Guy Bedos : sketchs, films, coups de gueule... Biographie express de l'humoriste mort le 28 mai 2020

Guy Bedos : sketchs, films, coups de gueule... Biographie express de l'humoriste mort le 28 mai 2020 GUY BEDOS - L'humoriste, auteur et acteur Guy Bedos est mort le 28 mai 2020. Comédien engagé, il s'était fait connaître pour de nombreux sketchs mais aussi plusieurs rôles au cinéma.

Le monde de l'humour français a perdu l'une de ses figures emblématiques ce jeudi 28 mai 2020. Guy Bedos est décédé, a annoncé son fils Nicolas Bedos sur les réseaux sociaux. "Il était beau, il était drôle, il était libre et courageux. Comme je suis fier de t'avoir eu pour père. Embrasse Desproges et Dabadie. Vu que vous êtes tous au Paradis", a écrit l'acteur et réalisateur à propos de son père sur Instagram. L'humoriste, acteur et auteur avait 85 ans. Il s'était fait un nom sur les planches et sur les écrans, grâce à sa plume acérée et son engagement politique. Il avait pris sa retraite en 2013, après 50 ans de carrière. Au cinéma, il reste dans le coeur des spectateurs l'inoubliable Simon dans Un éléphant ça trompe énormément et Nous irons tous au paradis. Plus récemment, il a incarné le personnage d'Anton dans la série Kaamelott.

Guy Bedos était connu pour ses positions politiques marquées à gauche et son combat contre les discriminations. "On se souviendra de tous ses engagements contre les injustices et le racisme et en faveur de la dignité de toutes et tous", a déclaré SOS Racisme, dont Guy Bedos a été un des premiers parrains. L'humoriste avait d'ailleurs formé sur scène un trio avec les humoristes Smaïn et Michel Boujenah en 1991 ("Coup de soleil à l'Olympia") pour dénoncer les tensions entre communautés. Harlem Désir, fondateur de SOS Racisme, a exprimé sa "grande tristesse" tandis que Jean-Marc Dumontet se souvient d'une personne "libre qui n'appartenait pas à un camp même s'il revendiquait des attaches idéologiques". 

© NANA PRODUCTIONS/SIPA

Guy Bedos est un humoriste, acteur et scénariste né le 15 juin 1934 à Alger. On le connaît pour ses spectacles d'humour mais aussi pour ses rôles dans des films comme Un éléphant ça trompe énormément et sa suite Nous irons tous au paradis. Il est mort le 28 mai 2020 à l'âge de 85 ans.

Jeunesse et vocation

Très jeune, il développe l'envie de devenir artiste. Lorsqu'il arrive à Paris en 1949 avec sa famille, il décide de quitter la maison familiale pour vendre des livres en porte à porte. Il s'inscrit à 17 ans dans l'école de théâtre de la rue Blanche. Quelques mois plus tard, il joue Arlequin poli par l'amour, une pièce de Marivaux. Il enchaîne ensuite les scènes dans des cabarets. C'est Jacques Prévert qui l'encourage ensuite à écrire des sketchs et à se créer une carrière d'humoriste.

Ses plus grands sketchs

Guy Bedos débute sa carrière en 1965, en présentant aux côtés de Barbara du music-hall. Mais c'est aux côtés de Sophie Daumier qu'il débute véritablement sa carrière d'humoriste. On doit à ce duo plusieurs sketchs, comme La drague ou Les vacances à Marrakech. Lorsque le duo se sépare, Guy Bedos décide de se lancer en solo : il se spécialise alors sur des sketchs au vitriol et son humoir poil à gratter, traitant souvent de politique. On lui doit notamment Bonne fête Paulette, Le Bottin ou encore Voter. Il donne son dernier one-man show à l'Olympia en 2013, après près de 50 ans de carrière.

Les femmes de sa vie 

Guy Bedos a eu trois épouses dans sa vie. Il a d'abord été marié à l'actrice et romancière Karen Blanguernon. De cette union, naîtra sa fille aînée, Leslie. Après la séparation du couple, l'humoriste épouse sa partenaire de scène, l'actrice et humoriste Sophie Daumier en 1965. Le couple aura une fille, Mélanie en 1977. Guy Bedos adopte également le fils de sa compagne, Philippe, décédé en 2010 de la maladie de Huntington. Sophie Daumier et Guy Bedos se séparent en 1977 après dix ans de relation. Il épousera l'année d'après Joëlle Bercot, qui lui donnera deux enfants : Nicolas Bedos, et une dernière fille, Victoria.

Ses enfants

Guy Bedos a été marié trois fois et a eu cinq enfants avec ses différentes épouses. Avec Karen Blanguemon, il a eu une fille, Leslie, en 1957. De son union avec Sophie Daumier sont nés deux enfants : Mélanie en 1977 et Philippe né 1974 et décédé en 2010 de la maladie de Huntington. Enfin, avec Joëlle Bercot, Guy Bedos a eu deux enfants : Nicolas, né en 1979 et Victoria en 1983.

Son fils Nicolas Bedos

Dernier fils de Guy Bedos, Nicolas Bedos a fait carrière en tant que comédien mais aussi metteur en scène, scénariste et réalisateur. Il a signé son premier film en 2017 avec Monsieur et Madame Adelman. Son deuxième film, La Belle Epoque lui doit d'ailleurs les louanges de la critique et notamment le César du meilleur scénario original en 2020. C'est Nicolas Bedos qui a annoncé le décès de son père par l'intermédiaire d'un post sur son compte Instagram où il lui rendait hommage notamment en faisant référence au film "Nous irons tous au Paradis".

Cinéma français