Que faire en Russie

La Russie est le plus grand pays du monde et est réparti sur 11 fuseaux horaires. De quoi faire de nombreuses découvertes : autant sur la Russie des Tsars que l'URSSS, ses coutumes ancestrales mais aussi ses merveilles naturelles. Retrouvez notre sélection des lieux à voir en Russie dans notre guide de voyage.

Château de Peterhof

15€ l'entrée

Le château de Peterhof a été construit en 1723 pour le tsar Pierre le Grand. Le Palais a des airs de Versailles et ce n'est pas un hasard, le fondateur de Saint-Petersbourg y avait séjourné et l'a pris pour inspiration. Le site ainsi que ses jardins aux 176 fontaines sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. Le château est situé à 30km de Saint-Petersbourg et est accessible par bus, train ou hydroglisseur. L'entrée du Grand Palais coûte 1000 roubles (environ 15 euros) et est ouvert toute la semaine de 10h30 à 19h, sauf le lundi où il ferme à 21h. Le jardin inférieur coûte 900 roubles. Le jardin supérieur est gratuit. Ils sont accessibles de 9h à 20h et le lundi jusqu'à 21h. Les fontaines ne fonctionnent que de mai à octobre.
Crédit : Leonid Andronov / 123RF

Lac Baïkal

Site naturel

Le lac Baïkal situé en Sibérie est âgé de 25 millions d'années, ce qui en fait le plus vieux au monde. Ce n'est pas son seul record, puisqu'avec 1642 mètres, il est aussi le plus profond au monde. Ce magnifique lac a également l'une des eaux les plus pures. Si sa surface est gelée une bonne partie de l'année, vous pourrez y faire du ski sur certaines portions. Vous pourrez vous y baigner les mois d'été.
Crédit : sergeyp / 123RF

Sibérie

Grand nord

La Sibérie est bien la région russe qui fait le plus frémir dans l'inconscient collectif. Cette région, certes rude, accueille de nombreuses merveilles dont les montagnes de l'Oural mais aussi celles de l'Atlas ou encore le lac Baïkal. Mais au-delà de cette nature captivante, vous irez à la rencontre d'une culture vibrante et plus chaleureuse qu'on pourra la croire.
Crédit : Evgeniia Stanevich / 123RF

Oural

Randonnées

La chaîne de montagne de l'Oural traverse le milieu de la Russie, du nord au sud et fait office de  frontière naturelle entre Europe et Asie. Cette nature sauvage est propice aux randonnées. On peut facilement partir en excursion dans l'une de ses réserves naturelles, depuis la capitale régionale : Ekaterinbourg. On peut également y faire du ski en hiver notamment à Abzakovo.
Crédit : Elena Shchipkova / 123RF

Anneau d'or

Villes médiévales

Située à 200km au nord-est de Moscou, la région de l'anneau d'or encadrée par la Volga et la Kliazma réunit de magnifiques cités princières qui ont connu leur essor entre le 12e et le 17e siècle. Vous pourrez découvrir les merveilles architecturales des monastères et autres cathédrales des villes de Yaroslavl, Pereslavl, Pylos, Rostov, Souzdal, Vladimir ou encore Serguiev Possad. Si vous êtes pressé(e) par le temps, concentrez vous sur les joyaux que sont Vladimir et Souzdal.
Crédit : Viacheslav Lopatin / 123RF

Caucase

Ski et randonnée

La chaîne de montagnes du Caucase fait le lien entre la mer Caspienne et la Mer Noire. Son sommet le plus haut est le Mont Elbrouz, qui culmine à 5642 mètres. Vous pourrez aller jusqu'à 3800 mètres grâce à un téléphérique. Les amateurs de randonnée et de ski seront ravis.
Crédit : Vladimir Glinskii / 123RF

Île de Kiji

Site protégé

L'île de Kiji se trouve en Carélie, au coeur du Lac Onega et est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Cette île de 7km et large de 500m est réputée pour être un véritable musée en plein air grâce à ses structures en bois datant du 18e siècle. La plus connue est l'Eglise de la Transfiguration, construite sans un seul clou et surmontée de 22 coupoles en argent.
Crédit : Никита Гладкий / 123RF

République komie

Réserves naturelles

La République komie, crée en 1921, est située à l'ouest de l'Oural. Elle est composée à 70% de forêts et à 15% de marais. Ce n'est donc pas pour rien que cette région est classée au patrimoine mondial naturel de l'Unesco. Les amoureux de la nature sauvage apprécieront ses réserves naturelles et pourront même se rapprocher du cercle arctique en visitant Vorkuta. Appréciez également sa culture et ses traditions uniques.
Crédit : Sergei Karpukhin / 123RF

