Les meilleures chansons de Joe Dassin : la playlist

Les meilleures chansons de Joe Dassin : la playlist PLAYLIST. En tout juste 16 ans de carrière et des dizaines de tubes, Joe Dassin s'est inscrit comme un chanteur incontournable de la chanson française. Parce que vous avez au moins fredonné une fois les paroles de cet immense artiste, plongez-vous dans ses meilleures chansons.

Disparu à l'âge de 41 ans à cause d'une crise cardiaque survenue alors qu'il était en vacances à Papeete, Joe Dassin aura marqué l'histoire de la chanson française. Grâce à un style inimitable, cet artiste aux cinquante millions de disques écoulés dans le monde entier a trôné durant plus de 16 ans en tête des hit-parades. Interprète de nombreux grands tubes de la chanson française, ce séducteur né a su, malgré sa disparition soudaine, traverser les années et s'imposer aujourd'hui encore comme une icône de la variété française. L'été indien, Siffler sur la colline, À toi, Et si tu n'existais pas, Salut les amoureux, L'Amérique... sont tous devenus des morceaux culte. Retour sur l'incroyable destin de Joe Dassin et ses meilleures chansons.

Quelles sont les meilleures chansons de Joe Dassin ?

  • L'été indien
  • Siffler sur la colline
  • À toi

La playlist best-of de Joe Dassin

Le classement des plus belles chansons de Joe Dassin

  1. L'été indien
  2. Siffler sur la colline
  3. À toi
  4. Et si tu n'existais pas
  5. Salut les amoureux
  6. L'Amérique
  7. Les Champs-Élysées
  8. La fleur aux dents
  9. Le petit pain au chocolat
  10. Ca va pas changer le monde
  11. Dans les yeux d'Emilie
  12. Salut
  13. Guantanamera
  14. Les Dalton
  15. L'équipe à Jojo
  16. Ma bonne étoile
  17. Le café des trois colombes
  18. Mon village du bout du monde
  19. Le moustique
  20. Il faut naître à Monaco

L'été indien

Sorti en 45 tours le 6 juin 1975, L'été indien est incontestablement le plus grand tube de la carrière de Joe Dassin. Énorme succès dans près de 25 pays, ce titre est tiré d’une chanson italienne co-écrite par le non moins célèbre Toto Cutugno, auteur de nombreuses grandes réussites et musiques de la chanson française. Devenu depuis le slow préféré de beaucoup de gens, le titre se vend à plus de deux millions d’exemplaires à travers le monde. Né d’un week-end à Deauville, par les deux plus grands paroliers de cette époque, qui ne sont autres que Pierre Delanoë et Claude Lemesle, L’été indien raconte une histoire d’amour déchue au crépuscule de l’été.

Les paroles : "Tu sais, je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin-là / Nous marchions sur une plage un peu comme celle-ci / C'était l'automne, un automne où il faisait beau / Une saison qui n'existe que dans le nord de l'Amérique / Là-bas on l'appelle l'été indien / ... On ira où tu voudras, quand tu voudras / Et l'on s'aimera encore, lorsque l'amour sera mort / Toute la vie sera pareille à ce matin / Aux couleurs de l'été indien."

Siffler sur la colline

Sorti en 1968, puis en 1969 sur l’album Joe Dassin (Les Champs-Élysées), Siffler sur la colline devient immédiatement un tube, sinon le premier grand succès du chanteur. Reprise de la chanson italienne Uno Tranquillo, sortie au moment des événements de mai 1968, et donc largement diffusée sur les radios nationales en raison des grèves, la chanson retrace au plein cœur d’une foire de village une légère mais joyeuse déception du protagoniste, qui se voit remercier pour ses tentatives de séduction envers une jolie jeune fille.

