Bulgarie

Bulgarie MIS A JOUR LE 28 AVRIL 2016 - Un pope portant une étole somptueuse qui pénètre dans la cathédrale Nevsky, des Ladas et des Trabans qui se croisent dans les rues, un montreur d'ours tzigane, des bâtiments à l'architecture rudimentaire évoquant l'ère communiste, des affiches publicitaires aux femmes charmeuses? ce seront peut-être les cartes postales vivantes de la Bulgarie que vous rencontrerez, si vous décidez de franchir les 2 000 km qui nous séparent de ce pays finalement méconnu.

Sofia, l'une des plus anciennes capitales d'Europe, sera sans doute votre point d'entrée dans le pays. De la fameuse cathédrale Saint-Alexandre Nevski au musée national d'histoire en passant par le théâtre national Ivan Vazov, la capitale bulgare possède de riches attraits culturels.

Quelques autres grandes villes méritent une petite visite pour leur richesse architecturale : Plovdiv et son superbe amphithéâtre romain du IIe siècle, Véliko Tarnovo et sa forteresse royale du  XIVe siècle.

Il faudra vous enfoncer dans les montagnes pour découvrir le visage le plus authentique de la Bulgarie. Terre de montagnes (le pays est traversé d'Ouest en Est par le mont Balkan), les paysages de forêts verdoyantes ou enneigées selon la saison procurent quiétude et sérénité. Ce sera aussi l'occasion de découvrir les magnifiques monastères byzantins, les garants de l'identité bulgare depuis des décennies. Nichés au cœur de chaînes montagneuses, dans un environnement naturel remarquable, ces derniers ont conservé de sublimes icônes et fresques colorées.

Sachez également que la Bulgarie convient aussi aux amateurs de plages. Et oui, le pays est bordé à l'Est par la Mer Noire. Sur ce ruban de quelques 300 km de littoral, une poignée de stations balnéaires accueillent les touristes à la recherche de détente et de loisirs en tous genres. Varna, la plus connue de cette « Riviera » bulgare, est un lieu de villégiature très fréquenté l'été.

Enfin, c'est aussi au travers des danses folkloriques, des chants traditionnels et de la cuisine rustique et simple que vous goûterez à l'âme bulgare. Bon voyage !

Trouver un vol

VOYAGE EN BULGARIE

Introduction

Stations balnéaires

La côte bulgare compte de nombreuses stations balnéaires qui longent la Mer Noire comme les Sables d'Or, la Côte du Soleil (Bourgas) et Albéna. Ces stations concentrent de nombreux hôtels grand luxe, et la vie nocturne y est trépidante.

Si la côte est de plus en plus bétonnée, la Mer Noire ne vous décevra pas : avec sa couleur dominante, le bleu turquoise.

La ville de Varna est desservie par un aéroport, ce qui facilite l'accès à la côte bulgare.

Météo / Quand partir

du 01/04 au 30/09

Ensoleillement / Precipitations

Eté chaud, sec et très ensoleillé.

Précipitations plus abondantes en automne/hiver avec chutes de neige.

Climat et Météo

La Bulgarie est bercée par un climat continental, se caractérisant par des étés chauds (22°C en moyenne) et des hivers froids (températures négatives en général). La pluviométrie est faible et se traduit surtout par des chutes de neige en hiver et quelques orages en début d'été.

Une barrière naturelle, le massif des Balkans, traverse le pays sur toute sa longueur d'Ouest en Est et marque la limite entre le Nord et le Sud du pays. Dans les massifs montagneux du sud et de l'ouest, l'hiver est rigoureux. Les principales stations de ski sont Borovetz (à 70 km de Sofia) et Pamporovo, au sud des Rhodopes.

A l'Est, la côte de la Mer Noire connaît un climat de type méditerranéen, avec des températures plus douces que celles du reste du pays.

Quand partir ?

Si vous souhaitez découvrir la côte de la Mer Noire, vous pourrez vous y rendre dès le mois de juin. En juillet et août, la température de l'eau oscille entre 20 et 25 degrés mais l'afflux touristique est à son paroxysme.

Si vous partez à la découverte des villes du pays, vous pouvez planifier votre voyage entre les mois de mai et d'octobre.

Enfin, vous pourrez vous adonner au ski sur les nombreux massifs bulgares de novembre à mars.

