En ce moment

Quels sont les événements à ne pas manquer en Sicile en ce moment ? Durant l'automne, l'île s'anime, notamment durant ces temps forts.

Marathon de Palerme

17 novembre 2019

Sportifs, vous pouvez programmer un séjour en Sicile au mois de novembre pour participer au marathon de Palerme. En spectateur, vous pourrez encourager les coureurs qui passeront devant les églises baroques, palais et autres sublimes monuments de la ville.
Crédit : polifoto / 123RF

Que faire en Sicile

L'île regorge de beaux paysages et de vestiges antiques passionnants. Quelques musées méritent également votre attention. Voici quelques lieux à voir lors de votre voyage en Sicile.

Scala dei Turchi

Paroi rocheuse

Située dans la province d'Agrigente, la Scala dei Turchi est l'un des spots préférés des touristes. La falaise, toute blanche, s'impose sur 50 mètres de hauteur et se révèle particulièrement impressionnante lors des couchers de soleil. De façon logique, c'est là où l'affluence est la plus forte. Pour la voir, vous pouvez facilement y accéder en voiture. Attention, les parkings des alentours sont payants. Vous pouvez aussi laisser le véhicule au bord de la route, c'est gratuit, mais les places sont prises d'assaut. Il est possible de découvrir la falaise depuis la place ou le belvédère, pour avoir une vue en hauteur. L'été, des bus font le trajet entre Porto Empedocle et Scala dei Turchi.
Crédit : Ingus Kruklitis / 123RF

Château de Caccamo

4€ le ticket d'entrée

Situé non loin de Palerme, à l'ouest de l'île, le château de Caccamo est impressionnant et offre un joli panorama sur les environs. La salle d'honneur est intéressante et le petit musée, qui est dédié aux armes et tenues de soldats, valent le détour. Le reste du village de Caccamo mérite également une promenade, car il est charmant. Prix de l'entrée dans le château : 4€. Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 9h à 19h.
Crédit : emicristea / 123RF

Etna

100€ l'excursion

Pour faire l'ascension du célèbre volcan Etna , plusieurs options sont possibles. Vous pouvez tout d'abord réaliser une première partie en voiture, la route est assez simple du village de Nicolosi jusqu'au refuge de Sapienza. Vous pourrez alors prendre le funiculaire (une trentaine d'euros par personne, à avoir en tête), ou monter à pied (environ 4h). Ensuite, à Terminal Funivia, des minibus peuvent vous emmener jusqu'au sommet (encore une vingtaine d'euros par personne à débourser). Si vous préférez passer par une agence, elles proposent toutes, ou presque, depuis toutes les villes de la Sicile, cette excursion à la journée. Comptez généralement une bonne centaine d'euros par personne. Même l'été, mieux vaut prévoir un pull et un coupe-vent, car il fait frais et venteux au sommet.
Crédit : Robert Jastrzebowski / 123RF

Château di Venere

4€ l'entrée

À seulement quelques kilomètres de Trapani, dans le village médiéval et fortifié d'Erice, se trouve le château di Venere, qui offre un agréable panorama sur les environs. Il se visite (4€ par personne), de 10h à 18h (fermeture un peu plus tardive durant l'été) tous les jours. Il n'y a pas grand chose à voir à l'intérieur du château, mais la vue est très belle et le village est agréable, le temps d'une balade.
Crédit : Pavel Dudek / 123RF

Parc naturel des Madonie

Randonnée

Juste au-dessous de Cefalu, ce très beau parc habite la deuxième plus haute montagne de l'île (le Pizzo Carbonara à 1900 mètres), avec un écosystème qui passionnera les amateurs de faune et de flore. Vous pouvez prévoir une demi-journée de promenade, au moins, pour découvrir une partie de ce lieu riche en végétations. À noter que le centre d'information du parc se trouve dans la commune de Petralia Sottana, au sud du parc.
Crédit : travelnerd / 123RF

