Que faire en Sardaigne

Entre mer et montagne, sport et nature, visite et farniente, la Sardaigne sait jouer de ses multiples facettes. Du nord au sud et d'est en ouest, voici les lieux incontournables de cette belle île italienne.

Pan di Zucchero

Site naturel

L'Italie possède les plus beaux éperons rocheux émergents de la mer ; cependant c'est sur la côte sud-ouest de la Sardaigne que vous trouverez les plus remarquables. Face à la plage de Masua, vous pourrez admirer les cinq " faraglioni " d'Iglesias, commune sur laquelle sont situés ces rochers. Hauts de plus de 130 mètres et d'une superficie de 300 m2, ils forment un seul bloc magnifique, suspendu au milieu du bleu marine. Si vous ne devez voir qu'un seul coucher de soleil en Sardaigne, choisissez ce cadre merveilleux.
Crédit : Rodolfo Baldussi/123RF

Su Nuraxi

12€ la visite

Profitez d'un passage dans le sud de la Sardaigne pour contempler les vestiges d'une antique construction défensive. Le Su Nuraxi est l'un des sites archéologiques mégalithiques les mieux conservés d'Europe. Les tours circulaires, propres à l'âge de bronze (-2000 av. J.-C.) et construites en pierres de taille, témoignent d'une inventivité certaine et annoncent les prémices de l'urbanisation. Le Su Nuraxi est tellement réputé qu'il est devenu le symbole même de la Sardaigne. Prix de la visite : 12 euros par personne. Ouvert au public de 9h à 18h, comptez une heure sur place.
Crédit : loren62/123RF

Île San Pietro

Randonnées

Île d'origine volcanique d'une superficie de 50 km2, San Pietro résume à elle seule la richesse naturelle de la Sardaigne. Grottes, bois, criques, falaises plongeantes, marais, piscines naturelles et plages intimistes sont autant d'attractions pour les amoureux de la nature. Après une visite de Carloforte, partez à la découverte des nombreux sentiers vous menant au sommet de magnifiques collines avec une vue imprenable.
Crédit : isaac74/123RF

Canyon de Su Gorropu

5€ la visite guidée

L'une des plus profondes grottes d'Europe vous tend les bras pour une dose d'aventure et d'adrénaline. Su Gorropu est avant tout un trek de 13 km que vous pouvez faire seul ou accompagné. Toutefois, il est préférable de faire la visite du canyon avec un guide professionnel pour certains itinéraires difficiles. Le site, d'une beauté à couper le souffle, se pratique aussi bien à pied, à vélo et même en canyoning. Visites guidées de début mars à fin octobre. Tarif de 5 euros par personne.
Crédit : Alessandro Vallainc / 123RF

Rocher de l'éléphant

Curiosité

En route pour Castelsardo, vous ne pouvez pas manquer le Rocher de l'éléphant saluant votre arrivée de la trompe. Surplombant la route, cet amas de roche est une véritable curiosité pour les visiteurs. Dotée d'une imposante taille (environ 4 mètres de haut), la masse a pris la forme d'un éléphant avec l'érosion. Bien plus qu'un simple caillou, le Rocher de l'éléphant renferme deux superbes domus de Janas, sépultures préhistoriques creusées à même la roche.
Crédit : Andreas Jung/123RF

Temple d'Antas

4€ la visite

Niché au cœur d'une splendide vallée, le Temple d'Antas se situe à quelques kilomètres de Fluminimaggiore, dans le sud de la Sardaigne. Érigé par les Carthaginois puis transformé par les Romains, ce temple est le vestige d'un lieu de culte dédié au dieu de l'eau et de la végétation. Colonnes monumentales, chapiteaux, mosaïques sont autant de curiosités à admirer lors de votre visite. Sur le site, vous trouverez de nombreux panneaux d'informations ainsi qu'une brochure en français, parfaite pour prendre conscience de l'endroit que foulent vos pieds. Tarif : 4 euros par personne. Ouvert de 9h30 à 16h30 en hiver, jusque 19h30 en été.
Crédit : Alessio Orr/123RF