Les paroles : "Je l'ai vue près d'un laurier, elle gardait ses blanches brebis / Quand j'ai demandé d'où venait sa peau fraîche elle m'a dit / C'est d'rouler dans la rosée qui rend les bergères jolies / Mais quand j'ai dit qu'avec elle je voudrais y rouler aussi / Elle m'a dit / Elle m'a dit d'aller siffler là-haut sur la colline / De l'attendre avec un petit bouquet d'églantines / J'ai cueilli des fleurs et j'ai sifflé tant que j'ai pu / J'ai attendu, attendu, elle n'est jamais venue."

À toi

Écrite elle aussi par Pierre Delanoë et Claude Lemesle, À toi sort en 1976 et est extraite du dixième album du chanteur, intitulé Le Jardin du Luxembourg. Huit ans après son succès avec Siffler sur la colline, Joe Dassin est alors au sommet de sa gloire. Succès qui s’étend au-delà des frontières françaises puisque le titre est repris en espagnol sous A ti, et se classe même numéro deux des ventes en Argentine.

Les paroles : "À toi / À la façon que tu as d'être belle / À la façon que tu as d'être à moi / À tes mots tendres un peu artificiels / Quelquefois."

Et si tu n'existais pas

Parue en 1975 sur l’album Le costume blanc, Et si tu n'existais pas est une chanson de Joe Dassin écrite par Pierre Delanoë et Claude Lemesle et mise en musique par Toto Cutugno et Pasquale Losito. Fort de sa renommée, l’artiste franco-américain impose définitivement le style qui le caractérise, à savoir des chansons de variété à l’interprétation noble et puissante.

Les paroles : "Et si tu n'existais pas, / Dis-moi pourquoi j'existerais ? / Pour traîner dans un monde sans toi, / Sans espoir et sans regrets. / ... / Et si tu n'existais pas, / J'essaierais d'inventer l'amour, / Comme un peintre qui voit sous ses doigts / Naître les couleurs du jour. / Et qui n'en revient pas."

Salut les amoureux

Sorti en 1972, Salut les amoureux est un immense morceau de la chanson française aux accents mélancoliques bien qu’heureux. Le titre évoque, non sans beauté, l’histoire d’une séparation de couple. Si la voix douce et chaude de Joe Dassin colle parfaitement à cette ballade amoureuse, la chanson est quant à elle inspirée d’un tube de la musique country interprété dans sa version originale par Arlo Guthrie.

Les paroles : "Les matins se suivent et se ressemblent / Quand l'amour fait place au quotidien / On n'était pas fait pour vivre ensemble / Ça n'suffit pas toujours de s'aimer bien / C'est drôle, hier, on s'ennuyait / Et c'est à peine si l'on trouvait / Des mots pour se parler du mauvais temps / Et maintenant qu'il faut partir / On a cent mille choses à dire / Qui tiennent trop à cœur pour si peu de temps / ... / On s'est aimés comme on se quitte / Tout simplement sans penser à demain / À demain qui vient toujours un peu trop vite / Aux adieux qui quelquefois se passent un peu trop bien."

L'Amérique

Il fait partie des plus grands succès de Joe Dassin, L'Amérique est un texte, signé par son parolier fétiche, Pierre Delanoë. Une réussite qui permettra au chanteur de se classer trente semaines consécutives parmi le top 10 des chansons les plus écoutées et vendues. Véritable ode au rêve américain, L’Amérique se veut être une histoire touchante, où se présente la promesse d’une vie meilleure pour de nombreux émigrants. Un récit proche de l’histoire de l’artiste, lui-même américain et petit-fils d’un émigré, venu s’installer en Amérique.

Les paroles : "Les amis, je dois m'en aller / Je n'ai plus qu'à jeter mes clés / Car elle m'attend depuis que je suis né / L'Amérique / J'abandonne sur mon chemin / Tant de choses que j'aimais bien / Cela commence par un peu de chagrin / L'Amérique / ... / L'Amérique, l'Amérique / Je veux l'avoir et je l'aurai / L'Amérique, l'Amérique / Si c'est un rêve, je le saurai / Tous les sifflets de trains, toutes les sirènes de bateaux / Ont chanté cent fois la chanson de l'Eldorado / De l'Amérique."