amazonie, les Andes et la côte pacifique

Visiter l'Équateur en 10 jours

Boucle des Andes au littoral

Avec dix jours en Équateur, mieux vaut faire un choix pour prendre le temps de visiter tranquillement vos destinations favorites. En arrivant à Quito, parcourez la capitale les deux premiers jours, le temps de vous acclimater. Descendez ensuite à Cuenca ou Guayaquil, avec une pause en chemin pour découvrir le beau lac de Quilotoa. Ensuite, remontez le long de la côte pour profiter des plages : Montañita, Bahía Caráquez… Avant de rejoindre Quito, réservez une journée pour faire le marché d'Otavalo.
Crédits : Marcelina Zygula/Shutterstock

Visiter l'Équateur en 3 semaines

Montagne, jungle et océan

Voilà qui est parfait pour faire une grande boucle dans tout l'Équateur. Après votre visite de Quito, mettez le cap sur l'incroyable Baños, aux portes de la jungle. Puis, explorez la destination culturelle de Cuenca et ses environs. Après une journée à Guayaquil, remontez la côte équatorienne jusqu'à Atacames. Ensuite, visitez Ibarra et ses environs dans le nord du pays, avant de partir à l'ascension des Andes pour regagner la capitale. Sinon, revenez directement à Quito pour vous réserver une semaine aux merveilleuses Galapagos.
Crédits : TomODoherty/Shutterstock

Est-il dangereux de visiter l'Équateur ?

Prudence modérée

Les Équatoriens vous réservent un accueil chaleureux et attentionné. Cependant, il convient d'adopter des pratiques sécuritaires de base, à commencer par vous renseigner sur votre itinéraire : est-il recommandé d'éviter certaines régions, villes ou quartiers ? Les habitants vous renseigneront très bien sur les zones à préférer et les moyens de transport à utiliser : faites-leur confiance.
Il va de soi que, plus l'heure est tardive, plus vous devrez faire preuve d'une prudence particulière. À tout moment de la journée, ne vous promenez pas avec votre appareil photo ou votre téléphone à la main. Si possible, conservez vos affaires précieuses (passeport, argent, etc.) dans une besace dissimulée sous vos vêtements.
Une fois ces réflexes adoptés, vous pourrez profiter pleinement du séjour formidable que vous réserve l'Équateur.
Crédits : structuresxx/Shutterstock

 Faut-il un visa pour voyager en Équateur ?

Il n'est pas nécessaire d'avoir un visa pour faire du tourisme en Équateur. Assurez-vous simplement que votre passeport soit valable encore 6 mois après votre date de sortie du pays. En tant que touriste, vous pouvez séjourner en Équateur pendant 90 jours (maximum) par an.
Au passage des frontières terrestres, veillez à faire enregistrer votre entrée ou votre sortie au poste frontière. Les bus de nuit ne font pas toujours l'arrêt, il faut donc faire preuve de vigilance en cas de voyage transfrontalier.
En cas de doute, vous pouvez contacter l'ambassade de France en Équateur. Tél. : +593 2 294 38 00, E-mail : cancilleria.quito-amba@diplomatie.gouv.fr.

Quelles sont les plus belles plages d'Équateur ?

Toute la côte équatorienne, où que vous alliez, est semée de belles plages. De la région d'Esmeraldas jusqu'à Montañita, les centaines de kilomètres du littoral sont résolument accueillantes, que vous souhaitiez dédier vos journées au surf ou au farniente.

Canoa

Détente en famille

Au pied de petites falaises appréciées des parapentistes, la grande plage de Canoa est directement accessible depuis le village. Après une journée de pleine détente sur la plage, où vous trouverez aisément de quoi vous restaurer et louer une planche de surf, rejoignez la trépidante vie nocturne de cette petite bourgade en bord de mer.
Crédits : Jess Kraft/Shutterstock

Muisne

Entre Mompiche et Atacames

Avec ses palmiers et son sable fin, la plage tranquille de la Isla de Muisne aura tôt fait de vous plonger dans une atmosphère des plus relaxantes. À une dizaine de kilomètres de là, la beauté sauvage de la plage Tongorachi vous réserve un tête-à-tête majestueux avec l'océan Pacifique.
Crédits : Ksenia Ragozina/Shutterstock