Archipel de la Maddalena

Activités nautiques

Envie de nature sauvage et de paysages paradisiaques ? Prenez le ferry et embarquez pour l'archipel de la Maddalena. Constitué de sept îles principales et d'une soixantaine d'îlots, l'archipel est un petit paradis pour les amateurs d'eau turquoise, de nature luxuriante et d'activités nautiques. Excursions en bateau, randonnées sous toutes les formes, plongées, snorkeling ou repos sur une plage de sable blanc ; il y a forcément ce qu'il vous faut à la Maddalena pour des vacances réussies : de quoi y poser ses valises et y rester quelques jours.
Crédit : Steve AllenUK/123RF

Grotte de Neptune

13€ la visite

Aller en Sardaigne sans visiter les Grottes de Neptune ? Vous n'y pensez pas ! Non seulement vous aurez sous vos yeux un magnifique trésor de l'architecture naturelle, mais vous pénétrerez au sein d'une des plus grandes grottes de la Méditerranée. La visite commence avant même l'entrée dans la grotte. L'accès, conditionné par les conditions climatiques, se fait soit par bateau, soit par un escalier à flanc de falaise offrant une vue panoramique époustouflante. L'un et l'autre offrent un spectacle de bienvenue formidable avant la balade spéléologique qui vous attend à l'intérieur. Accessible tous les jours de 8h à 19h, une visite par heure. Tarif : 13 euros par adulte et 7 euros par enfant. Un petit parking se trouve à proximité.
Crédit : Luca Nichetti/123RF

Visite

Située à quelques heures de vol de Paris, la Sardaigne est à vos pieds. La visiter en une ou deux semaines, en voiture ou en camping, peut transformer votre séjour en belle aventure. Retrouvez nos conseils et idées d'itinéraires pour découvrir la Sardaigne.

Visiter la Sardaigne en 1 semaine

Nord ou sud de l’île

Au sud, atterrissez à Cagliari et prenez le temps de découvrir la capitale de la Sardaigne. Partez à la découverte des civilisations anciennes à Pula. Et reposez-vous sur l'une des magnifiques plages qui ornent la côte sud. Au nord, visitez Alghero ou Olbia et dirigez-vous ensuite vers Santa Teresa Gallura. Admirez le panorama magnifique sur les montagnes corses. Envie de vous ressourcer ? Prenez une journée pour vous reposer devant l'archipel de La Maddalena et contemplez l'œuvre du vent sur la roche.
Crédit : Chris Willemsen/123RF

Visiter la Sardaigne en 15 jours

Villages et plages

La Sardaigne est une destination qui donne à voir une multitude de paysages. Baignée par la mer, la Sardaigne se laisser apprivoiser en quinze jours. Pour l'apprécier à sa juste valeur, commencez par quelques jours dans les terres de l'Est et respirez la nature délicate et préservée qu'offre San Pantaléo. Descendez ensuite vers le sud et admirez la beauté exceptionnelle de quelques villages. Prenez un jour pour planifier une excursion sur l'île de San Pietro et familiarisez-vous avec la cité de Carloforte. Remontez lentement le long du littoral ouest et faites une halte à Bosa, village d'une beauté déroutante. Détendez-vous enfin sur les nombreuses plages qui sillonnent les routes de l'ouest. Accessible et pour toute la famille, la plage de La Pelosa saura vous faire oublier le quotidien pour des moments de détente en famille.
Crédit : Ekaterina Pokrovsky/123RF

Visiter la Sardaigne en camping car

Aires de repos

Pour un séjour en parfaite liberté, choisissez de visiter la Sardaigne en camping-car. Vous pouvez louer votre maison sur roues et la récupérer directement à l'aéroport. L'île est particulièrement bien équipée en aires de repos et en campings pouvant accueillir votre véhicule. Les routes sont praticables et de nombreuses aires de parking sont prévues à l'entrée de chaque site ou village : de quoi ensuite partir à l'aventure avec votre sac et vos chaussures de randonnée.
Crédit : Andrey Armyagov/123RF

Excursion en bateau

Trésors cachés de l'île

Certains endroits de la Sardaigne sont de véritables trésors. Et comme tels, ils se cachent si bien des regards qu'ils ne sont accessibles que par voie maritime. Louez un bateau (à partir d'une cinquantaine d'euros) ou faites-vous guider pour explorer les secrets les plus intimes de l'île. Découvrez les joyaux que sont les falaises du Golfo di Orosei, ces montagnes de calcaires où pousse un abondant maquis méditerranéen tombant dans une mer turquoise : unique.
Crédit : Steve AllenUK/123RF

