Tunisie

Tunisie MIS A JOUR LE 27 JANVIER 2015 - Depuis les révolutions de 2010-2011, le tourisme souffre dans ce pays qui était auparavant l'une des destinations préférées des Français. Si chaque année, un rebond est annoncé et espéré, il semble que celui-ci se fasse attendre. En 2014, le pays a accueilli près d'un million de touristes de moins qu'en 2010. Les Français notamment tardent à revenir en Tunisie où ils ont l'impression que la qualité des services et de l'accueil a baissé.

Pourtant la sécurité est désormais assurée et le site du Quai d'Orsay ne préconise pas de conseils particuliers.

Située en Afrique du Nord, entre l'Algérie et la Libye, la Tunisie est réputée pour son climat privilégié et ses plages de sable fin.Mais ce pays, où flotte un doux parfum de jasmin, d'effluves de harissa et de thé à la menthe, possède d'innombrables autres atouts. Un verre de thé à la terrasse d'un café, deux ou trois délicieuses pâtisseries au goût de miel et de fleur d'oranger, et vous constaterez vous-même que le bonheur ne tient pas à grand chose.

En vous promenant dans les souks et dans les rues étroites des médinas, vous tomberez sous le charme des villes tunisiennes : Tunis, Hammamet, Sousse... 

De Tunis à Tataouine, la Tunisie réserve des paysages surprenants et variés. Terre foulée par diverses civilisations (punique, romaine, chrétienne...), la Tunisie regorge de sites archéologiques exceptionnels dont celui de la célébrissime Carthage. Mais ce sont de loin les Arabes musulmans qui ont forgéle patrimoine culturel de la Tunisie. Les musées abritent des mosaïques et des objets vieux de près de deux mille ans. 

Enfin, les plus sportifs pourront s'adonner à diverses activités sportives dans un cadre superbe. Les aventuriers seront tentés de faire une excursion dans l'impressionnant désert du Sahara.

Trouver un vol

VOYAGE EN TUNISIE

Introduction

Spa

Très en vogue actuellement, les centres spa, synonymes de bien-être et de plaisir, sont très nombreux en Tunisie. Depuis l'ouverture du premier centre à Sousse en 1994, la Tunisie est la deuxième destination mondiale de thalassothérapie après la Thaïlande. Rendez-vous sur la côte Nord si vous recherchez le calme, et plutôt sur la côte Est si vous appréciez une ambiance festive le soir. Pensez à toujours bien vous assurer que le centre de thalasso se trouve en bord de mer !

Stations balnéaires

La simple évocation de Djerba, cette île du sud tunisien, est synonyme de vacances et de farniente. Tennis, ski nautique, équitation, plongé sous-marine, festivals culturels, les touristes n'ont pas le temps de s'ennuyer. Située dans le Golfe de Gabès, l'île possède une flore exceptionnelle et de magnifiques plages de sable blanc depuis lesquelles on peut éviter la vue des grands complexes hôteliers, pour peu que l'on regarde la mer...

La Tunisie possède un peu plus de 1250 km de côtes et compte de nombreuses stations balnéaires dont les plus célèbres sont Tabarka, Sousse, Hammamet, Nabeul, Port El Kantaoui, en plus bien sûr de Djerba. A ne pas manquer également, la ville de Kairouan et sa Grande Mosquée, l'un des lieux Saints de l'Islam.

Oasis

L'Oasis de Ksar Ghilane (Sud), porte d'entrée du désert du Sahara tunisien, est la plus méridionale des oasis tunisiennes.

L'Oasis de Tozeur, caractérisée par ses sources abondantes, était le relais d'échanges d'esclaves, d'or et de dattes.

Météo / Quand partir

Ensoleillement / Precipitations

  • De mi-juin à mi-septembre : très chaud.
  • Mi-septembre : journées plus fraîches

 Le sud tunisien est en zone arride (il pleut rarement).

Climat et Météo

La Tunisie jouit d'un climat méditerranéen au nord et le long de ses côtes. Le temps y est ensoleillé et les températures sont très agréables tout au long de l'année.

Les régions du centre et du sud de la Tunisie sont soumises à un climat semi-aride voire aride à l'extrême sud. L'été, les températures dépassent parfois les 40°C, sous le souffle chaud et sec du Sirocco.

Les pluies apparaissent au mois de novembre sous forme de grosses averses. Il pleut surtout sur les régions du nord et de la presqu'île du Cap Bon. En moyenne, on compte entre 1 000 mm et 1 500 mm au nord, et seulement entre 100 mm et 200 mm au sud !

Quand partir ?

Le printemps et l'automne constituent les meilleures saisons pour découvrir la Tunisie. Les mois de mai, juin et septembre sont particulièrement agréables.

Si vous partez en été, restez sur la côte méditerranéenne où les embruns rafraîchissent l'atmosphère. La température de la mer avoisine les 23°C. Attendez-vous à ne pas être les seuls dans les stations balnéaires comme  Hammamet ou Monastir. A cette saison, autorisez-vous qu'une petite escapade d'un ou deux jours dans le sud vers le Sahara.

D'une manière générale, jusqu'à fin octobre, il fait doux à se promener sur les routes tunisiennes. Djerbaest la destination toute trouvée pour ceux qui voudraient prendre un dernier bain de soleil avant l'hiver. En octobre, l'eau y est encore à une vingtaine de degrés.

Évitez le nord du pays entre les mois de novembre et janvier car le temps est pluvieux et plus frais. Profitez-en plutôt pour visiter les contrées les plus au sud du pays. Les températures sont alors moins étouffantes qu'en été.

Températures moyennes

Eau : de 25°C à 30°C

Passeport / Visa / Formalités

Pour vous rendre en Tunisie, vous aurez besoin d'un passeport en cours de validité et si vous souhaitez rester plus de 3 mois, vous devrez alors faire une demande de visa.

Si vous partez dans le cadre d'un voyage en groupe, une carte d'identité suffit.

Si vous venez avec votre véhicule, munissez-vous de votre permis de conduire, de la carte grise de votre véhicule ainsi que de votre carte verte d'attestation d'assurance.

Transports

En avion

Pour se rendre en Tunisie, le meilleur moyen reste l'avion. Il est utilisé par 97% de voyageurs. Les principaux aéroports du pays sont Tunis, Monastir, Sfax, Djerba, Tozeur et Tabarka.

La compagnie tunisienne Tunisair propose des vols quotidiens au départ de Paris, Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Nantes, Bordeaux et Strasbourg. Vous pouvez également partir avec Air France ou opter pour les compagnies low cost. Le prix d'un trajet Paris-Tunis varie entre 130 et 400 euros pour les compagnies Air France et Alitalia, et entre 99 et 200 euros pour les compagnies low cost. Quel que soit votre choix, il est préférable de confirmer son vol au minimum 48h à l'avance.

Nombreuses sont les agences de voyages qui proposent des séjours en pension complète ou en demi-pension à des prix raisonnables. Ce sont souvent des séjours "farniente" mais sachez que sur place, des excursions sont généralement organisées vers les grands sites touristiques comme Tunis, Carthage ou Sidi Bou Saïd et qu'il est possible de faire un raid dans le désert pendant 2-3 jours. C'est par ce biais que la plupart des touristes se rendent en Tunisie. Des tour-opérateurs proposent différents types de voyage ; des circuits culturels  ; des circuits sportifs .

Il est bien sûr possible de partir par ses propres moyens pour découvrir le pays. En tout cas, ne partez pas dans le désert sans un guide, cela ne s'improvise pas ! Pour circuler dans le sud tunisien, il est obligatoire de posséder une autorisation délivrée par le gouvernorat de Tataouine.

