Cité du Train : préparer votre visite

Cité du Train : préparer votre visite CITE DU TRAIN - La ville de Mulhouse accueille le plus beau musée du train en Europe, riche d'une collection de plus de 100 véhicules. Plongée dans la belle époque du train.

Depuis 1976, la Cité du Train s'enorgueillit d'un parcours spectacle permettant de découvrir le siècle d'or du chemin de fer. Des locomotives à vapeur jusqu'aux michelines, des tortillards jusqu'aux trains de banlieue, la Cité du Train vous invite à embarquer pour un voyage dans le temps. "Terminus, tout le monde descend !"

Visite de la Cité du Train

A peine entrés dans la Cité du Train, les visiteurs sont plongés dans une grande salle obscure. Les voici embarqués dans la saga du chemin de fer. Une micheline ouvre la danse, souhaitant la bienvenue aux curieux, au son des "jolies colonies de vacances". Plus loin, une voiture de 3e classe nous fait revivre l'époque des premiers congés payés. Dans les wagons, des personnages prennent place, excités d'aller voir pour la première fois la mer. Après le littoral, l'aventure continue à la montagne, avec la ligne Saint-Gervais-Chamonix, qui emmena de nombreux skieurs au pied du Mont-Blanc. Derrière l'ambiance festive des vacances, les visiteurs découvrent des séquences de films d'époque retraçant la laborieuse construction de ponts et de tunnels. Les différents wagons, voitures officielles et trains s'animent de petites saynètes retraçant le rôle du train dans l'histoire française.

C'est sur le thème du voyage que cette mise en scène se termine, avec notamment les voitures prestigieuses de l'Orient-Express. Le public y retrouve "Le crime de l'Orient-Express" et le fameux détective belge Hercule Poirot qui mène l'enquête. Du salon Pullman en 1ère classe jusqu'aux cuisines, en passant par les cabines couchettes, aucun wagon n'échappe à l'inspection des visiteurs. Enfin, le spectacle ne manque pas de rendre hommage aux agents d'entretien, aiguilleurs, cheminots, chauffeurs et mécaniciens sans lesquels aucun train ne pourrait démarrer. Entre les bruits de métaux, la fumée et les cris du chef de gare, on se croirait dans "La Bête Humaine" !

Voyage au fil de l'histoire ferroviaire

Une fois passée la première salle, la visite se poursuit dans un hall de 7 000 m². Une trentaine de trains et locomotives paradent sur leurs rails, illustrant l'histoire ferroviaire. Sur le quai, les visiteurs peuvent se renseigner sur chaque machine grâce à des bornes explicatives ou pénétrer dans certains wagons. Ils découvrent ainsi les premières locomotives à vapeur telles que la "Saint-Pierre" Buddicom de 1844 ou la Pacific Chapelon de la Compagnie du Nord. Plus ou moins imposantes, habillées de rouge, vert ou noir, les locomotives se succèdent et illustrent l'évolution de ces cavalières du rail. Certaines sont parfois volontairement éventrées, exhibant leurs turbines et tuyaux aux curieux et amateurs de mécanique. 

Le hall présente aussi des voitures plus belles les unes que les autres. On peut ainsi découvrir la voiture-salon capitonnée de l'Impératrice Eugénie ou les sièges moelleux de la voiture présidentielle. Ce voyage au pays du rail finit en beauté par une grande maquette animée. Dans un décor représentant différentes régions françaises, des trains récents et anciens défilent entre les personnages et les maisons. Une bonne occasion de tester les connaissances acquises en essayant de reconnaître les locomotives et différents trains précédemment rencontrés.

Musées / Monuments

Annonces Google