Montagnes de l'Altaï

Trekking

Les montagnes de l'Altaï dominent la Sibérie et s'étendent de la Russie vers la Chine, le Kazakstan et la Mongolie. La plus haute montagne de cette chaîne atteint 4506 mètres et c'est donc un véritable paradis pour les amoureux de treks en haute montagne. Vous pourrez également y faire du ski, explorer des grottes ou encore découvrir le Glacier Aktru.
Crédit : YURY TARANIK / 123RF

Kamtchatka

Région sauvage

La région du Kamtchatka est située à l'extrême-orient du pays et fait face à l'Alaska. Cette région sauvage est l'une des plus belles du pays et a des faux airs d'Islande. On y compte plus de 200 volcans et geysers toujours en activité, ce qui en fait une véritable terre de feu et de glace.
Crédit : Anastasia Myasnikova / 123RF

Lac Kardyvach

Randonnées

Le Lac Kardyvach est l'un des plus beaux lacs de montagne au monde. Il est situé dans la réserve naturelle du Caucase et à 44km de la ville de Krasnaya Polyana. C'est une destination parfaite pour faire de la randonnée et y explorer ses magnifiques cascades.
Crédit : Danila Sivenkov / 123RF

Arkhangelsk

Russie authentique

La région d'Arkhangelsk est située à l'ouest de la Russie et est beaucoup moins touristique que Saint-Petersbourg et ses alentours. On y retrouvera donc une Russie plus traditionnelle, notamment grâce à ses magnifiques bâtisses en bois. Mais vous pourrez également profiter de moments plus contemplatifs en vous baladant dans la taïga.
Crédit : Nikita Groshkov / 123RF

Dargavs

Village fantôme

Si vous n'avez pas peur des lieux un peu étranges, n'hésitez pas à vous rendre dans le village de Dargavs. Ce village fantôme est situé en Ossétie du Nord-Alanie, proche de la frontière géorgienne. Cette nécropole est composée de plus de 100 huttes en pierre au toit pointu, qui dateraient du 18e siècle.
Crédit : 

Transsibérien

Moscou à Vladivostok

Quoi de plus légendaire que le transsibérien ? Cette ligne de chemin de fer qui a fait rêver les voyageurs du monde entier depuis sa création en 1916, relie Moscou à Vladivostok. Il faut compter près de 7 jours pour faire le voyage complet, mais vous pouvez vous arrêter tout au long du trajet et rembarquer comme vous le souhaitez. Les prix varient en fonction du trajet et de la classe choisie mais il faut compter au minimum 450 euros.
Crédit : Jaturun Phuengphuttharak / 123RF

Visite

Visiter la Russie en famille

Musées et parcs

La Russie est un pays qui se visite très bien en famille et avec des jeunes enfants. Sa nourriture n'est pas trop épicée et conviendra à leurs palais délicats. Faîtes juste attention aux températures extrêmes et couvrez les correctement en hiver. Les nombreux musées de Moscou et de Saint-Petersbourg pourront éveiller leur curiosité. Les parcs de la capitale russe sont également très agréables, notamment en dehors de l'hiver.
Crédit : grigory_bruev / 123RF

Visiter la Russie en camping car

Peu de campings

Il n'est pas simple de ramener son propre camping car en Russie et il vous faudra vous armer de patience aux points d'entrée routiers dans le pays. Une fois votre visa en poche, vous pourrez cependant avoir la liberté de traverser le plus grand pays au monde. Attention cependant à la conduite russe réputée, à juste titre, dangereuse et assez " joueuse ". Les limitations de vitesse sont cependant de 60 km/h en ville (30 km/h dans le centre-ville de Moscou qui reste à éviter avec un camping car), en-dehors des agglomérations : 90 km/h et hors agglomération : 110 km/h. Si vous êtes arrêté(e) par la police, les pots de vin sont courants. Vous devriez trouver des camping ou aires pour camping car autour des grands centres urbains mais cela sera compliqué à la campagne.
Crédit : Marc Bélair / 123RF

Visiter la Russie avec un guide

Guide francophone

Même s'il est toujours possible de découvrir seul(e) un pays comme la Russie, il peut être intéressant de s'entourer d'un guide professionnel pour explorer les plus grandes villes comme Moscou ou Saint-Petersbourg. De nombreux forums vous permettront de trouver des noms de guides recommandés. Il faut en revanche compter environ 30 euros/ heure pour un guide francophone ou 100 euros pour engager un guide à la journée si vous arrivez à négocier directement.
Crédit : yulenochekk / 123RF

Visiter la Russie en été

Afflux touristique

Si visiter la Russie est beaucoup plus agréable en été, vous ne serez pas le seul à y avoir pensé. L'été attire les touristes du monde entier et la plupart des grandes villes et de leurs monuments seront pris d'assaut à cette période. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la Russie peut être très chaude en été et il est préférable de passer un peu moins de temps en ville et d'en profiter pour aller dans la nature ou sur les différentes côtes.
Crédit : Yulia Grogoryeva / 123RF