Vallée des temples

10€ le billet d'entrée

La vallée des temples est le site archéologique le plus célèbre de Sicile. Proche de la belle ville d'Agrigente, cet espace inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco regroupe plusieurs trésors antiques. Vous pouvez y accéder via deux entrées : la porta Quinta (ouest de la vallée) et le temple de Junon, à l'est. Le parcours est le même, avec une ouverture quotidienne de 8h30 à 19h. Tarif : 10€ par personne. Et 13,50 € pour le billet combiné, offrant aussi l'accès au musée archéologique d'Agrigente. Notez que le plan n'est pas inclus dans ce tarif, il faudra débourser encore 1€. La vallée s'étend sur 1 300 hectares. Vous pourrez y découvrir notamment les temples d'Héra, Héraclès, Héphaïstos, ou encore Démeter. Comptez plusieurs heures pour tout voir. Et prévoyez un chapeau en cas de chaleur, car il n'y a pas vraiment d'ombre dans les environs.
Crédit : Anna Lurye / 123RF

Musée archéologique Antonio Salinas

6€ l'entrée

Le musée archéologique régional Antonio Salinas fait partie des must-see lors de votre visite de Palerme. Il regroupe une belle collection d'objets antiques, dont de très belles stèles funéraires datant du 3e siècle avant JC. L'entrée coûte 6€. Le musée est ouvert tous les jours, sauf le lundi. Du mardi au vendredi : de 9h 30 à 17h30. Et le week-end, uniquement jusqu'à 13h30.
Crédit : 

Musée Léonard de Vinci Syracuse

6,50€ le ticket d'entrée

Situé à Syracuse, ce musée dédié au célèbre inventeur et peintre italien intéressera les amateurs d'art et d'histoire. Il est ouvert tous les jours de 10h30 à 19h. Prix par personne : 6,50€. La collection n'est pas très grande, mais les mécanismes sont bien mis en avant, avec un aspect ludique pour les enfants. Parfait pour une (courte) visite en famille. Site du musée Leonard de Vinci à Syracuse
Crédit : Rainer Pauschert

Galerie d'art moderne de Palerme

7€ l'entrée

Ce petit musée rassemble environ 200 œuvres d'art, du XVIIIe au XXe siècle. La visite de la galerie d'art moderne de Palerme est l'occasion de redécouvrir les paysages du sud de l'Italie, sous le pinceau d'artistes (principalement siciliens, mais pas seulement). Une pause agréable lors de la visite de la vieille ville de Palerme. Le musée est ouvert tous les jours de 9h30 à 18h30, du mardi au dimanche. L'entrée est fixée à 7€, mais il est aussi possible de réserver une visite guidée. Site de la galerie d'art moderne de Palerme
Crédit : Leonid Sorokin / 123RF

Musée du sel de Trapani

3€ l'entrée

Vous pourrez le voir dans la région de Trapani : la grande réserve naturelle autour de la ville comporte des marais salants. Installé dans un vieux moulin, ce musée du sel est l'occasion de retracer l'histoire de la saliculture et de la production locale de sel, en présentant d'anciens outils. Comptez une quarantaine de minutes pour la visite. Le musée est ouvert tous les jours de 9h30 à 19h. Tarif : 3€ (en cash). Prenez également le temps de vous promener près des salines, les paysages sont superbes (on vous demandera sûrement quelques euros ou l'achat d'un petit sachet de sel pour vous balader) dans le coin.
Crédit : travelnerd / 123RF

Visite

Selon le temps dont vous disposez, et l'aéroport d'où vous arrivez, il peut être intéressant de cibler l'est ou l'ouest de la Sicile. Nous vous proposons ici des idées de visites et d'itinéraires de la Sicile, en partant du principe que vous démarrez votre voyage de Palerme.

