Nettoyer une VMC

Nettoyer une VMC Nettoyer une VMC régulièrement est une façon d'allonger la durée de vie de l'installation et de garantir son bon fonctionnement. Nous vous expliquons comment réaliser ce nettoyage, facile, mais un peu contraignant.

Pourquoi nettoyer une VMC ?

À force d'être utilisée, une VMC s'encrasse inévitablement. La nettoyer permet donc de préserver l'efficacité de l'installation en retirant les poussières et les graisses accumulées au fil du temps. Si vous n'entretenez pas votre VMC, l'air va peu à peu moins bien circuler, ce qui rendra votre logement plus humide. Les graisses et les poussières présentes dans la VMC altèrent la qualité de l'air en le saturant en composés organiques volatils, néfastes pour la santé. Le nettoyage d'une VMC a également un impact sur votre consommation d'énergie. En effet, le déséquilibre des débits d'air peut être à l'origine d'une augmentation de chauffage. Enfin, le manque d'entretien peut causer un incendie si un court-circuit se produit.

Comment nettoyer une VMC ?

Avant de nettoyer une VMC, pensez toujours à couper le courant. Démontez alors les bouches d'aération et faites-les tremper quelques instants dans un dégraissant dilué dans de l'eau chaude. Pendant ce temps, aspirez les entrées d'air en prenant soin de ne pas mouiller les parties hygroréglables, au risque de les faire dysfonctionner. Passez ensuite un chiffon légèrement humide sur le ventilateur. N'oubliez pas les filtres, que vous pouvez nettoyer à l'aide d'un dégraissant. S'ils sont trop usés, n'hésitez pas à les remplacer. Enfin, si vous le pouvez, dépoussiérez également l'intérieur des gaines de la VMC. Avant de remettre les bouches d'aération en place, assurez-vous qu'elles soient bien sèches.

Climatisation / ventilation

Annonces Google