Tourisme médical : quel pays choisir pour partir se soigner ailleurs ?

Tourisme médical : quel pays choisir pour partir se soigner ailleurs ? TOURISME MEDICAL - Pour alléger le prix de l'opération et réduire les délais d'attente, de nombreux voyageurs se laissent séduire chaque année par le tourisme médical. Définition, destinations au Maghreb ou en Asie... Tout savoir sur le tourisme médical.

Asie, Maghreb, Amérique du Sud... Le marché des soins médicaux explose à l'étranger depuis quelques années. Au-delà de la diversification des soins proposés, les personnes qui franchissent le pas du tourisme médical (également appelé tourisme de santé) sont généralement en quête d'un temps d'attente moins long et surtout de prix plus bas qu'en France. Pour répondre aux attentes des patients, de nombreuses agences spécialisées dans la programmation des séjours médicaux ont vu le jour. De l'accueil à l'aéroport au choix du pays et la clinique en passant par le suivi après l'opération, ces agences proposent des forfaits tout compris en fonction de l'acte chirurgical souhaité. Comptant plus de 16 millions de patients à travers le monde, le secteur du tourisme médical continue de croître chaque année.

Le tourisme médical, c'est quoi ?

La définition du tourisme médical est simple : cela consiste à se faire soigner dans un pays autre que celui où l'on réside, sans prendre en compte la nationalité. Il englobe généralement le tourisme de bien-être (thalasso, spa...), le tourisme de réadaptation et le tourisme de chirurgie.

Le tourisme médical en Tunisie

Bénéficiant d'une proximité géographique avec la France, la Tunisie est une destination incontournable du tourisme médical au Maghreb. De manière générale, les infrastructures, la bonne formation des médecins et du coût raisonnable des soins attirent chaque année de plus en plus de patients en Tunisie. Si les actes de chirurgie esthétique sont toujours très demandés dans le cadre du tourisme médical en Tunisie, les soins dentaires sont également en pleine expansion. De nombreuses agences de tourisme médical ont d'ailleurs vu le jour ces dernières années.

Le tourisme médical à Cuba

À Cuba, le tourisme médical compte parmi l'un des meilleurs systèmes de santé au monde. Pas étonnant donc que la plus grande île des Antilles attire chaque année des milliers d'Américains et de Canadiens dans ses hôpitaux internationaux. Que ce soit pour une chirurgie esthétique, dentaire ou bariatrique, les prix sont en effet bien moins élevés qu'aux Etats-Unis ou qu'au Canada.

Le tourisme médical au Maroc

Tout comme la Tunisie, le Maroc possèdent de nombreuses cliniques de chirurgie esthétique qui attirent des patients du monde entier : France, Espagne, Etats-Unis... Selon les établissements, le coût de l'opération est généralement entre 40 et 60% moins cher que dans l'Hexagone. Plusieurs agences spécialisées proposent des séjours ou forfaits qui combinent vol, acte médical (chirurgie, soins dentaires, implants...) et excursions dans la ville choisie.

Le tourisme médical en Thaïlande

En Asie et notamment en Thaïlande, le tourisme médical est un vrai business. Dans les hôpitaux et cliniques privés du royaume de Siam, les prix des diverses interventions sont entre 2 et 4 fois inférieurs à ceux pratiqués en Europe ou au Japon. Si la Thaïlande attire depuis de nombreuse années des patients souhaitant changer de sexe, d'autres actes de chirurgie esthétique ainsi que des soins dentaires sont également très demandés.

Le tourisme médical en Inde

Mis en place en 2005, le visa médical permet aux voyageurs de se rendre en Inde pour bénéficier d'un traitement médical ou d'une opération chirurgicale. Au prix de 114 euros par personne, ce visa médical est généralement obtenu en 72 heures et permet de rester 60 jours maximum en Inde. En 2015, le visa médical pour l'Inde a été délivré à plus de 230 000 personnes. Attention, les voyageurs souhaitant découvrir les techniques indiennes de bien-être (ayurvéda, yoga, méditation, massages, spa…) doivent effectuer une demande de visa touriste et non de visa médical. En quelques années, l'Inde est devenue une destination médicale incontournable pour de nombreux étrangers dont 80% d'entre eux viennent de pays pauvres tels que le Sri Lanka, l'Irak, le Bangladesh ou l'Afghanistan.