Kirk Douglas : femme, enfants, films... les grands moments de sa vie

Kirk Douglas : femme, enfants, films... les grands moments de sa vie Vu dans Spartacus et Les Sentiers de la gloire, Kirk Douglas est né le 9 décembre 1916 et mort le 5 février 2020 à 103 ans. Il était considéré comme l'une des grandes légendes de l'âge d'or d'Hollywood.

Biographie de Kirk Douglas

Issur Danielovitch, aussi appelé Izzy Demsky, naît le 9 décembre 1916 à Amsterdam dans l'Etat de New York. Venant d'une famille modeste d'immigrants juifs, il choisit comme nom de scène Kirk Douglas, qui devient son nom d'état civil dans les années 1940. Sa grande carrière d'acteur et de producteur a fait de lui une légende du cinéma américain, considéré comme l'une des dernières de l'âge d'or d'Hollywood. Il a eu quatre enfants, dont l'un de ses fils est l'acteur et producteur Michael Douglas. Kirk Douglas est décédé le 5 février 2020 à l'âge de 103 ans.

La jeunesse de Kirk Douglas 

Kirk Douglas jeune
Kirk Douglas jeune, dans les années 40 © GINIES/SIPA

Les parents de Kirk Douglas, des immigrés juifs venant de Tchavoussy (actuelle Biélorussie), américanisent leurs noms en arrivant aux Etats-Unis pour éviter l'antisémitisme. Faisant de même avec leurs enfants, Issur Danielovitch devient ainsi Izzy Demsky. C'est très jeune qu'il décide de devenir acteur après avoir été applaudi généreusement pour sa lecture d'un poème à l'école. N'étant pas soutenu par sa famille, il part tout de même à New York à 23 ans pour apprendre la comédie, en débutant au théâtre Tamarak, où il trouve son nom de scène : Kirk Douglas. Il rejoint ensuite l'Académie américaine d'art dramatique. Après des débuts au théâtre dès 1941, il décroche son premier rôle au cinéma dans L'Emprise du crime, en 1946, grâce à Lauren Bacall, pour enchaîner trois ans plus tard sur le rôle d'un boxeur qui refuse la corruption dans Le Champion, qui lui vaudra sa première nomination à l'Oscar du meilleur acteur.

Spartacus, une place au sommet

Après avoir joué dans plusieurs films à succès tels que Les Ensorcelés de Vincente Minnelli, Vingt Mille Lieues sous les mers de Richard Fleischer, La Vie passionnée de Vincent Van Gogh de Vincente Minnelli et Les Sentiers de la gloire de Stanley Kubrick, il devient une star hollywoodienne internationale grâce au film Spartacus, réalisé par Stanley Kubrick dont il est le producteur exécutif. Le tournage s'est révélé difficile à cause des nombreuses disputes entre Douglas et Kubrick, au point que la femme de Kirk Douglas pense à les envoyer en thérapie de couple. Mais bien qu'il qualifie le réalisateur de compliqué, Kirk Douglas le considère comme un homme talentueux. Si la préparation a été longue et compliquée, le film connaît un grand succès et remporte quatre Oscars

Par ce film, Kirk Douglas s'oppose au maccarthysme qui règne à cette époque sur les Etats-Unis. Initié par le sénateur Joseph McCarthy, ce mouvement anticommuniste place de nombreux artistes sur la liste noire de Hollywood parce qu'ils étaient soupçonnés de sympathie avec le Parti communiste américain. Ce fut le cas par exemple de Charlie Chaplin, qui quitte le pays pour s'installer en Suisse à ce moment là. Ainsi, Kirk Douglas a contourné cette liste, en embauchant Dalton Trumbo sur le scénario de Spartacus. Il a d'abord travaillé sous le pseudonyme "Sam Jackson", puis a pu être crédité sur le film de Stanley Kubrick, la liste noire disparaissant en même temps que la sortie du film, au début des années 60. 

Des échecs au retrait

Malgré le succès de Spartacus, Kirk Douglas a vu sa carrière décliner quelque peu. A partir de 1973, il s'essaye à la réalisation mais après deux échecs - Scalawag et La Brigade du Texas - il abandonne. Il ne tourne alors que dans des films aux scénarios qui l'intéressent mais le succès n'est pas de mise. Il se retire petit à petit du cinéma, tournant une dernière fois avec Lauren Bacall, celle qui l'a fait entrer dans le cinéma, dans Diamonds en 1999, puis avec son fils Michael Douglas, son petit-fils Cameron et son ex-femme Diana Dill dans Une si belle famille de Fred Schepisi en 2003.

Militant politique et écrivain

Kirk Douglas est un militant démocrate. Au cours de sa vie, il a rencontré plusieurs présidents des Etats-Unis, même s'ils n'étaient pas du même parti. Il est également très engagé, notamment à travers ses rôles, dans la défense des Amérindiens avec les films La Captive aux yeux clairs d'Howard Hawks, La Rivière de nos amours d'André de Toth et Le Dernier Train de Gun Hill de John Sturges, dans les années 50. Par sa collaboration avec Dalton Trumbo, il désobéit à la politique ordonnée par le gouvernement et participe à l'abolition de la liste noire imposée par le maccarthysme à Hollywood. Il s'occupe aussi des enfants défavorisés, en créant sa fondation avec sa femme du nom de "Anne & Kirk Douglas Playground Award". Face à la candidature de Donald Trump aux présidentielles, il a écrit une tribune où il compare la montée en puissance de Trump à celle d'Hitler et met en garde les Américains de ne pas répéter les désastres de l'Histoire.

