Les meilleures chansons de Charles Trenet : la playlist

Les meilleures chansons de Charles Trenet : la playlist PLAYLIST. "La mer", "Que reste-t-il de nos amours ?", "Nationale 7", "Douce France"... Ces chansons de Charles Trenet, comme tant d'autres, ont marqué la musique et la variété françaises. Des refrains aux paroles, redécouvrez des titres intemporels à travers des anecdotes à leur propos.

Originaire de Narbonne, dans l'Aude, Charles Trenet est un artiste musical qui se distingue par sa prose poétique et ses compositions légères : La mer, Douce France, Que reste-t-il de nos amours ?, sans oublier Nationale 7 et Je chante. A la fois auteur, compositeur et interprète, il multiplie les succès populaires qui, encore aujourd'hui, revêtent une résonnance particulière. Son œuvre comprend près de 1 000 chansons. Au cours de sa vie, il s'est également vu remettre de nombreuses distinctions, comme la Légion d'honneur. Charles Trenet s'est éteint le 19 février 2001, à l'âge de 87 ans, à Créteil dans le Val-de-Marne.

Quelles sont les meilleures chansons de Charles Trenet ?

Charles Trenet est à l’origine de nombreuses chansons, toutes emblématiques de la culture francophone. Voici trois titres qui représentent parfaitement l’œuvre du chanteur :

  • La mer
  • Nationale 7
  • Que reste-t-il de nos amours ?

La playlist best-of de Charles Trenet

Le classement des chansons de Charles Trenet

Dans l’œuvre de Charles Trenet, ce top 10 de ses plus belles chansons permet de mieux appréhender la variété de son répertoire musical. 10 titres qui fleurent bon la nostalgie à travers des compositions travaillées et entêtantes :

  1. La mer
  2. Nationale 7
  3. Que reste-t-il de nos amours ?
  4. Boum !
  5. Je chante
  6. Douce France
  7. Y a d'la joie
  8. Ménilmontant
  9. Le Soleil et la Lune
  10. Fleur bleue

La mer

En collaboration avec le pianiste Léo Chauliac, Charles Trenet travaille sur La mer dès 1943. La chanson est chantée par Renée Lebas, et son premier enregistrement survient deux ans plus tard. Il faut néanmoins attendre 1946 pour que Charles Trenet interprète sa propre chanson. Le succès est tel qu’une reprise américaine, Beyond the Sea, voit le jour. Cette dernière fait alors partie du répertoire de nombreuses célébrités, comme Bobby Darin et Django Reinhardt. Considérée comme un monument de la chanson française, La mer s’est écoulée à plus de 70 millions d’exemplaires.

Paroles : La mer / Les a bercés / Le long des golfes clairs / Et d'une chanson d'amour / La mer / A bercé mon cœur pour la vie / La mer / Qu'on voit danser / Le long des golfes clairs / A des reflets d'argent / La mer / Des reflets changeants / Sous la pluie.

Nationale 7

Sortie en 1955, Nationale 7 (ou Route nationale 7) évoque les départs en vacances estivaux pour rejoindre le Sud de la France. Il s’agit aussi d’une ode à la liberté, ainsi qu’aux plaisirs de l’automobile. Charles Trenet emprunte régulièrement cette route pour se rendre dans l’une de ses propriétés. Pour cette chanson, il trouve l’inspiration dans sa demeure située à Juan-les-Pins. En accompagnement de la voix de Charles Trenet, Maurice André joue de la trompette en sourdine. Un fond instrumental qui permet de varier la sonorité et la puissance.

Paroles : Le ciel d'été / Remplit nos cœurs d'sa lucidité / Chasse les aigreurs et les acidités / Qui font l'malheur des grandes cités / Tout excités / On chante, on fête / Les oliviers sont bleus, ma petite Lisette / L'amour joyeux est là qui fait risette / On est heureux, Nationale 7

Que reste-t-il de nos amours ?

