Calcutta

Calcutta En tant qu'occidentaux, nous voyons Calcutta comme Dominique Lapierre l'a décrite dans son roman, adapté au cinéma avec le célèbre acteur Patrick Swayze, La cité de la joie. On y voit une immense pauvreté, la vie dans les bidonvilles et la lutte quotidienne pour manger et se soigner.

Bien que la mendicité et la pauvreté soient omniprésentes à Calcutta, en plus de la pollution, de la saleté des rues et de la forte densité, cette ville vaut le détour pour son architecture coloniale, mais aussi pour sa dynamique culturelle.

Calcutta ou Kolkata comme elle a été rebaptisée en 1999, est la capitale du Bengale occidental et la deuxième plus grande ville du pays derrière Mumbai.

La ville est scindée en deux par le fleuve Hooghly. En vous promenant sur les berges, vous verrez régulièrement des hindous se purifier dans l'eau, le long des ghâts, ces hautes marches de pierre qui bordent le fleuve.

Les plus beaux monuments et temples se situent dans le centre-ville, dans le quartier de Chowringhee où vous pourrez visiter lemusée d'Inde.

Principal lieu de culte pour les chrétiens, la cathédrale Saint-Paul permet d'admirer ses ravissants vitraux, bien que le bâtiment soit peu restauré.

En souvenir du Raj britannique, période de colonisation anglaise en Inde du XVIIIe siècle jusqu'en 1947, date de l'indépendance, leVictoria mémorialest un modèle d'architecture coloniale. Véritable hommage à la reine Victoria, vous serez ébahi devant ce vaste édifice recouvert de marbre, aux jardins entretenus et aux nombreux objets d'époque exposés à l'intérieur.

Haut lieu de pèlerinage hindou de Calcutta, le temple de Kali est dédié à la mère fondatrice de l'hindouisme. C'est une chance de pénétrer dans un lieu de culte et de voir avec quelle ferveur religieuse les hindous vénèrent leurs dieux. Pensez à vous déchausser avant d'y entrer.

Calcutta est aussi le point de départ d'excursions comme auparc des Sundarbans et ses célèbres tigres du Bengale mangeurs d'homme ou dans la province de l'Orissa, pour admirer les magnifiques temples de Bhubaneswar. 

VOYAGE À CALCUTTA

Carte d'identité

  • Statut : Capitale du Bengale-occidental
  • Population : 14 millions d'habitants
  • Superficie : 18 733 km²
  • Indice téléphonique : 033

Histoire

L'histoire de Calcutta commence avec l'arrivée des Britanniques en Inde. Job Charnock fonde un comptoir pour la compagnie des Indes orientales en 1690. Peu à peu, les villages alentours sont rachetés par la compagnie pour former une grande cité. Une citadelle fortifie la ville, Fort William. Alors que les Britanniques transforment le coeur de la ville en un mini-Londres, les Indiens vivent déjà entassés dans des bidonvilles en périphérie.

Le port commercial est en pleine effervescence et la population croit rapidement. Seul bémol dans l'histoire du Raj britannique à Calcutta, le nabab Siraj-ud-daula, gouverneur de la province voisine du Bengale, s'empare de la ville en 1756 et enferme des aristocrates anglais dans les geôles du Fort William.

Mais la victoire sera de courte durée puisque la ville revient aux Anglais l'année suivante, qui en profitent pour établir leur autorité sur le Bengale.

C'est l'âge d'or de Calcutta qui s'enrichit fortement grâce au commerce de la soie, de thé et d'épices mais aussi d'opium en provenance de Chine.

En 1877, Calcutta devient capitale impériale de l'Inde engendrant une forte modernisation : téléphone, chemin de fer, électricité, etc.

Mais des tensions provinciales obligent les Britanniques à transférer la capitale à Delhi, plus dans les terres. Calcutta continue son développement économique avec notamment des usines métallurgiques et l'exploitation de mines de charbon.

1947 : l'indépendance de l'Inde est signée, ce qui entraîne la Partition, c'est-à-dire le partage de l'ex-colonie britannique. Calcutta en souffrira fortement, ne pouvant assumer une vague d'immigration d'hindous ayant fuit le Bengale oriental et de musulmans échappant à la guerre indo-pakistanaise.

Aujourd'hui, ce sont toujours les mêmes problématiques qui bouleversent bien des touristes peu préparés à voir une telle surpopulation et une misère extrême.