En bateau

Cette option est à retenir si vous souhaitez vous servir de votre véhicule pour découvrir la Tunisie.Vous embarquerez sur un ferry depuis Marseille et en un peu moins de 24h, vous gagnerez le port de Tunis (La Goulette).

La Société Nationale Maritime Corse Méditerranée (SNCM) et la Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN) assurent la traversée de la Méditerranée. L'aller-retour avec passage d'un véhicule vous coûtera entre 350 et 550 selon les options de confort choisies. Comptez 63 euros supplémentaires pour le passage d'une moto. Il est recommandé de réserver plusieurs mois à l'avance.

Aeroports

Les plus grands aéroports du pays sont l'Aéroport International Tunis-Carthage, l'Aéroport de Skanès-Monastir, l'Aéroport de Djerba et l'Aéroport de Tozeur.

Gares ferrovières

La Tunisie est dotée d'un réseau ferroviaire d'une longueur de 2 300 km, desservant les villes principales. Les trains sont ponctuels, confortables et bon marché, mais ils sont très lents ! Un trajet Tunis-Sfax peut durer entre 3h30 et 4h30, alors que les deux villes se trouvent à 250 km l'une de l'autre. Le billet pour ce même trajet vous coûtera environ 13 TND (6,50 euros).

Vous trouverez les coordonnées de toutes les gares de Tunisie ici.

On peut se procurer différentes cartes de réduction allant de -25% à -50% : la carte jeune, la Carte bleue et la Carte Rail-Musée.

Taxis

Il existe deux sortes de taxis : les "petits" et les "grands". Les petits taxis sont reconnaissables par leur couleur jaune. Ils sont réservés à un nombre maximum de quatre personnes, sans gros bagages, et ne peuvent circuler qu'en ville. Les tarifs des petits taxis sont relativement bas : comptez environ 0,300 DT par kilomètre (15 centimes d'euro).

A noter : le voyant rouge signifie que le taxi est libre, et le voyant vert qu'il est occupé.

Les grands taxis sont blanc et jaune et peuvent circuler sur l'ensemble du territoire. Ils ont généralement leur propre station et sont nettement plus chers que les petits taxis.

Il existe également des taxis collectifs (louages). D'une capacité de 5 à 8 personnes avec bagages, ils ne partent que lorsqu'ils sont au complet. Sachez que les taxis portant une bande bleue sur le capot desservent uniquement les localités proches, contrairement aux taxis portant une bande rouge, qui peuvent effectuer de longues distances. Il existe une station de louage dans chaque ville, généralement à proximité de la gare routière.

Transport sur place

Sur place, vous pouvez donc utiliser l'avion, le train, le bus, le taxi ou la voiture.

Si vous souhaitez louer une voiture, réservez-la sur Internet avant de partir, car les contrats de location des compagnies tunisiennes ne prévoient pas d'assurance en cas de vol, dommages, etc. De nombreuses compagnies de location sont représentées en Tunisie ; Avis, Hertz, Europcar. Prévoyez entre 130 et 500 euros pour 3 jours, selon le type de véhicule que vous souhaitez.

Dans le sud, vous pouvez louer des 4x4 avec chauffeur auprès des agences locales.

Les routes nationales sont en bon état, mais la conduite demande une grande vigilance. En effet il n'est pas rare que des enfants jouent au bord de la route, ou que des piétons traversent l'autoroute. Le code de la route ressemble au code européen : 50 km/h en agglomération, 90 km/h sur route, 110 km/h sur autoroute (parfois 80 km/h), 70km/h sur le réseau routier de Djerba.

Lors de l'entrée sur le territoire tunisien, un permis de circulation d'une durée de trois mois est délivré.

Santé / Sécurité / Vaccins

SANTÉ

Vaccins

Il n'y a pas de risques sanitaires particuliers en Tunisie et les normes d'hygiène sont bonnes dans l'ensemble. Il est recommandé de se faire vacciner contre la typhoïde, les hépatites A et B, surtout si vous partez à l'aventure.

Le principal risque est de subir un désagrément intestinal, que l'on nomme couramment "tourista". Quelques conseils pour l'éviter : boire de l'eau minérale (si ce n'est pas possible, faire bouillir l'eau), éviter les glaçons (faits avec de l'eau du robinet !), manger de préférence des fruits avec une peau ou une écorce, éviter les crudités lavées à l'eau. Consommez des plats de viande ou de poisson avec des légumes cuits. Glissez dans votre valise un anti-diarrhéique, par précaution.

Sachez que les hôpitaux et les cliniques privées offrent un niveau de soin tout à fait satisfaisant, en particulier à Tunis.Ils ont des services d'urgences ouverts 24h sur 24h. Les médecins et les hôpitaux demandent souvent à être payés au comptant. Les pharmacies peuvent délivrer les médicaments les plus courants ; pour les autres, il vous faudra une ordonnance. Comme en France, il y a une pharmacie de garde la nuit. Si vous avez besoin de voir un médecin, contactez l'ambassade qui pourra vous en recommander un.

Pour ceux qui prévoient une excursion dans le désert,emportez une bonne paire de chaussures fermées. Scorpions ou cobras seraient ravis de goûter vos orteils !

Pour plus de détails, consultez la fiche Santé en Tunisie.

Sécurité

En raison de troubles sociaux, un système de couvre-feux est mis en place dans certaines régions (surtout dans le Sud-Ouest du pays) ; notamment dans la région de Gafsa à compter du 13 juillet 2011, de 21h à 5h. Il est impératif de respecter strictement cette mesure.

De manière générale, il est fortement conseillé de ne pas se mêler à toute forme de rassemblement, et d'avoir ses papiers d'identité sur soi.

Il y quasiment autant de vols et d'agressions en Tunisie qu'en France. Avec un minimum de prudence, votre séjour devrait se passer sans soucis. Respectez les règles classiques de prudence, en particulier dans les zones touristiques : n'exposez pas vos biens de valeur de façon ostentatoire, ne mettez pas votre portefeuille dans la poche arrière du pantalon, accrochez bien vos sacs et vos appareils photos lorsqu'il y a foule.

Une femme non-accompagnée devra avoir une attitude et une tenue vestimentaire discrètes, histoire de ne pas porter à confusion. Les Tunisiens apprécient les femmes européennes et parfois peuvent se montrer plus engageants. Une explication polie et ferme permettra de remettre les choses en ordre.

Détenir ou consommer de la drogue vous expose à une lourde peine d'emprisonnement (au minimum un an de prison).

Enfin, rappelons que pour circuler dans le sud de la Tunisie, vous devrez demander l'autorisation au gouvernorat de Tataouine. Il vous faudra remplir un dossier au moins 6 semaines avant votre traversée de la région.

Informations pratiques

Numéros de téléphone d'urgence

Police secours : 197

Urgence secours: 71 351 500

SAMU :190

SOS Médecins : 71 744 215

SOS Ambulances : 71 725 555 ou 599 900.

Contenu de la trousse médicale : antiseptiques, comprimés contre la fièvre et les maux de têtes, médicament contre les problèmes gastriques et contre la déshydratation (particulièrement si vous allez dans le sud du pays), écran solaire total, insecticide.

Pour les aventuriers qui peuvent se trouver dans des régions isolées, prévoyez des cachets purificateurs d'eau.

Conditions politiques

En Tunisie, le président de la République est élu au suffrage universel tous les cinq ans. Il peut se représenter aux élections de façon illimitée s'il a moins de 75 ans.

