Brexit

Pas d'inquiétude concernant le Brexit : les négociations ont bien entendu été lancées pour préserver les liens touristiques entre la France et le Royaume-Uni. Jusqu'au retrait effectif du Royaume-Uni de l'Union Européenne, selon le Quai d'Orsay, les conditions restent les mêmes qu'auparavant, le voyageur doit être muni de son passeport ou de sa carte d'identité, en cours de validité, sans devoir passer par la case visa. À partir du retrait du Royaume-Uni, le gouvernement britannique a souligné qu'il ne souhaitait pas "soumettre les ressortissants européens à l'obligation d'un visa pour les séjours de moins de trois mois". À compter de 2021, il faudra peut être sortir son passeport pour passer la frontière, et plus seulement sa carte d'identité, mais cela demeure encore incertain. En somme, il sera tout à fait possible de continuer à découvrir le Royaume-Uni, simplement. Le Brexit ne devrait pas changer grand chose pour les touristes. Le pays y a tout intérêt : il attire chaque année plus de 30 millions de visiteurs venus de l'étranger.

Villes

Dynamiques, culturelles, mais surtout très différentes les unes des autres, les grandes villes du Royaume-Uni ont chacune leurs monuments, leur histoire et leur personnalité.

Londres

Capitale animée

Forcément, la capitale du Royaume-Uni est un must-see ! Vibrante, animée et riche historiquement et culturellement, Londres demeure l'une des villes les plus visitées au monde, bien que réputée pour être chère. Parmi les découvertes indispensables : Big Ben, Tower Bridge, la tour de Londres et ses bijoux royaux, Buckingham Palace, le palais de Westminster, Trafalgar Square, la cathédrale Saint-Paul… La ville est aussi connue pour ses superbes musées : le British Museum, Muséum of London, National Gallery, musée des transports, d'histoire naturelle… Il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Compléter tout cela par une promenade dans le superbe Hyde Park, un verre dans le quartier fêtard de Camden et une balade au bord de la Tamise !
Crédit : Iakov Kalinin / 123RF

Belfast

Art et culture

TLa capitale de l'Irlande du Nord mérite également le détour. Accessible en moins de deux heures d'avion, la ville de Belfast rassemble de beaux arguments pour attirer les touristes, dont son grand hôtel de ville bâti au début du XXe siècle, la cathédrale Sainte-Anne… A voir également : " cave hill ", une colline de 370 mètres de haut, offrant une superbe vue sur les environs. On y trouve notamment le château de Belfast mais aussi des grottes, anciennes mines de fer à visiter (en groupe). Ceux qui s'intéressent au Titanic pourront également découvrir le Titanic Belfast, un monument et musée construit en 2012 en l'honneur du centenaire du naufrage.
Crédit : Leonid Andronov / 123RF

Birmingham

Ville moderne

Ville industrielle des Midlands de l'Ouest , Birmingham est une ville à voir au Royaume-Uni. Jeune et dynamique, elle attire pour son architecture, sa riche histoire et sa vie culturelle développée. Les fêtards apprécieront aussi son animation nocturne, notamment le long de la célèbre Broad Street. Parmi les activités à retenir : l'énorme Bull ring, un centre commercial à l'architecture très contemporaine, le Black Country Living Museum, musée dédié à l'industrialisation de la ville au XIXe siècle, mais aussi Cadbury World, qui retrace l'histoire de cette marque de chocolat désormais dégustée dans le monde entier, créée dans la région.
Crédit : Anna Phillips / 123RF