Visiter la Sicile en 5 jours

Palerme et excursions

JOUR 1. Commencez par découvrir la ville de Palerme et ses nombreuses visites : cathédrale, palais des Normands, opéra, la place Quattro Canti, les catacombes… Prenez ensuite la route pour Agrigente. JOUR 2. Levez-vous tôt pour découvrir la vallée des temples, puis la falaise Scala dei Turchi. Prenez un peu de temps pour vous perdre dans les belles ruelles d'Agrigente. Puis prenez la direction de Syracuse (environ 2h30 de voiture). JOUR 3. Découvrez l'île d'Ortygie, le coeur de la vielle ville de Syracuse. Une balade au port, la découverte du marché, des monuments et ruelles vous occuperont une bonne demi-journée. Le parc archéologique de Néapolis, au nord de la ville, mérite également un détour. Puis remontez la côte jusqu'à Taormine. JOUR 4. Dédiez cette journée à l'ascension de l'Etna et la découverte des environs. Des excursion partent depuis toutes les principales villes de la région. Les paysages sont sublimes et méritent largement d'y consacrer une journée. JOUR 5. Profitez de la matinée pour découvrir Taormine, avec son palais médiéval, ses jardins et son Duomo. Puis prenez la route pour rentrer à Palerme. Si vous avez le temps, le joli village de Caccamo se trouve en chemin, vous pourrez y découvrir son charmant château. Et profitez de cette dernière soirée pour déambuler dans Palerme.
Crédit : Michele Ponzio / 123RF

Visiter la Sicile en 1 semaine

Villes, temples et l'Etna

JOUR 1. Direction Trapani ! Partez pour l'ouest de l'île, pour découvrir la ville, ses marais salants, ainsi que le village médiéval d'Erice, qui se trouve en route. Sa cathédrale et son musée archéologique sont également intéressants. JOUR 2. Roulez vers l'est. Vous pouvez vous arrêter à Scaccia, une jolie ville de bord de mer, jusqu'à Agrigente et la fameuse falaise Scala dei Turchi. Terminez la journée par une agréable balade dans les ruelles d'Agrigente. JOUR 3. Tôt le matin, prévoyez quelques heures pour visiter l'intégralité de la vallée des temples, toute proche d'Agrigente. Puis rendez-vous à Raguse, dont la vieille ville mérite une demi-journée de visite, avec notamment sa basilique et sa cathédrale. Vous pouvez aussi vous arrêter dans la jolie commune de Noto. JOUR 4. Vous n'êtes donc plus très loin de Syracuse, à laquelle une bonne journée de visite peut être consacrée, de sa vieille ville située sur l'île d'Ortygie, jusqu'au passionnant parc archéologique de Néapolis. JOUR 5. Consacrez une demi-journée à la découverte de Catane, grande ville animée de la côte est, et son château, sa cathédrale et son fameux " palais des éléphants ". Puis posez-vous à Taormine, jolie ville en bord de mer. JOUR 6. Direction l'Etna et ses superbes paysages, seul ou en groupe. Vous pouvez louer des chaussures de randonnée facilement à Taormine ou y booker votre excursion. JOUR 7. Retour à Palerme. Vous pouvez vous arrêter en route à Caccamo, pour y visiter le château et le village médiéval. Puis promenez-vous à Palerme. Entre monuments, musées et lieux de détente, ce sera une parfaite dernière étape avant de rentrer.
Crédit : Massimiliano Agati / 123RF

Visiter la Sicile en 10 jours

Tour de l'île

JOUR 1. Commencez par une journée de visite de Palerme, qui mérite d'y consacrer un peu de temps. Sa cathédrale, son palais et ses catacombes vous occuperont largement. JOUR 2. Prenez la direction de Trapani. Vous pouvez vous arrêter en route à Castellammare del Golfo, où se trouvent notamment des thermes et le théâtre antique de Segesta. Puis à Erice, joli village médiéval, où l'on peut visiter le château. Puis visitez Trapani, dont la cathédrale et le musée archéologique sauront vous intéresser. JOUR 3. Arrêtez-vous en route aux marais salants de Trapani. Vous pouvez visiter le musée dédié à l'histoire du sel ou tout simplement vous promener près des salines. Puis prenez la route jusqu'à Scaccia, une agréable ville en bord de mer, avec son palais, sa basilique et son musée du jouet. JOUR 4. Direction Agrigente, ses ruelles et ses beaux monuments. Allez aussi voir la célèbre falaise Scala dei Turchi, lieu préféré des instagrammeurs. Plusieurs belles plages se trouvent dans les environs, n'hésitez pas à vous laisser tenter. JOUR 5. Levez-vous tôt pour découvrir la fameuse vallée des temples, dont la visite intégrale vous prendra facilement plusieurs heures. Puis reprenez la route jusqu'à Raguse et/ou Noto, deux villes à l'architecture baroque, reconstruites à la suite d'un important séisme dans les environs au XVIIe siècle. JOUR 6. Dédiez cette journée à la découverte de la très belle ville de Syracuse, et en particulier à  son centre-ville et sa vieille ville pittoresque. Le parc archéologique de Néapolis mérite également le détour. JOUR 7. Rendez-vous à Catane, pour découvrir le centre-ville de cette importante commune de la côte ouest, puis remontez jusqu'à Taormine, autre belle ville en bord de mer. JOUR 8. Direction l'Etna et ses superbes paysages, seul ou en groupe. Vous pouvez louer des chaussures de randonnée facilement à Taormine ou y booker votre excursion. JOUR 9. Retournez progressivement vers Palerme. Vous pouvez vous arrêter en route à Cefalù, sur la côte nord. La ville est belle et située juste au-dessus du magnifique parc naturel régional des Madonie. JOUR 10. Retour à Palerme, en s'arrêtant en route dans la jolie ville de Caccamo, où vous pourrez visiter le château et les ruelles du village.
Crédit : Andrew Mayovskyy / 123RF