Visiter le parc national de l'Asinara

Entrée libre

Particulièrement montagneux, le parc national de l'Asinara est le terrain de jeux préféré des randonneurs. Peut-être même croiserez-vous le rare âne albinos, typique de cet îlot ? Accessible par bateau à partir des ports de Porto Torres et de Stintino, le parc mesure près de 50 km2 de superficie : de quoi s'adonner à de magnifiques balades, à pied, à vélo ou à cheval, mais aussi accompagné par un guide en 4 × 4. Ce sera l'occasion d'en apprendre plus sur ce territoire, sa faune et sa flore. Entré libre.
Crédit : Elisa Locci/123RF

Trouver un vol avec Liligo

Villes

La Sardaigne, c'est aussi des lieux majestueux où règne un parfum d'histoire. Les villes sont d'une véritable splendeur, témoignant d'un goût pour l'architecture propre aux Italiens. Focus sur les principales villes de l'île.

Cagliari

Capitale

Capitale de la Sardaigne, Cagliari est une ville pittoresque au décor exceptionnel. Véritable ville-colline, Cagliari compte sept quartiers historiques, desservis par de longues ruelles montantes. La plus haute partie de la cité est une ancienne place forte surplombée d'une superbe cathédrale, la Castello. Les plages naturelles finiront de vous faire aimer cette belle ville du sud de la Sardaigne. Enfin, ne partez pas sans avoir observé les flamants roses dormant dans les étangs, majestueux.
Crédit : Sean Pavone/123RF

Olbia

Ville animée

Dérivé du grec, Olbia signifie " bonheur ". Véritable porte d'entrée de la Sardaigne grâce à son aéroport, la cité offre à voir une magnifique basilique San Simplicio, des thermes à la romaine et des places animées par de nombreux cafés et brasseries. Éloignez-vous un peu du centre et profitez des différents sites archéologiques comme le Riu Mulinu ou l'aqueduc de Sa Rughittola.
Crédit : Andreas Jung/123RF

Alghero

Ville culturelle

Envie de vous plonger dans l'Histoire ? Alors dirigez-vous vers Alghero, ville côtière située au nord-ouest de la Sardaigne. Réputée pour son centre-ville historique aux rues encore pavées, la cité fortifiée comprend une multitude de monuments aux styles gothiques. Arrêtez-vous devant la cathédrale di Santa Maria et contemplez son fabuleux clocher. Continuez vers les églises datant du XIVe siècle comme la Chiesa di San Francesco, pour terminer par une halte au Museo del Corallo (3 euros l'entrée), et admirez les différentes expositions de coraux.
Crédit : Olena Buyskykh/123RF

Pula

Ville animée

Cette ville du sud de la Sardaigne vous comblera. Ici, le sable blanc se jette dans une mer turquoise. Le calme de la nature préservée toise les nuits animées de Cagliari, située à quelques kilomètres de là. Idéale pour se ressourcer, Pula n'en reste pas moins une cité sportive avec ses allées bordées d'arbres, pensées pour le jogging, et des sites exceptionnels de plongée sous-marine. À quelques pas de là, venez découvrir les plus célèbres ruines de Sardaigne (datant de -800 avant J.-C.) : le capo Pula et son amphithéâtre.
Crédit : Filip Fuxa/123RF

Santa Teresa Gallura

Station balnéaire

À l'extrémité nord de la Sardaigne, à seulement une heure de bateau de Bonifacio, découvrez une cité promontoire au décor romantique. Des petites routes sinueuses parcourent les deux calanques pour des panoramas dépaysants. La mer cristalline et nuancée invite au repos et à la baignade. La petite station balnéaire de Santa Teresa Gallura s'anime en été. Concerts branchés, bars à cocktails et fêtes improvisées font de cet endroit un paradis dynamique à quelques pas de la France.
Crédit : Roman Babakin/123RF

Villages

Voici un tour d'horizon des plus beaux villages de Sardaigne où se mêler aux locaux loin de l'agitation des grandes villes.

