Sheila : ses chansons, sa carrière... Biographie de la chanteuse yéyé

Sheila : ses chansons, sa carrière... Biographie de la chanteuse yéyé BIOGRAPHIE DE SHEILA. Chanteuse française, Sheila est une icône des années yéyé. Retour sur sa vie et sa carrière.

Sheila fait partie des icônes féminines de la période des yéyé en France, parlant même de "phénomène Sheila" dans la deuxième moitié des années 1960. La chanteuse française est celle qui a fait le plus de tubes dans la période de 1963 à 1982. Elle obtenu également un succès international avec sa période disco. 

La biographie de Sheila est d'autant plus intéressante qu'elle a enregistré des disques en français, allemand, espagnol et italien. Elle a également joué dans des films, fait de la télé et publié des livres. 

Sa jeunesse, ses débuts

Sheila jeune
Sheila à ses débuts © DALMAS/SIPA

De son vrai nom Annie Chancel, Sheila est née le 16 août 1945 à Créteil, d'André Chancel, commerçant en confiserie sur les marchés parisiens et de Micheline Gaultier. Sheila est d'abord intéressée par le métier d'écuyère dans un cirque. Elle aime aussi la danse, la musique et le chant. C'est à 8 ans qu'elle débute le piano et le solfège. Elle se présente à l'Opéra national de Paris pour devenir petit rat, mais est considérée comme trop grande. Sur les marchés en compagnie de ses parents, elle chante pour le plaisir tout en travaillant et obtient le surnom "la radio". Elle passe ensuite le concours de la maîtrise de l'ORTF, mais elle n'est pas prise.

L'icône des années yéyé

En 1961, Sheila rencontre Les Guitares Brothers, un groupe de rock. Le 26 octobre 1962, ils passent une audition devant Jacques Plait et Claude Carrère. Ce dernier convoque le lendemain les parents de Sheila et leur fait signer un contrat d'exclusivité et un contrat d'artiste pour 10 ans. De fait, le 13 novembre 1962, c'est la sortie de son premier super 45 tours en solo, intitulé Sheila. Son producteur décide qu'elle prenne le nom de cette chanson en pseudonyme. Claude Carrère transforme son look, elle apparaît en tenue sage, composée d'un chemisier blanc, d'une jupe écossaise et de couettes. L'année 1963 est une année de succès pour la chanteuse. Elle rencontre un véritable succès avec sa chanson L'école est finie en février 1963, et devient n°1 des ventes en France. Elle incarne désormais la nouvelle favorite de la jeunesse et enchaîne les interviews. D'octobre 1963 à début 1964, elle fait sa première tournée française. Elle tourne également dans le film L'année du bac.

La chanson Vous les copains, je ne vous oublierai jamais marque la constance de son succès. Cependant la chanteuse fait l'objet d'une rumeur qui prétend qu'elle est un homme. En réalité, elle connait un dérèglement hormonaux, au point que le 10 avril 1964, elle s'évanouit sur scène, elle s'éloigne des feux des projecteurs pendant un an. A cause de son producteur, la rumeur continue, prétextant que grâce à cela, elle fait la Une des magazines. Durant le reste de la décennie des années 60, des vêtements, produits de beauté nommés "Sheila" et autres objets à son effigie sont commercialisés. Après le succès en 1965, sa popularité est en baisse à partir de 1969. 

L'après yéyé

En 1970, Sheila connait de nouveau la première place du classement en France avec son titre Les Rois mages. Elle collabore ensuite avec Jean Schmitt, qui lui écrit de nombreuses chansons. Avec le morceaux Blancs, jaunes, rouges, noirs, elle obtient le prix pour la chanson anti-raciste de 1971. Elle soutient le candidat Valéry Giscard d'Estaing durant la campagne présidentielle de 1974. Suite aux critiques sur ses prestations, elle part vivre aux Etats-Unis. Entre 1977 et 1979, elle se tourne vers le disco, accompagné de trois danseurs, les B. Devotion. Au début des années 1980, elle retourne vers la chanson populaire, puis produit un album plus rock. Parallèlement, elle se sépare de son imprésario Claude Carrère. A partir de 1983, elle opère un virage artistique. Avec à ses côtés un nouveau producteur, Yves Martin, elle souhaite intégrer à son répertoire des chansons en français écrites pour elle. Elle remonte sur scène, ne faisant plus de playback, mais le succès n'est pas au rendez-vous. Après une année sabbatique en 1986, elle sort deux singles l'année suivante, puis, en 1988, un nouvel album. En octobre 1989, lors d'un concert à l'Olympia, elle annonce par le biais de la chanson de Gainsbourg Je suis venu te dire que je m'en vais sa volonté d'arrêter sa carrière de chanteuse. Ainsi, pendant trois ans, elle ne sort plus de disques.