Cardiff

Ville culturelle

Capitale du pays de Galles, Cardiff est notamment célèbre pour son imposant château, dressé à partir du XIe siècle sur un ancien fort romain. Il mérite la visite : pour la belle vue offerte depuis la tour principale, ses sous-sols, sa tour de l'horloge et ses appartements. Le musée national de Cardiff attirera les amateurs d'archéologie et d'art, d'autant que son accès est gratuit et qu'il se situe à deux pas de l'hôtel de ville. Une promenade au bord de la baie ou au Blute Park, puis un spectacle au Wales Millenium Center compléteront cette découverte de la ville. Plusieurs autres châteaux se trouvent à Cardiff et dans les environs : le château Coch, néo-gothique, ou encore celui de Caerphilly, bâti au XIIIe siècle.
Crédit : Matthew Dixon / 123RF

Liverpool

Ville culturelle

Connue pour son équipe de foot, cette ville portuaire de l'ouest de l'Angleterre est aussi célèbre pour un groupe de musique fondé dans ses rues : les Beatles. Les fans du groupe de rock pourront passer à Penny Lane et se rendre au musée qui leur est dédié, situé à deux pas d'Albert Dock, complexe de docks qui rassemble aujourd'hui musées, expositions, restaurants et activités culturelles. Les amateurs d'art moderne pourront visiter le Tate Liverpool, qui se trouve justement dans le Albert Dock, tandis que les amoureux de la mer privilégieront le Merseyside Maritime Museum, qui retrace le lien à travers les siècles entre la ville et l'océan. Prenez aussi le temps de découvrir la cathédrale anglicane de Liverpool, ainsi que la tour St John's Beacon, qui offre une belle vue sur les environs.
Crédit : Jeanette Teare / 123RF

Manchester

Ville animée

En dehors de ses célèbres stades de foot, domiciles des clubs Manchester City et Manchester United, cette grande ville du nord-ouest de l'Angleterre a aussi des arguments pour attirer les amoureux d'histoire et de patrimoine. Outre une balade près de ses canaux, vous pourrez admirer la bibliothèque néogothique John Rylands, son hôtel de ville et sa cathédrale du XIIIe siècle. Parmi ses musées clefs : celui dédié aux sciences et à l'industrie, le Art Gallery, le musée de la guerre et le People's History Museum, sur la classe ouvrière au Royaume-Uni. Les accros aux shopping profiteront du Trafford Center, vaste centre commercial, tandis que les fans de foot se rendront au National Football Museum.
Crédit : Shahid Khan / 123RF

Glasgow

Ville dynamique

L'Écosse, ce n'est pas que de belles campagnes, c'est aussi des villes dynamiques et riches en découvertes. Parmi elles, Glasgow, située dans les Lowlands. La visite commence par le cimetière victorien Nécropolis, qui offre une promenade agréable, entré tombes, nature et mausolées. La vue sur la ville est très belle. On s'arrête aussi à la cathédrale Saint-Mungo, qui remonte à la fin du XIIe siècle. Plus au centre-ville, la place George Square met en avant de célèbres Écossais, à arpenter entre deux séances de shopping dans ce centre très animé. On boit un thé au Willow Tearooms, vieux salon de thé ouvert en 1903, puis on admire le Lighthouse, centre culturel dédié au design et à l'architecture, ou le très moderne Riverside, sur les transports.
Crédit : claudiodivizia / 123RF

Edimbourg

Ville verte

Édimbourg ou Glasgow, à vous de choisir, les deux villes ayant chacune de solides arguments ! Parmi ceux d'Édimbourg, la capitale de l'Écosse : la très animée Princes Street, grande rue commerçante, où peu de véhicules privés circulent, la cathédrale Saint-Gilles, le château et le musée d'Edimbourg, qui occuperont déjà une bonne journée de visites. On admire aussi le palais de Holyrood, mais aussi bien entendu le Scotch Whisky Heritage Center, en l'honneur de la boisson nationale, ainsi que le jardin botanique royal et ses palmeraies.
Crédit : Jennifer Barrow / 123RF