Manque de transparence, faible liberté d'expression, ou censure (presse et internet) comptent parmi les reproches généralement adressés au régime tunisien. Mais la Révolution tunisienne de 2010-2011 devrait conduire à un changement de régime.

Bestioles

Araignées, scarabées, scorpions, serpents (sud)...

Monnaie

Devise tunisienne

Monnaie tunisienne : le dinar tunisien (TND).

Change : 1 EUR = 2,19 Dt (janvier 2015)

Billets : 5, 10, 20 et 30 TND.

Pièces : 5, 1, 0,5 et 5, 10, 20, 50, 100 et 500 millimes.

1 Dinar équivaut à 1 000 millimes.

Cartes de paiement et chèques de voyage

Les cartes de crédit (Visa, MasterCard, American Express) sont acceptées sans problème dans les hôtels, les restaurants et quelques magasins touristiques. Dans les villes, vous pourrez retirer de l'argent liquide dans les nombreux distributeurs automatiques.

Certains établissements bancaires prendront une commission pour le change de vos chèques de voyage.

Change

Vous ne pourrez changer de l'argent qu'une fois sur le territoire tunisien. Pensez à conserver les reçus de vos transactions car ils pourront vous être demandés à la sortie du territoire.

La majorité des hôtels de trois étoiles et plus vous proposeront leur service de change. Vous pourrez bien sûr échanger vos euros dans les banques et bureaux de change.

Pourboire

Un pourboire est souvent attendu par le chauffeur de taxi ou le portier de l'hôtel. Les 500 millimes ou le 1 dinar que vous leur laisserez constitue un complément non négligeable à un salaire parfois très modeste. Au restaurant, vous pourrez laisser un pourboire d'environ 10% de la note.

Coût de la vie

Ce n'est une surprise pour personne, la vie en Tunisie est moins chère qu'en France, surtout en basse saison (novembre à fin mars). A cette époque, les prix des chambres d'hôtels du littoral chutent de près de 50%.

Côté budget, il faudra prévoirentre 20 et 30 euros par personne et par jour, pour un voyage "économique", et entre 40 et 70 euros par personne et par jour, pour un voyage confortable. Pour plus de 80 euros par jour, vous vivrez un vrai conte de fée !

Restaurants

Un tajine dans un restaurant populaire coûte environ 2 euros (soit 3,95 dinars) et un repas normal coûte entre 10 et 15 euros (19,80-29,60 dinars). Dans les meilleurs restaurants, vous vous en sortirez entre 20 et 30 euros par personne (39,50 et 59,30 dinars).

Hébergement

Un nuit en auberge de jeunesse coûte environ 10-15 euros (19,80-29,60 dinars). Le prix d'une chambre double dans un hôtel confortable s'élève à 30 euros (59,30 dinars). A partir de 70 euros par nuit (138,40 dinars), vous pourrez séjourner dans des hôtels raffinés.

Prix moyens

Hôtels 1 et 2 étoiles : de 10 euros à 12 euros

Hôtels 3 étoiles : de 15 euros à 20 euros

Hôtels 4 étoiles ou plus : de 30 euros à 50 euros

Restaurants bon marché : de 5 euros à 10 euros

Restaurants traditionnels : de 15 euros à 20 euros

Transport (sur place) : de 1 euros à 90 euros

Points forts

Un très beau littoral et des stations balnéaires renommées

Sites archéologiques romains

Randonnées sur un ancien lac de sel devenu un désert

Points faibles

L'approche de certains vendeurs vis à vis des touristes.

Bons plans

Comme chacun le sait, les us et coutumes varient parfois considérablement d'un pays à l'autre. Alors voici quelques conseils pour ne pas gêner, choquer ou blesser quelqu'un en Tunisie.

A faire

Demandez à une personne son autorisation avant de la prendre en photo.

Ne portez ni short ni jupe au-dessus du genou lorsque vous partez visiter une mosquée, même si la chaleur pousse à porter des tenues légères. Les décolletés plongeants et les tenues sexy sont également à laisser au placard.

Imitez l'attitude de vos hôtes si vous êtes invité dans une famille tunisienne. S'ils se déchaussent, faites-en autant. Rappelez-vous qu'il faut manger avec votre main droite et seulement avec trois doigts. Offrez à vos hôtes un petit cadeau plutôt que de l'argent.

Préférez l'eau minérale à l'eau du robinet. Abstenez-vous de prendre des glaçons. Vérifiez au restaurant que la bouteille est bien décapsulée devant vous.

A ne pas faire

Ne refusez pas un verre de thé à la menthe. C'est un geste d'hospitalité qu'il convient toujours d'accepter, même si vous n'avez pas spécialement soif.

Ne photographiez pas les bâtiments gouvernementaux, ni les casernes.

Ne faites pas demonokini ni de nudisme sur la plage.

En période de ramadan, mangez, buvez ou fumez de façon discrète dans les lieux publics. Dans les hôtels touristiques, cela ne pose en général pas de problème.

Vie pratique

Horaires

Les souks ont lieu exclusivement le matin.

Les magasins sont généralement ouverts de 8h30 à 12h puis de 15h à 18h. Pendant la saison touristique, ils restent ouverts un peu plus tard. Ils ferment soit le vendredi (jour de prière) soit le dimanche.

Les banques ouvrent du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 14h à 17h, et le vendredi de 8h à 12h et 13h30 à 16h30. Attention, durant les mois de juillet et août, les banques n'ouvrent que le matin, de 8h à 14h.

Les bureaux de poste ouvrent de septembre à juin, du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 17h , le samedi matin de 7h30 à 13h. L'été, à cause de la chaleur, les horaires sont modifiés. Les bureaux ne sont ouverts que le matin (de 8h à 14h).

Autant vous le dire tout de suite, les bureaux de poste sont très fréquentés. Vous devrez faire preuve d'un peu de patience. C'est le moment ou jamais de faire vôtre les paroles de Mahomet : "La patience est la clé du bien-être".

Il faut compter à peu près 1 semaine pour qu'une lettre arrive en France.

Pendant le ramadan, les horaires des magasins, banques et bureaux de postes changent. Comme il n'y a pas de coupure déjeuner, ils sont ouverts sans interruption de 8h jusqu'à 14h ou 15h.

Téléphone

Pour appeler de Tunisie en France, faites le 00 33 + les 9 chiffres du numéro de votre correspondant (supprimer le 0).

Pour appeler de France en Tunisie, faites le 00 216 + le numéro de téléphone de votre correspondant.

Pour passer vos appels, rendez-vous dans les boutiques "Taxiphones" ou "Publitel". Leurs tarifs sont souvent plus avantageux que ceux des hôtels.

Jours fériés

Date                   Fête célébrée

1er janvier          Jour de l'an.

20 mars              Fête de l'indépendance (fête nationale).

9 avril                 Journée des Martyrs.

20 avril               Anniversaire de la naissance de Mahomet (fête du Mouled).

1er mai               Fête du travail.

25 juillet             Anniversaire de la proclamation de la République.

13 août               Journée de la femme.

Les fêtes religieuses de l'Aïd el-Kébir, l'Aïd es-Ségir, le Ras el-Am (le Nouvel An musulman) et l'Aïd el-fitr (la fin du ramadan) sont également des jours fériés.

Equipements

Selon la destination, munissez-vous d'un pullover pour une randonnée dans le désert en hiver, ou d'un maillot de bain pour une station balnéaire.

Comme il fait très chaud l'été, il faut être vêtu léger sans pour autant choquer les locaux.

Standards Locaux

220 volts dans les hôtels modernes, 110 ailleurs.

