Colombie : que faire, que visiter, villes, plages, le guide

Colombie : que faire, que visiter, villes, plages, le guide

Incroyable condensé de paysages et de cultures, la Colombie émerveille les visiteurs par ses innombrables coins de paradis. De la côte caraïbe à la jungle amazonienne, l'océan Pacifique et les prémices de la Cordillère des Andes, chaque région est une nouvelle découverte. Découvrez les lieux à ne pas manquer avec ce guide de voyage gratuit de la Colombie.

Que faire en Colombie ?

Explorez les vestiges et les lieux incontournables à voir en Colombie, dans un pays où la nature vous réserve toujours du grand spectacle.

Parc Tayrona

À 34 kilomètres de Santa Marta

Entre la Sierra Nevada et la mer des Caraïbes, le parc Tayrona est une merveille de la nature. C'est le lieu rêvé pour randonner parmi des paysages parsemés de gros rochers ronds : jungle, plages à l'ombre des palmiers et montagnes avec vue sur la mer se succèdent. Le peuple Kogi, qui y réside, le tient pour lieu sacré. Renseignez-vous sur les périodes de fermeture du parc. Haute saison : du 15 juin au 15 juillet, du 15 décembre au 30 janvier et tous les jours fériés. Tarif adulte pour l'accès au parc : 12/15 €. Vous pouvez camper ou réserver votre nuitée dans le parc. Respectez les lieux sécurisés de baignade pour éviter les courants.
Crédits : Neomar Ruiz/Shutterstock

Punta Gallinas

Péninsule de La Guajira

La rude beauté de ce bout du monde est à couper le souffle. Dans cet environnement désertique, il vous faudra de la détermination pour atteindre l'extrémité de la péninsule, Punta Gallinas. Les amateurs de kitesurf séjourneront quelque temps à Cabo de la Vela. Puis rejoignez les immenses dunes et les plages de sable jaune et rouge de Punta Gallinas, soit en 4x4, soit en bateau depuis Puerto Bolivar. Sur place, les habitants wayuu vous proposeront le gîte, le couvert et des excursions.
Crédits : Jess Kraft/Shutterstock

Paramo de Ocetá

Paysage atypique d'altitude

Au départ de l'accueillant village de Monguí, dans le département de Boyacá, le paramo est un désert d'altitude des plus intrigants. Au pied des neiges éternelles, sa végétation est constituée de tapis de fleurs et d'étranges plantes endémiques. Couvrez-vous en prévision de grandes différences de température. La randonnée s'effectue en compagnie d'un guide : organisez votre expédition dans le village.
Crédits : Joerg Steber/Shutterstock

San Cipriano

Entre Cali et Buenaventura

Les alentours de San Cipriano sont un petit paradis naturel où coulent des cascades et des torrents d'eaux cristallines. L'accès au hameau de San Cipriano est des plus rocambolesques. De Cali, descendez du bus à Córdoba. Puis, grimpez sur la bruja, une plateforme sur rail tractée par une moto, qui vous conduira à travers la forêt jusqu'à San Cipriano.
Crédits : Arturo Larrahondo/shutterstock

Sapzurro et Capurganá

Villages typiques des Caraïbes

Ces deux minuscules villages sont votre destination et non votre camp de base. Il n'est pas recommandé de s'aventurer dans le reste de la région. Sapzurro et Capurganá sont deux villages pittoresques des Caraïbes, où le cours tranquille de la vie procure une immédiate sensation de vacances. Au programme : plongée, balade et farniente sur la plage. Depuis Carthagène ou Medellín, rejoignez Turbo et prenez le bateau à 7 heures du matin pour une traversée parfois mouvementée de 2h30 (environ 15 €). Si possible, réservez votre place la veille.
Crédits : Urip Dunker/Shutterstock

Site précolombien de San Agustín

À 4 heures de Popayán

Le parc archéologique de San Agustín a été reconnu par l'UNESCO comme patrimoine mondial. Ses quelque 300 sculptures mégalithiques sont autant de reflets de la civilisation San Agustín, éteinte depuis plus d'un millénaire. Le village et ses environs sont très agréables pour un séjour reposant. Comptez environ 11 € pour le billet d'entrée.
Crédits : Ilyshev Dmitry/Shutterstock

