Tony Blair : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE TONY BLAIR - Homme politique britannique, Tony Blair est né le 6 mai 1953 à Edimbourg (Ecosse). Il est Premier Ministre depuis 1997. Son vrai prénom est Anthony.

Biographie courte de Tony Blair -

Tony Blair est la figure politique qui engage le Royaume-Uni dans un régime social démocrate, mettant fin à 18 années de Thatchérisme. Il remporte trois mandats successifs de Premier ministre et remet le Parti travailliste sur le devant de la scène. Après un scandale politique qui le rend impopulaire, il donne sa démission en mai 2007.

Son ascension au sein du Parti travailliste

Anthony Charles Lynton Blair, dit Tony Blair, naît à Edimbourg dans une famille aisée. Avocat de formation comme son père, il se distingue cependant de ce dernier, membre du Parti conservateur, en adhérant au Parti travailliste dès 1975.

Sa carrière politique commence réellement à prendre son essor à partir du moment où il devient député en 1983. Dès lors, il n’aura de cesse de monter les échelons au sein du Parti travailliste. Porte parole du parti pour les questions économiques et sociales, il développe la conviction que le monde évolue et que le parti doit se rénover vers une idéologie moins ancrée à gauche. Le 21 juillet 1994, il accède à la fonction de chef du Parti travailliste qu’il modernise alors. Ses idées rompent avec un idéal socialiste trop restrictif : il s’agit du "New Labour".

L’émergence d’une sociale démocratie

Le 1er mai 1997, les élections législatives consacrent son parti. Il devient Premier ministre, succédant à John Major, et se pose en réformateur. Il engage le Royaume-Uni vers une période de modernité en rupture avec le régime conservateur qui le précède. Parmi ses réformes, il met en place une politique d’assistance, « Le Welfare State », qui propose un salaire minimum pour endiguer le chômage. Il réforme également les institutions en créant des parlements locaux et en donnant un maire à la ville de Londres. Enfin, il met en place une union civile pour les couples homosexuels

En juin 2001, il remporte son deuxième mandat avec une victoire écrasante. Il poursuit son travail de modernisation politique et sociale en augmentant les dépenses de l’Etat dans le budget de la santé, de l’éducation, des transports et de la justice. Il réussit aussi le défi qu’il s’était fixé dans sa lutte contre le chômage. Ce dernier atteint le taux le plus bas depuis dix ans et passe en dessous de la barre des 5%.

Une fin de parcours contrasté

Marqué par une succession de critiques sur sa politique, le 3ème mandat de Tony Blair contraste avec les précédents. En politique étrangère, le premier ministre se montre un allié fidèle du gouvernement américain et s’engage aux cotés des Etats-Unis dans la guerre d’Aghanistan puis dès mai 2003 dans le conflit irakien. Ses décisions sont vivement critiquées et ternissent la popularité de celui que l’on surnomme« le très honorable ».

De plus, la politique intérieure de Tony Blair subit une vague de mécontentement. Le déficit de la sécurité sociale s’est creusé, la diminution du chômage masque une précarisation des contrats et la réforme des universités, qui a augmenté les droits d’inscription, provoque des inégalités d’accès. Le 10 mai 2007, Tony Blair annonce son départ, après que plusieurs membres de son parti l’aient réclamé. Les suspiscions qui pèsent sur le financement du Parti travailliste ont notamment joué en sa défaveur. Il quitte définitivement ses fonctions, le 27 juin. Gordon Brown, ministre de son gouvernement lui succèdera.