Températures moyennes

Eau : non applicable

Passeport / Visa / Formalités

Présentation du passeport ou de la carte d'identité pour les ressortissants de l'Union Européenne.

Transports

3 heures suffisent...

En avion, vous atterrirez généralement à  Sofia , la capitale du pays. La Bulgarie n'est pas le bout du monde puisqu'il vous faudra moins de 3h pour rejoindre Sofia depuis Paris. En plus de la compagnie nationale Bulgarie Air, la destination est desservie par Air France, British Airways, Lufthansa et quelques autres. Côté budget, le prix moyen d'un billet aller-retour en s'y prenant à l'avance s'élève à 250 euros. Scrutez également les offres vol+hôtels qui peuvent se révéler très intéressantes.

Le trajet par la route demeure possible, comptez une vingtaine d'heures tout de même. Vous traverserez plusieurs pays : l'Italie, la Slovénie, la Croatie et la Serbie si vous partez du sud de la France, et l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie et la Serbie (ou la Roumanie) si votre point de départ se trouve au nord de la France. Si vous ne vous sentez pas prêt à avaler les 2 000 km jusqu'à Sofia, vous pouvez opter pour un bus de la compagnie Eurolines. Certains bus desservent aussi  Plovdiv et  Varna .

Enfin, une dernière solution s'offre aux moins pressés : se rendre en Italie en voiture puis prendre un ferry jusqu'en Grèce avant de remonter jusqu'à la Bulgarie.

Aeroports

Trois aéroports principaux assurent des liaisons internationales et des vols domestiques:

Aéroport de Sofia

Aéroport de Plovdiv

Aéroport de Varna

Aéroport de Sofia : à 10 km de Sofia. Prendre ligne n°84 (5 heures à 23 heures) qui va jusqu'au centre-ville.

Aéroport de Plovdiv : à 10 km du centre-ville. Trajet en Taxi : 5-10 euros.

Aéroport de Varna : à 8 km du centre-ville. Ligne de bus n° 409 vers le centre-ville (de 5h45 à 23h). Demander un ticket dans le bus.

Généralités

Circuler en Bulgarie

En voiture : le réseau routier dessert la plupart des villes et des villages difficiles d'accès, mais l'état des routes est parfois médiocre. Privilégiez les autoroutes et évitez de conduire la nuit.

Si vous passez la Bulgarie en voiture, vous devrez vous acquitter d'une taxe routière dont le montant dépend de la durée de votre séjour (on vous remettra une vignette).

En bus : réseau très développé. Toutes les grandes villes et villes intermédiaires sont interreliées. Transport confortable et économique : 20 euros pour 6 à 7 heures de route entre Sofia et la Mer Noire.

En train : réseau plutôt vétuste et peu fiable, mis à part la ligne Sofia-Plovdiv. A faire également, pour la beauté du trajet : la liaison Sofia - Vratza.

Santé / Sécurité / Vaccins

SANTE - Vous n’aurez aucun mal à trouver des pharmacies dans les grandes villes si vous avez besoin de médicaments courants. Il est conseillé de se munir d’un spray répulsif contre les tiques si vous séjournez dans les zones rurales pour vous prémunir contre l’encéphalite à tiques qui peut provoquer de graves infections. Méfiez-vous également de l’eau du robinet qui, bien que potable la plupart du temps, peut être contaminée dans certaines campagnes. Ne vous approchez pas des nombreux chiens que vous pourrez croiser dans les rues, car ils peuvent être porteurs du virus de la rage.

SECURITE - La Bulgarie est un pays qui ne pose pas de problème de sécurité particulier, mais cela n’empêche pas de prendre quelques précautions. Comme dans toutes les grandes villes, méfiez-vous des transports en commun aux heures de pointe et des lieux très touristiques. Faites également très attention lorsque vous traversez la rue, car de nombreux conducteurs ne respectent pas le Code de la route et ne s’arrêtent ni aux feux ni aux passages piétons. Soyez vigilants si vous changez vos devises dans un bureau de change, surtout du côté de la mer noire, car vous n’êtes pas à labri d’une arnaque. Recomptez vos billets et vérifiez que le taux de change appliqué est bien celui qui est affiché.