Bristol

Ville paisible

Moins touristique, Bristol se trouve au bord de l'Avon, dans le sud-ouest de l'Angleterre. L'un des clichés les plus connus de la ville : le pont suspendu de Clifton, impressionnant, qui passe au-dessus de la vallée de l'Avon. Sa longueur : 412 mètres. La vue sur les gorges de l'Avon est aussi superbe. Autre panorama à découvrir, celui au sommet de la tour Cabot qui offre une belle vue sur la ville. La cathédrale de la Sainte-et-Indivisible-Trinité de Bristol, ainsi que St Mary Radcliffe Church méritent une visite, tout comme le musée des Beaux-Arts. Bristol rassemble également un zoo et un aquarium, bon à savoir si vous venez en famille.
Crédit : Anthony Brown / 123RF

Brighton

Station balnéaire

Située au sud de Londres, en bord de mer, la ville de Brighton et ses plages de galets sont très appréciés des Anglais comme des touristes. Et de la famille royale ! George IV y a fait construire le Brighton Pavilion, au début du XIXe siècle, dans une architecture exotique inspirée de l'Inde, qu'il est possible de visiter aujourd'hui. La vue depuis la tour d'observation British Airways i360, dotée d'un bar à cocktails, est sublime. Et une promenade sur la marina, le quartier du port, très agréable. Le musée d'art de Brighton et le Preston Park sont également à voir.
Crédit : William Perugini / 123RF

Oxford

Ville animée

Connue pour son illustre université, la ville d'Oxford, située au nord-ouest de Londres, mérite le détour. À commencer par son centre-ville, ses rues piétonnes et son marché couvert du XVIIIe siècle. Une visite guidée de l'université s'impose également. Les fanas d'Harry Potter pourront même trouver des visites dédiées à l'univers du sorcier, puisque certains décors sont inspirés de ces lieux. Le jardin botanique, le plus ancien du pays, est également à découvrir, tout comme le musée Ashmolean, dédié à l'art et l'archéologie, le château du XIe siècle et la bibliothèque bodléienne. Et si vous avez une voiture, passez voir le palais de Blenheim, à une dizaine de kilomètres d'Oxford, un grand manoir où est né Winston Churchill.
Crédit : Andrei Nekrassov / 123RF

Bath

Ville paisible

Dans le sud-ouest de l'Angleterre, la ville de Bath est notamment connue pour ses sources chaudes. Pensez donc à passer au musée des thermes, puis à profiter de l'un des spas de la ville. L'abbaye de Bath et son intérieur gothique victorien, le musée dédié à la vie de l'écrivaine Jane Austen, ou le Herschel, consacré à l'astronomie, ainsi que le Prior Park occuperont également votre séjour. Côté architecture, le Circus, une large rue de maisons du XVIIIe siècle construites en cercle, sont également à voir ! Terminez le voyage par une pinte à Milsom Street ou une pièce au théâtre Royal.
Crédit : Anthony Brown / 123RF

Visite

Que visiter au Royaume-Uni ? En voiture, en train ou en camping car, retrouvez nos conseils et idées d'itinéraires pour parcourir le pays.

Visiter le Royaume-Uni en voiture

Rouler à gauche

Louer une voiture ou prendre le ferry avec son propre véhicule peut être une bonne façon de découvrir le Royaume-Uni si l'on souhaite sortir des sentiers battus et des grandes villes. Attention néanmoins, car les règles de conduite sont très différentes de l'autre côté de la Manche ! Tout d'abord, oubliez les kilomètres, le Royaume-Uni utilise un autre système, celui des miles et des yards (1 mile = 1,6km, 1 part = 0,91m). Prenez garde aussi si vous roulez à Londres : un péage est fixé en semaine, de 7h à 18h30, pour toutes les voitures. Il est nécessaire de s'enregistrer en ligne, avec sa plaque d'immatriculation, pour s'y rendre (15€ par jour environ). Et bien entendu : on roule à gauche au Royaume-Uni. Attention donc à bien prendre le pli, notamment sur les ronds-points.
Crédit : jevanto / 123RF