Carte d'identité

Religion

L'islam (religion officielle) concerne 98% des Tunisiens.

Le christianisme et le judaïsme sont très minoritaires mais la Constitution tunisienne prévoit l'exercice libre de la foi si elle ne porte pas atteinte à l'ordre public.

Sont interdits : l'établissement de partis politiques basés sur la religion, le prosélytisme, la polygamie (le port du hijab est limité).

Population / Langue

L'arabe littéral est la langue officielle de la Tunisie.

Le pays compte une population totale de 10 629 186 habitants (2011).

Culture / Traditions

Comme le stipule l'article 1er de la Constitution tunisienne, "la Tunisie est un État indépendant dont la religion est l'Islam."

Les Tunisiens sont croyants et pratiquants.Ils sont profondément respectueux des principes de l'Islam, ce qui se traduit bien évidemment dans leur façon de vivre. Ils ne boivent pas d'alcool, ils jeûnent pendant le mois du ramadan, ils célèbrent les différentes fêtes musulmanes. Les plus croyants répondent à l'appel de la prière 5 fois par jour. Mais les contraintes de la vie active poussent certains à être plus souples...

Le peuple tunisien conserve quelques croyances d'origine berbère comme le mauvais œil. Nombre de pratiques et de gri-gri doivent servir à le repousser.

Lors d'un voyage en Tunisie, vous verrez dans la campagne de petites constructions blanches appelées marabouts. Ce sont les tombeaux de sages qui, par leur méditation, étaient censés guérir les malades et les aveugles. Aujourd'hui, les Tunisiens continuent à les prier et à leur demander quelques faveurs.

Tolérance et hospitalité

Tolérants, les Tunisiens ont accueilli sans aucun heurt les immigrés juifs et les ont laissé pratiquer leur culte. La plus importante communauté de juifs se trouve sur l'île de Djerba, près de la synagogue la Ghriba.

Les Tunisiens sont réputés pour leur hospitalité. Les verres de thé à la menthe en sont la plus courante expression. Vous pourrez être invité à partager le couscous en famille ou à participer à une de leurs fêtes religieuses.

De part le protectorat français, les Tunisiens ont appris à connaître la culture française et sont restés très francophiles. Partout où vous irez, vous rencontrerez un accueil chaleureux.

Une vie communautaire

Autrefois nomades rattachés à une tribu, les Tunisiens ont gardé ce goût de la vie en communauté. Deux lieux sont à cet égard symboliques : le hammam et le café.

Les maisons tunisiennes ne possèdent pas de salles de bain. La tradition est de se rendre au hammam.Les hommes y vont le matin, et les femmes l'après-midi. C'est l'occasion, en plus de la fonction d'hygiène, de converser avec des amis et de se reposer.

Les hommes ont l'habitude de se rendre au café. Là, ils boivent du café ou du thé à la menthe (jamais d'alcool), ils discutent, ils fument des cigarettes ou la chicha (narguilé) et ils jouent aux dominos. Si les femmes européennes sont tolérées en terrasse, il ne viendrait pas à l'idée d'une Tunisienne, même d'une femme jeune et moderne, de s'installer dans un café.

Les mosquées sont aussi un lieu phare de rencontre. Elles furent les foyers des indépendantistes dans les années 1950.

Une société qui se rapproche des sociétés occidentales

Les échanges économiques avec l'Europe et le tourisme de masse ont contribué progressivement à l'ouverture de la Tunisie. Elle est sans doute l'un des pays les plus ouverts du Maghreb.

La politique sociale et économique du président Bourguiba a conduit la société tunisienne à se rapprocher du modèle occidental. Les lois promulguées ont considérablement fait évoluer la position de la femme. La polygamie a été interdite. Les femmes partagent l'autorité parentale, vont à l'école et suivent des études, elles peuvent exercer une activité professionnelle, elles ont le droit de voter, l'avortement est devenu légal... Dès le milieu des années 1990, 60% des femmes en âge de procréer avaient recours à un moyen de contraception.

De grandes avancées ont été faites. Ces constats sont à nuancer en ce qui concerne le milieu rural. Par ailleurs, le poids des traditions n'a pas complètement disparu. Ainsi, passé 18h, une femme qui se promènerait dans la rue serait très mal vue.

Insolite

Insolite

Les Tunisiens croient beaucoup au mauvais œil. Vous remarquerez certainement à travers tout le pays ces petites constructions blanches appelées "marabouts" où reposent des sages supposés avoir un certain privilège dans l'au-delà leur permettant d'être un lien entre l'homme et Dieu...

Aujourd'hui encore, certains Tunisiens continuent de les prier et de leur demander d'intercéder pour eux auprès d'Allah et de faire accepter leur demande.

Mots utiles

La langue parlée en Tunisie est l'arabe. Dans certaines régions du sud tunisien, vous entendrez parler le berbère. Comme le français est enseigné dès l'école primaire,un grand nombre de Tunisiens comprennent et parlent très bien notre langue.

Mais rien ne vous empêche d'apprendre quelques mots de la vie de tous les jours. Les personnes que vous rencontrerez y seront très sensibles.

Bonjour : Salam 'alaykoum

Bonjour : Sabah el-kheir (le matin seulement)

Au revoir : Besslâma

Bonsoir : Msa el-Kheir

Bonne nuit : Lila mebrouka

S'il vous plaît : Min fadlak

Merci : Choukran, barak allahou fik

Pardon : Ann Eazinak

Oui: N'am

Non : Lâ 

Madame : Saïdati

Monsieur : Si (ou Sidi pour un personnage éminent)

Comment allez-vous ?: Chnoua halek ?

Ca va, merci : Lâ-bès, barak allahou fik.

Lire avant de partir

Récits de Tunisie, de Rafik Ben Salah, éd. L'Age d'Homme.

Les nouvelles de Rafik Ben Salahsont si riches d'expressions, d'images et d'odeurs tunisiennes qu'on sent déjà le soleil de là-bas nous caresser la peau ! L'auteur manie la langue française avec verve et l'on suit avec intérêt la vie de ces personnages imaginaires.

Tunisie, au fil des proverbes, d'Anne-Sophie Tiberghien, éd. Anako. Par ses clichés, l'auteur nous fait faireun tour des régions de la Tunisie mais aussi des traditions et coutumes de ce peuple.

Salambô, de Gustave Flaubert, éd. Gallimard. Si vous souhaitez savoir quelle a pu être la vie des habitants de la grande cité de Carthage au IIIème siècle avant J-C, précipitez-vous sur ce Flaubert.

Liens utiles

Site web de l'Ambassade de France en Tunisie.

QUE VOIR EN TUNISIE

Où aller ?

Nature

Le Cap Bon constitue la pointe nord-est de la Tunisie. Il offre un itinéraire d'un peu plus de 200 km qui peut s'effectuer dans la journée au départ de Tunis ou d'Hammamet.

La douceur du climat du Cap Bon en a fait un lieu de prédilection pour la culture des fruits et des vignobles. A placer dans votre programme pour une grande ballade dans des paysages superbes.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site web de l'Association Nabeul.Net.

sites historiques

Carthage : L'ancienne capitale punique, détruite puis reconstruite par les Romains est devenue aujourd'hui une banlieue huppée de Tunis. Elle vaut le détour pour son site archéologique et historique remarquable dispersé en plusieurs lieux de la ville.

A ne pas manquer, la cathédrale Saint-Louis érigée à l'emplacement présumé où mourut Louis IX au cours de la huitième croisade. Le Musée national de Carthage est situé à proximité de la cathédrale dans les locaux occupés par les Pères blancs. Il permet au visiteur de se rendre compte de l'ampleur de ce qu'étaient les installations de la ville aux époques punique puis romaine.