Visiter la Sicile en voiture

Dès 30€ par jour

La voiture est le moyen de locomotion idéal pour découvrir la Sicile, qui est, rappelons-le, la plus grande île de Méditerranée. Il est facile de louer une voiture, notamment dans les aéroports. Il faut avoir au moins 21 ans et le permis de conduire. À noter que les arnaques sont nombreuses, mieux vaut se renseigner sur le loueur et prendre des photos et/ou filmer la voiture, avant de signer le contrat. Vérifiez aussi si la voiture est à rendre " pleine " ou " vide " en termes de carburant. Les Siciliens conduisent souvent vite, mieux vaut être prudent. Et surtout attention aux panneaux " zona trafic limitato ", à ne pas franchir sous peine d'amende. Comptez environ 30 euros par jour.
Crédit : theendup / 123RF

Visiter la Sicile sans voiture

Bus ou train

La voiture est pratique, mais pas obligatoire pour visiter la Sicile. De nombreuses lignes de bus existent, entre les principales villes. Plusieurs lignes de train circulent également en Sicile. Il est aussi possible de circuler en vélo, mais attention sur la route, il n'existe aucun code de la route pour les cyclistes et les Siciliens ont tendance à rouler vite. En somme, si vous souhaitez visiter les principaux lieux d'attraction de la Sicile, ce sera long, mais possible en transport en commun. En revanche, si vous souhaitez vraiment sortir des sentiers battus, mieux vaut privilégier une voiture.
Crédit : Simona Flamigni / 123RF

Visiter la Sicile en famille

Activités pour les enfants

Si vous souhaitez visiter la Sicile en famille, aucun problème, les beaux paysages, la plage et les monuments et sites antiques sauront intéresser toute la famille. L'idéal est de circuler en voiture, pour faciliter les trajets. Pour manger, aucun problème, la gastronomie sicilienne, et italienne de façon plus générale, plaisant généralement aux enfants. Attention cependant l'été, il peut faire très chaud, surtout si l'on a des enfants en bas âge.
Crédit : ordi2r / 123RF

Trouver un vol avec Liligo

Villes

Animées, touristiques, plus calmes, tournées vers l'histoire ou le farniente, de nombreuses villes de Sicile méritent une visite lors de votre séjour.

Palerme

Capitale animée

Évidemment, la capitale de la Sicile figure dans ce panorama des plus belles villes de l'île. Palerme a de nombreux arguments pour attirer les touristes : sa superbe cathédrale, le palais des Normands, son opéra, sa belle place baroque (Quattro Canti), mais aussi ses catacombes. Entre la mer et la montagne (le mont Pellegrino, qui domine la baie), Palerme mérite au moins une journée pour la découvrir.
Crédit : Ionut David / 123RF

Catane

Ville culturelle

Grande ville de l'est de la Sicile, Catane peut donner lieu à une hésitation : faut-il arriver par l'aéroport de Palerme, ou de Catane ? Si vous optez pour l'est de l'île, vous pourrez y découvrir le château d'Ursino, la cathédrale Sant'Agata, l'hôtel de ville (surnommé le palais des éléphants), la fameuse fontaine de l'éléphant, et bien sûr plusieurs musées intéressants (dédiés par exemple au cinéma ou au sculpteur italien Emilio Greco).
Crédit : Gandolfo Cannatella / 123RF

