Plaque induction : notre sélection des meilleurs modèles pour bien choisir

Plaque induction : notre sélection des meilleurs modèles pour bien choisir Comment fonctionne une plaque à induction ? Comment choisir le meilleur modèle de plaques ? Nos conseils.

Reconnues pour proposer un système de cuisson rapide et économe, les plaques à induction s'intègrent dans tout type de cuisine. La plupart des modèles présentés possèdent des foyers simples avec une zone circulaire. Des zones combinables permettent de rallier deux foyers simples pour offrir un espace de chauffe plus important. Toutefois, ce choix se révèle surtout judicieux pour les grands repas et les récipients spécifiques, comme pour la cuisson des poissons. Assurez-vous que vos plaques à induction disposent de dimensions compatibles avec l'emplacement que vous leur réservez. Les différents modes de chauffe doivent être suffisamment nombreux pour un réglage précis pour chaque plaque. Leur usage doit permettre un emploi simultané confortable tout en modérant leur puissance. Cette particularité atténue la consommation électrique sans altérer la qualité de cuisson.

Afin d'éviter les accidents domestiques, les plaques à induction doivent intégrer plusieurs systèmes de sécurité. Un verrouillage des commandes, une reconnaissance de la présence des récipients, un arrêt automatique après un fonctionnement prolongé… D'autres dispositifs sont également envisageables, comme l'anti-surchauffe ou l'anti-débordement, qui stoppe l'alimentation en cas d'urgence. Le témoin de chaleur résiduelle est aussi indispensable.

Comment fonctionne ce type de plaque ? Une bobine de cuivre, située sous les plaques, émet un champ magnétique dont les ondes ne chauffent que les récipients adaptés à ce type de cuisson.

Les avantages

  • La souplesse d'utilisation permet des réglages de température d'une extrême précision. On passe instantanément d'un feu fort à un feu doux sans temps de latence ou presque, ce qui permet de réagir parfaitement à l'évolution d'une cuisson.
  • Ses performances sont sans commune mesure avec les autres systèmes de cuisson (moins de 10 minutes pour chauffer 4 litres d'eau), notamment grâce à la fonction "booster". L''induction est aussi la seule technologie permettant d'atteindre des températures de chauffe ultra-basses, très pratique pour laisser mijoter un plat.
  • Grâce au système magnétique, seul le récipient chauffe, il n'y a donc quasiment aucun risque de se brûler. Quasiment, car le récipient brûlant dégage de la chaleur sur la plaque, qui finit quand même par chauffer. Par ailleurs, la plupart des plaques disposent de verrouillage et de systèmes d'arrêt automatiques en cas de surchauffe ou de débordement.
  • La consommation d'énergie est réduite. Dans la mesure où elles chauffent plus vite, les plaques à induction restent allumées moins longtemps, elles consomment donc près de 30 % de moins que des plaques vitrocéramiques par exemple. La plaque se nettoie facilement. Encore une fois, comme la plaque ne chauffe pas d'elle-même, les traces ne brûlent pas et se nettoient donc facilement avec une éponge et un produit adapté.

Les inconvénients

  • Qui dit technologie particulière dit matériel particulier. Oubliez les récipients en cuivre, verre ou aluminium non adaptés aux champs magnétiques de l'induction. Ne conviennent que les casseroles en fonte, en acier ou équipées d'un disque ferromagnétique, portant le sigle "Class Induction". Pour vous assurer de la nature de votre matériel, il vous suffit d'y approcher un aimant. S'il adhère, vous pouvez utiliser l'induction.
  • Même si cela n'a pas d'incidence sur les performances, les foyers de ces plaques se rayent facilement.

Guide d'achat

Cuisson

Annonces Google