Madame de Pompadour : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE MADAME DE POMPADOUR - Madame de Pompadour est née le 29 juillet 1721 à Paris (France). Elle est morte le 15 avril 1764 à Versailles (France).

Biographie courte de Madame de Pompadour - Maîtresse et confidente du roi Louis XV, la marquise de Pompadour a mené une vie active à Versailles. Femme d’esprit amoureuse des arts, elle a joué un rôle de mécène qui permit de faire briller la cour du roi.

Jeanne Antoinette Poisson naît à Paris le 29 juillet 1721. Son père ayant été contraint de s’exiler, elle est élevée par sa mère, sous la protection du fermier général Lenormant de Tournehem. Ce dernier lui offre une éducation particulièrement soignée, qui lui donne le goût des arts et des lettres. En 1741, elle est mariée à Guillaume Lenormant, neveu de son protecteur. Très vite, l’esprit brillant et la beauté de la jeune femme la rendent très populaire au sein de la société parisienne. Elle fréquente les salons et côtoie des intellectuels renommés tels que Voltaire ou Crébillon père.

Remarquée par le roi Louis XV, elle devient sa maîtresse officielle en février 1745. Anoblie, elle bénéficie du titre de marquise de Pompadour, puis devient dame du palais de la reine. À la cour, elle s’efforce de distraire le roi, influe quelque peu sur la politique, notamment en ce qui concerne son entourage, et offre sa protection aux artistes, penseurs et écrivains (Boucher, La Tour, Oeben, Rousseau, VoltaireDiderot, d’Alembert…). La passion avec le roi se prolongera quelques années, mais au bout de cinq ans, elle s’éteindra peu à peu pour laisser place à l’amitié. Peu appréciée à la cour, elle doit s’éloigner quelques temps de Versailles lors de l’attentat de Damiens. Épuisée par une vie très active, elle s’éteint le 15 avril 1764, à l’âge de 42 ans.

Madame de Pompadour : dates clés

29 juillet 1721 : Naissance de Jeanne Antoinette Poisson
La future marquise de Pompadour naît à Paris. Alors qu’elle est très jeune, son père sera contraint de s’exiler pour des affaires de fraudes. Sa mère se lie alors avec un riche fermier général, Lenormant de Tournehem. Élevée par le couple, Jeanne Antoinette recevra une très bonne éducation.
1 janvier 1745 : Disgrâce du contrôleur général Orry
La marquise de Pompadour fait disgracier le contrôleur général Orry, qui s’était opposé aux frères Pâris. Ces derniers font en effet partie du proche entourage de la marquise et bénéficient ainsi de sa protection.
1 février 1745 : Madame de Pompadour maîtresse de Louis XV
La jeune Jeanne Antoinette devient la maîtresse officielle du roi Louis XV. Quelques temps auparavant, ayant charmé le roi, elle s’était déjà installée dans une résidence à la surintendance de Versailles. Elle avait alors été séparée de son époux, Guillaume Lenormant d’Étioles. Après cette déclaration, elle sera anoblie, obtenant le titre de marquise de Pompadour. Tout au long de sa vie à la cour, elle offrira sa protection aux plus grands artistes et penseurs. C’est elle qui réconciliera Voltaire et le roi et qui défendra l’"Encyclopédie" de Diderot. Elle passera également de nombreuses commandes à Georges de La Tour, François Boucher et Jean-François Oeben.
1 janvier 1749 : Elle fait disgracier Maurepas
La marquise de Pompadour obtient la disgrâce du comte de Maurepas, qui avait lancé contre elle des chansons injurieuses.
1 janvier 1756 : La marquise de Pompadour est nommée dame du palais de la reine.
1 janvier 1757 : La marquise est éloignée de Versailles
Au lendemain de l’attentat de Damiens, qui avait tenté de poignarder le roi, le comte d’Argenson et Machault profite de la situation pour éloigner la marquise de Versailles. Mais il ne faudra pas longtemps au roi pour la rappeler auprès de lui. Les deux hommes seront alors disgraciés.
15 avril 1764 : Madame de Pompadour meurt d’une congestion pulmonaire.