Tourisme collaboratif : logement, transport... Comment voyager autrement ?

Tourisme collaboratif : logement, transport... Comment voyager autrement ? Partage, échange culturel, découverte... Le tourisme collaboratif attire de plus en plus de voyageurs. Définition et bons plans, retrouvez toutes les informations pratiques sur le sujet.

Alors que les destinations alternatives et les hébergements insolites ont le vent en poupe depuis maintenant plusieurs années, de plus en plus de voyageurs délaissent les voyages organisés et les hôtels all inclusive pour s'essayer au tourisme collaboratif ou solidaire. Logement chez l'habitant, covoiturage, visites d'une ville avec des passionnés, location de voiture entre particuliers... De nombreuses pratiques permettent de vivre des expériences authentiques, originales et bon marché.

Le tourisme collaboratif, c'est quoi ?

Mettant en avant de nouvelles valeurs telles que l'échange, la solidarité, la découverte ou l'entraide, le tourisme collaboratif ne cesse d'attirer de nouveaux voyageurs. Et pour cause, il permet de voyager autrement, de rencontrer plus facilement des locaux et d'économiser sur son budget vacances. Le principe ? Dormir chez l'habitant gratuitement ou en contrepartie d'une faible somme d'argent ou de services rendus plutôt que de réserver une chambre d'hôtel, faire du covoiturage, goûter aux spécialités locales en mangeant chez l'habitant... Accessible à tous les voyageurs, le tourisme collaboratif fait plus en plus d'adeptes aux quatre coins du monde.

Tourisme collaboratif : où dormir ?

Plateforme communautaire, Airbnb est leader sur le marché de la location entre particuliers. Même si les prix proposés dans plus de 34 000 villes à travers le monde restent plus attractifs qu'une chambre d'hôtel, d'autres alternatives vous permettront également de trouver un toit à bas coût tout en voyageant autrement.

  • Couchsurfing : des hôtes accueillent des voyageurs gratuitement pour quelques nuits, sur le canapé ou dans la chambre d'amis.
  • Nightswapping : le principe est simple : en accueillant un vacancier chez soi, on gagne un "quota de nuits" que l'on peut ensuite utiliser pour partir en vacances chez un autre particulier.
  • Gamping : plus de 10 000 emplacement de camping chez l'habitant sont disponibles en France, en Europe et ailleurs. Pour quelques euros, vous plantez votre tente chez un particulier et passer des moments conviviaux avec lui.

Tourisme collaboratif : comment se déplacer ?

Vous souhaitez prendre part au tourisme collaboratif lors de vos prochaines vacances ? Plus besoin de prendre votre voiture et de payer le plein d'essence. En effet, de nombreuses solutions existent pour se déplacer à moindre coût.

  • Covoiturage : BlaBlaCar, Europe Carpooling, La Roue Verte, Karzoo... Nombreux sont les sites de covoiturage qui permettent de partager véhicule et frais de route
  • Location de camping-car : vous avez toujours rêver de voyager en camping-car ? Si la location de ce genre de véhicule est assez élevée, le site Yescapa permet aux particuliers de louer leur véhicule à d'autres particuliers lorsqu'ils ne l'utilisent pas. Les prix varient entre 40 et 70 euros la journée en moyenne et il est même possible de négocier le tarif avec le propriétaire selon la durée de location du camping-car.

Tourisme collaboratif : où manger ?

En voyage dans un pays que vous ne connaissez pas encore, vous craignez d'être déçus en mangeant au restaurant ? Pour goûter aux spécialités locales sans faire chauffer la carte bancaire, rendez-vous sur le site eatwith. Après avoir renseigné la ville, la date et le nombre d'invités, vous pourrez contacter directement votre hôte. Une fois sur place, immergez-vous dans la gastronomie et la culture locale et rencontrez d'autres voyageurs autour d'un repas partagé. Le prix du repas est fixé à l'avance et varie en fonction du lieu et de l'activité : cours de cuisine à Rome, dîner sur un rooftop à New York, dégustation de tapas à Barcelone... D'autres sites tels que Meal Sharing ou Feastly existent.

Tourisme collaboratif : que faire comme activités ?

Ambassadeurs bénévoles et passionnés qui accueillent des visiteurs des quatre coins du monde, les Greeters (comité d'accueil en anglais) font partager leurs lieux préférés en proposant des balades gratuites à travers la ville. Présents dans plus de 40 pays, ils ont pour projet de relancer les échanges interculturels.

Autour du même sujet

Styles de voyage

Annonces Google