Syracuse

Ville chargée d'histoire

Tout au sud est de l'île, sous Catane, Syracuse mérite également le détour. Sa cathédrale est superbe, tout comme le château Maniace et sa citadelle, magnifique en bord de mer. De façon générale, l'île d'Ortygie, où se trouve le centre-ville de Syracuse, est très agréable et mérite d'y passer un peu de temps à se promener. Le parc archéologique de Néapolis, au nord-ouest de la ville, est également à visiter.
Crédit : romasph / 123RF

Cefalu

Ville charmante

Au nord de la Sicile, proche de la mer, Cefalù mérite également que l'on s'y arrête au moins une journée. Sa cathédrale est belle et le musée Mandralisca, qui rassemble des antiquités et objets de la région, sont intéressants. Et surtout, à une heure en voiture, vous pourrez découvrir le magnifique parc naturel régional des Madonie.
Crédit : marcociannarel / 123RF

Taormine

Station balnéaire

Direction le nord-est de l'île, où vous pourrez presque apercevoir le Calabre, tout proche. Bien entendu, le théâtre de Taormine, offrant une belle vue sur la côte, est un incontournable. Visitez aussi le château, qui se trouve en hauteur, le palais médiéval Corvaja, la porte Messina, les jardins  et le Duomo de Taormine. L'île Belle, située non loin de là, est un superbe spot pour du snorkeling !
Crédit : romasph / 123RF

Agrigente

Ville historique

Bien entendu, Agrigente est surtout connue pour sa proximité avec la vallée des temples et la Scala dei Turchi, mais la ville en elle-même est aussi très agréable. Elle rassemble de belles églises et d'innombrables petites ruelles pavées (attention, ça grimpe). Le monastère du Saint-Esprit et la Cathédrale de San Gerlando, notamment, sont superbes.
Crédit : Pavel Dudek / 123RF

Trapani

Ville culturelle

À l'ouest de la Sicile, cette ville en bord de mer est animée et sympathique. Parmi les points d'intérêt à découvrir à Trapani : le musée Agostino Pepoli (sur l'histoire et l'art local, dans un beau couvent), la cathédrale du XVIe siècle de Trapani, un musée archéologique situé dans une tour de guet. Et bien sûr le port, qui mérite une balade. Autour de Trapani se trouvent le village médiéval d'Erice, Marsala, ainsi que les marais salants.
Crédit : leonori / 123RF

Stromboli

Excursion à la journée

Nous ne somme plus ici en Sicile stricto sensu, mais dans les îles éoliennes. Stromboli est une île volcanique, au nord de la Sicile, connue pour sa forme ronde et bien entendu son volcan. Plusieurs agences proposent des excursions à la journée (en partant tôt le matin et en revenant dans la soirée, voire le lendemain). Vous pourrez y visiter le joli village, avec ses ruelles, ses maisons blanches et ses portes colorées. Originalité : les plages de sable sont noires. L'ascension du volcan se fait toujours guidée, il faut être un minimum sportif, car cela grimpe bien !
Crédit : 

Raguse

Ville baroque

Tout au sud de la Sicile, Raguse est découpée en deux parties. La partie la plus intéressante se trouve en hauteur : il s'agit de la vieille ville. Comme Noto, la ville a subit un important tremblement de terre et a été reconstruite avec une architecture principalement baroque. Parmi les visites à noter : le musée archéologique Ibleo, le palais Schinina, la cathédrale de la ville, mais aussi le jardin hybléen et la basilique San Giorgio.
Crédit : canbedone / 123RF

Noto

Ville baroque

Non loin de Syracuse, cette petite commune est charmante, avec sa cathédrale, son palais et surtout sa réserve naturelle Oasi Faunistica de Vendicari et ses plages. Son architecture baroque a d'ailleurs séduit l'Unesco, qui a inclus la ville de Noto dans sa liste du patrimoine mondial. Il est aussi possible de découvrir la vieille ville, dont il ne reste plus grand chose : Noto a été détruite par un séisme fin XVIIe, puis reconstruite.
Crédit : 56crt / 123RF

Plages

Qui dit île méditerranéenne dit plages ! Sauvages, animées ou idéales pour les familles, voici notre sélections des plus belles plages de Sicile.