Observation des baleines

Août à octobre

Du mois d'août au mois d'octobre, les baleines viennent donner naissance à leurs petits dans les eaux chaudes de la côte Pacifique colombienne. À cette saison, la baleine à bosse se laisse aisément observer. Tumaco est accessible en 5 heures depuis Pasto. Une expédition d'environ deux heures vous permet de faire cette rencontre incroyable. Consultez les tarifs auprès des agences touristiques du centre-ville, ou directement auprès de votre hôtel. Réservez votre hébergement dans la zone hôtelière (El Morro) ou sur l'île de Bocagrande.
Crédits : PlataRoncallo/Shutterstock

Désert de la Tatacoa

À 1 heure de Neiva

Dans les tons gris, jaune et rouge, cet impressionnant désert minéral est parsemé de crêtes érodées et de cactus. Dans cet endroit reculé, l'Observatoire astronomique de la Tatacoa est le lieu privilégié pour observer les étoiles. Ne manquez pas le site archéologique de Tierradentro pour observer ses sépultures souterraines taillées dans la roche volcanique, vestiges d'une mystérieuse civilisation disparue. De Neiva, prenez un minibus pour Villavieja (2 €), puis une moto-taxi jusqu'à l'observatoire (5 €).
Crédits : Ste Lane/Shutterstock

Parc national Amacayacu

Amazonie

Le parc national Amacayacu est une réserve naturelle où vous pourrez observer l'incroyable richesse de la flore et de la faune amazonienne : singes, perroquets et bien d'autres. Riche source d'inspiration pour la mythologie amazonienne, le dauphin rose d'Amazonie est le seul dauphin d'eau douce. Depuis Leticia, prenez un bateau pour Mocagua (1h30) ou San Martin de Amacayacu (votre hôte du village devra venir vous chercher à mi-chemin). Le parc est actuellement fermé, mais vous pouvez réserver vos excursions directement auprès des communautés.
Crédits : Roberto Corvino/Shutterstock

Sanctuaire de Las Lajas

Près de la frontière équatorienne

Célèbre lieu de pèlerinage, cette magnifique église catholique de style gothique se dresse fièrement au-dessus d'un précipice. Depuis le parvis, admirez la rivière en contrebas et le cadre naturel composé d'une végétation luxuriante. À l'intérieur, c'est la roche de la montagne qui tient lieu de mur du fond. Pour clore votre visite, descendez les marches du musée religieux et de curiosités. Si le site est gratuit, l'entrée au musée vaut une somme modique. Depuis Pasto, prenez le bus pour Ipiales (2 heures) puis un taxi collectif pour Las Lajas (20 minutes).
Crédits : Diego Grandi/Shutterstock

Laguna de la Cocha

À 45 minutes de Pasto

Cet immense lac d'altitude, riche d'une grande biodiversité, est l'un des plus beaux de Colombie. Dans le petit port, dégustez un excellent déjeuner à base de truite (4-5 €), ou des desserts à base de kumis (yaourt) et de mûres. Pour prolonger la promenade, embarquez pour l'île La Corota située au centre du lac. De charmants hébergements sont disponibles dans le port. Le lac est accessible en bus depuis Pasto.
Crédits : oscar garces/Shutterstock

Caño Cristales

La Macarena

La " rivière aux cinq couleurs " est un site naturel époustouflant, coloré par les plantes endémiques du lit de la rivière. Depuis Bogotá ou Villavicencio, embarquez pour une heure de vol afin de rejoindre ce paradis perdu au milieu de nulle part. Au départ de Bogotá, vous volerez avec La Satena ou Easy Fly. Depuis Villavicencio, le choix est plus vaste. Pour observer ce phénomène de rivière colorée, prévoyez votre visite de juin à novembre. Le plus simple est de contacter un opérateur touristique. Plus d'informations par e-mail : info@cano-cristales.com.
Crédits : Jorge Ivan Vasquez C/Shutterstock

Quelles sont les meilleures villes en Colombie ?

Malgré la grande générosité de la plupart des habitants, mieux vaut faire preuve de prudence dans les villes colombiennes. Les recommandations de base consistent à se renseigner sur les différents quartiers de la ville et à prendre soin de ses affaires, particulièrement le soir venu.

