Les meilleures chansons de Vianney : la playlist

Les meilleures chansons de Vianney : la playlist PLAYLIST. "Beau papa", "Pour de vrai", "Je m'en vais", "Pas là"… Les paroles et les refrains entêtants des chansons de Vianney sont désormais incontournables dans le paysage de la variété française.

La carrière musicale de Vianney démarre en 2014. Il se passionne très tôt pour la chanson, de la composition à l'écriture. Inspiré par de grands noms de la chanson française, comme Maxime Le Forestier et Georges Brassens, Vianney se distingue par des mélodies entêtantes et des paroles évoquant aussi bien la joie de vivre que des expériences personnelles. Parmi ses titres les plus populaires, on peut évoquer Je m'en vais, Pas là, Beau papa, Pour de vrai, N'attendons pas, sans oublier Dumbo. Voici la playlist des meilleures chansons de Vianney :

Quelles sont les meilleures chansons de Vianney ?

  • Beau papa
  • Pour de vrai
  • Je m’en vais

La playlist best-of de Vianney

Le classement des plus belles chansons de Vianney

En l’espace de seulement trois albums studio, Vianney multiplie les succès et les chansons populaires. Parmi ses titres les plus notables, on peut s’attarder sur :

  1. Beau papa
  2. Pour de vrai
  3. Je m’en vais
  4. Pas là
  5. N’attendons pas
  6. Dumbo
  7. J’m’en fous
  8. Moi aimer toi
  9. On est bien comme ça
  10. Veronica
  11. Dabali
  12. Les filles d'aujourd'hui
  13. La même ft. Gims
  14. Je te déteste
  15. Merci pour ça
  16. Pardonnez-moi
  17. La fille du sud
  18. Tombe la neige
  19. Chanson d'hiver
  20. Mon étoile

Beau papa

Beau papa sort en 2020, tout d’abord sous forme de single, puis dans l’album N’attendons pas. Mélangeant pop et variété française, la chanson évoque la belle-fille de Vianney. Elle est d'ailleurs présente dans le clip vidéo où elle se trouve sur une barque, au large de l’île de Noirmoutier, en Vendée.

Les paroles : "J’t’attendais pas / J’te laisserai pas / Même sans l’même sang, on s’aimera / Non, je ne volerai jamais la place du premier qui t’a dit ""Je t’aime"" / Sur ton visage, on voit son visage et c’est ainsi que tu es belle / De vous à moi, c’est moi, j’avoue, qui me suis invité / Dans sa vie, là, dans la vie où elle n’a rien demandé."

Pour de vrai

Sortie en 2020, la chanson Pour de vrai figure sur le troisième album studio de Vianney : N’attendons pas. Le chanteur déclare son amour à sa compagne, Catherine Robert. Le titre est évocateur de la tonalité générale de l’album, notamment ce qui a trait à sa vie et ses expériences personnelles. On y retrouve l’optimisme et les mélodies entêtantes qui définissent sa discographie.

Les paroles : "J’étais pas le même, vendredi / T’avais pas non plus croisé ma vie / J’étais pas pareil, à gueuler sous la pluie / J’t’ai attendue, vois-tu, et depuis / C’est pas demain la veille que je maudirai le réveil / Et réveille moi si je n’m’émerveille pas / Devant la vie que l’on a, tant qu’on vit tous les deux / Pas demain la veille que je maudirai le soleil Car le soleil, c’est toi et moi solennel pour une fois, mhh / J’ris pas, oh oh / On peut voir le monde en tout petit / Ou s’aimer toute la vie / J’ris pas / On peut voir le monde en tout petit / Moi, j’t’aimerai toute la vie / Pour de vrai / T’es tout c’que j’ai / Pour de vrai / T’es tout c’que j’ai."

Je m’en vais

Dans un registre variété française teintée de pop, Je m’en vais sort le 17 octobre 2016 en single. Certifiée disque de diamant, la chanson figure dans le second album studio intitulé Vianney. Produite par Vianney lui-même et Clément Ducol, Je m’en vais est récompensée lors des Victoires de la musique de 2016 dans la catégorie Chanson originale.