Plage de Cefalu

Plage familiale

La ville de Cefalu est belle, tout comme sa plage, qui se remplit l'été venu ! En forme de croissant, la plage de Cefalu est très attractive. Attention, une partie de la plage est privée et son accès est donc payant. Mais vous pouvez rester sans problème du côté public. Comptez 15 € par jour pour louer un transat et un parasol. Côté infrastructures, vous y trouverez un restaurant, directement sur le plage, ainsi que des petits magasins tout autour.
Crédit : Pavel Dudek / 123RF

Plage de Mondello

Plage animée

Cette spiaggia, située toute proche de Palerme, est souvent chargée, mais très agréable. Les boutiques, restaurants et glaciers sont nombreux tout autour et ses eaux turquoises donnent envie de se baigner. Il est possible d'aller facilement à la plage de Mondello depuis le centre-ville de Palerme en bus.
Crédit : Leonardo Viti / 123RF

Marchese

Plage préservée

Cette plage proche de Syracuse est magnifique, avec sable blond, entourée de roches. La spiaggia della Marchese est publique, en revanche, comptez 10€ de parking, auxquels il sera difficile de couper. Mais la plage mérite ce prix, elle est magnifique, avec ses eaux transparentes. C'est aussi un bon spot de snorkeling. Les environs sont assez sauvages, il y a peu d'infrastructures autour de la plage.
Crédit : Julian Haag / 123RF

Lido Mazzaro

Plage privative

Proche de Taormine, la plage Liddo Mazzaro est très belle, mais quasiment privative, seule une toute petite zone est publique. En revanche, elle est magnifique ! Vous pouvez y réserver des bateaux et des pédalos.
Crédit : Marcus Facciola / 123RF

Vendicari

Plage sauvage

Les plages de la réserve naturelle de Vendicari, située au sud de Noto, sont aussi spectaculaires que sauvages. Parmi elles : Calamosche, très isolée, ou San Lorenzo, au sud, parfaite pour les familles. Parfait pour se détendre après une journée de balades !
Crédit : Andrea Izzotti / 123RF

Restaurants

Où goûter aux spécialités culinaires en Sicile ? Retrouvez notre sélection des meilleurs restaurants de l'île.

Bistrot Cuor di Caffe à Palerme

Entre 2,50 et 5€ le panini

Parmi les meilleurs restaurants de Palerme, le Bistrot Cuor di Caffe est l'un des plus appréciés. Les prix sont très raisonnables : 4 à 7€ l'antipasti, 5 à 10€ l'assiette de pâtes et 2,50 à 5€ le panini, le tout avec des produits locaux de qualité. L'occasion de goûter la cuisine sicilienne. Ouvert de 7h à 23h sauf le lundi. Page Facebook du Bistrot Cuor di Caffe
Crédit : Antonio Gravante / 123RF

La Posata di Federico II à Agrigente

A partir de 20€ par personne

Avec ses présentations soignées et ses produits frais, le restaurant La Posata di Federico II est très réputé à Agrigente : l'un des meilleurs de la ville selon TripAdvisor. Fruits de mer, légumes de saison et fromages locaux sont mis à l'honneur. En revanche, comptez une vingtaine, voire une trentaine d'euros par personne pour vous régaler. Ouvert du lundi au samedi de 12h à 16h et de 19h à 00h. Page Facebook de La Posata di Federico II
Crédit : vvoennyy / 123RF

Kantunera à Syracuse

15€ le plat

L'entrée du restaurant Kantunera ne paie pas de mine, mais l'adresse est à retenir. Ce petit resto de la vieille ville de Syracuse met en avant ses vins siciliens et les produits typiques de l'île. Ses plateaux de fromage et de charcuterie sont gourmands, tout comme ses plats de pâtes (notamment les raviolis ricotta à l'encre de sèche) et ses poissons grillés. Et sa petite terrasse est charmante. Comptez 15 euros pour un plat. Ouvert tous les jours sauf le mercredi de 11h30 à 15h et de 18h30 à 22h30. Page Facebook du restaurant Kantunera
Crédit : vvoennyy / 123RF

