Wwoofing : c'est quoi ? fonctionnement, destinations... Toutes les infos

Wwoofing : c'est quoi ? fonctionnement, destinations... Toutes les infos Concept de voyage à la fois économique, écologique et solidaire, le Wwoofing met en relation des propriétaires de fermes biologiques et des voyageurs curieux de tester ce mode de vie tout en ayant du temps de découvrir le pays. Destinations, avantages... Le guide pratique.

Créé en 1971 en Angleterre, le Wwoofing (World Wide Opportunities on Organic Farms) est un concept de voyage pas comme les autres qui permet de partir à la découverte d'un nouveau pays à moindre coût. Mettant en relation des exploitations agricoles biologiques et des volontaires désireux d'en apprendre plus sur le métier tout en ayant du temps pour voyager, ce concept international compte aujourd'hui près de 12 000 fermes dans plus de 60 pays à travers le monde. Définition, démarches, destinations à privilégier... Retrouvez toutes les informations pratiques sur le Wwoofing.

Le Wwoofing, c'est quoi ?

Le principe du Wwoofing est simple : vous travaillez bénévolement environ 25 heures par semaine sur une exploitation agricole biologique dans le pays de votre choix. En échange, vous êtes nourri et logé par vos hôtes durant toute la durée de votre séjour. La motivation est de rigueur, cependant, il ne faut pas forcément être un spécialiste pour réaliser les petits travaux du quotidien (jardin, potager, verger, élevage...). La charte de Wwoof France affirme que l'un des objectifs premiers de ce projet est de "permettre à des non-initiés d'avoir une première expérience dans le domaine de l'agriculture biologique et de l'éco-construction".

Le Wwoofing, comment ça marche ?

Si vous souhaitez vous lancer dans l'aventure Wwoofing, il faut tout d'abord adhérer à l'association Wwoof du pays dans lequel vous souhaitez vous rendre. En vous enregistrant sur le site, vous devrez payer une cotisation annuelle qui varie en fonction des destinations ( 25€ en France ou en Irlande, 70$ en Australie, 40$ aux Etats-Unis, gratuite en Pologne...).

  • Sélectionner les hôtes : une fois inscrit(e), vous aurez accès à une liste complète des hôtes du pays avec une courte description et leurs coordonnées son activité, ses attentes vis-à-vis des Wwoofers, son mode de vie... Il est important de bien lire toutes ces informations afin de choisir l'hôte qui vous correspond le mieux afin de ne pas être déçu(e) une fois (arrivé(e) sur place.
  • Contacter les hôtes : prenez ensuite le temps de contacter par mail ou par téléphone le ou les hôtes chez qui vous souhaitez vous rendre. Après avoir renseigné vos dates de séjour souhaitées et avoir reçu confirmation qu'une place est disponible pour vous, plusieurs questions seront à aborder avec l'hôte : quelles seront vos tâches et votre emploi du temps ? Comment serez-vous logé(e) ?
  • Le travail sur place : une fois arrivé(e) à destination pour une ou plusieurs semaines, votre rôle consistera à rendre service à votre hôte dans toutes les tâches de la vie quotidienne "sans obligation de rentabilité ou de performance". Durant cinq à six heures par jour, vous serez en charge de cueillir des fruits, de vous occuper et de soigner des animaux, de réparer une barrière, d'entretenir un potager... En fonction de la durée de votre séjour, vous aurez le droit à des jours de congés à définir avec votre hôte.

Quelles sont les meilleures destinations pour faire du Wwoofing ?

Le choix de votre destination est primordial pour que l'expérience soit enrichissante. Cependant plusieurs facteurs rentrent en compte : la durée du séjour, votre budget pour les billets d'avion et vos envies en termes de découverte et de dépaysement.

  • En Europe : vous pourrez vous rendre chez l'un des 700 hôtes du Royaume-Uni, en Espagne et au Portugal, en Suède, en Italie, en Allemagne ou encore en Lituanie ou en Bulgarie.
  • En Afrique : il existe des associations Wwoof en Afrique du Sud, au Togo, en Tanzanie ou en Sierra Leone. En contactant une association Wwoof Independents, vous pourrez également trouver des hôtes de nombreux autres pays d'Afrique : Madagascar, le Kenya, l'Egypte, l'Ethiopie, le Sénégal, le Cameroun... Retrouvez la carte de toutes les associations Wwoof dans le monde ICI.
  • En Asie et en Océanie : Si l'Australie et la Nouvelle-Zélande font partie des pays les plus actifs avec plus de 1000 hôtes, l'Asie n'est pas en reste. En effet, il existe également des associations Wwoof en Chine  au Japon, en Inde, en Thaïlande, aux Philippines et en Corée.
  • En Amérique : si vous souhaitez partir travailler bénévolement dans une ferme aux Etats Unis, sachez que l'association Wwoof USA comptabilise plus de 2000 hôtes à travers le pays. Sur reste du continent, il est possible de se rendre en Colombie, au Venezuela, au Chili, au Costa Rica ou au Canada. L'association Wwoof Independents donne la possibilité d'accéder à des hôtes d'autres pays tels que le Brésil, le Pérou, l'Argentine, Cuba ou l'Uruguay.

Styles de voyage

Annonces Google