Les paroles : "J’ai troqué mes cliques et mes claques / Contre des cloques et des flaques / Un sac à dos pour oublier / Qu’avant c’est toi qui me pesais / Ce qui m’emmène, ce qui m’entraîne / C’est ma peine, ma peine plus que la haine / Oh ma route, oh ma plaine / Dieu que je l’aime / Et tournent, et tournent dans ma tête / Les images du long métrage / Où tu es belle et moi la bête / Et la belle n’est jamais sage / Quand tu diras que c’est ma faute / Que je n’ai jamais su t’aimer / Au diable toi et tes apôtres / Je m’en vais."

Pas là

La chanson Pas là est inspirée d’une ancienne relation amoureuse de Vianney. Il y évoque le manque dû à une rupture. Elle se révèle un complément à Je te déteste où le chanteur laissait transparaître colère et frustration par rapport à son ancienne compagne. Le titre sort le 25 juillet 2014 en tant que second single de l’album Idées blanches. Ce dernier paraît le 20 octobre 2014, sous le label Tôt ou tard.

Les paroles : "Dieu qu’elle est loin / La nuit de liesse / Où j’ai trouvé ta main / Bien avant la tristesse / Tu me traquais / Tu m’avais vu / Tu m’as pris au collier / Et mon cou, tu l’as tordu (pas là, pas là, pas là) / Mais t’es pas là, mais t’es où ? (Pas là, pas là, pas là) / Mais t’es pas là, mais t’es où ? (Pas là, pas là, pas là)..."

N’attendons pas

Sortie le 8 mai 2020, N’attendons pas est tirée de l’album éponyme de Vianney. Ce dernier paraît le 6 novembre 2020 et s’écoule à plus de 17 000 exemplaires. Écrite en 2017, la chanson N’attendons pas était, à l’origine, prévue pour Johnny Hallyday. À l’image de son troisième album studio, Vianney insuffle à son texte nostalgie, optimisme et enthousiasme ; le tout dans une tonalité très personnelle.

Les paroles : "Il est lundi maudit matin / Ce que je fais ne me plaît pas / C’est décidé d’ici demain / C’est plus moi / Il est parti l’amour au loin / J’en ai pleuré pendant des siècles / C’est décidé d’ici demain / Je m’arrête / Je fais de la vie mon drapeau / Je vois la vie comme un cadeau / On n’a pas l’temps de se lasser / On n’a pas l’temps de se tasser / On n’a pas l’temps de languir (ouh, ouh, ouh) / On n’a pas l’temps mais des années / On n’a pas l’temps non mais la paix / On n’a pas l’temps de languir (ouh, ouh, ouh)."

Dumbo

La chanson Dumbo sort en 2017, elle est le second single de l’album studio Vianney. Comme son titre l’indique, le ton et les paroles font preuve de légèreté, évoquant avec nostalgie l’insouciance de l’enfance. Vianney fait également référence à l’éléphanteau de Disney. Le tournage du clip vidéo a lieu à Dunkerque, dans le nord de la France.

Les paroles : "Maman m’a dit qu’elle écoutait souvent du Stevie Wonder / Quand elle attendait gentiment que je vienne au monde / Je suis venu sachant qu’on ne voit vraiment / Jamais, non jamais si bien qu’avec le cœur / On passe nos vies à compter ce que l’on a pas / En mettant parfois nos foies dans le plus gris des états / On oublie qu’on est bien, que de l’intérieur / Ça n’enlève pas les pleurs, mais moi / J’fais comme Dumbo / Je ne fais que voler / Au-d’ssus d’mes défauts / Je fais comme Dumbo / Je ne fais que voler / Un éléphant roi, se trompe parfois / Et danse aussi mal que vous et moi / En éléphant, moi, je ne me trompe pas / Quand je me dis qu’il faut qu’on s’aime, soi."

Meilleures chansons par artiste