MilleFoglie à Catane

6 à 8€ le plat

Petit restaurant végétarien du centre-ville de Catane, MilleFoglie est parfait pour les petits budgets qui souhaitent tout de même se régaler. Comptez 6 à 8€ le plat, entre omelettes, pâtes, crêpes, soupes, ou encore salades. Ouvert le lundi de 9h à 17h et du mardi au samedi de 12h30 à 15h. Page Facebook du restaurant MilleFoglie
Crédit : Giuseppe Porzani / 123RF

Etnea Roof Bar & Restaurant à Catane

20€ le plat

Situé au sommet d'un hôtel 4 étoiles à Catane, l'Etnea Roof Bart offre une superbe vue sur la ville, et sur l'Etna. Les plats sont soignés et raffinés. Forcément, les prix sont un peu plus élevés (on paie aussi le cadre). Comptez une vingtaine d'euros pour un plat. Parfait si l'on fête un événement particulier. Ouvert tous les jours de 13h à 14h30 et de 20h à 23h.
Crédit : Etnea Roof Bar & Restaurant

Climat

Quand partir en Sicile ? La plus grande île de Méditerranée peut être visitée tout au long de l'année. Avec ses températures clémentes, la Sicile peut être en revanche pluvieuse, notamment durant l'hiver. La fin du printemps paraît la meilleure période pour visiter l'île : il fait déjà très beau, les pluies sont plus rares, mais la canicule de l'été n'est pas encore là. Idem pour le début de l'automne. En juillet et en août, le mercure grimpe, mais vous trouverez des activités en mer pour vous rafraîchir, ainsi que des musées pour ne pas rester au soleil en début d'après-midi. L'hiver, il fait plus frais, mais les amateurs de grands espaces au calme apprécieront malgré tout l'île, plus en tranquillité que face à l'effervescence estivale. Consultez l'ensoleillement, la température moyenne et les jours de pluie mois par mois dans le tableau de la météo en Sicile ci-dessous.

Mois Ensoleillement Température moyenne Jours de pluie Note
Janvier 4h/jour 12°C 12 **
Février 5h/jour 12°C 8 **
Mars 6h/jour 13°C 8 ***
Avril 7h/jour 16°C 6 ****
Mai 8h/jour 19°C 3 *****
Juin 10h/jour 23°C 2 *****
Juillet 10h/jour 26°C 0 ****
Août 9h/jour 26°C 2 ****
Septembre 8h/jour 24°C 4 *****
Octobre 6h/jour 20°C 8 ****
Novembre 6h/jour 16°C 8 **
Décembre 4h/jour 13°C 10 **

Aéroports

Le principal aéroport de Sicile est celui de Palerme : Falcone Borsellino. Pour rejoindre le centre-ville, le plus simple est de prendre le bus, il circule tous les jours de 4h à 23h. Le trajet dure environ une heure, il coûte 6,30 € par personne. Vous pouvez aussi prendre le train, mais il s'arrête à 20h. Tarif : 5,80€. Pour le taxi en revanche, comptez une cinquantaine d'euros, mieux vaut bien négocier le prix de la course en amont. L'aéroport de Catane, situé à l'ouest, est aussi un bon point d'accès. Des navettes circulent depuis le centre-ville, en 20 minutes. Comptez 4€ par personne. Celui de Trapani, quant à lui, est un aéroport émergent depuis quelques années, notamment grâce aux vols low cost. Il est possible de rejoindre le centre-ville de Trapani via une navette pour 7,50€ par personne. Enfin, l'aéroport de Comiso, situé à 15 kilomètres de Ragusa. Il est tout récent : inauguré en 2013, et desservi principalement par des vols low-cost. Pour rejoindre le centre-ville de Comiso, qui est une petite ville de 30 000 habitants, des navettes circulent depuis l'aéroport. Comptez 4 à 8€ par personne, selon le nombre de voyageurs dans la navette.

Autour du même sujet