Bogotá

Capitale tentaculaire

Juchée à 2 600 mètres d'altitude, cette immense métropole vous réserve bien des surprises. Au pied des gratte-ciel vertigineux, s'étend le charmant centre historique de La Candelaria. Profitez des nombreux musées de la ville, notamment le célèbre Museo de Oro. Au coucher de soleil, gravissez en téléphérique le Cerro de Monserrate pour une vue époustouflante sur les lumières de la ville, avant de rejoindre l'ambiance festive des bars du centre. À une heure de la sortie nord de la ville, ne manquez pas la cathédrale de sel de Zipaquirá.
Crédits : lemaret pierrick/Shutterstock

Medellín

Culture paisa

Le cœur du pays des paisas connaît une activité fébrile qui ne cesse jamais. Cela n'entache en rien l'agréable atmosphère qui règne sur la ville, particulièrement ordonnée et fonctionnelle. Empruntez le téléphérique pour voir la ville du dessus et découvrir certains quartiers. Un tour guidé du centre vous éclairera sur l'histoire riche et contrastée de Medellín. Depuis la Plazoleta de las Esculturas où sont exposées les œuvres de Botero, rejoignez le soir venu El Poblado, pour faire la fête dans une ambiance cosmopolite.
Crédits : doleesi/Shutterstock

Carthagène

Joyau architectural

Véritable joyau de l'architecture coloniale, Carthagène est un lieu où on ne se lasse pas de déambuler dans les rues ensoleillées et sur les quais de Carthagène. La vieille ville fortifiée est souvent animée de superbes spectacles de rue. Incontournable, la visite du château de San Felipe Barajas vous éclairera sur l'histoire de la ville tout en vous offrant des points de vue imprenables.
Crédits : Monica Hernandez Ahman/Shutterstock

Santa Marta

Station balnéaire

Cette délicieuse station balnéaire de la côte Caraïbes est encore préservée des grands afflux touristiques. Son climat idéal invite à la promenade dans son centre historique et sur son littoral. Une pause farniente parfaite avant de partir à l'aventure dans le Parc Tayrona.
Crédits : Ekaterina McClaud/Shutterstock

Cali

Capitale de la Salsa

Dans la capitale de la salsa, le célèbre rythme de musique et de danse n'est pas qu'un art : c'est un mode de vie à part entière. On le ressent dans le pas léger des passants, dans leurs sourires solaires et, surtout, dans les nuits de fêtes où nul ne se lasse avant l'aube. Visitez aussi le passionnant Musée d'art moderne La Tertulia.
Crédits : olivier delahaye/Shutterstock

Jardin

3 heures de bus depuis Medellín

Avec ses maisons de couleurs vives, ses ruelles pavées et ses nombreuses terrasses, Jardin revendique le titre de plus belle ville d'Antioquia. Les superbes montagnes des alentours sont le prétexte idéal pour de belles randonnées parmi les plantations de café. Depuis la gare routière du sud de Medellín, le trajet en bus dure 3 heures pour environ 4 €.
Crédits : Barna Tanko/shutterstock

San Gil

Parque El Gallineral

Cette petite ville agréable est le point de départ idéal pour toutes vos aventures de plein air. Après une journée pleine d'adrénaline, promenez-vous sereinement parmi les décors enchanteurs du Parque El Gallineral. À moins d'une heure de San Gil, consacrez une journée à l'iconique village de Barichara.
Crédits : Joke van Eeghem/Shutterstock

Salento

Village pittoresque

Si vous souhaitez explorer la zone du café, n'hésitez pas à vous éloigner de l'axe Armenia – Manizales – Pereira et à lui préférer la tranquille bourgade de Salento, nichée au milieu des collines verdoyantes et des plantations de café. Ses façades richement colorées invitent à la promenade parmi les étals d'artisans.
Crédits : sunsinger/Shutterstock

Villa de Leyva 

Monument national

La ville entière a été classée monument national en 1954, et pour cause : quasiment pas un seul bâtiment moderne à l'horizon ! Une promenade dans ses jolies rues pavées constitue un véritable saut dans le temps, à l'apogée de l'époque coloniale. Commencez votre circuit à la Plaza Mayor, visitez la Casa Museo de Luis Alberto Acuña, puis partez en balade dans les environs.
Crédits : Felipe Junqueira Borges/Shutterstock