Monnaie

Monnaie

La Bulgarie ne faisant pas partie de la zone euro, la monnaie que vous utiliserez sur place sera le Lev, affiché sous l’abréviation lv. Un lev équivaut à 0,51 € et se divise en pièces de 1, 2, 5, 10, 20 et 50 stotinki. Au pluriel, il se prononce Leva. Vous n’aurez aucun mal à changer vos devises dans les banques et les bureaux de change qui pratiquent des taux similaires et ne prennent généralement pas de commission. Vous pouvez également retirer du liquide via les distributeurs automatiques, mais renseignez-vous au préalable auprès de votre banque pour connaître le taux de commission qui peut parfois être très élevé.

Pourboires

Le service est généralement inclus dans les prix affichés, mais il est de plus en plus fréquent de laisser 10 % de la note en pourboire dans les restaurants. Contrairement à ce qui se pratique en France, cette somme ne doit pas être laissée sur la table, mais donnée directement au serveur au moment de régler l’addition. Il est également d’usage d’arrondir le prix de la course dans les taxis. Les salaires étant relativement bas, n’hésitez pas à laisser une somme supplémentaire lorsque vous êtes satisfaits du service rendu.

Prix moyens

Même si le coût de la vie a augmenté au fil des années, la Bulgarie est encore une destination assez bon marché. Si vous choisissez des hébergements chez l’habitant ou dans des dortoirs, vous débourserez entre 7 et 10 €. Pour un hôtel de classe moyenne, comptez entre 15 et 20 €, et jusqu’à 50 € pour un hôtel de classe supérieure. Les restaurants, même chics, restent très abordables et vous pourrez faire un excellent repas sans dépasser 10 €. Les transports sont également très bon marché et pour les visites culturelles, sachez que beaucoup de musées sont ouverts au public gratuitement une journée par semaine.

Séjour (hors voyage A/R) : de 200€ à 500€

Hôtels 1 et 2 étoiles : de 20€ à 30€

Hôtels 3 étoiles : de 30€ à 40€

Hôtels 4 étoiles ou plus : 60€ en moyenne

Restaurants bon marché : de 3€ à 5€

Restaurants traditionnels : de 5€ à 10€

Restaurants Grandes tables : de 15€ à 25€

Transport (sur place) : de 5€ à 50€

Camping / Caravaning : de 0€ à 10€

Location hébergement : de 15€ à 70€

Points forts

Le tourisme vert,

La découverte des monastères

Les montagnes et les possibilités treks et de randonnées

Les stations balnéaires sur la Mer Noire

Points faibles

Le réseau ferroviaire

Bons plans

A faire

Ne pas se fier aux mouvements de tête des Bulgares !

En effet, ils hochent la tête pour dire non et tournent la tête de gauche à droite pour dire oui? de quoi en perdre son latin !

Dire « Merci » !

Oui, oui, les Bulgares comprennent ce mot français sans problème. Car au XIXème siècle, il était particulièrement en vogue chez l'aristocratie bulgare de parler le français !

Mémoriser sa destination

La langue bulgare utilise l'alphabet cyrillique, vous pourrez donc avoir du mal à comprendre certaines inscriptions, en particulier les panneaux routiers. Ces derniers ne sont pas toujours indiqués en lettres latines... Essayer de mémoriser ou de noter le nom de votre destination avant de partir.

A ne pas faire

S'étonner des photos accrochées aux murs et poteaux.

Elles sont parfois accompagnées d'un petit texte. Ce sont en fait des avis de décès.

Offrir des fleurs en nombre pair (ceci est réservé aux défunts).

Vie pratique

Equipements

Bonnes chaussures de marche, vêtements amples l'été.

Standards Locaux

Système métrique.

Électricité : 220 V, 50 Hz

Carte d'identité

Généralités

Capitale : Sofia

Principales villes : Varna, Plovdiv

Superficie : 110 912 km²

Langue officielle : le bulgare

Régime : République parlementaire

Monnaie : le lev (environ 0,5 euro). Au pluriel, on dit leva. Cette monnaie est divisée en centimes (stotinki).

Religions : Christianisme orthodoxe, des minorités musulmane, catholique et juive.

Fête nationale : le 3 mars

Données démographiques

Population : 7,8 millions d'habitants en 2003

Économie

PIB (2006) : 28 200 millions $USD

PIB/hab. (2006) : 3682,9 $USD

Taux de croissance (2006) : 5,6 %

Pratique

Décalage horaire : 1h de plus qu'en France.

Formalités

En janvier 2007, la Bulgarie a intégré l'Union Européenne. Pour voyager en Bulgarie, une carte d'identité suffit.