Tarqui

Plage urbaine

À Manta, cette grande plage à proximité immédiate de la ville connaît un grand succès. C'est l'endroit idéal pour vous installer confortablement sur la plage, les loueurs de parasols étant fidèles au rendez-vous. Les vendeurs ambulants vous proposeront le fruit de la pêche locale, et même un délicieux ceviche.
Crédits : lizAle12/Shutterstock

Playa Escondida

5 $ par personne

Nichée dans une mangrove envoûtante, la Playa Escondida est l'endroit rêvé pour profiter de la mer en toute tranquillité. Playa Escondida se trouve au cœur d'une réserve naturelle luxuriante, où la marée basse crée des piscines naturelles. L'accès vaut 5 $par personne, mais l'idéal est de rester quelques jours sur place (hébergements à 25 $ par personne). Ce coin de paradis " caché " se trouve à une trentaine de kilomètres d'Atacames, accessible en voiture ou en bus.
Crédits : Jess Kraft/Shutterstock

Plage de los Frailes

Parc national Machalilla

Le sable blanc de cette superbe plage au charme sauvage est doucement caressé par le ressac, pour une baignade au calme parmi des formations rocheuses spectaculaires. Vous y accéderez au terme d'une marche d'une demi-heure ou d'une randonnée de deux heures dans le parc national Machalilla.
Crédits : Stephan Roeger/Shutterstock

Bahía Tortuga

Îles Galapagos

Au pied des montagnes de la Isla Santa Cruz, dans les Galapagos, le cadre idyllique de la plage de Bahía Tortuga est plutôt reculé : comptez une demi-heure de marche pour la rejoindre. Baignez-vous en toute tranquillité dans ses eaux transparentes, à l'abri des courants. La faune (iguanes, pélicans, etc.) qui se laisse paisiblement observer enchantera toute la famille.
Crédits : Netfalls Remy Musser/Shutterstock

Trouver un vol avec Liligo

Quelle météo en Équateur ?

En raison de son emplacement " au centre du monde ", les températures de l'Équateur ne connaissent pas de variations importantes. Le climat de Quito est quant à lui tempéré chaud.

Le pays est divisé en trois grandes régions. À l'ouest, sur la côte pacifique, les températures sont très agréables. De décembre à mai, de nombreuses averses alternent avec de belles heures ensoleillées, tandis que le ciel a tendance à être couvert de juin à novembre. Au centre du pays, dans la cordillère des Andes, méfiez-vous de l'altitude : le soleil est fort et les nuits sont froides. Prenez de la hauteur progressivement, afin de vous acclimater en douceur. À l'est, dans la région amazonienne du pays, attendez-vous à un climat tropical : chaud et humide.

Mois Ensoleillement Temp. moy. Pluviométrie Note
Janvier 6 h/jour 14,5 °C 59 mm **
Février 6 h/jour 14,5 °C 60 mm **
Mars 6 h/jour 14,5 °C 82 mm *
Avril 6 h/jour 14,5 °C 58 mm **
Mai 7 h/jour 14,5 °C 52 mm **
Juin 9 h/jour 14,5 °C 16 mm ****
Juillet 9 h/jour 14,5 °C 10 mm ****
Aout 9 h/jour 14,5 °C 15 mm ****
Septembre 9 h/jour 14,5 °C 49 mm ***
Octobre 9 h/jour 15 °C 60 mm ***
Novembre 7 h/jour 14,5 °C 60 mm **
Décembre 6 h/jour 14,5 °C 47 mm **

Quelle est la situation concernant la Covid en Équateur ?

La France a classé l'Équateur sur sa liste de pays " orange ". Toute personne âgée de plus de 12 ans doit être vaccinée depuis au moins 14 jours pour entrer en Équateur. Si vous n'êtes pas vacciné, vous pouvez présenter un certificat de rétablissement. Vous devrez également présenter un test PCR négatif datant de moins de 48 heures avant votre départ. À votre arrivée, vous devrez remplir une déclaration de votre état de santé sur l'honneur.

Sur place, la vigilance est de mise. Respectez les gestes barrières, y compris une distanciation sociale de 2 mètres. Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics.  Retrouvez plus d'informations sur le site de l'ambassade de France en Équateur.