Visiter la Russie en 10 jours

Villes et nature

La Russie est un pays très vaste et il n'est pas possible de tout visiter en un seul voyage et encore moins en seulement 10 jours. Comptez environ trois jours pour visiter Moscou. La visite du Kremlin vous prendra déjà une bonne journée. Prenez ensuite le temps de découvrir la ville via son métro magnifique décoré et assister à un ballet du Bolshoï. De Moscou, vous pourrez aussi faire des journées de voyage dans les villes de l'Anneau d'Or les plus importantes, à savoir Vladimir et Souzdal. Partez ensuite quatre jours à Saint-Petersbourg pour admirer la Russie des tsars et ses nombreux musées. Prenez une journée complète pour visiter le Château de Peterhof, le Versailles à la Russe.
Crédit : delcreations / 123RF

Visiter la Russie seul

Précautions

La Russie ne présente pas de vrai danger pour les touristes en solo, en particulier dans les grandes villes du pays. Il faut cependant faire attention lorsque l'on se balade en dehors des sentiers battus. Il est d'ailleurs préférable d'apprendre le russe si vous souhaitez passer un peu de temps sur place et notamment à la campagne. Les Russes sont assez conservateurs, et l'homosexualité est très mal perçue. Une bonne partie des Russes sont également assez xénophobes et les touristes à la peau mate ou aux yeux bridés rencontreront plus de difficultés.
Crédit : Vasin Leenanuruksa / 123RF

Trouver un vol avec Liligo

Villes

La Russie ne se limite pas à Moscou et Saint-Petersbourg, même si les deux villes sont essentielles pour tout visiteur. De l'ouest à l'extrême-est, en passant par l'Oural, succombez au charme des métropoles russes.

Moscou

Capitale animée

Moscou est certainement la ville la plus contrastée de Russie. Elle attire à la fois les populations pauvres qui y recherchent un travail, et accueille le plus de milliardaires au monde. On ne peut pas visiter la capitale sans bien entendu se rendre sur la Place Rouge, visiter la cathédrale Basile-le-Bienheureux et traverser le complexe du Kremlin (10 euros pour une visite complète). Rendez-vous ensuite à la Cathédrale du Christ-Sauveur. Les amateurs d'histoire pourront se rendre au Bunker 42. Vous pourrez également visiter le Théâtre du Bolchoï (30 euros la visite) ou bien réserver à l'avance (au moins plusieurs semaines) pour assister à un ballet. Et surtout n'oubliez pas de prendre le métro aussi décoré qu'une galerie d'art.
Crédit : ginasanders / 123RF

Saint-Pétersbourg

Ville culturelle

Saint-Pétersbourg est certainement la plus européenne des villes russes et pourtant c'est la ville qui vous permettra de mieux appréhender la Russie des Tsars. Le coeur culturel de la Russie compte plus de 220 musées et 80 théâtres. On aimera faire une balade en bateau sur la Neva et parcourir son centre historique classé patrimoine mondial de l'Unesco. Le musée de l'Hermitage et ses 3 millions d'oeuvres est un incontournable, de même que la Cathédrale Saint Isaac, la Forteresse Pierre-et-Paul et bien entendu le Palais Peterhof.
Crédit : delcreations / 123RF

Novossibirsk

Ville culturelle

Novossibirsk est la troisième ville du pays et la capitale officieuse de Sibérie. C'est la ville de tous les extrêmes à cause des températures chaudes en été et glaciales en hiver. Mais Novossibirsk ne se limite pas à ces données, on peut y visiter de nombreux musées, comme le State Art Museum ou encore son opéra pour y assister à un ballet.
Crédit : elen1 / 123RF

Iekaterinbourg

Ville agréable

Iekaterinbourg ou Ekaterinbourg est la quatrième ville de Russie et est située aux portes de l'Oural. La ville est connue pour avoir été le théâtre de l'assassinat du tsar Nicolas II en 1918. Il est d'ailleurs important de visiter L'église du Sang-versé qui est un lieu de pèlerinage pour les membres de la famille Romanov. Le réservoir du canal de l'Isset est très agréable pour une promenade au cœur de la ville.
Crédit : paulpaladin / 123RF

Kazan

Ville multiculturelle

Kazan est la capitale de la République autonome du Tatarstan et est située à 800 km de Moscou, sur les rives de la Volga. Cette ville multiculturelle est à la fois européenne et orientale, chrétienne et musulmane. Son Kremlin, listé au patrimoine mondial de l'Unesco, accueille de nombreux monuments à ne pas manquer comme sa mosquée Kul Sharif. Pour en savoir plus sur la culture tatare, ne manquez pas son marché central ou encore le musée national du Tatarstan.
Crédit : Tatiana Korchemkina / 123RF