Géographie

La Bulgarie est bordée au Nord, par le Danube qui fait office de frontière avec la Roumanie et à l'Est par la Mer Noire. Le pays est traversé d'Ouest en Est par la chaîne des Balkans. Au centre du pays s'étend une grande plaine qui s'achève au sud par les monts Rhodopes. Outre les grandes villes de Sofia, la capitale, et Plovdiv, cette plaine accueille la vallée des roses. Le sommet le plus haut du pays est le pic Moussala (2925 m).

Religion

Orthodoxes bulgares (85%), musulmans (13%)

Population / Langue

Bulgares (85%), Turcs (8,5%), Tziganes, Macédoniens.

Langue : le bulgare. Le tsigane et le turc (minoritaires)

Culture / Traditions

Le Koukéri, une coutume païenne. A cette occasion, les hommes s'habillent en monstres.

Liens utiles

Site web de l'office du tourisme

« Bulgarie : Guide touristique »

Autres sites web

Trouver un hotel

QUE VOIR EN BULGARIE

Où aller ?

Patrimoine culturel

Sofia

La légende de la capitale bulgare remonte à l'antiquité : ce qui en fait une curiosité pour les amateurs d'Histoire et d'architecture. Si elle ne paie pas de mine à première vue, elle rassemble plusieurs édifices et musées de grand intérêt, disséminés dans toute la ville.

A voir notamment :

La Cathédrale Alexandre Nevski

Eglise de Boyana (style Renaissance, superbes fresques)

Théâtre National Ivan Vazov

Musée national d'histoire

Circuler en transports en commun à Sofia est problématique : outre la lecture de l'alphabet cyrillique, pas toujours simple à déchiffrer, il n'y a pas de plans du réseau de transports.

Pour les bus, vous devrez acheter votre titre de transport à bord. Vous pourrez également utiliser le tram, les trolleys, et le métro.

Demandez aux locaux votre chemin en cas de doute : l'anglais est de plus en plus parlé dans la capitale.

Nature

Le relief de la Bulgarie est particulièrement propice aux randonnées. Dans le sud du pays, le massif du Rila, dont le point culminant est le Musala, offre de multiples possibilités de randonnées pour tous les types de marcheurs. Les sportifs qui souhaitent allier marche et escalade trouveront leur bonheur du côté du massif du Pirin, tandis que ceux qui préfèrent découvrir de petits villages isolés se rendront dans le massif du Rhodope, à la frontière grecque. Entre les gorges du Trigrad, les forêts et les rivières, vous pourrez aller à la rencontre des Pomaks et découvrir leur mode de vie.

Tourisme vert en Bulgarie

Le tourisme vert est très développé en Bulgarie : pas étonnant, les montagnes occupent près de 30% du territoire. Le pays offre donc un terrain d'exploration idéale : pour la visite de petits villages authentiques et pour la randonnée sportive.

A ne pas manquer : le Parc Naturel Strandja près de la Mer Noire, la Montagne de Pirin, la région des Rhodopes.

Patrimoine culturel / Archéologie / musée

Plovdiv

Plovdiv est sans doute l'un des plus précieux joyaux architecturaux en Europe : cette cité antique est antérieure à Rome et Athènes. C'est un des symboles de la civilisation Thrace.

A ne pas manquer : La vieille ville, les ruines de l'amphithéâtre romain, le Stade Romain, la Maison Balabanova...

La ville est construite sur trois hauteurs, ce qui rend la visite assez sportive.

Se rendre à Plovdiv : liaison entre train depuis Sofia.

L'offre d'hébergements est pléthorique et bon marché.

Monuments

Dès le IXe siècle, la religion orthodoxe s'est répandue en Bulgarie. Ainsi, on répertorie environ 160 monastères dans tout le pays. L'Église orthodoxe a joué un rôle considérable dans la préservation de la culture et de l'identité bulgare lors de l'occupation ottomane puis sous l'ère communiste. Les monastères furent à la fois des centres religieux et des centres d'enseignement et de conservation de la langue et des traditions bulgares. A cela s'ajoute la préservation de leurs objets d'art religieux, des icônes et des fresques sublimes plusieurs fois centenaires.