Tony Blair : dates clés

6 mai 1953 : Les premiers pas
Anthony Charles Lynton Blair naît à Edimbourg, le 6 mai 1953 dans une famille conservatrice aisée. Tony Blair n’a que onze ans quand son père meurt. Il embrassera plus tard la carrière de son père en étudiant le droit à l'université d'Oxford puis en se lançant dans une carrière juridique d’avocat.
29 mars 1980 : Mariage de Tony Blair
Tony Blair et Cherie Booth se rencontrent, en 1976, pendant leurs études de droit. La même année, Tony Blair accède au barreau et fait ses premières armes d’avocat au cabinet d'Alexander Andrew Mackay Irvine. Il s’unit à Cherie Booth, le 29 mars 1980. Quatre enfants naîtront de leur union.
9 juin 1983 : Les débuts en politique
Tony Blair, entré au Parti travailliste en 1975, accède à la fonction de député en remportant la circonscription de Segdefield (comté de Durham), dans le nord de l’Angleterre. Il sera réélu successivement cinq fois.
21 juillet 1994 : A la conquête du pouvoir
Tony Blair est élu chef du Parti travailliste. Il succède ainsi à John Smith décédé brutalement. Il rénove le parti et exprime ses réformes dans le programme du New Labour.
2 mai 1997 : Arrivée de Tony Blair au 10th Downing Street
Le 1er mai 1997, le Parti travailliste gagne les élections législatives, avec une large victoire de 43% des voix (soit 419 sièges sur 659), mettant un terme au courant conservateur né avec les années Thatcher. Dès le lendemain, Tony Blair succède à John Major et emménage à Downing Street, où il prend ses fonctions de Premier ministre. Les réformes les plus importantes de son mandat concernent la lutte contre le chômage, la réforme des institutions et la signature d’un accord de paix avec l’Irlande du Nord.
11 septembre 1998 : Les Ecossais s'afranchissent
Les Écossais approuvent à 74% la création d¹un Parlement régional doté de pouvoirs en matière fiscale. Un pas en avant vers une plus grande autonomie régionale autorisée par le nouveau premier ministre britannique, Tony Blair.
1 avril 1999 : Instauration d'un salaire minimum
Dans le cadre de son programme d’assistance au travail (« Welfare to work »), visant à lutter contre le chômage, Tony Blair instaure le premier salaire minimum du Royaume-Uni, le "National Minimun Wage".
7 juin 2001 : Un second mandat contrasté
Les élections législatives consacrent le Parti travailliste avec 42% des voix (413 sièges). Tony Blair est reconduit pour un second mandat de Premier ministre, pendant lequel il continuera à appliquer ses réformes et augmentera la part du budget de l’Etat dans les domaines de la santé, de l’éduction et du social. A partir de mars 2003, sa popularité est largement entachée par son engagement, auprès des Etats-Unis, dans le conflit irakien.
5 mai 2005 : Une victoire moins prononcée
Avec 32,2% des voix (356 sièges), le Parti travailliste remporte une troisième fois les élections législatives. Cette victoire est moins large que les précédentes mais permet à Tony Blair de pouvoir prétendre à un troisième mandat de Premier ministre.
17 décembre 2006 : Le Fatah et le Hamas acceptent un cessez-le-feu
Les deux mouvements palestiniens du Hamas et du Fatah ont signé un cessez-le-feu. Celui-ci, qui survient au terme d’une journée de combats violents ayant fait trois morts dans la bande de Gaza, reste toutefois très fragile. Ces affrontements, qui ont fait craindre l’éclatement d’une guerre civile, ont commencé suite à la décision de Mahmoud Abbas d’organiser des élections anticipées. Le Premier ministre britannique, Tony Blair, en voyage sur le territoire, apporte son soutien au président palestinien.
10 mai 2007 : Départ programmé de Downing Street
Suite à des tensions au sein de son parti et à une contestation de sa politique, Tony Blair annonce au peuple britannique, le 10 mai 2007, son départ du poste de Premier ministre. Cette démission est effective le 27 juin 2007. Gordon Brown, alors ministre des finances, doit lui succèder.

Contemporain

Tony Blair : biographie courte, dates, citations
Tony Blair : biographie courte, dates, citations

Sommaire Biographie courte de Tony Blair Tony Blair : dates clés Biographie courte de Tony Blair - Tony Blair est la figure politique qui engage le Royaume-Uni dans un régime social démocrate, mettant fin à 18 années de Thatchérisme....