Musées

Situé dans la banlieue de Tunis, le Musée national du Bardo est l'un des plus importants muséesdu bassin méditerranéen. Il expose l'une des plus belles et des plus grandes collections de mosaïques romaines du monde, grâce aux fouilles archéologiques entreprises à Carthage, Hadrumète ou encore Utique. Le musée abrite également des œuvres grecques ainsi qu'une collection de céramiques en provenance du Maghreb et d'Asie mineure. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site web du Musée national du Bardo.

Divers

Tozeur est la ville la plus importante du Sud du pays et c'est aussi un point de passage obligé pour se rendre dans le désert.

Les ksour sont des enceintes fortifiées, où les habitations à l'architecture berbère s'entassent les unes sur les autres à la manière des alvéoles d'une ruche. Généralement installées sur des sommets difficiles d'accès, ce sont de véritables petits joyaux architecturaux.

L'Oasis de Ksar Ghilanese se situe au milieu des dunes du Grand Erg. Les dunes de sable fin de couleur ocre s'étendent à perte de vue. Quelques tamaris se tiennent ici et là, ainsi que de nombreuses étendues d'eau. Le panorama est exceptionnel ! Une piscine rustique a même été aménagée dans l'un des campements.

Le chott el Djerid (surnommé le lac des mirages) est la plus grande plaine saline de Tunisie, située entre Tozeur et Kebili. La terre est couverte de sels solubles, de chlorures et de sulfates ; aucune végétations ne peut y pousser. Dans l'après-midi, il n'est pas rare d'y voir des mirages. Pour l'atteindre, il faut suivre une route goudronnée de 80km.

Le Sahara tunisien couvre plus de 8 millions de km2, de l'Atlantique à la mer Rouge. Paysages volcaniques, vastes étendues de pierres...

Monuments

La conquête par les Arabes musulmans est l'événement historique qui a le plus profondément marqué le paysage architectural de la Tunisie.

Aujourd'hui encore, on retrouve dans les grandes villes tunisiennes les éléments classiques de la construction et l'organisation des villes islamiques : une mosquée au centre, autour, des souks disposés en cercles concentriques, des zaouïa (confrérie et centre d'enseignement religieux), des maisons de style mauresque. Même si de nouveaux quartiers de style européen sont apparus à la périphérie, les centres-villes ont conservé ce visage-là.

Les médinas ou vieille ville de Tunis et Sousse sont de superbes exemples à ne pas manquer. La médina d'Hammamet et celle de Tozeur sont beaucoup plus modestes mais restent charmantes à visiter.

Pour approfondir votre découverte de l'architecture arabo-musulmane, rendez-vous à Kairouan, la première ville islamique fondée en Tunisie. Sa Grande Mosquée est le plus bel édifice religieux de Tunisie.

Compte tenu de sa situation sur la Méditerranée, la Tunisie a essuyé de nombreuses invasions ou tentatives d'invasion par la mer. Les villes du Sahel avaient mis au point un système défensif basé sur des ribats, des édifices fortifiés habités par des moines-soldats. Certains de ces ribats, qui émaillaient la côte est, sont encore visibles de nos jours. Le ribat de Monastir est considéré comme le plus beau du pays.

Djerba a également connu une histoire mouvementée qui lui a conféré un patrimoine architectural original, mélange d'influences romaine, musulmane et juive.

Enfin, on ne peut parler de patrimoine culturel tunisien sans évoquer les magnifiques sites archéologiques datant de l'époque punique et de l'Africa Proconsularis, l'ancienne Tunisie romaine. Carthage est bien sûr le site le plus important.

Musées

En 146 avant J.C., la puissante cité de Carthage tombe sous les armes des Romains. A compter de cette date et jusqu'au Vème siècle après J.C., la Tunisie est sous la domination de Rome. La civilisation romaine a laissé de nombreux legs à la Tunisie, en particulier au niveau de l'urbanisme, de l'agriculture et de l'art.

C'est justement les vestiges de cet art romain qui constituent de nos jours le coeur des collections des musées tunisiens. Le musée du Bardo à Tunis et le musée archéologique de Sousse sont les plus beaux et les plus riches musées du pays. Le musée archéologique d'El Djem mérite aussi une petite visite. Ces musées abritent de somptueuses mosaïques du IIème au Vème siècle, pour certaines dans un état de conservation remarquable.

Les mosaïques antiques retrouvées en Tunisie évoquent des thèmes mythologiques, des scènes historiques ou de la vie quotidienne, des croyances. Les artistes d'Afrique du nord avaient atteint un tel niveau et une telle originalité qu'ils influencèrent les mosaïstes de nombreux autres pays.

D'autres musées vous feront découvrir la culture tunisienne. Ainsi le musée El Kobba de Sousse vous initiera à l'artisanat tunisien. Le musée Dar Essid à Sousse, le musée Dar Cheraït à Tozeur et le musée des Arts et traditions populaires à Djerba vous feront découvrir les coutumes et le folklore tunisiens.

Itinéraires

La durée de séjour est un facteur essentiel pour organiser votre voyage. Ainsi, selon le temps dont vous disposez, vous devrez choisir parmi les nombreux points d'intérêt que possède la Tunisie.

Pour un court séjour de 3- 4 jours

Flâner dans les ruelles de la médina, marchander dans un souk, admirer de splendides mosaïques au musée du Bardo, se détendre sur la plage de La Marsa, faire un tour dans les quartiers modernes pour voir l'autre visage de la ville... Les activités ne vous feront pas défaut à Tunis !

  • Optez pour un séjour de détente sur l'île de Djerba

Plages de sable fin ensoleillées, eaux limpides et chaudes, plongée sous-marine, saveurs des pâtisseries orientales, petites échoppes des souks de Houmt-Souk, calme et repos... voilà un échantillon de ce que vous propose Djerba la Douce.

Pour un circuit d'une semaine

Etes-vous plutôt branché ruines romaines, architecture orientale ou silence du désert ? Voici quelques propositions.

  • Tunis et ses sites antiques

Après quelques jours dans la capitale, rendez-vous sur le site archéologique de Carthage. Les amateurs d'histoire et de vestiges romains seront comblés. Dougga, moins connue,est pourtant un site exceptionnel. Il abrite, au creux des champs d'oliviers,à flanc de rocher, d'importantes ruines romaines : temples, théâtre, capitole et forum, thermes... Et ne manquez pas à deux pas de Tunis le charmant village de Sidi-Bou-Saïd, célèbre pour ses rues pentues et ses maisons blanches aux fenêtres ornées de moucharabiehs bleus.

  • Repos et Culture

Suivez la route qui serpente le long de la côte de Hammamet à Monastir puis faites un petit détour par Kairouan et El Djem. Résidez de préférence dans les villes côtières qui bénéficient d'une atmosphère plus fraîche. Hammamet et Monastir vous offriront leurs plages et leurs complexes hôteliers aux piscines fantastiques. Leur vie nocturne est également très animée. Partez ensuite à la découverte de l'histoire, l'architecture et la culture tunisiennes. Au programme : la médina de Sousse, son ribat et son musée archéologique, enchaînez avec la Grande mosquée de Kairouan et finissez par le splendide amphithéâtre d'El Djem qui date de l'Empire romain.