Disséminés dans les montagnes, les monastères sont nichés dans des sites naturels magnifiques, propres à la méditation. Le plus connu de tous est le monastère de Rila. Cet imposant monastère, perché dans les montagnes à 1174 m d'altitude, se compose d'une tour-clocher d'origine, d'une église et d'un bâtiment monastique à plusieurs étages. L'église de l'Assomption abrite de remarquables peintures murales, d'anciens manuscrits et la croix de Rila sculptée par un moine pendant douze ans. Un bus vous conduira au monastère en 3h environ depuis la capitale Sofia.

A une trentaine de kilomètre au sud de Plovdiv, au cœur des montagnes Rhodopes, le monastère de Backovo mérite le coup d’œil. Fondé au XIe siècle, il devint bulgare au XIVe siècle. Au XIXe siècle, il fut décoré par Zakhari Zograf, un artiste renommé dans la réalisation de fresques. Dans la bibliothèque du monastère, on a retrouvé des centaines de livres anciens datant pour certains du XIIIe siècle. L'icône de la Vierge fait l'objet d'un culte populaire.

Dans la chaîne des Balkans, le monastère de Troyan date du XVIIe siècle et est dédié à la Vierge. Son église est ornée de fresques réalisées par Zakhari Zograf.

A noter :

Certains monastères ont reconverti une partie des anciennes cellules de moines en chambre d'hôtes modestes. L'idéal pour se ressourcer au calme !

Musées

La Bulgarie renferme de multiples musées, parmi lesquels l’incontournable musée archéologique de Sofia, dont les collections sont abritées dans le plus ancien bâtiment de la ville. Ne manquez pas également le musée des mosaïques romaines à Devnya classé au patrimoine national. Vous notamment y découvrir un édifice romain datant du IIIe siècle renfermant des mosaïques romaines et byzantines et divers objets d’époque présentés dans les différentes salles du musée.

Itinéraires

La Bulgarie s'étend sur plus de110 000 km² ce qui équivaut à 1/5ème du territoire français. Cette taille favorise les déplacements au sein du pays.

  • Une semaine en Bulgarie

Deux jours à Sofia vous permettront d'en apprécier ses richesses : l'église Sveta Nedelya, les cathédrales Sainte-Sophie et Alexandre Nevski, le musée national d'Histoire, la maison du Parti? Bien sûr, l'ascension du mont Vitosha est un incontournable. La vue sur Sofia y est magnifique. Rassurez-vous, un télésiège vous conduit au sommet de ses 2 290 mètres d'altitude.

A mi-chemin entre Sofia et Varna, découvrez Veliko Târnovo, un joli petit village au creux d'une gorge verdoyante. Ancienne capitale du second Empire bulgare (XIIe- XIVe siècles), elle a conservé un quartier historique qui témoigne de cette prestigieuse époque.

Sur la colline de Tsaravets voisine, l'ancienne forteresse royale fut longtemps considérée imprenable jusqu'à l'attaque des Turcs en 1393. Si vous le pouvez, rendez-vous ensuite à Arbanassi, à 4 km de là. Classé au Patrimoine Mondiale de l'Unesco, ce village vaut le détour pour ses maisons-fortifiées et son église de la Nativité, abritant de splendides fresques.

Enfin rendez-vous à Varna , la plus importante station balnéaire de la côte de la Mer Noire. Ses plages de sable fin et son jardin maritime vous donneront tout le loisir de vous balader tranquillement. Le musée archéologique, la cathédrale et les thermes romains pourront faire l'objet d'une petite visite. L'animation ravira les amateurs de sortie.

  • Deux semaines en Bulgarie

Après avoir passé quelques jours à Sofia, rendez-vous au monastère de Rila, l'un des plus renommés du pays. Ceux qui apprécient l'art religieux bulgare poursuivront par le monastère de Bachkovo qui date du XIe siècle et fut fondé par deux Géorgiens, les frères Grégori et Apassios. Les murs du réfectoire ont été ornés de fresques représentant Platon, Socrate? Profitez du paysage, vous êtes au cœur des montagnes Rhodopes.

A une trentaine de kilomètres de là se trouve la ville de Plovdiv, la deuxième ville de Bulgarie. Cette cité, habitée depuis l'époque gallo-romaine, possède un riche patrimoine : des maisons du XVIIIe siècle, un amphithéâtre romain (qui accueille toujours des concerts en plein air). On peut également voir la maison où le poète Lamartine séjourna.

Remontez  en direction de Veliko Târnovo, traversez la vallée des Roses, où cette fleur odorante est cultivée en abondance. Vous pourrez faire une halte à Kazanlak  et y découvrir les vestiges de tombeaux thraces.