Leticia

Porte d'entrée dans l'Amazonie

À deux heures d'avion au sud de Bogotá, en pleine jungle amazonienne, Leticia est pourtant une ville à part entière. Située sur une triple frontière, offrez-vous une incartade au Pérou, sur l'île de Santa Rosa. Au crépuscule, ce sont des centaines perroquets qui font l'animation au Parque Santander. Depuis le petit port, vous n'avez qu'à embarquer sur l'une des multiples embarcations pittoresques pour partir à l'aventure en Amazonie
Crédits : Nowaczyk/Shutterstock

Que visiter en Colombie ?

Votre voyage en Colombie sera une incroyable découverte ethnique. Passez de la culture africaine du littoral à la culture andine de la Cordillère, explorez le monde à part des habitants de l'Amazonie ou l'intérieur des terres.

Visiter la Colombie en 2 semaines

Des Caraïbes à la capitale

Avec deux semaines devant vous, consacrez la première semaine à la côte Caraïbes : profitez des plages, randonnez dans le parc Tayrona et visitez Carthagène. En chemin pour Bogotá, faites une pause de quelques jours à Medellín ou dans la zone du café. Réservez les derniers jours de votre séjour à la découverte de la capitale colombienne.
Crédits : Andres Navia Paz/Shutterstock

Visiter la Colombie en 3 semaines

Salsa, plage et Amazonie

De Bogotá, envolez-vous pour Leticia et explorez l'Amazonie pendant quelques jours. Puis, partez en direction de Cali pour vous initier à la salsa et découvrir les mangroves du littoral Pacifique. Remontez ensuite tranquillement vers la zone du café, ou filez vers le nord du pays pour profiter des plages turquoise de la mer des Caraïbes. Des vols pour la France sont proposés depuis Carthagène.
Crédits : fontoknak/Shutterstock

Visiter la Colombie en famille

Plages et balades

Il serait dommage de renoncer à vos vacances en Colombie par crainte pour vos enfants. Un tel voyage représente un enrichissement inouï pour les plus jeunes. En vous renseignant à l'avance, vous pourrez aisément établir un itinéraire convenant aux petits : littoral des Caraïbes et plage de Rincón del Mar, randonnée dans la vallée de Cocora, balade à Guatapé, etc. Les occasions de vous amuser en famille ne manquent pas !
Crédits : Olena Chukhil/Shutterstock

Visiter la Colombie en avril

Saison des pluies

Le mois d'avril marque le début de la saison des pluies. Vos randonnées dans la zone du café pourraient être compromises. Passez plutôt votre séjour sur la côte Caraïbes, où quelques pluies ne feront que rafraîchir l'atmosphère pour mieux profiter ensuite de la plage.
Crédits : Ramunas Bruzas/Shutterstock

Visiter la Colombie en novembre

Saison calme

Le mois de novembre est également humide en Colombie, mais la saison sèche approche. Si le climat est très agréable à Carthagène, osez également vous aventurer à l'intérieur du pays. Novembre est le dernier mois précédant la haute saison touristique en Colombie, où s'enchaînent la fin d'année et le carnaval. Profitez du calme de novembre pour découvrir les plages et la mangrove du Pacifique, ou les superbes villages coloniaux de Barichara, Salento et Villa de Leyva.
Crédits : Milosz Maslanka/Shutterstock

Quelles sont les plus belles plages de Colombie ?

La Colombie est dotée de deux littoraux : le Pacifique, avec ses mangroves et ses plages de sable noir, et l'Atlantique, avec ses plages paradisiaques des Caraïbes. Vous avez l'embarras du choix.