  • Oasis et désert

Promenez-vous dans la palmeraie de Tozeur. Parcourez les rues de sa médina bordées de maisons de brique rouge. Douz sera votre point d'entrée dans l'immense Sahara. Malgré sa chaleur, le désert est une expérience personnelle que chacun devrait essayer. Tentez la balade en chameaux (qui sont en général des dromadaires !). Les fans de Star Wars pourront aller à Matmata et à Tataouine où furent tournées certaines scènes de la fameuse trilogie. Pour finir votre parcours, rendez-vous sur l'île de Djerba, histoire de goûter les joies de la baignade en Tunisie.

Pour un périple de 2 semaines

En quinze jours, vous aurez le temps d'avoir un bon aperçu des différentes régions de la Tunisie et des modes de vie de ses habitants ("à l'occidental" du côté de Tunis jusqu'aux nomades du désert en passant par une vie rurale dans les zones moins touristiques).

Visiter Tunis et son musée du Bardo, découvrir les sites archéologiques du nord (Carthage, Dougga, Bulla Regia, Le Kef...), faire une balade dans le magnifique parc naturel de l'Ichkeul, se languir sur les plages des stations balnéaires du Cap Bon, se promener dans les médinas de Sousse, Monastir et Kairouan, faire une méharée (marche de 4-5 jours) dans le désert, voir surgir derrière les dunes l'oasis de Tozeur, découvrir à Matmata les habitations troglodytiques qui vous donnent l'impression d'être sur une autre planète, profiter du calme et des eaux cristallines de Djerba... Piochez dans ces quelques pistes d'excursions pour construire votre voyage sur-mesure !

Unesco

L'UNESCO a placé sur la liste du patrimoine de l'Humanité 7 sites tunisiens, particulièrement emblématiques et exceptionnels d'un point de vue historique.

Vestiges de l'Empire romain

  • L'amphithéâtre d'El Jem.
  • Le site archéologique de Carthage. 
  • Le site archéologique de Dougga/Thugga est très intéressant car très bien conservé et très complet. Il est composé de maisons, de latrines publiques, d'un théâtre, de plusieurs temples (Jupiter, Junon, Saturne, Caelistis, Minerve...), d'un magnifique Capitole et d'un Forum, de thermes, d'arcs de triomphe (Septime Sévère), d'un cirque pour la course des chars... Ces différentes ruines mettent à jour la vie quotidienne des Romains.

Architecture et urbanisme

  • La cité punique de Kerkouane et sa nécropole. C'est le seul exemple de cité entièrement punique dont on dispose à l'heure actuelle. Cette cité aurait été abandonnée pendant la première guerre punique (vers 250 av. JC), et aucune autre cité ne fut construite par dessus par les Romains.
  • La médina de Sousse constitue un remarquable exemple des cités au premier temps de l'Islam. 
  • La médina de Tunis est d'une richesse impressionnante. Elle regorge de palais, mosquées, mausolées, medersa et fontaines. Autant de témoignages des différentes époques de son passé. 
  • La médina de Kairouan, la première ville sainte du pays et de tout le Maghreb au XIIe siècle, est parée de somptueux édifices religieux, à commencer par la Grande Mosquée (VIIe) et la mosquée des Trois-Portes (IXe siècle).

Un site naturel de première importance

Le Parc national de l'Ichkeul a lui aussi été distingué par l'UNESCO en raison de son rôle dans la protection et la reproduction de certaines espèces d'oiseaux migrateurs.

Parcs naturels

La Tunisie, par son appartenance au continent africain, bénéficie une faune et une flore inédites. Parmi la dizaine de parcs nationaux tunisiens, le plus réputé est le Parc de l'Ichkeul.

  • Le parc national d'Ichkeul

Ce parc de 12 600 hectares a été inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO en tant que réserve de la biosphère. Situé au nord de la Tunisie, à 25 km de Bizerte, il est composé d'un lac, des marais et d'un massif montagneux.

C'est un paradis pour les oiseaux. Il abrite des milliers d'oiseaux migrateurs comme des oies cendrées, des canards siffleurs, des foulques, des cigognes). Passereaux, rapaces, reptiles, tortues et buffles ont également élu domicile dans ce parc.

La flore du parc est très variée. On y trouve plus de 500 espèces de plantes. Juché au sommet d'une colline, un écomusée explique le fonctionnement de l'écosystème du parc.

  • Le parc national de Bou-Hedma

Il se situe au centre de la Tunisie (à 85 km à l'est de Gafsa et à 105 km à l'ouest de Sfax), sur la chaîne Orbata-Bou Hedma de l'Atlas saharien. Sur ses 16 000 hectares cohabitent une centaine d'espèces d'oiseaux (autruches, loriots d'Europe, huppe fasciée, sirli du désert, hiboux grand duc, perdrix gambra...), des dizaines d'espèces de reptiles et de mammifères (caméléon, tortue grecque, tarentule, agame du désert, cobra, vipère, varan du désert, antilope addax, gazelle Dorcas, mouflon...). La principale espèce végétale du parc est l'acacia raddiana.

  • Le parc national du Chaâmbi

Il se trouve à 17 km à l'est de Kasserine, s'étend sur plus de 6 000 ha. Il renferme le plus haut sommet de la Tunisie qui dépasse les 1 500 m. Vous pourrez y voir des mouflons, des gazelles des montagnes, des sangliers ou encore des chacals et des chats sauvages.

  • Le parc national d'El Feïja

A 195 km à l'ouest de Tunis,le parc a été créé afin de préserver le cerf de Berbérie. Ce parc se situe dans une région humide (la Khroumirie) où il neige souvent l'hiver alors que l'été la température peut atteindre 45°C. Le chêne-liège et chêne-zen recouvrent une bonne partie du parc.

  • Le parc national du Bou-Kornine

Il se trouve au cœur d'un climat méditerranéen. Couvrant moins de 2 000 ha, le parc est à une vingtaine de kilomètres de Tunis. Le climat humide a permis le développement d'un forêt ainsi que de nombreuses espèces végétales : genévriers, cyclamens, tulipes, romarin... Côté faune, des sangliers, chacals, renards, chauve-souris, aigles, caméléons, tortues et couleuvres peuplent le parc.

Il y a également dans le pays une vingtaine de réserves naturelles, dont la Réserve de Dar Chichou pour la protection des cerfs et les buffles, et la Réserve d'Orba pour les gazelles et des autruches.

Curiosités naturelles

Parmi les nombreux sites naturels de la Tunisie, nous voulions attirer votre attention sur deux d'entre eux qui ont un caractère hors du commun. Le premier est sableux et l'autre est salé à souhait ! Et les deux se trouvent dans la région de Tozeur !

QUE FAIRE EN TUNISIE

Restaurant

La cuisine tunisienne est une cuisine relevée, subtil mélange d'épices qui sera un dépaysement pour vos papilles ! La harissa tient une forte place dans les plats tunisiens.

On vous proposera souvent, pour commencer votre repas, quelques hors d'œuvres (amandes grillées, pistaches, olives, œufs de poissons...).

Le roi des entrées est le brick. Cette fine crêpe est garnie d'œuf, de thon ou parfois de viande, puis repliée en triangle et frite (voir quelques recettes). La salade méchouïa est la salade nationale ; elle vous sera proposée dans tous les restaurants. Elle contient des piments et des tomates grillés, du thon, de l'œuf, des olives noires ou câpres, le tout assaisonné d'huile et de jus de citron. Les chorbas sont des bouillons de légumes et de pâtes assez relevés et très consistants.

Côté plat de résistance,vous ne pourrez pas passer à côté du traditionnel couscous à l'agneau ou au poulet.Dans les stations balnéaires, les couscous de poisson sont un vrai régal. Goûtez aussi la chakchouka, un genre de ratatouille qu'on sert avec un œuf poché.

