Chauffage : guide pratique pour trouver son système de chauffage

Chauffage : guide pratique pour trouver son système de chauffage Electrique, au gaz, au fioul, à bois, ou solaire : les solutions pour le système de chauffage de votre logement ne manquent pas. Chaque solutions correspond à certains besoins de confort et d'économies d'énergie. Suivez nos conseils pour bien choisir votre chauffage.

Impossible de passer l'hiver sans chauffage ! En plus d'être indispensable au confort thermique des habitants, le chauffage assure la préservation des matériaux et des installations de votre logement. Choisir la solution de chauffage qui correspond le mieux à vos besoins et à votre habitation est donc capital. Et les solutions pour se chauffer ne manquent pas avec des appareils et installations toujours plus efficaces qui allient performances et économies d'énergie. Vous pourrez choisir entre un chauffage central, un chauffage électrique, un chauffage au gaz ou encore un chauffage solaire ou même un chauffage au sol en fonction de vos besoins et de votre habitation. A noter que le gouvernement souhaite supprimer le chauffage au fioul d'ici 10 ans afin de les remplacer par des solutions plus écologiques. Pour faire le choix d'une solution de chauffage, qu'il s'agisse de la construction d'une maison ou simplement du changement du système existant, il convient de prendre en compte différents critères que nous passons au crible.

Quel système de chauffage choisir ?

économie de chauffage
© Alexander Raths -123RF

Le choix d'un système de chauffage repose sur plusieurs critères qu'il faut prendre en compte en fonction de vos différents besoins et des problématiques de votre habitation. Voici les principaux critères à étudier pour faire votre choix :

  • L'installation : le chauffage au gaz, au fioul et au bois nécessitent une chaudière. L'installation de cette dernière représente un coût important car des travaux doivent être effectués entre la pose de l'appareil et la création d'un réseau de canalisation. Une pompe à chaleur, un système de chauffage biomasse ainsi que solaire nécessitent également une installation coûteuse car il s'agit de dispositifs plus complexes technologiquement.  En revanche, l'installation d'un chauffage électrique est peu onéreuse et très simple, il suffit juste de brancher l'appareil à une prise secteur. 
  • L'efficacité : le chauffage électrique a la particularité de se mettre en marche très rapidement. Cependant, la durée du chauffage est limitée contrairement à un chauffage au gaz, au fioul ou au bois, où la chaleur est homogène et reste toute la journée. 
  • L'utilisation : les appareils munis d'un système de chauffage électrique sont les plus simples d'utilisation ainsi que les plus pratiques grâce aux différentes options présentes (boutons de régulation, de programmation, etc.), selon les modèles. 
  • Le stockage : les chauffages électrique, à gaz (si gaz de ville), solaire, avec pompe à chaleur, n'ont pas de besoin d'espace de stockage contrairement au chauffage au fioul, bois et biomasse. 
  • L'esthétique : les appareils de chauffage électrique sont les plus esthétiques grâce à leur choix en design et coloris. 

L'électricité et le gaz de ville demeurent les modes de chauffage les plus utilisés. Cependant, certaines personnes restent attachées à l'usage du fioul, et le bois revient de plus en plus dans les foyers. De même, de plus en plus de personnes s'orientent vers les énergies renouvelables pour chauffer leur logement. Voici donc les caractéristiques de ces principaux modes de chauffage.

Les différents systèmes de chauffage

Il dispose d'une large gamme d'appareils  (convecteurs, panneaux rayonnants, etc.). Les deux principaux avantages de ces machines : l'installation est peu onéreuse et leur utilisation est simple, notamment grâce aux dispositifs de régulation et de programmation présents. 

Les appareils électriques présentent tout de même quelques inconvénients. Très gourmands en énergie, la facture d'électricité peut être supérieure de 20 à 25% par rapport au gaz. Avec un chauffage électrique, mieux vaut avoir un petit logement ou un logement bien isolé à chauffer. Néanmoins, les nouveaux radiateurs électriques sont beaucoup moins gourmands en énergie que les précédents modèles. Les thermostats et pilotages à distance peuvent être une solution pour faire des économies avec ce système de chauffage. Voir aussi notre fiche pratique : les radiateurs électriques

Il est sans aucun doute plus économique et écologique que l'électricité. Le rendement de ce type d'appareil est intéressant. Il s'agit d'un mode de chauffage efficace très rapidement et longtemps.  Cependant, selon les travaux à effectuer, l'installation d'un chauffage au gaz sera plus ou moins chère. De plus, votre logement doit être proche d'un réseau pour bénéficier du gaz de ville. Voir aussi notre fiche pratique : chaudière gaz : comment bien la choisir

Il diffuse rapidement une chaleur homogène qui durera toute la journée. Il s'agit d'une bonne alternative en cas de non raccordement au gaz de ville. Malheureusement, ce n'est pas la solution la plus économique, le coût d'installation est important et le prix du fioul ne cesse d'augmenter. Il faut également noter que le gouvernement souhaite la fin du chauffage au fioul d'ici 10 ans et que les chaudière soient ainsi remplacées par des solutions plus écologiques. Voir aussi notre fiche pratique : chaudière fioul : les solutions pour la remplacer

chauffage au bois
© stocksolutions - 123RF

Il peut se faire avec un poêle ou une cheminée. C'est un mode de chauffage très écologique au pouvoir calorifique important. Son prix varie peu et il est même possible de trouver du bois de chauffage pas cher en faisant jouer la concurrence. Et avec un récupérateur de chaleur, il offre un bon rendement. Pour connaître quel est le meilleur bois de chauffage et surtout le plus adapté à votre système de chauffage, jetez un œil à notre fiche pratique : Bois de chauffage : comment bien le choisir

