Salvador Dalí : biographie du peintre, et ses œuvres surréalistes

Salvador Dalí : biographie du peintre, et ses œuvres surréalistes BIOGRAPHIE DE SALVADOR DALÍ - Peintre espagnol, Salvador Dalí est l'un des artistes les plus connus du XXe siècle. Maître du surréalisme, ses œuvres sont mondialement célèbres, comme le tableau "La Persistance de la mémoire".

Biographie courte de Salvador Dalí - Salvador Dalí naît le 11 mai 1904, à Figueras, dans la région de l'Empordà. Cette région d'Espagne va inspirer Dalí, présente en filigrane tout au long de son œuvre. C'est lors d'une visite sur le port de Cadaqués qu'il découvre la peinture. Il commence à suivre des cours de gravure, et c'est à cette époque qu'il réalise ses premières toiles. Sa mère, Felipa, décède alors que Salvador n'a que 16 ans. Obtenant son bac l'année suivante, en 1922, il part étudier à Madrid et entre à l'Académie royale des beaux-arts de San Fernando. Il y rencontre Federico Garcia Lorca, et s'intéresse de près au dadaïsme. En 1925, Dalí expose à la Galerie Dalmau de Barcelone, où il présente notamment les tableaux Jeune fille à la fenêtre, pour lequel sa sœur Ana Maria a posé, et Portrait de mon père. Ces deux œuvres réalistes montrent déjà l'étendue de la maîtrise des techniques picturales de Dalí.

Salvador Dalí découvre la peinture surréaliste à Paris

Exclu de l'Académie des Beaux-arts de Madrid, Salvador Dalí part visiter Paris en 1927. Il y fait la rencontre de Pablo Picasso, qu'il admire et considère comme un modèle, doublé d'un rival. Vivant entre Figueras et Paris, Dalí continue à gagner en maturité artistique. En 1929, grâce à son ami catalan Joan Miró, il rencontre et intègre le cercle des artistes du mouvement surréaliste. Il y fait la connaissance d'André Breton, René Magritte, Paul Éluard et d'autres grands noms de la peinture. Le court-métrage qu'il a co-réalisé avec Luis Buñuel, Un chien andalou, sort en salles à Paris. Le film contribue à sa notoriété grandissante. Pendant l'été, que Dalí passe avec ses nouveaux amis, il tombe fou amoureux de la femme de Paul Éluard, Gala. Les sentiments sont réciproques, et les tourtereaux vont désormais passer leur vie ensemble. En 1930, Dalí et Gala acquièrent une petite maison de pêcheur à deux pas de Cadaqués, dans la crique de Portlligat. À cette période, Salvador Dalí trouve son style personnel, largement influencé par la peinture surréaliste.

Persistance de la mémoire, tableau majeur dans l’œuvre de Salvador Dalí

En 1931, Salvador Dalí peint l'une de ses toiles les plus célèbres, Persistance de la mémoire. Aussi appelé les Montres molles, ce tableau est représentatif du style si caractéristique du peintre espagnol. Peinture surréaliste, il lui donne une forme graphique totalement originale, fruit de son imagination débordante et influencée par la psychanalyse. Dalí, toujours présent dans le cercle des surréalistes, continue d'exposer régulièrement. Il réalise Le Visage de Mae West pouvant être utilisé comme appartement surréaliste en 1934. Après un passage aux États-Unis, étape indispensable pour asseoir sa popularité planétaire, il séjourne en Espagne et en Italie fasciste, période pendant laquelle il peint les tableaux Construction molle avec des haricots bouillis - Prémonition de la guerre (1936) puis Espagne, en 1938. Parallèlement à son œuvre, Dalí organise autour de lui-même un véritable culte de la personnalité. Extravagant, volontiers provocateur, il se crée un personnage de peintre génial et dérangé. Il est exclu du mouvement surréaliste en 1939, pour ses déclarations en faveur d'Hitler ou de Franco.

Persistance de la mémoire, par Salvador Dali. Affiche du Museum of Modern Art dans le métro new-yorkais, 2009 © PN2 - ARB / WENN.COM / SIPA

Les nombreuses œuvres de Salvador Dalí

En 1940, après la Guerre Civile Espagnole, Salvador Dalí peint le Visage de la guerre. Peu après, en pleine Seconde Guerre mondiale, Dalí et Gala quittent l'Europe pour les États-Unis, où ils vivent pendant 8 ans. À New-York, il peint son Autoportrait mou avec du lard grillé. Les thèmes de prédilection de Dalí, dans son œuvre surréaliste, sont la mort, l'onanisme et l'érotisme, la putréfaction... mis en scène avec une parfaite maîtrise technique et un goût pour les images en trompe l’œil. Il continue à être l'une des figures de marque du surréalisme, et s'essaie parallèlement à une peinture plus réaliste, notamment dans des tableaux religieux (Crucifixion, 1954). Artiste complet, il s'illustre également dans la sculpture, la publicité, la création de bijoux, de parfums, de costumes et de décors... Même sa propre maison, à Portlligat, qu'il a transformé au fil des ans en véritable palace, est une œuvre surréaliste à part entière.