Mourmansk

Ville agréable

Mourmansk est la plus grande ville au nord du cercle arctique et est la capitale de la péninsule de Kola. Si vous venez entre mai et septembre, vous pourrez certainement y admirer des aurores boréales. La ville a été reconstruite après sa destruction lors de la Seconde Guerre Mondiale et on peut y admirer une statue de plus de 35 mètres en hommage aux défenseurs de l'Arctique soviétique. Vous pourrez également vous balader autour de son lac ou visiter son oceonarium.
Crédit : Artem Povarov / 123RF

Vladivostok

Ville portuaire

Vladivostok est le point le plus à l'est du parcours du transsibérien et a tous les charmes de la Russie orientale. Ce port gigantesque est une ville agréable avec ses collines, ses plages sur le Pacifique, son pont de l'île Rousski ou encore des délicieux fruits de mer. Tout cela lui donne un faux air de San Francisco ou d'Istanbul. N'oubliez pas de vous balader sur le port Sportivnaya ou la place centrale Ploschad Bortsov Revolutsy pour vivre comme un local.
Crédit : amadeustx / 123RF

Sochi

Ville animée

Sochi est devenue célèbre dans le monde entier grâce aux Jeux Olympiques d'hiver de 2014. Cette destination était déjà prisée des Russes et l'une des plus grosses stations de sports d'hiver mais également stations balnéaires du pays. Sochi est en effet située sur la Mer Noire et accueille autant de belles plages et discothèques que de pistes de ski et hôtels de luxe.
Crédit : Danila Sivenkov / 123RF

Irkoutsk

Ville culturelle

Irkoutsk est la ville la plus proche du magnifique lac Baïkal. Surnommée la Paris de Sibérie, Irkutsk offre de nombreuses visites. Son centre-ville abrite de nombreuses églises, musées mais aussi de très belles maisons en bois sculpté. Baladez-vous dans le quartier historique 130 pour avoir un aperçu de la culture sibérienne.
Crédit : kav38 / 123RF

Petropavlosk Kamchatsky

Ville agréable

La ville de Petropavlovsk-Kamchatsky est située complètement à l'Est de la Russie. Elle a pour particularité d'être entourée de volcans, dont le volcan Koryakskaya Sopka recouvert de neige. Vous pourrez skier sur la montagne Kranaya Sopka, et également profiter de la baie d'Avacha et pourquoi pas aller observer les baleines. Si vous souhaitez rester sur terre, Petropavlovsk-Kamchatsky accueille de nombreux cafés, restaurants et musées dont l'excellent musée de volcanologie.
Crédit : Kamchatsky-vvicca / 123RF

Visa

Les démarches pour avoir un visa en Russie ne sont pas simples. Pour les ressortissants français, il est nécessaire d'avoir un visa avant d'arriver sur le territoire russe. Il faut faire cette demande dans un centre de visas pour la Russie et y amener son passeport ainsi que sa demande remplie, une attestation d'assurances ainsi qu'un voucher touristique comportant une invitation. Il faut compter au minimum 65 euros pour un visa d'un mois et les délais d'obtention sont d'au moins 15 jours.

Un e-visa gratuit est disponible pour ceux qui souhaitent uniquement se rendre à Saint-Pétersbourg et dans la région de Léningrad et Kalingrad pour maximum 8 jours/7 nuits sur place. La demande ne peut être faite qu'entre 20 jours et 4 jours avant l'entrée sur le territoire et toutes les informations doivent être exactes si vous ne souhaitez pas être rejeté à la frontière. Le formulaire est disponible ici.

Climat

Quand partir en Russie ? La Russie est le plus grand pays du monde. Son climat est cependant continental et est caractérisé par des hivers froids et des étés chauds. L'est et le nord du pays ont les températures les plus extrêmes. On peut ainsi facilement atteindre les -20°C en Sibérie. Les mois estivaux sont les plus agréables pour visiter la Russie, notamment de juin à septembre. On évitera les hivers russes beaucoup trop rudes. Les températures ci-dessous sont basées sur le climat à Moscou.

Mois Ensoleillement Température moyenne Jours de pluie Note
Janvier 1h/jour -6°C 9 *
Février 3h/jour -5°C 10 *
Mars 4h/jour 0°C 11 *
Avril 6h/jour 7°C 12 **
Mai 9h/jour 13°C 11 ***
Juin 9h/jour 17°C 11 ****
Juillet 9h/jour 19°C 11 *****
Août 8h/jour 17°C 8 *****
Septembre 5h/jour 12°C 10 ***
Octobre 3h/jour 5°C 9 **
Novembre 1h/jour -1°C 8 *
Décembre 1h/jour -5°C 9 *

Autour du même sujet