Dans la première partie de la décennie 90, Sheila devient animatrice télé sur France 2 puis sur TF1. Elle publie également trois livres : Les chemins de lumières en 1993, Et si c'était vrai en 1995 et La captive en 1997. Les années 1998 et 1999 marquent son retour musical avec l'album Le Meilleur de Sheila puis un concert à l'Olympia à guichet fermé, enchaînant ensuite sur une tournée dans toute la France. Dans les années 2000, elle continue sa carrière musicale et sort le livre Ne vous fiez pas aux apparences en 2003, où elle règle ses comptes avec le métier. Ensuite, en 2009, elle fait de la tournée Âge tendre et Têtes de bois saison 4 et y participe de nouveau l'année suivante. En 2012, elle fête ses 50 ans de carrière à l'Olympia, dont elle reçoit ensuite en 2013 une Victoire d'honneur aux Victoires de la musique. Elle est également promue Commandeur des Arts et des Lettres en 2018 par la ministre de la Culture Françoise Nyssen

Ses tubes L'école est finie et Vous les copains

Premier véritable tube de Sheila, L'école est finie est le succès de l'année 1963. La chanson, simple et entraînante, possède deux clips, dont l'un a été réalisé par Claude Lelouch. Le premier clip est tourné sur un tourniquet et au bord d'une rivière et le deuxième sur une bicyclette dans les rues d'une ville belge.


L'année suivante, elle sort un autre tube, Vous les copains, je ne vous oublierai jamais, qui connait également un large succès. Elle l'interprète d'ailleurs à chacun de ses concerts. Cette chanson fait suite à une interruption dans sa carrière à cause d'un dérèglement hormonal, après une grosse fatigue. A travers ce texte, elle s'adresse donc à son public. Depuis 2004, la chanson apparaît dans la pub du saucisson Justin Bridou.

Bang Bang

Bang Bang est à la fois une chanson de Sheila de 1965 et un film dans lequel elle joue. Le long-métrage réalisé par Serge Piollet en 1967, a eu plusieurs titres : Les aventures de Sheila, Opération tendresse, Première mission et Poursuite-Party. Il prend finalement le nom de la chanson de Sheila, dû à sa popularité. Le film raconte l'histoire de l'artiste qui, par la mort de son oncle, hérite de la direction d'une agence de détectives privés. Elle est ainsi formée en Angleterre et commence sa première affaire.

Sheila film bang bang
Sheila dans le film "Bang bang" © NANA PRODUCTIONS/SIPA

L'album Spacer, sa collaboration avec B Devotion

Entre 1977 et 1980, Sheila crée le groupe Sheila B. Devotion, un groupe disco composé de la chanteuse et de trois danseurs américains, les Black Devotion. Ils ont eu plusieurs succès, dont l'album King of the world en 1980. La chanson Spacer en particulier sort du lot, puisqu'elle connait un succès international. Le titre est vendu à plus de 400 000 exemplaires en France et est classé dans de nombreux pays, tels que l'Italie, le Danemark, l'Allemagne ou l'Argentine. La chanson fut écrite et composé par le groupe Chic, obtenant ainsi une visibilité. Grâce à cela, le groupe produit notamment l'album Let's dance de David Bowie et Like a Virgin de Madonna

Sheila B Devotion
Sheila et ses danseurs © Patrick SICCOLI/SIPA

Danse avec les Stars & Mask Singer

Après tous ces succès, en 2011, Sheila participe à la deuxième saison de Danse avec les stars, aux côtés du danseur Julien Brugel. Elle se retrouve à la 4ème place du classement général. En 2012, pour fêter son "jubilé" (50 ans de carrière), elle revient à l'Olympia pour un nouveau spectacle (son septième) intitulé Ce soir c'est notre anniversaire. La même année, elle sort un nouvel album intitulé Solide. En 2013, Sheila participe à l'émission Rising Star, diffusée sur M6. En novembre 2019, la chanteuse participe à l'émission Mask Singer sur TF1. Cachée sous un costume d'écureuil, elle chante Djadja d'Aya Nakamura et Bad Romance de Lady Gaga. Elle est éliminée lors du deuxième épisode, sans que son identité soit révélée. 

Sheila, Ringo et son fils

Sheila rencontre le chanteur Ringo, de son vrai nom Guy Bayle, en 1972. Ensemble, ils chantent la chanson Les Gondoles à Venise. Ils se marient ensuite le 13 février 1973, leur témoin de mariage étant Claude François. Le 7 avril 1975 naît leur fils Ludovic. Par la suite, Sheila et Ringo divorcent le 30 novembre 1979. Leur fils, Ludovic décède le 7 juillet 2017 d'une overdose. En 2005, il avait sorti un livre, intitulé Fils de, dans lequel il dévoile qu'il est difficile de vivre dans l'ombre de sa mère. Le 15 février 2006, Sheila se marie de nouveau, avec Yves Martin, à Saint-Jean-de-Luz. Toutefois, ils divorcent en 2016. Elle aurait depuis retrouvé l'amour auprès d'Eric Azhar, son guitariste. 

Sheila famille
Sheila, Ringo et leur fils Ludovic © SIPA

Variété française