Les dernières années et la mort de Salvador Dalí

Immensément riche dans les années 60, Dalí est décoré par l'État espagnol. Dans la même période, il fait la rencontre d'Amanda Lear. Elle devient l'égérie du peintre, lui servant de modèle et vivant avec le couple Dalí-Gala. L'idée de construire un théâtre-musée dans sa ville natale, à Figueras, germe dans l'esprit de Salvador Dalí. En 1969, il achète le château de Púbol pour Gala. Le Théâtre-musée Dalí sort de terre et est inauguré le 28 septembre 1974. Véritable œuvre d'art surréaliste, rendant hommage à la carrière de Dalí, le peintre continue à travailler à son théâtre pendant de longues années. Dalí, atteint de la maladie d'Alzheimer à partir de 1980, se retrouve veuf en 1982, suite au décès de sa femme Gala. Il part alors s'installer dans le château de Púbol. Le roi d'Espagne, Juan Carlos, nomme Dalí marquis de Púbol. Le peintre est cependant contraint de retourner vivre dans son Théâtre-musée après l'incendie du château, en 1984. Le génial et excentrique Salvador Dalí s'éteint le 23 janvier 1989 à Figueras, à l'âge de 84 ans. Le peintre espagnol est inhumé dans la crypte présente au sein de son théâtre-musée.

Salvador DALÍ : dates clés

11 mai 1904 : Naissance de Salvador Dalí
Salvador Dali est né le 11 mai 1904 à Figueras en Espagne. Aussi connu pour son œuvre que pour ses excentricités, Salvador Dali a touché à de nombreux domaines tels la peinture, la sculpture, la joaillerie, l'architecture, la littérature ou encore le cinéma et le théâtre. Parmi les éléments les plus célèbres de son style, on peut citer la méthode paranoïa-critique ou encore la tridimensionnalité.
octobre 1926 : Dalí est exclu de l'Académie des Beaux-arts de Madrid
Salvador Dalí, qui a démontré l'étendue de ses qualités de peintre en exposant quelques-uns de ses tableaux à Barcelone, fait preuve d'une grande confiance en ses capacités. Une confiance teintée d'arrogance, puisqu'il affirme alors que personne, au sein de l'Académie des Beaux-arts de San Fernando, n'est capable d'examiner ses tableaux. Cette remarque insolente mène à son exclusion de l'académie, peu avant ses examens finaux.
20 novembre 1929 : Première exposition des œuvres de Dalí
Le surréaliste André Breton présente à Paris la première exposition consacrée au peintre espagnol Salvador Dalí. Dalí n'est pourtant pas inconnu du public parisien. En octobre 1928, il a réalisé, en compagnie du réalisateur Luis Buñuel, le premier film surréaliste : Un chien andalou. Il rencontre Gala, la femme de sa vie, la même année.
1940 : Dalí et sa femme quittent l'Europe
Le peintre surréaliste et sa femme quitte l'Europe pour les États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Installés à New-York, Dalí s'y fait connaître mondialement. Il y peint, mais s'adonne également à d'autres activités : scultpure, design, publicité, bijouterie, parfumerie... Dalí, artiste complet, se plaît à s'essayer à diverses activités artistiques. Le couple rentre en Espagne en juillet 1948.
28 septembre 1974 : Dalí inaugure son Théâtre-musée
Salvador Dalí, réfléchissant au projet depuis les années 60, fait lancer la construction de son Théâtre-musée en 1970. Quatre ans plus tard, l'édifice qu'il a imaginé comme étant une ultime œuvre surréaliste sort de terre, et est inauguré le 28 septembre 1974.
10 juin 1982 : Décès de Gala, l'épouse de Dalí
Rencontrée en 1929, Gala partage la vie de Salvador Dalí depuis lors. Devenue sa muse, leur rencontre influcence l'oeuvre du peintre espagnol. Ils se marient civilement en 1932, puis religieusement en 1958. Dalí offre à Gala le château de Púbol, dans lequel elle réside jusqu'à sa mort, en 1982. Dalí y vit alors jusqu'en 1984, lorsqu'un incendie ravage le château et l'oblige à retourner résider dans son Théâtre-musée.
23 janvier 1989 : Décès de Salvador Dalí
Le peintre espagnol, mondialement connu, personnage flamboyant et excentrique, s'éteint à l'âge de 84 ans, le 23 janvier 1989 dans sa ville natale de Figueras. Atteint d'Alzheimer depuis 1980, le peintre est enterré dans la crypte du Théâtre-musée Dalí.
2017 : La série La Casa de Papel rend hommage à Dalí
Série espagnole ayant rencontré un succès retentissant sur la plateforme de streaming Netflix, La Casa de Papel rend hommage à Salvador Dalí. Les personnages principaux de la série, des braqueurs réalisant le casse du siècle dans la Fabrique nationale de la monnaie et du timbre de Madrid, portent des combinaisons rouges et des masques à l'éffigie du peintre à la moustache en croc.

Peintre

Salvador Dalí : biographie du peintre, et ses œuvres surréalistes
Salvador Dalí : biographie du peintre, et ses œuvres surréalistes

Sommaire Biographie courte de Salvador Dalí Dalí découvre la peinture surréaliste Dali peint Persistance de la mémoire Les autres œuvres de Salvador Dalí Dernières années et mort de Dalí Salvador Dalí : dates clés Citations de...