Le tajine tunisien est différent du tajine marocain. La viande et les légumes coupés sont mélangés à du fromage et de l'œuf avant d'être cuits au four. Les amateurs d'agneau pourront manger de la koucha, une épaule d'agneau cuite au four et servie avec des pommes de terre et des piments. Les ragoûts de viande comme le mloukhia, la kamounia et la marka sont délicieux. Le méchoui,qui veut dire "grillé" en arabe, n'est pas toujours de l'agneau. C'est une pièce de viande cuite au feu de bois. La Tunisie est également le pays de la merguez.

Il y a peu de fromages tunisiens. Goûtez cependant le numidia, une sorte de roquefort et le barbarin, un fromage de brebis.

Pour le dessert, les gourmands et les gourmets pourront succomber aux pâtisseries tunisiennes dont la réputation n'est plus à faire. Elles sont en général à base de miel, de sirop de sucre, d'amandes, de dattes ou de noisettes. Citons les cornes de gazelle (gâteaux à base d'amande et de sésame), les makhrouds (gâteaux fourrés aux dattes et au miel) et les baklavas (gâteaux aux noisettes et au miel, d'origine turque).

En ce qui concerne les boissons, le thé à la menthe est une institution en Tunisie. Les inconditionnels du café apprécieront un café turc. Au restaurant, demandez à ce que l'on vous apporte une bouteille non décapsulée. Les restaurants qui servent de l'alcool affichent une vignette "Restaurant Touristique". Les vins proviennent du cap Bon. A choisir parmi les rouges, prenez un vieux magon ou un haut-mornag. Dans les blancs, optez pour le kelibia, un vin fruité sec. En ce qui concerne la bière, vous pourrez prendre une Celtia bien fraîche ou une Stella. Au rayon des alcools forts, vous pourrez tester la boukha (eau de vie de figues) ou la thibarine (alcool de dattes préparé avec du sucre et des plantes aromatiques). Dans le Sud, on sert le lagmi qui est une boisson à base de sève de palmier, plus ou moins alcoolisé selon la préparation.

Où manger ?

Les gargotes sont des établissements bon marché où vous pourrez déguster de succulents couscous. C'est ici que vous trouverez une gastronomie exclusivement locale : lablabis, bricks... Comptez seulement 5 euros pour un repas dans une gargotte tout à fait convenable.

Les restaurants sont deux à trois fois plus chers, et renvoient une image un peu minimaliste de la gastronomie tunisienne. Leurs prix sont toutefois raisonnables dans l'enceinte des médinas (moins de 15 euros par personne). Le service est compris dans le prix.

Vérifiez l'additionavant de payer car il y a parfois des erreurs.

Des établissements de standing ouvrent un peu partout en Tunisie, dans des demeures traditionnelles remarquablement rénovées ; vous y trouverez de la gastronomie bourgeoise tunisienne.

Shopping

Shopping

L'artisanat est le secteur le plus apprécié par les touristes. Pour voir quels sont les produits régionaux et se faire une idée des prix, rien ne remplace un tour dansun magasin de la Société de Commercialisation des Produits de l’Artisanat (SOCOPA), géré par l'Office National de l'Artisanat Tunisien (ONAT).

Poteries, tapis, céramiques, bijoux, articles en cuir et en cuivre sont les grands savoir-faire des artisans tunisiens.

Petite précision : dans les magasins, cela ne se fait pas de marchander les prix affichés.

C'est sur les souks que vous pourrez faire les meilleures affaires. Le marchandage est cette fois-ci de mise. Il permet de transformer la banale transaction monétaire d'acheteur-vendeur en un échange verbal ludique. Le prix demandé par le commerçant est jusqu'à trois fois supérieur à celui de l'objet. Alors à vous de jouer !

Évitez les souks touristiques qui proposent bien souvent des objets de qualité très médiocre. Vous aurez plus de chance de trouver de "vrais" produits artisanaux dans les petites villes comme Nabeul. L'étiquette de l'ONAT sur un tapis ou sur un magasin sera un gage de qualité.

Comme vous ne manquerez pas de le remarquer, les souks sont organisés par corps de métier : souk des poteries, souk des tissus, souk des bijoutiers... Même sans véritable envie d'acheter quelque chose, flâner dans les ruelles des souks sera à coup sûr un moment agréable où vous serez bercé par la musique et les parfums d'Orient.

Les souks ont lieu toutes les semaines dans chaque ville tunisienne. Le jour varie selon la ville mais c'est toujours le matin. Le tableau ci-dessous est donné à titre indicatif, n'hésitez pas à vous renseigner une fois sur place.

Que rapporter ?

L'artisanat tunisien est d'une grande diversité. De la laine au cuivre en passant par le fer, l'artisanat touche à toutes les matières !

Autrefois issues d'anciennes traditions transmises de père en fils, les techniques de fabrication ont évolué et les produits ont été adaptés au goût de l'essentiel de leur clientèle : les touristes.

Techniques revisitées et motifs traditionnels conservés, mélange d'influences avec les pays limitrophes, l'artisanat tunisien se renouvelle et propose des objets originaux. Voici un éventail des objets d'artisanat les plus représentatifs du savoir-faire tunisien.

Les tapis

Les tapis de Kairouan sont les plus réputés. Vous pourrez y trouver, entre autre, des kilims et des mergoums, moins onéreux que les tapis classiques. Certains mergoums, destinés à être fixés au mur, représentent des paysages typiques ou reprennent les motifs de la tapisserie traditionnelle de Gafsa.

Le prix d'un tapis dépend en partie du nombre de points par m². Plus le nombre est important, plus le tapis est cher. A titre indicatif, un tapis de 14 400 points/m2 vaut entre 100 et 150 TND (50-76 euros), et un tapis de 160 000 points/m2, entre 350 et 450 TND (177-228 euros).

Le commerçant vous proposera un prix et ce sera à vous de négocier avec lui. Vérifiez aussi avant d'acheter un tapis qu'il comporte l'étiquette de l'Office National de l'Artisanat Tunisien (ONAT). C'est un gage de qualité.

Poteries et céramiques

Trouver une poterie faite main n'est plus chose facile en Tunisie. La grande majorité des souks est approvisionnée de poteries produites en usine. La poterie de Nabeul, aux couleurs jaunes et vertes, était considérée comme le nec plus ultra. La poterie aux dessins bleus sur fond blanc vous sera présentée comme "typique" ; elle est en fait de facture plus récente.

Djerba est aussi un centre réputé pour la céramique. Les potiers de Djerba ont été les premiers à savoir utiliser un tour (de potier) il y a plusieurs centaines d'années.

Objets de cuivre

Ils font aussi parti des achats de prédilection. Les objets en cuivre émaillé ou gravé sont la spécialité de Tunis et de Kairouan. Vous trouverez divers objets pour la maison, comme des plateaux, des cache-pots, des cendriers...

Bijoux

Les souks de Tunis sont particulièrement recommandés pour trouver de beaux bijoux de style berbère. Les bijoux en or sont moins chers qu'en France mais cela se traduit aussi en terme de qualité. Le poinçon est différent selon la valeur du bijou : tête de cheval ou de bélier pour l'or de 18 carats, scorpion pour l'or de 9 carats, grappe de raisin pour l'argent de 900 millièmes, etc.

Maroquinerie

Sacs à main, portefeuilles, ceintures, poufs, coussins et bien sûr les incontournables babouches remplissent les boutiques des artisans du cuir. Attention aux prix trop alléchants ; la qualité n'est sans doute pas excellente.