Bosa

Village coloré

Traversée par le Temo, fleuve navigable, la petite ville de Bosa offre un autre visage de la Sardaigne. Très ancienne, la cité est caractérisée par des maisons colorées aux balcons forgés se regardant de chaque côté des ruelles sinueuses. Du haut de la colline, le château des Malaspina (construit au XIIe siècle) domine le vieux centre appelé Sa Costa. Figurant parmi les plus beaux villages d'Italie, Bosa est indéniablement incontournable.
Crédit : Ekaterina Pokrovsky/123RF

Orgosolo

Village d'art

Situé dans les terres, le village de Orgosolo est l'un des plus représentatifs de la culture de la Sardaigne. Ce petit bourg de montagne, célèbre pour ses murs colorés et ses peintures historiques, offre un dépaysement garanti et un coup de cœur assuré. Non seulement vous trouverez là la chaleur humaine de ses habitants, mais aussi de nombreuses œuvres représentant les diverses luttes. Les arts rejoignent les combats dans un livre d'histoire à ciel ouvert. Orgosolo porte bien son nom de village rebelle : magnifique et surprenant.
Crédit : Chris Willemsen/123RF

Castelsardo

Village coloré

De passage dans le nord de la Sardaigne ? Arrêtez-vous un instant dans ce village impressionnant. Dominé par son château datant de plus de mille ans et encore intact, le village offre le plus beau panorama sur les montagnes de Corse par temps clair. Maisons colorées, ruelles étroites, château promontoire surplombant l'azur de la mer : tout est ici condensé pour offrir le charme et l'exception d'une cité qui n'a rien à envier aux plus grandes.
Crédit : Olena Buyskykh/123RF

San Pantaleo

Village pittoresque

Village agricole bâti autour d'une église pittoresque, San Pantaleo s'accroche aux montagnes de granit du Monte Cugnana. Si vous ne devez y aller qu'un seul jour, choisissez le jeudi. Vous y trouverez un marché d'une richesse incroyable. C'est le rendez-vous des artisans (céramistes, menuisiers, ferronniers) et artistes. Les amoureux de sport ne seront pas laissés de côté avec les nombreux sentiers de trekking, cheval ou VTT permettant de découvrir les nombreux bois et montagnes de la région de Gallura.
Crédit : Андрей Шевченко/123RF

Carloforte

Village de pêcheurs

Situé sur l'île San Pietro, Carloforte est un petit village de pêche abrité du mistral. Vous serez enchanté par son port à l'ancienne et ses nombreuses traditions. Accrochée à la colline avec amour, la cité présente quelques façades colorées où vous prendrez plaisir à déguster cocktails et apéritifs. Perdez-vous dans les ruelles étroites du centre-ville et appréciez la sérénité d'une balade piétonne.
Crédit : Gianfranco Coscarella/123RF

Plages

Parce que la Sardaigne est aussi une véritable carte postale, nous avons sélectionné pour vous les plus belles plages de l'île. Que vous soyez sportif ou que vous ayez envie de farniente, vous trouverez votre bonheur à coup sûr.

Cala Goloritze

Plage sauvage

Située sur la côte ouest de la Sardaigne, cette plage est sûrement la plus magnifique de la région. Comme tout trésor, elle se mérite, et ce n'est qu'après une escapade pédestre que vous pourrez admirer le turquoise de son eau. À l'abri derrière de hautes falaises vertigineuses surplombant la mer, vous serez comme seul au monde. Le décor à couper le souffle est digne d'un rêve, et l'horizon d'azur vous montrera le capo di Monte Santo : dépaysement garanti.
Crédit : Rodolfo Baldussi/123RF

Porto Istana

Plage tranquille

Évadez-vous le temps d'un après-midi dans cette petite crique et profitez d'un moment intime entre deux baignades. Les différentes plages de Porto Istana, séparées par des bandes rocheuses, offrent du sable fin et des jeux de lumière hypnotisants. La mer est peu profonde et l'eau est azur : de quoi amuser les enfants et détendre les parents. Prévoyez masques et tubas, car vous ne pourrez résister longtemps à l'envie de découvrir les fonds marins, riches et merveilleux. Un parking payant est disponible à proximité.
Crédit : hibiscus81/123RF