Si Charles Trenet a écrit Que reste-t-il de nos amours ?, sa chanson est tout d’abord interprétée par Lucienne Boyer, puis par Roland Gerbeau, respectivement en 1942 et 1943. Pour cette dernière année, Charles Trenet prend le micro et intègre le titre à son 78 tours Si vous aimiez. L’enregistrement survient après le tournage de ""La Cavalcade des heures"", un long métrage signé Yvan Noé où l’artiste interprète une version courte du titre. Considéré comme un classique du jazz et de la chanson populaire, Que reste-t-il de nos amours ? a fait l’objet de nombreuses reprises. On doit les plus mémorables versions à Dalida, Tino Rossi, Chet Baker et Jacqueline François.

Paroles : Ce soir, le vent qui frappe à ma porte / Me parle des amours mortes / Devant le feu qui s’éteint / Ce soir, c'est une chanson d’automne / Dans la maison qui frissonne / Et je pense aux jours lointains / Que reste-t-il de nos amours / Que reste-t-il de ces beaux jours / Une photo, vieille photo / De ma jeunesse / Que reste-t-il des billets doux / Des mois d’avril, des rendez-vous / Un souvenir qui me poursuit / Sans cesse.

Boum !

Enregistrée et sortie en 1938, Boum ! est une chanson intégrée à la bande originale de La route enchantée. Charles Trenet joue d’ailleurs l’un des principaux rôles dans cette comédie musicale signée Pierre Caron. Le titre fait référence, comme les paroles, aux battements de cœur des amoureux. Toujours en 1938, on décerne le Grand Prix du disque à Charles Trenet pour sa chanson. Par la suite, le titre est repris dans différents longs métrages, comme Toto le héros, Jacquot de Nantes et même Skyfall, le 23e opus de la saga James Bond.

Paroles : Quand notre cœur fait Boum / Tout avec lui dit Boum / L'oiseau dit Boum, c'est l'orage / Boum / L'éclair qui lui fait Boum / Et le bon Dieu dit Boum / Dans son fauteuil de nuages. / Car mon amour est plus vif que l'éclair / Plus léger qu'un oiseau, qu'une abeille / Et s'il fait Boum s'il se met en colère / Il entraîne avec lui des merveilles. / Boum / Le monde entier fait Boum / Tout l'univers fait Boum / Parce que mon cœur fait Boum Boum / Boum.

Je chante

En 1937, Charles Trenet compose et écrit Je chante pour le film éponyme de Christian Stengel, une comédie musicale où l’artiste tient également la tête d’affiche. Les paroles s’attardent sur le quotidien d’un vagabond passionné par la chanson. Si le ton est enjoué et le texte léger, la conclusion vient contraster avec cette bonhomie ambiante par l’évocation du suicide du protagoniste, même si celui-ci revient parmi les vivants pour… continuer à chanter. En 2015, Mika effectue une reprise qui figure dans son album studio No Place in Heaven.

Paroles : Je chante, / Je chante soir et matin, / Je chante sur mon chemin / Je chante, je vais de ferme en château / Je chante pour du pain, je chante pour de l'eau / Je couche / La nuit sur l'herbe tendre des bois / Les mouches / Ne me piquent pas / Je suis heureux, j'ai tout et j'ai rien / Je chante sur mon chemin / Je suis heureux et libre enfin.

Douce France

Douce France est tout d’abord une référence littéraire à la Chanson de Roland qui date du XIe siècle. Charles Trenet écrit la chanson en 1943 et l’interprète au théâtre des Folies Bergères. Le refrain enchante le public, qui se l’approprie et en fait un symbole de résistance sous l’occupation allemande.

Paroles : Il revient à ma mémoire / Des souvenirs familiers / Je revois ma blouse noire / Lorsque j'étais écolier / Sur le chemin de l'école / Je chantais à pleine voix / Des romances sans paroles / Vieilles chansons d'autrefois / Douce France / Cher pays de mon enfance / Bercée de tendre insouciance / Je t'ai gardée dans mon cœur / Mon village au clocher, aux maisons sages / Où les enfants de mon âge / Ont partagé mon bonheur.

Meilleures chansons par artiste