Playa dorada

La mangrove de Bahía Malaga

Depuis Buenaventura, prenez une embarcation pour rejoindre les mangroves du superbe parc national Uramba. Si la traversée n'est pas de tout repos, votre baignade en pleine nature en vaut largement la peine (sauf si vous avez peur des petites bêtes). L'accès au parc est gratuit. Vous trouverez des services basiques d'hébergement et de restauration à Juanchaco et à Ladrilleros.
Crédits : PlataRoncallo/Shutterstock

El Morro

Littoral Pacifique

La zone hôtelière d'El Morro est le petit paradis de Tumaco. Profitez en toute sérénité de cette belle plage du Pacifique, avec toutes les commodités à deux pas. El Morro est une destination idéale pour votre séjour familial sur le littoral Pacifique. Pour une évasion sauvage, laissez votre voiture à Tumaco et passez une nuit loin de tout sur l'île de Bocagrande.
Crédits : oscar garces/Shutterstock

Rincón del Mar

Au sud de Carthagène

Ce petit village de pêcheurs est devenu récemment une destination touristique, mais reste encore calme. Les habitants ont un grand sens de l'hospitalité. Entre couchers de soleil, cocotiers et plage, vous vivrez un séjour de rêve, aussi bien en famille qu'en solitaire ou entre amis.
Crédits : oscar garces/Shutterstock

Playa Grande

Détente à Taganga

À proximité du parc Tayrona, Taganga est la destination rêvée des voyageurs hippies à petit budget. Elle est réputée pour la pratique de la plongée, en raison de ses eaux transparentes et de son récif de corail. Tous les services sont présents en bord de mer. Garez-vous sur le parking (payant) situé à la sortie de Taganga, à 500 mètres de la plage.
Crédits : oscar garces/Shutterstock

Playa del Pilón

Cabo de la Vela

Laissez-vous saisir par l'époustouflante beauté du paysage. Nichée au creux d'un arc formé par de petites falaises aux reflets bleu-vert, Playa del Pilón a un sable de couleur rouille, tandis que la mer est turquoise. Aucun service à proximité : garez-vous en bord de route, prévoyez suffisamment d'eau et protégez-vous du soleil.
Crédits : Jess Kraft/Shutterstock

San Andrés

Île des Caraïbes

Joyau caribéen de la Colombie, c'est la destination paradisiaque par excellence. Les eaux chaudes et cristallines de cette petite île sont idéales pour s'initier à la plongée, en s'émerveillant de la richesse de ses récifs coralliens. Tout y est prévu pour le tourisme. Il peut être intéressant d'éviter la haute saison. La carte touristique d'accès à l'île vaut 10-15 €. L'île est desservie par de nombreuses liaisons aériennes et quelques liaisons maritimes.
Crédits : Equinteroes/Shutterstock

Quelles sont les meilleures randonnées à faire en Colombie ?

Les superbes paysages colombiens se méritent : les sentiers sont souvent accidentés, mais vous ne le regretterez pas. Voici notre sélection des meilleures randonnées à faire lors de votre voyage en Colombie.

Vallée de Cocora

Niveau intermédiaire

Les immenses palmiers de la vallée de Cocora frôlent la cime des montagnes. La boucle de randonnée de difficulté moyenne : environ 2-3 heures en autonomie, avec toutefois quelques passages escarpés et un ou deux ponts suspendus d'entretien sommaire. Depuis Salento, montez dans une Jeep qui vous conduira dans la vallée en 30 minutes environ.
Crédits : Ekaterina McClaud/Shutterstock

Parc naturel Los Nevados

Difficile

Entre glaciers et paramo, la randonnée entre Brisas et Valle de las Tumbas est un parcours de 2 heures : 5 kilomètres en montée, 5 kilomètres en descente, de 4 000 à 4 500 mètres d'altitude. L'entrée au parc vaut une dizaine d'euros. Ouvert tous les jours de 8 h à 14 h. En raison de l'altitude et des conditions climatiques rudes, cette randonnée est interdite aux jeunes enfants et aux seniors. Le plus simple est de réserver une excursion depuis Salento ou Manizales.
Crédits : Ludmila Ruzickova/Shuttestock

El Cocuy

Difficile

Avec ses lacs reflétant les sommets enneigés, le parc national d'El Cocuy fera le bonheur des randonneurs expérimentés. Effectuez une randonnée spectaculaire jusqu'à la Laguna Grande de la Sierra (guide recommandé mais non obligatoire). Accès au parc 10-15 € par le poste de Güicán ou d'El Cocuy, à une dizaine d'heures au sud-ouest de Bucaramanga.
Crédits : Cam Jones/Shutterstock