Porto Giunco

Plage tropicale

À moins de 50 kilomètres de Cagliari, Porto Giunco offre un décor des Caraïbes en pleine Méditerranée. Le sable est blanc, la mer est d'un bleu transparent, la plage est tropicale. Ne soyez pas surpris par votre étrange voisin de plage. Il s'agira sans doute d'un des nombreux flamants roses venus se reposer. La nature préservée et ses charmes sauront vous séduire à coup sûr : un endroit idéal, que vous soyez en couple ou avec vos enfants. Le parking est payant.
Crédit : Pawel Kazmierczak/123RF

La Pelosa

Plage familiale

En Sardaigne, les plages se suivent, mais aucune ne se ressemble. La Pelosa est sûrement l'une des plus belles d'Europe. Un rêve éveillé s'ouvre sous vos yeux. L'eau est claire, le sable est fin et des tours datant du XVIe siècle offrent aux sens un cadre hors du temps. À l'abri du mistral, la mer est calme et peu profonde, offrant un terrain de jeux sans pareil pour toute la famille. Le temps est à l'arrêt. Profitez-en avec gourmandise (Parking payant).
Crédit : TATIANA BRALNINA/123RF

Aéroport

Il existe quatre aéroports en Sardaigne. En fonction de votre programme et du temps que vous passez sur place, il est plutôt conseillé de vous orienter vers l'un ou l'autre. Les aéroports Costa Smeralda à Olbia, Fertilia à Alghero et Elmas à Cagliari relient l'île aux principaux aéroports nationaux et internationaux. L'aéroport de Tortoli à Arbatax quant à lui n'assure que quelques vols internes en haute saison. 

Différentes compagnies aériennes prévoient des vols directs en partance des principales capitales d'Europe : Paris, Bruxelles-Charleroi, Berne. De France, vous pouvez partir de Bordeaux, Nantes ou Strasbourg avec Volotea ou EasyJet. De Charles-de-Gaulle, Marseille ou Nice, préférez Meridiana Fly pour un vol direct vers Olbia. Il est conseillé de réserver en même temps que votre billet d'avion un transfert depuis les aéroports vers votre hôtel. Que ce soit en voiture, taxi, navette, train ou autobus, il y a forcément un moyen de transport répondant à votre attente. Discrétion, confort, sérénité, budget, il y en a pour tous les goûts. De plus, il existe de nombreux services de locations de véhicules directement accessibles depuis les aéroports. N'hésitez pas à réserver votre voiture ou votre camping-car pour tout votre séjour.

Climat

Quand partir en Sardaigne ? Située au sud de la Corse, la Sardaigne bénéficie d'un climat méditerranéen particulièrement ensoleillé. Il y fait beau, chaud et il pleut rarement. En fonction du climat, voici nos conseils pour un séjour réussi. Le climat méditerranéen de l'île est donc parfaitement rythmé par les quatre saisons : été, automne, hiver, printemps. Si l'été est la période où il fait le plus chaud et où il pleut le moins, il n'en reste pas moins que les températures restent très agréables, quelle que soit la saison.

En fonction de votre séjour, vous serez amené à rencontrer deux types de climats assez différents. Si vous séjournez sur la côte, vous aurez un climat sec et aride tandis qu'il sera plutôt rude si vous entrez dans les terres montagneuses. Le vent façonne le relief comme le climat, transformant la Sardaigne au gré de ses influences. L'île est en effet au croisement du mistral venant de Corse et d'Italie, du sirocco de l'Afrique du Nord et du ponente d'Espagne. Pour profiter pleinement et éviter l'affluence majeure de l'été, nous vous conseillons de partir en Sardaigne en juin ou en septembre. Le climat est doux et l'eau encore chaude.

Mois Ensoleillement Température moyenne Température de l'eau Jours de pluie Note
Janvier 4h/jour 10°C 14°C 8 **
Février 5h/jour 10°C 14°C 8 ***
Mars 6h/jour 11°C 14°C 7 ***
Avril 7h/jour 13°C 16°C 7 ***
Mai 9h/jour 17°C 18°C 4 ****
Juin 10h/jour 21°C 22°C 2 ****
Juillet 11h/jour 25°C 24°C 1 *****
Août 10h/jour 25°C 25°C 2 *****
Septembre 8h/jour 22°C 24°C 4 ****
Octobre 6h/jour 18°C 22°C 7 ***
Novembre 5h/jour 14°C 19°C 8 ***
Décembre 4h/jour 11°C 17°C 7 **

Autour du même sujet