Kirk Douglas est également écrivain. Après avoir écrit quelques fictions - The Gift, Last tango in Brooklyn, Dance with the Devil - il publie à partir de 1988 quatre autobiographies. La première, s'intitulant Le Fils du chiffonnier, retrace son enfance entre un père indifférent et des grandes sœurs étouffantes puis sa vie en tant qu'acteur, entre anecdotes et sentiments. La deuxième, Climbing The Mountain : My Search For Meaning, parle de la découverte de sa religion de naissance, le judaïsme. La troisième, My Stroke Of Luck, met en lumière son accident vasculaire cérébral de 1996 et ce qu'il s'ensuit, entre dépression et retour auprès des siens et de l'amour de la vie. Le dernier tome, s'intitulant Let's face it : Ninety years of Living, Loving and Learning, publié en 2006, conclut sa vie sous couvert de sagesse et de sérénité. Ce n'est que dans cette quatrième et dernière autobiographie qu'il parle de son fils disparu, Eric Douglas. En 2012, il publie un livre, I am Spartacus ! : Making a Film, Breaking the Blacklist, sur la préparation et le tournage du film Spartacus.

Distinctions et hommages

Malgré le talent, une grande carrière d'acteur et de producteur, un succès incontestable et de nombreuses nominations aux Oscars, Kirk Douglas n'a jamais obtenu de statuette. Toutefois, pour La Vie passionnée de Vincent van Gogh, il remporte le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique et le prix du meilleur acteur au New York Film Critics Circle Award. Il a également gagné le prix du meilleur acteur pour le film Les Vikings au Festival international de San Sebastian. Il a finalement reçu un Oscar d'honneur en 1996, pour l'ensemble de sa carrière, un Cecil B. DeMille Award (Golden Globes) en 1968 et un César d'honneur en 1980.

L'âge de Kirk Douglas

Le 9 décembre 2016, Kirk Douglas devient centenaire, sa femme étant aussi centenaire. Selon lui, sa longévité était due à un mode de vie sain, au sport, à la passion de son métier, à son entourage mais surtout à sa femme Anne Buydens, qu'il considère comme son âme sœur. Kirk Douglas est mort à l'âge de 103 ans, le 5 février 2020.

Kirk Douglas a frôlé la mort

Mort à plus de 100 ans, Kirk Douglas avait auparavant frôlé la mort par trois fois. Il a manqué d'être tué dans un grave accident d'hélicoptère en 1991, dont il ressortira heureusement indemne. En 1996, alors qu'il est âgé de 80 ans, l'acteur est victime d'un AVC (accident vasculaire cérébrale) qui le prive de la parole pendant plusieurs mois. Après avoir suivi une thérapie de langage, il réapprend à s'exprimer. En 2001, il est victime d'une crise cardiaque qui le force à mettre définitivement un terme à sa carrière au cinéma. C'est le 5 février 2020 que Kirk Douglas décède, âgé de 103 ans. Si aucune raison n'a été officialisée pour expliquer ce décès, il est probable que l'acteur est mort de vieillesse.

La femme et les fils de Kirk Douglas

Kirk Douglas s'est marié une première fois avec l'actrice Diana Dill, rencontré à l'Académie américaine d'art dramatique. Avec elle, il a deux fils : l'acteur Michael Douglas et Joël Douglas. Ils divorcent ensuite en 1951. Il se marie une deuxième fois avec la productrice Anne Buydens en 1954, avec elle il a deux autres fils : le producteur Peter Vincent Douglas et l'acteur Eric Douglas, décédé d'une overdose en 2004. Elle est restée à ses côtés jusqu'à sa mort, étant elle aussi centenaire. Il a également sept petits-enfants dont Cameron Douglas qui a été condamné à neuf ans et demi de prison en 2010 pour possession de drogues puis il est condamné à quatre ans de plus en 2011 pour avoir fait entrer de la drogue en prison. En 2016, il obtient une réduction de peine de deux ans pour intégrer un centre spécialisé dans la réinsertion d'anciens détenus. Cameron Douglas a ensuite une fille en 2017, qui est donc l'arrière petite-fille de Kirk Douglas. 

Son fils Michael Douglas

Kirk Douglas a eu quatre enfants. De son premier mariage avec Diana Dill, est né Michael Douglas. Ce dernier a marché dans les pas de son père puisqu'il est lui aussi devenu acteur et producteur. Basic Instinct, Wall Street, Liaison fatale, autant de film qui lui ont valu la renommée. Kirk Douglas et son fils aîné apparaissent régulièrement côte à côte, comme à l'inauguration du Walk of Fame de Michael en 2018. "Mon père est une légende, déclarait Michael Douglas dans Paris Match en juin 2019. Il est non seulement un immense acteur, mais également un citoyen du monde, l'incarnation même du rêve américain." C'est Michael Douglas qui a annoncé le décès de son père sur les réseaux sociaux le 5 février 2020 : C'est avec une immense tristesse que mes frères et moi vous annonçons que Kirk Douglas nous a quittés aujourd'hui à l'âge de 103 ans. Pour le monde, il était une légende, un acteur de l'âge d'or du cinéma (...) mais pour moi et mes frères, Joel et Peter, il était simplement papa. Kirk a eu une belle vie et il laisse derrière lui des films pour les générations à venir, et le souvenir d'un philanthrope reconnu qui a œuvré pour le bien public et la paix dans le monde".

Famille Kirk Douglas
Kirk Douglas avec son fils Michael et son petit-fils Cameron, lors du Walk of Fame de son fils © FS2/WENN.COM/SIPA

Hollywood