Cité perdue

Trek de 4 jours

La Ciudad perdida est un grand site précolombien, caché dans la jungle de la Sierra Nevada. Vestige de la civilisation tayrona, la randonnée vaut le coup autant pour les ruines que pour les incroyables paysages du parcours. Réservez un circuit organisé à Santa Marta pour avoir le droit d'accéder au site (à partir de 200 – 300 € avec hébergements, restauration et guide), par exemple avec Sierraventur Travel. Comptez deux jours pour l'aller et deux jours pour le retour, sauf si vous souhaitez vraiment prendre votre temps pour parcourir ce sentier exigeant de 40 kilomètres. S'il faut être en bonne forme physique, la randonnée n'est pas réservée aux plus expérimentés.
Crédits : Joerg Steber/Shutterstock

Cascade El fin del mundo

Dans la jungle

Cette courte randonnée atypique dans la jungle amazonienne du Putumayo vous mènera jusqu'au " bout du monde " : là où la fameuse cascade se jette dans le vide au-dessus de la canopée, 70 mètres en contrebas. En chemin, baignez-vous dans les piscines naturelles aux eaux cristallines. Le sentier de randonnée est accidenté et il faudra certainement vous mouiller les pieds tôt ou tard ! À 15 minutes en bus ou en taxi depuis Mocoa.
Crédits : gorilonpictures/Shutterstock

Piedra del Peñol

5 € environ

À quelques kilomètres de Medellín, gravissez les quelque 700 marches menant au sommet de cet immense monolithe. De là, vous aurez une vue plongeante sur le lac et sur les montagnes verdoyantes des alentours. Le joli village de Guatapé est le prétexte idéal pour une excursion familiale. Accès tous les jours pour 5 € environ. Des bus partent régulièrement de la gare routière nord de Medellín et rejoignent Guatapé en 2 heures. Si vous venez en voiture, garez-vous au pied de la Piedra del Peñol. Des tours guidés sont proposés si vous le souhaitez.
Crédits : hillsn_1992/Shutterstock

Trouver un vol avec Liligo

Quelle météo en Colombie ?

La Colombie est à proximité de l'Équateur, où les saisons ne varient pas beaucoup au cours de l'année, à l'exception des pluies. Le pays dispose de tous les climats possibles et imaginables.

Sur la côte Caraïbes, vous aurez du soleil et de fortes chaleurs, tandis que sur la côte Pacifique, le climat est plus changeant bien qu'également agréable. Toute une partie du pays est située en altitude, ce qui implique un soleil fort, des averses parfois intenses et des chutes de température la nuit. Aux environs de Medellín, le climat tempéré est souvent qualifié de " printanier ". En Amazonie, bien entendu, le climat équatorial est synonyme de chaleur et d'humidité.

Mois Ensoleillement Temp. moy. Pluviométrie Note
Janvier 8 h/jour 13 °C 21 mm ****
Février 8 h/jour 13,5 °C 32 mm ****
Mars 9 h/jour 14 °C 64 mm ***
Avril 10 h/jour 14,5 °C 95 mm **
Mai 10 h/jour 14,5 °C 92 mm **
Juin 11 h/jour 14 °C 45 mm ***
Juillet 12 h/jour 13,5 °C 34 mm ***
Aout 12 h/jour 13,5  °C 32 mm ***
Septembre 10 h/jour 13,5  °C 39 mm ***
Octobre 8 h/jour 13,5  °C 97 mm **
Novembre 7 h/jour 14 °C 77 mm **
Décembre 7 h/jour 13,5  °C 45 mm ****

Quelle est la situation Covid en Colombie ? 

La Colombie est classée par la France dans la catégorie des pays orange. Avant votre embarquement, vous devrez remplir le formulaire Check Mig. Seuls les voyageurs vaccinés pourront entrer sur le territoire colombien. Le schéma vaccinal doit être complet au moins 14 jours avant la date du voyage. Les voyageurs partiellement vaccinés devront réaliser un test PCR dans les 72 heures avant le vol. 

Dès le 14 décembre, le pass sanitaire (colombien ou étranger) est obligatoire pour avoir accès aux musées, restaurants, bars, etc. Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun, la rue et tous les espaces publics. Des limitations temporaires peuvent être appliquées de manière locale : renseignez-vous au moment de programmer votre séjour. Pour plus d'informations, rendez-vous sur France Diplomatie.