Autres objets

Les volières blanches et bleues, ou en bois d'olivier, sont le souvenir typique de Sidi Bou Saïd. Certains pourront être tentés deramener des vêtements traditionnels comme un safsari (voile blanc, en coton ou en soie, porté par les femmes), une chéchia (le fameux couvre-chef rouge arboré par les hommes) ou un burnous (long manteau en laine avec une capuche).

Vous pourrez également rapporter du henné de Gabès, particulièrement connu pour sa qualité et sa bonne tenue.

Enfin, les épices,facilement transportables, seront un cadeau sympathique pour faire goûter un peu de la Tunisie à des amis.

Sortir

Vous pourrez commencer la soirée par une délicieuse balade sur la plage ou par un petit verre de thé à la menthe à la terrasse d'un café de la médina. Là, vous profiterez d'une atmosphère rafraîchissante et d'un beau coucher de soleil.

En ce qui concerne les cafés, nous recommandons aux femmes de rester en terrasse. En effet, les cafés sont traditionnellement un lieu où se retrouvent les hommes pour discuter, jouer aux cartes et fumer la chicha. Toutefois dans la capitale tunisienne, une plus grande tolérance est en œuvre ; les femmes européennes, qui ont un statut un peu à part, peuvent y aller généralement sans soucis.

Dans la capitale ou dans les stations balnéaires (Hammamet, Sousse, Monastir et Djerba), vous n'aurez aucun mal à trouver des établissements où sortir et danser jusqu'à l'aube. Vous pouvez trouver de nombreuses adresses sur le site web Tunis Night Live, ou sur le site web Cap-Tunisie. Sinon, fiez-vous au bruit !

Les grands complexes hôteliers du littoral ont leur propre night-club. Dans ces hôtels, le prix de l'entrée et le prix des consommations sont équivalents à ceux pratiqués en France. Il est aussi fréquent qu'ils proposent des soirées à thème.

Ceux-ci organisent également, à l'occasion, des spectacles de danse orientale. Ce ne sont souvent que des ersatz destinés à aux touristes.

D'autre part, vous pourrez vous déhancher sur de la musique raï dans les boîtes de nuit tunisiennes. Les plus branchées sont celles d'Hammamet. En dehors des hôtels touristiques et des discothèques, il est rare de trouver des établissements qui servent de l'alcool.

Les amateurs de roulette et black jack n'ont été pas oubliés. Ils pourront assouvir leur passion dans les casinos tunisiens aux décors exubérants. Ils sont là encore situés dans les stations balnéaires : le Casino Caraibe à Sousse, Cleopatra et Grand Casino Hammamet à Hammamet et Casino de Djerba dans la même ville.

En dehors de ces grandes zones touristiques, il sera difficile de trouver un endroit pour sortir et faire la fête. Pourquoi ne pas profiter du calme pour vous reposer et ainsi vous levez plus tôt le lendemain ?

Sports

Bordée par la mer méditerranée, la Tunisie est tout indiquée pour la pratique des sports nautiques : voile, planche à voile, ski nautique, surf, parachute ascensionnel, char à voile...La mer est généralement calme et propice à ces activités. Vous trouverez sur place des loueurs de bateaux pour faire une sortie en mer ou pour une partie de pêche en mer.

La plongée sous-marine

Au nord du pays, Tabarka, avec ses fonds rocheux, est un site réputé pour la plongée. Vous y croiserez sûrement quelques mérous. Les débutants pourront découvrir les merveilles de la grande bleue sur la côte est du pays, du côté de Monastir et de Port El Kantaoui. Leurs fonds poissonneux et parsemés d'épaves présentent moins de difficultés.

La pêche

Bonne nouvelle ! Vous n'aurez pas besoin de permis pour pêcher. Dans les eaux tunisiennes, vous pourrez ferrer quelques raies, rougets, roussettes, mulets et bien d'autres encore ! En ce qui concerne la pêche sous-marine, il est recommandé d'apporter son propre matériel.

La thalassothérapie

Depuis quelques années, avec l'ouverture de plusieurs centres de thalassothérapie à Djerba, Tunis, Hammamet et Sousse, la Tunisie a renoué avec l'ancienne tradition des cures thermales sous l'Empire romain. On vous y proposera soins, formules de remise en forme ou massages. Le tourisme de bien-être, qui est en plein développement, est destiné à une clientèle aisée.

Les autres sports

Les hôtels disposent dans leur majorité d'un terrain de tennis.

La Tunisie offre de magnifiques parcours aux amateurs de golf. Le golf de Tabarka, le golf de Carthage, le golf de Hammamet, le golf de Port el Kantaoui, le golf de Djerba et le golf de Monastir sont situés dans des cadres superbes, souvent à proximité de la mer. Comptez entre 50 et 70 TND (25 à 35 euros) par parcours et par personne.

La chasse est très pratiquée en Tunisie, surtout vers Tabarka et Aïn Draham. Le Nord-Ouest est un territoire qui abrite lièvres, sangliers, cailles et bécasses.

Pour chasser, il vous faudra une licence délivrée par le gouvernement tunisien. Les périodes de chasse sont très réglementées.

Vous pourrez également pratiquer l'équitation (parfait pour parcourir l'île de Djerba) et de la randonnée (surtout dans la région de Tabarka). Rendez-vous par exemple dans les montagnes de Kroumirie, cadre idéal pour se promener.

Enfin, n'oubliez pas qu'une méharée dans le désert du Sahara est une aventure unique en son genre.

Sports nautiques

Les marinas tunisiennes disposent d'excellentes installations pour accueillir les plaisanciers, comme à Hammamet qui compte 718 emplacements de toutes dimensions dont 100 pour les visiteurs ou dans la Marina Cap Monastir qui offre 386 anneaux dont 200 pour les visiteurs.

Parcs de loisirs

Carthageland est le premier parc d'attraction tunisien. Situé à deux pas d'Hammamet, au nord-est de la Tunisie, il est ouvert jusqu'à minuit durant l'été. Manèges, toboggans, parcours en barque ou en bateau et bien d'autres vous attendent. Le tout à la sauce tunisienne ! Les attractions reprennent en effet quelques épisodes de l'histoire de la Tunisie (le périple du navigateur Hanon au Vème siècle avant JC, les guerres puniques, les aventures du pirate Barberousse...).

Acqua Palace Port El Kantaoui est un grand parc aquatique qui propose toboggans en tous genres, descente de rivières, piscine à vagues et pataugeoires.

Le parc animalier FRIGUIA ravira les amoureux des animaux. Dans ce parc de 36 hectares, ils pourront voir une centaine d'animaux en semi-liberté. Eléphants, girafes, crocodiles, lions, flamants roses sont quelques-uns des pensionnaires du parc. Par ailleurs, le but du parc est de participer à la préservation d'espèces menacées et de les réintroduire ensuite dans leur environnement naturel.

Informations pratiques

Carthageland

Rue de la médina. Yasmine Hammamet. Tunisie.

Tél. : (+216) 72 24 01 11.

Fax : (+216) 72 24 06 71.

Acqua Palace

Rue des palmiers BP 171, 4089 Port El Kantaoui Hammam. Sousse.

Tél. : (+216) 73 34 88 55.

Fax :(+216) 73 34 88 58.

Friguia Park

GP 1, Aïn Rahma, 4010 Bouficha.

Tél. : (+216) 73 38 05 22.

Fax : (+216) 73 38 05 24.

Ouvert l'été de 9h à 18h et l'hiver de 9h à 16h.

Fermé les lundis, sauf les lundis fériés et vacances scolaires.

Autour du même sujet

Tunisie

Annonces Google