Passez une journée ou deux à Veliko Târnovo, puis rendez-vous à Roussé, élégante petite ville au bord du Danube. Située aux portes de la Roumanie, elle étonne par son caractère multiethnique.

Filez ensuite sur la  côte de la Mer Noire et détendez-vous sur les plages de Varna. Un peu plus au sud, vous tomberez sous le charme de Nessebar et ses églises byzantines, classée au patrimoine mondial par l'Unesco. Il sera temps ensuite de rejoindre Sofia et de faire vos adieux à la Bulgarie?.

Curiosités naturelles

Traversée par plusieurs chaînes (les Balkans, les Rhodopes?) et bordée par la mer Noire, soumise à des conditions climatiques variées, il était évident que de remarquables paysages prendraient forme sur ce territoire. Ceux qui choisiront de faire plus qu'un voyage express Sofia-Plovdiv-Mer Noire pourront découvrir toute la beauté de cette nature préservée.

Au Sud du pays, les montagnes des Rhodopes séparent la Bulgarie de la Grèce et de la Turquie. La traversée de cette chaîne montagneuse vous amènera à la rencontre de la plus pure tradition bulgare. En effet, pendant toute la période communiste, la région était interdite aux touristes. Les modes de vie et traditions ont donc été préservées. La modernité n'ayant pas encore totalement convertie ses habitants, on peut ainsi croiser dans certains villages un habitant la fourche à la main accompagnant son troupeau.

Côté paysage, on passe de forêts de conifères à des gorges aux parois abruptes, de torrents à de paisibles clairières. Le plus haut sommet de la Bulgarie, le Mont Moussala (2925m), se trouve dans le Parc National du Rila.

La région des Rhodopes est assez mal desservie en transports en commun, mis à part quelques bus pour visiter les monastères de Rila et de Bachkovo. On pourra s'établir à Smolyan, afin de rayonner dans toute la région.

Au sud de la chaîne des Balkans, la vallée des Roses est une zone au climat doux, où ladite fleur est cultivée. Cette activité est une tradition perpétuée depuis plus de 300 ans. Fait encore ignoré par certains, la Bulgarie figure parmi les premiers producteurs mondiaux d'essence de rose ! Les champs de rosiers étant en fleurs à partir du mois de mai, la cueillette démarre à cette période-là.

C'est aussi à cette époque que vous devrez vous y rendre pour découvrir le parfum embaumant de la rose bulgare, la Rosa Damascena Trigintipetala. La cueillette est par ailleurs célébrée par diverses fêtes folkloriques. Kazanlak, surnommée la capitale de la Rose, est surtout réputée pour le tombeau thrace qui y fut découvert en 1944. Ce tumulus à la construction très rare a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco. 

Enfin, si vous vous rendez à l'Est de la Bulgarie, vous parviendrez à lacôte de la mer Noire. Chacun appréciera les balades en bord de mer, les eaux tièdes et le sable fin des plages bulgares.

QUE FAIRE EN BULGARIE

Shopping

Si vous souhaitez rapporter un souvenir original de votre voyage en Bulgarie, vous n’aurez que l’embarras du choix. L’artisanat local étant très développé, vous pourrez choisir entre des icônes, des sculptures sur bois, ou divers objets en céramique. Laissez-vous également tenter par de l’essence de rose, souvent présentée dans des petits flacons en bois sculptés ou par des tapis et des nappes colorés entièrement tissés à la main. Pour les amateurs de vins, sachez que la Bulgarie possède de très nombreuses vignes sur l’ensemble du pays et qu’elle produit de très bons vins.

Pour ceux qui souhaitent rapporter un souvenir traditionnel sans passer par les boutiques pour touristes, ne manquez pas le marché artisanal de Sofia où les vendeuses tenant les étals vous présenteront leurs productions de broderies typiquement bulgares faites à la main. Allez également flâner du côté du marché couvert au centre de Sofia, où fruits et légumes à prix très intéressants jouxtent les boutiques de vêtements, de souvenirs et de liqueur. Les puces de la capitale se trouvent quant à elles dans le sous-sol de la magnifique église Sveta Paraskeva. Si vous ne trouvez pas votre bonheur parmi tous les objets qui s’amoncellent jusqu’au plafond, la simple découverte de ce lieu insolite vaut le détour.

Autour du même sujet

Bulgarie

Annonces Google