Visiter le Royaume-Uni en train

Trajets illimités

Facilement accessible depuis la France en train grâce à l'Eurostar, le Royaume-Uni compte plus de 2.500 gares, sur tout son territoire. Il est donc possible de circuler un peu partout via les voies ferrées. Attention de bien vous renseigner : certaines parties du réseau peuvent être en travaux, voire fermées ! Si vous prévoyez de beaucoup circuler, vous pouvez prendre les cartes " All Line Rail Rover ", de la National Rail, offrant des déplacements illimités sur toute la Grande-Bretagne, pendant 7 ou 14 jours. Son prix : 526 £ pour 7 jours (590€ environ). Sur les grands axes, les trains les plus rapides sont souvent complets, mieux vaut réserver en avance, par exemple entre deux grandes villes. Dans ce cas, les trains sont climatisés et agréables, similaires au TGV en France. À noter que vous pouvez aussi circuler en autocar en Grande-Bretagne.
Crédit : Leonid Andronov / 123RF

Visiter le Royaume-Uni en camping car

Tour du pays

Parcourir le Royaume-Uni à bord d'un camping car est tout à fait possible et cette option offrira une grande liberté aux voyageurs, sans devoir payer (cher) des chambres d'hôtels et en sortant largement des sentiers battus. À vous de voir si vous ne souhaitez que vous cantonner à une seule région, à découvrir en profondeur, ou sillonner le pays ! À noter que les distances sont importantes, il faut compter 7 à 10 heures de route pour relier Londres et Édimbourg. Si vous louez le camping-car directement à votre arrivée au Royaume-Uni, mieux vaut le réserver en amont, via une plateforme spécialisée. Comme pour la voiture, attention au sens de circulation inversé et à la mesure des distances et de la vitesse en miles. À noter que certains portions de routes sont payantes, à l'inverse des autoroutes. Notamment la traversée de ponts.
Crédit : Michael Charles / 123RF

Visiter les Cornouailles au Royaume-Uni

Région sauvage

A l'extrême ouest du pays le comté des Cornouailles est le lieu idéal pour un road trip, avec la jolie ville de Plymouth située en bord de mer. Vous pourrez également visiter le légendaire village de Tintagel où serait né le roi Arthur, qui offre des vues magnifiques sur la mer avec ses petites maisonnettes typiques de la région. Parmi les must-see : l'éco-parc Eden Project, où poussent des plantes du monde entier, le Land's End, le point le plus au sud-ouest de la Grande-Bretagne, les jardins perdus de Heligan, la très belle péninsule de Lizard, le château de Pendennis et d'innombrables plages plus belles les unes que les autres.
Crédit : fisfra / 123RF

Trouver un vol avec Liligo

Villages

Quels sont les plus beaux villages du Royaume-Uni ? Hors des grandes villes, le Royaume-Uni dispose de nombreux villages, dont certains sont particulièrement typiques et charmants.

Ballintoy

Village paisible

Village d'Irlande du nord situé en bord de mer dans le comté d'Antrim, Ballintoy a notamment été aperçu dans la série Game of Thrones. Parmi les activités des environs : le pont de corde de Carrick-a-Rede, qui relie la terre à une petite île, très emprunté par les touristes, la chaussée des géants, une formation volcanique impressionnante, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, les châteaux de Dunseverick et de Kinbane. Et bien entendu le charmant port de Ballintoy.
Crédit : bnoragitt / 123RF

Crail

Village en bord de mer

Direction l'Écosse, où se trouve le village de Crail, situé au bord de la mer du nord. Les amateurs de golf apprécieront d'ailleurs le beau parcours verdoyant avec vue sur mer. Ceux qui préfèrent l'histoire pourront visiter le Scotland's Secret Bunker, un bunker construit lors de la guerre froide. Les autres profiteront de la plage, du port de pêche et des belles randonnées possibles dans les environs.
Crédit : George Robertson / 123RF