Il a comme principal atout d'utiliser une énergie gratuite et très écologique. Cependant, son installation est très coûteuse et vous aurez sûrement besoin d'un chauffage d'appoint pour rattraper les fréquents décalages entre les besoins en chaleur et la production réalisée. Plus d'infos dans notre fiche pratique : Principe et fonctionnement du chauffage solaire

Celle-ci utilise le principe de la géothermie, restitue plus d'énergie que celle consommée. Sauf lorsqu'il fait grand froid où le rendement est moins efficace. Il vous sera donc peut-être utile d'ajouter un chauffage d'appoint. Elle est moins polluante que le chauffage électrique et surtout plus économique à l'utilisation.  Elle permet de chauffer et rafraîchir plusieurs pièces de la maison. Voir notre dossier sur les pompes à chaleur

  • Les types de chauffage moins répandus

La biomasse exploite l'énergie dégagée par les matières organiques d'originale animale ou végétale. Ce mode de chauffage fonctionne par combustion, il est moins polluant que les énergies fossiles et son prix varie peu. 
Le chauffage par plinthe est comme le plafond chauffant, le mur chauffant ou le convecteur au sol une solution pour vous chauffer. Il existe deux modèles : le radiateur plinthe électrique et le radiateur plinthe à eau. Voir aussi : Chauffage au sol : comment bien le choisir.

Quel est le système de chauffage le plus économique ?

Le chauffage électrique est le système nécessitant le plus d'énergie. Le chauffage au gaz est plus économique et écologique que l'électricité. De même, la pompe à chaleur est moins polluante que le chauffage électrique. Elle est économique à l'utilisation, elle restitue plus d'énergie que celle consommée sauf lorsqu'il fait très froid. Le chauffage solaire est très écologique car son énergie est gratuite. Le chauffage biomasse et au bois sont aussi très écologiques, leur prix varie peu contrairement au coût du fioul qui est en constante augmentation. 

La gamme de prix :

Ce tableau donne des estimations de prix valables pour une surface de 100 m². 

  Coût de l'installation Coût annuel d'utilisation*
 Le chauffage électrique Entre 6 000 et 8 000 € Entre 1 500 et 2 500 €
Le chauffage au gaz Entre 2 000 et 5 000 €     Entre 1 000 et 1 200 €
Le chauffage au fioul Entre 3 000 et 6 000 €     Entre 1 600 et 1 800 €
 Le chauffage au bois Entre 3 000 et 7 500 €  Entre 900 et 1 200 €
Le chauffage solaire Entre 6 000 et 20 000 € 
(avant un crédit d'impôt de 32%)    
NC
La pompe à chaleur Entre 6 000 et 20 000 €     Entre 400 et 600 €
La biomasse Entre 3 000 et 25 000 € NC

*Le coût annuel d'utilisation comporte le coût de la consommation d'énergie, l'abonnement ainsi que la maintenance en cas de panne. 

Quel que soit le système choisi, vous pouvez effectuer des économies de chauffage en adoptant quelques réflexes. Et si votre système de chauffage n'est pas suffisant en période de grand froid, il reste la solution du chauffage d'appoint. Voir aussi notre dossier : Choisir le bon chauffage d'appoint : mode d'emploi

Qu'est-ce que le chauffage central ?

Est défini comme chauffage central tout mode de chauffage qui permet d'apporter de la chaleur à différents endroits d'un immeuble ou d'une habitation à partir d'un seul point d'alimentation en chaleur. Traditionnellement, le chauffage central ne concerne que le chauffage par combustion, qu'il s'agisse du bois, du fioul ou du gaz, et est donc associé à la présence d'un générateur de chaleur tel que la chaudière. Plus largement, le chauffage électrique ou basé sur les énergies renouvelables peut, pour certains, être également assimilé à un chauffage central. C'est aussi le cas de la chaudière électrique.

À partir d'une source de chaleur, le chauffage central distribue la chaleur dans les différentes pièces d'une habitation via des tuyaux vers les radiateurs, ou plus directement par l'acheminement direct de l'air chaud via un réseau de gaines. 

Le choix d'un mode de chauffage plutôt qu'un autre a une incidence directe sur votre consommation et, au final, sur votre facture de chauffage. Il est donc primordial, lorsqu'on peut le faire, d'investir dans un chauffage central de qualité et performant. Des trois modes de combustion associés au chauffage central, le bois est le plus écologique et le plus économique. Le gaz et le fioul sont, quant à eux, soumis à des augmentations régulières et associés à une exploitation excessive des ressources naturelles.

Quel chauffage dans une maison neuve et dans une maison ancienne ?

Dans une maison neuve, le système le plus souvent recommandé est la chaudière à condensation gaz qui permet de réaliser jusqu'à 35% d'économies sur sa consommation de gaz. Si le logement est équipé d'un chauffage central et d'une chaudière à fioul, la chaudière à condensation fioul est une bonne solution. Enfin, vous pouvez également opter pour une pompe à chaleur air/eau.

Dans une maison ancienne, le point à ne surtout pas négliger c'est l'isolation. Dans une maison de plain pied, vous pouvez choisir d'installer un insert. Bien sûr, pour gérer au mieux la consommation, le chauffage central est toujours une solution.

Autour du même sujet

Chauffage

Chauffage : guide pratique pour trouver son système de chauffage
Chauffage : guide pratique pour trouver son système de chauffage

Sommaire Choisir son système de chauffage      - chauffage électrique      - chauffage au gaz      - chauffage fioul      - chauffage au bois      - chauffage solaire      - pompe à chaleur Système de chauffage le plus...

Annonces Google