Trouver un hotel

QUE VOIR À CALCUTTA

Monuments

Calcutta est devenue une ville culturelle où vivent de nombreux artistes et intellectuels.

C'est une cité en plein changement qui doit faire face à une population énorme (densité la plus forte d'Inde), à la pollution et à l'immense pauvreté.

Vous y trouverez de nombreux monuments qui remontent à l'ère coloniale britannique.

En vous baladant dans le centre, découvrez les vieilles bâtisses victoriennes, les centres culturels d'art, les nombreux musées et les espaces verts. Le bâtiment blanc tout de marbre revêtu n'est autre que le Victoria Memorial Hall, construit en hommage à la reine Victoria quelques années après sa mort au début du XXe siècle. Ce monument-musée explique les relations entre l'Inde et le Royaume-Uni jusqu'à l'indépendance de l'Inde.

Plus mystique, vous pourrez partir à la découverte des temples de Calcutta. Si vous souhaitez découvrir l'hindouisme et ses pratiques, choisissez letemple de Kali, qui porte le nom d'une déesse très célèbre.

Itinéraires

La récente ville de Calcutta est coupée en deux par le fleuve Hoogly. Le centre se trouve sur la rive Est dans les quartiers de BBD Bagh et Chowringhee.

Vous serez alors immergé dans le quotidien de cette ville où la majeure partie des activités se fait dans la rue : on mange, on se rase, on prend le thé, on fait cirer ses chaussures, on discute, on joue, etc.

Au choix, vous pourrez prendre le bateau pour voir les rives du fleuve et les bâtiments coloniaux, ou alors louer un rickshaw à la journée pour vous promener librement, ou encore prendre le bus ou le métro, assez pratique pour parcourir de longues distances.

Commencez par visiter le sud de la ville avec letemple de Kali (Kalighat), qui a donné son nom à Calcutta. Traversez le joli parc de Maidan, le seul grand parc et poumon vert de la ville. Il héberge le Fort William construit au XVIIIe siècle mais il est fermé au public. Vous êtes alors au bord du fleuve Hooghly et ses ghâts, ces hautes marches qui permettent aux hindous de descendre dans le fleuve pour s'y purifier.

L'immense bâtiment recouvert de marbre blanc que vous apercevez est leVictoria Mémorial. De style victorien, il est le symbole du Raj britannique à Calcutta.

Le long du parc, sur Chowringhee road, vous trouverez d'autres monuments intéressants à visiter comme la cathédrale Saint Paul, l'Academy of Fine arts qui présente l'art bengalis et dispose d'une section d'art contemporain. Enfin, l'excellent musée des enfants Nehru, du nom de l'ancien premier ministre de l'Inde, présente une vaste collection de poupées et de jouets qui raviront vos bambins.

Remontez l'avenue jusqu'à l'un des meilleurs musées d'Inde, plus pour les grands cette fois, le musée national d'Indequi héberge des sections archéologiques, anthropologiques et zoologiques.

Office de tourisme de Calcutta

4, Shakespeare Sarani

Horaires : tous les jours de 9h à 18h.

QUE FAIRE À CALCUTTA

Sortir

Les quartiers les plus animés de Calcutta sont College Street près de l'Université, New Market, et Park Street. Vous y trouverez une ribambelle de bars dans lesquels boire une petite liqueur locale rafraîchissante. Sachez toutefois que la présence de femmes peut être mal perçue.

Le mieux est d'aller dans les bars des hôtels malgré des prix peu attractifs.

La nuit, vous pourrez tester les discothèques de Calcutta si vous avez le porte-monnaie bien rempli. L'entrée est chère et on vous refusera l'entrée si vous êtes seul.

Ce sont surtout les sorties culturelles qui sont à découvrir dans cette capitale des arts indiens notamment le cinéma, essentiellement des films de Bollywood mais aussi quelques productions occidentales, et les danses traditionnelles.

Vous pourrez également observer que le sport tient une place importante dans les loisirs des habitants. Pourquoi ne pas assister à une compétition de cricket, le sport national de l'Inde.

Avis aux gourmands, Calcutta est réputée pour ses pâtisseries préparées à base de miel, de sucre, de lait, de yaourt ou de fruits. Vous en trouverez un peu partout dans le centre-ville.

Autour du même sujet

Annonces Google