Portmeirion

Village atypique

Ce village du nord-ouest du Pays de Galles doit beaucoup à l'excentrique milliardaire Sir Clough Williams-Ellis, célèbre architecte qui y a construit d'étonnants édifices. Connue pour avoir accueilli le tournage de la série " Le Prisonnier ", le village de Portmeirion attire les touristes pour son atmosphère méditerranéenne, les plages toutes proches et la grande réserve naturelle Gwaith Powdwr.
Crédit : Natasha Walton / 123RF

Castle Combe

Village typique

Vous l'avez sans doute vu dans le film " Cheval de guerre " de Steven Spielberg. Il faut dire que Castle Combe, village anglais situé dans le comté du Wiltshire, est resté dans son jus. Avec ses maisonnettes en pierre, son église St Andrew's et sa haute halle de marché, Castle Combe donne l'impression de revenir plusieurs siècles en arrière. Les lieux sont calmes et agréables, avec néanmoins peu de monuments ou de visites possibles dans les environs.
Crédit : Jitchanamont Ukkarajarunphon / 123RF

Bakewell

Village charmant

Dans le Derbyshire, cette petite commune fait partie du parc national du Peak District, sur la rivière Wye, non loin de la grande ville de Sheffield. Parmi les richesses de Bakewell : le manoir médiéval Haddon Hall et ses grands jardins, le Chatsworth House, les randonnées offertes par le Peak District et l'église All Saint's Church. Ses ruelles piétonnes, ses petites boutiques et son cadre bucolique séduiront les touristes.
Crédit : Peter Etchells / 123RF

Rye

Village typique

Au sud-est de l'Angleterre, le village de Rye rassemble notamment le Rye Castle Museum, grande tour du XIVe siècle offrant une belle vue sur le port, ainsi que l'ancienne demeure de l'écrivain américain Henry James, et les vestiges du château de Camber, construit par Henri VIII. La plage et la réserve naturelle sont toutes proches. Et l'église et l'architecture typique des ruelles du village attirent toute l'année des visiteurs.
Crédit : Helen Hotson / 123RF

Bowness on Windermere

Village paisible

Direction le nord-ouest de l'Angleterre. La petite ville de Bowness-on-Windermere est notamment connue pour sa localisation : au bord du lac Windermere, elle offre des paysages bucoliques et de beaux clichés. Il s'agit du plus grand lac naturel d'Angleterre : 15 km2. Aux côtés de l'église Saint-Martin, la commune propose également une exposition permanente sur l'auteure Beatrix Potter et son lien avec la région. Idéal pour profiter du lac et de belles promenades dans les environs.
Crédit : Gaid Phitthayakornsilp

Whitby

Village typique

Ce port de pêche, situé dans le Yorkshire du nord, est notamment connu pour l'abbaye de Whitby, fondée en 655. Selon le roman de Bram Stoker, c'est ici que Dracula débarque en Angleterre, à la suite d'un naufrage. La petite église Saint-Mary est d'ailleurs décrite dans le roman. Outre les ruines de l'abbaye et le musée d'art de la ville, les visiteurs pourront se promener au Panent Park, un espace vert public très agréable. Et bien entendu, au bord de la plage.
Crédit : Steve AllenUK

Mousehole

Village paisible

Charmant village et port de pêche des Cornouailles, Mousehole est une commune agréable, où il vaut mieux garer la voiture pour se promener à pied. La balade en bord de mer est idéale pour se détendre et profiter des petites maisons fleuries typiques de la région. Dans les environs, vous pouvez profiter de la plage, découvrir la Trengwainton Garden, une maison de campagne du XVIe siècle et ses beaux jardins, ainsi que le théâtre de Minack, en plein air, sculpté dans la falaise.
Crédit : ianwool / 123RF

Tobermory

Village paisible

Cet adorable village d'Écosse mérite le détour, ne serait-ce que pour ses belles petites maisons colorées en bord de mer. Situé au nord-est de l'île de Mull, il accueille également une petite distillerie, la seule de l'île, qui porte le même nom, ainsi que quelques commerces et un centre artistique. Le reste de l'île offre de belles randonnées et balades en bord de mer, où il sera possible d'apercevoir de nombreux animaux marins.
Crédit : John Holmes / 123RF

Plages

Qui dit îles dit plages ! Même s'il ne fait pas aussi chaud qu'en Méditerranée, le Royaume-Uni peut se targuer de disposer de beaux littoraux.

Woolacombe

Spot de surf

Cette plage des Cournouailles, toute en longueur, est connue pour ses vents, elle est donc idéale pour les amateurs de cerf-volants et de surf ! C'est un lieu agréable de balade en dehors de la haute saison, car avec les beaux jours, les touristes sont nombreux. Pour se garer, il faudra souvent payer (5£ la journée), mais la plage est bien entretenue, avec de petites boutiques et des cafés de bonne qualité.
Crédit : Anthony Brown / 123RF

Treyarnon Bay

Plage familiale

Autre spot connu des Cornouailles, entourée de verdure et de dunes, la plage de Treyarnon attire également les surfeurs. Le sable est clair et fin et les familles sont nombreuses à venir lors des beaux jours, notamment pour les grandes roches qui amusent beaucoup les enfants. Plusieurs petits cafés et glaciers se trouvent à proximité.
Crédit : Michael Charles / 123RF

Portsteward Strand

Plage familiale

Direction cette fois l'Irlande du Nord, qui dispose également de belles plages dont Portsteward Strand, longue de plusieurs kilomètres ! Le sable est doré et fin et les lieux très bien entretenus tout au long de l'année, ce qui justifie le parking payant. L'été, des maîtres nageurs sécurisent les lieux, ce qui en fait une plage prisée des familles. Et la vue demeure magnifique.
Crédit : Brian Wilkinson / 123RF

Sandwood Bay

Plage sauvage

Dans le Sutherland, en Écosse, cette plage de 1,5 km de long est sauvage, mais superbe et très préservée. Sandwood Bay offre toute l'année de belles balades au bord de l'eau. En revanche, mieux vaut être préparé : pour y accéder, il faut réaliser une petite randonnée de six kilomètres à travers la nature, mais cela en vaut la peine vu la beauté des environs !
Crédit : Andreas Gerhardinger / 123RF

Rhossili Beach

Plage sauvage

Très isolée, mais magnifique, cette plage sauvage est située dans le Pays de Galles. Elle fait régulièrement partie des meilleures plages de la région et du pays, selon les classements TripAdvisor. Il faut dire qu'elle est très belle et préservée, toute proche du petit village de Rhossili. Attention si vous venez avec des enfants, il peut y avoir de grosses vagues. Idéal pour profiter du calme ou pour partir en balade.
Crédit : Richard Whitcombe / 123RF

Climat

Quand partir au Royaume-Uni ? Les conditions météorologiques varient bien entendu beaucoup d'un bout à l'autre du pays ! De façon générale, il a tendance à pleuvoir sur le territoire, notamment durant l'automne. Les températures peuvent être chaudes l'été, mais restent souvent modérées : en moyenne il fait environ 20 à 22°C au sud de l'Angleterre, contre une quinzaine de degrés au nord de l'Écosse. Dès l'arrivée des beaux jours, les nombreuses plages se noircissent rapidement de monde ! Le printemps peut être un bon compromis : malgré encore de l'humidité, il peut y avoir de très belles journées ensoleillées, sans tomber dans le rush estival. Ceux qui souhaitent le calme et visiter à leur rythme le pays peuvent également opter pour l'hiver. Il fera sans doute frais, avec du vent et des pluies, mais ils auront les campagnes et les plages pour eux seuls !

Autour du même sujet